Publié le 05 février, 2013 | par Sentinelle

DISCOURS DE MORSI

Les Israéliens sont des « descendants des singes et des porcs ».

Par James Heiser – Le 08 janvier 2013

Depuis le début des événements de décembre 2010 qui ont conduit au « printemps arabe » en Égypte, l’agenda islamiste des Frères Musulmans a été présenté par cette organisation et dûment constaté par les observateurs étrangers qui étaient préoccupés par l’avenir post-Moubarak de cette nation. Comme le faisait remarquer The New American en avril 2011, la montée en puissance des Frères Musulmans et des groupes islamistes similaires en Égypte a été le signal d’une dégradation des relations entre l’Égypte et son voisin israélien, et entre le gouvernement et la minorité chrétienne de l’Égypte. Et, des entrevues récemment traduites démontrent que le président égyptien, Mohammed Morsi, avait peu d’intérêt de voir son parti poursuivre les relations qui existaient entre Israël et l’Égypte depuis les accords de Camp David en 1978 parce que, selon son évaluation, les résidents « sionistes » d’Israël sont « des descendants des singes et des porcs ».

Le 4 janvier, le Jerusalem Post a publié des commentaires de Morsi, qui datent de plusieurs mois avant le soulèvement qui a conduit au renversement de l’ancien gouvernement égyptien du président Moubarak :

« Les négociations israélo-palestiniennes sont « une perte de temps et d’opportunités », puisque les Arabes et les musulmans ne reçoivent rien des engagements avec « des descendants de singes et de porcs », a affirmé l’actuel président égyptien Mohamed Morsi en septembre 2010, d’après des entretiens nouvellement traduits et publiés cette semaine par le Middle East Media Research Institute (MEMRI). »

« Dans la première entrevue, diffusée sur Al-Quds TV au Liban le 23 septembre 2010, Morsi a dénoncé l’Autorité Palestinienne comme une création des « ennemis sionistes et américains dans le seul but de s’opposer à la volonté du peuple palestinien. » Par conséquent, a-t-il souligné, « Aucune personne raisonnable ne peut s’attendre à un quelconque progrès de cette manière. » »

« Soit vous acceptez les sionistes et tout ce qu’ils veulent, ou bien c’est la guerre », a dit Morsi. « C’est ce que ces occupants de la terre de la Palestine savent, ces suceurs de sang qui attaquent les Palestiniens, ces fauteurs de guerres qui sont des descendants de singes et de porcs ».

L’article du Jerusalem Post a précisé que les diatribes antisémites de Morsi étaient loin d’être un cas isolé :

« Dans un autre entretien traduit par MEMRI, diffusé sur le réseau même le 20 mars 2010, Morsi a affirmé que, « Les sionistes n’ont aucun droit à la terre de la Palestine …Ce qu’ils ont pris avant 1947-8 constitue un pillage et ce qu’ils font en ce moment est une continuation de ce pillage. En aucun cas, nous ne reconnaissons leur ligne verte. La terre de la Palestine appartient aux Palestiniens, et non aux sionistes. »

« Il a donc appelé le monde islamique « à faire face à cette entité sioniste » et de couper « tous les liens de toutes sortes … avec cette entité criminelle dédiée au pillage », y compris un boycott total d’Israël et l’évitement de toute « normalisation des relations avec eux. »

« Morsi a conclu que le monde arabo-islamique « voulait un pays pour les Palestiniens sur la terre de la Palestine … et que toutes les discussions au sujet d’une solution à deux états et au sujet de la paix ne sont rien d’autres qu’une illusion. »

« Les Juifs, a-t-il dit, ont attisé les flammes de la guerre civile où qu’ils se trouvent tout au long de l’histoire. Ils sont hostiles par nature … Les sionistes ne comprenaient rien d’autre que le langage de la force. » En tant que citoyen, le point de vue de Morsi était le sien; ce qui reste à voir, c’est l’étendue avec laquelle les positions véhémentes d’un membre d’une organisation islamiste autrefois interdite se traduira dans la politique étrangère du président de l’Égypte. Lorsque Morsi a remporté la course à la présidence en juin dernier, les implications de la rhétorique anti-israélienne des Frères Musulmans étaient pesées, comme l’a mentionné The New American le 25 juin :

« En février 2011, le dirigeant des Frères Musulmans, Mohammed Ghannem, aurait exigé la fermeture du Canal de Suez et a déclaré que le peuple d’Égypte « devrait être préparé pour la guerre contre Israël ». Maintenant que la Fraternité a pris le contrôle de la présidence, une approche plus modeste envers Israël est préconisée. Le discours d’acceptation de Morsi semblait offrir une certaine assurance qu’il n’annulerait pas immédiatement le traité de paix qui existe entre l’Égypte et Israël depuis la signature du traité entre les deux pays en 1979. »

« Selon le rapport de l’Associated Press, « S’exprimant à la télévision égyptienne dimanche soir, Morsi a déclaré qu’il avait un message de paix. Nous allons respecter tous les accords internationaux. » Il n’a pas mentionné Israël, mais la remarque semblait être un signe rassurant pour le respect du traité de paix. Le message nébuleux pour la paix a été accueilli avec des remarques toutes aussi prudentes de Tel-Aviv : « La réaction d’Israël a été soumise, avec le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahu disant qu’il respectait les résultats du processus démocratique en Égypte et qu’il espérait que l’accord de paix entre les deux pays resterait intact. » Les résidents extatiques de la Bande de Gaza dirigée par le Hamas ont envahi les rues, en tirant des coups de feu en l’air et en distribuant des bonbons. »

Jusqu’à présent, les commentaires nouvellement traduits du président Morsi ont attiré peu d’attention dans les médias américains. Il est difficile d’imaginer que, si un politicien occidental avait fait des commentaires légèrement similaires concernant les Juifs ou les musulmans, qu’un tel politicien aurait pu survivre. Mais, l’univers étrange dans lequel s’épanouit la rhétorique extrémiste musulmane est tout simplement curieux; seulement le temps nous dira quel Morsi est « le vrai Morsi » : Celui avec le « message de paix », ou celui qui dit que d’autres hommes sont des descendants de singes et de porcs.

http://thenewamerican.com/world-news/africa/item/14140-egypts-morsi-israelis-are-descendants-of-apes-and-pigs 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics