Nouvelles

Publié le 08 décembre, 2014 | par Equipe de Pleinsfeux

0

DÉSOLÉ, FRANCOIS !

Les protestants convertissent les catholiques partout à travers l’Amérique Latine. « L’Effet François » peut encore se matérialiser.  Mais, pour l’instant, les catholiques ont atteint leur plus bas niveau dans 19 pays et territoires.

Par Morgan Lee – Le 13 novembre 2014

L’enthousiasme pour le premier pape provenant de l’Amérique latine a incité les prédictions d’un renouveau à cause de « l’Effet François » chez les catholiques de la région.  Le temps nous le dira, mais un nouveau rapport montre exactement ce à quoi l’ancien archevêque Bergoglio de Buenos Aires fait face dans sa propre cour : Les protestants augmentent remarquablement dans 18 pays et dans un des territoires des États-Unis.

Pendant la majeure partie du siècle dernier, plus de 90 pour cent des Latino-américains s’identifiaient en tant que catholiques.  Mais, maintenant, ce nombre a atteint son niveau le plus bas : 69 pour cent selon un rapport complet sur ce « changement généralisé » publié aujourd’hui par le Pew Research Center.

« Les efforts d’évangélisations déployés par les églises protestantes semblent avoir un impact », note Pew Research Center.  À l’échelle régionale, 84 pour cent des adultes de l’Amérique Latine ont été élevés en tant que catholiques. Mais, près de 1 adulte sur 5 (19 pour cent) s’identifient maintenant comme des protestants, alors que seulement 1 sur 10 (9 pour cent) ont été élevés comme des protestants.  (De même, les non affiliés religieusement ont doublé, passant de 4 pour cent et les enfants à 8 pour cent à l’âge adulte.)

« Dans presque tous les pays étudiés, l’Église Catholique a enregistré des pertes nettes de commutation religieuse », note Pew Research Center et « une bonne partie du mouvement … a eu lieu en l’espace d’une seule vie ».

Dans la plupart des pays, plus d’un tiers des protestants actuels ont été élevés en tant que catholiques, et plus de la moitié d’entre eux ont été baptisés catholiques.

La tendance se révèle vraie avec « les gens de tous les âges et à tous les niveaux socio-économiques », mais, dans la plupart des pays, la majeure partie s’est convertie avant l’âge de 25 ans.

Les résultats de Pew Research Center corroborent un récent examen de 18 pays par Latinobarómetro.  « Dans le passé, l’Amérique Latine a été complètement dominée par le catholicisme », a souligné le respecté groupe chilien de recherches dans un rapport en avril.  « Aujourd’hui, c’est une région où clairement plus d’une religion existe ».

Les chercheurs de Pew Research Center ont mené des entrevues en face-à-face avec plus de 30000 résidents de 18 pays de l’Amérique Latine et de Porto Rico dans le cadre du Pew-Templeton Global Religious Futures Project.  (Cuba a été le seul pays hispanophone omis)

L’Amérique Latine contient plus de 425 millions de catholiques, soit près de 40 pour cent de toute la population catholique de la planète, selon Pew Research Center.

« Il est trop tôt pour savoir si le Pape François peut arrêter ou inverser les pertes de l’Église dans la région », note Pew Research Center.  (La majorité des enquêtes ont été menées avant que le Pape François termine sa première année de mandat)

Cependant, le rapport de Pew Research Center identifie les principales raisons pour lesquelles les anciens catholiques sont devenus protestants.

« Parmi les huit explications possibles proposées par l’enquête, celle qui est le plus souvent citée est qu’ils recherchaient un lien plus personnel avec Dieu », note Pew Research Center.  « Beaucoup d’anciens catholiques ont également dit être devenus protestants parce qu’ils voulaient un style différent de culte ou une église qui aide davantage ses membres. »  Plus de la moitié « voulaient également mettre davantage l’accent sur la moralité ».  Les mariages avec des non-catholiques ont été cités par seulement 9 pour cent des cas.

Notamment, plus de la moitié des anciens catholiques (58 pour cent) disent que leur nouvelle église protestante les a atteints.

Les pays où les catholiques ont connu les plus fortes baisses : Le Nicaragua, l’Uruguay, le Brésil et El Salvador, tous en baisse d’approximativement 20 pour cent où plus  (En comparaison, les Hispaniques des États-Unis ont perdu 22 points de pourcentage).

Cependant, en dépit de leur forte croissance, les protestants doivent encore percer dans la majorité des pays de l’Amérique Latine.

Les pays où les protestants ont connu les gains les plus importants : Le Honduras (41 pour cent), le Guatemala (41 pour cent), le Nicaragua (40 pour cent), et El Salvador (36 pour cent).

Autant que 74 pour cent des protestants colombiens ont été élevés catholiques, alors que seulement 15 pour cent des protestants panaméens se sont convertis du catholicisme.  En comparaison, près de la moitié des Hispaniques des États-Unis (47 pour cent) a quitté le catholicisme pour le protestantisme.

L’enquête suggère que la majorité des anciens catholiques sont sceptiques au sujet du Pape François.  L’Argentine, la patrie du pape, et son voisin, l’Uruguay, sont les seuls pays où la majorité des anciens catholiques considèrent positivement le Pape François.

« Dans tous les autres pays visés par l’enquête, pas plus qu’environ la moitié des anciens catholiques voient le Pape François favorablement, et relativement peu  voient son pontificat comme un changement majeur dans l’Église Catholique », note Pew Research Center.  « Beaucoup disent qu’il est trop tôt pour avoir une opinion sur le Pape ».

Les protestants de l’Amérique Latine ont également des vues différentes de celles des catholiques sur la « manière la plus importante dont les chrétiens peuvent aider les pauvres ».  La croyance des protestants « d’amener les pauvres et les nécessiteux au Christ » (47 pour cent) est plus importante que « l’exécution des travaux de charité pour les pauvres » (37 pour cent) ou « de persuader le gouvernement de protéger les pauvres » (11 pour cent).  En comparaison, les catholiques croient que les œuvres de charité (50 pour cent) sont plus importants que l’évangélisation (24 pour cent) ou que les efforts gouvernementaux (19 pour cent).

Douze pays de l’Amérique Latine contiennent encore des majorités catholiques solides, selon l’étude Latinobarómetro.  Dans deux pays, le Chili et El Salvador, les catholiques représentent entre 50 et 60 pour cent de la population, tandis qu’au Guatemala, au Honduras, au Nicaragua et l’Uruguay, l’Église Catholique ne détient plus la majorité.

Les chercheurs ont également mesuré les variations annuelles entre les populations protestantes et catholiques entre 1995 et 2013.  « Vous pouvez observer que, dans tous les pays, à l’exception de la République Dominicaine et du Mexique, il s’est produit une diminution du nombre de catholiques alors qu’en même temps le nombre d’évangélistes a augmenté », a noté Latinobarómetro.

Parmi les résultats pour le Honduras, le Nicaragua et le Brésil, les chercheurs ont identifié le Honduras comme étant le pays avec les « changements les plus rapides et les plus forts dans les croyances religieuses de tous les 18 pays de l’Amérique Latine ».  Le Nicaragua suivait de près.

Source : http://www.christianitytoday.com/gleanings/2014/november/sorry-pope-francis-protestants-catholics-latin-america-pew.html

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics