DISCRIMINATION

DISCRIMINATION

Partager avec les autres

[one_third_last][/one_third_last]

Par Daisy Luther – Le 16 août 2021

La discrimination contre les non vaccinés est sur le point de rendre la vie très difficile.

Partout dans le monde, le sujet brûlant du moment est la vaccination contre la Covid.  De nombreux gouvernements envisagent de le rendre obligatoire, un concept terrifiant pour les personnes qui pensent que le vaccin est dangereux. Mais, peut-être encore plus épouvantables sont les choses choquantes que les gens disent à propos de ceux qui ne sont pas vaccinés.

Cet article ne concerne pas la sécurité ou non du vaccin.  Je n’exhorte personne à se faire vacciner, et je n’exhorte personne à l’éviter.  Je crois que mes décisions en matière de santé sont mon choix et les vôtres sont votre choix.

J’espère que lorsque vous lisez ces commentaires, quel que soit le côté du débat sur lequel vous vous trouvez, vous vous arrêtez et pensez à votre humanité.  Si cela était fait à un autre groupe de personnes, cela serait considéré comme un discours haineux.  Parce que les médias grand public et le récit sont étroitement contrôlés en ce moment, ce n’est pas seulement considéré comme acceptable, mais, un signal de vertu supérieure.

Le danger de « l’autre »

Nous avons déjà parlé de la façon dont les gens seraient « encouragés » à se faire vacciner par le biais d’une perte de « privilèges ».  À l’heure actuelle, ceux qui souhaitent se faire vacciner l’ont fait.  De plus, ceux qui ont des raisons valables (comme la perte de revenus) ont également reçu l’injection.  Par conséquent, les récalcitrants qui restent catégoriques sur le fait qu’ils ne recevront pas le vaccin sont maintenant exposés à un tout nouveau niveau «d’encouragement » via une pression sociale extrême.

Un phénomène appelé « altérité » est utilisé à la fois dans le monde de la dynamique de la violence et dans le lavage de cerveau.  L’altérité, c’est lorsqu’une personne détermine qu’une autre personne est indigne, menaçante ou tout à fait inadéquate et à peine de la même espèce.

L’altérisation est un processus par lequel un groupe de personnes est rendu fondamentalement différent, au point même de faire paraître ce groupe moins qu’humain.  Ce processus peut déclencher des réactions émotionnelles instinctives envers les membres de ce groupe.  Dans de nombreux cas, l’altérisation a été utilisée pour dégrader, isoler et rendre possible la discrimination, l’abus ou la persécution d’un groupe.

Ceux qui n’apprennent pas de l’histoire…

Cela s’est produit à plusieurs reprises dans l’histoire : Lorsque les êtres humains ont été utilisés comme esclaves et biens, lorsque les êtres humains ont fait l’objet d’horribles expériences, lorsque les médias et les personnes au pouvoir ont délibérément manipulé les êtres humains pour croire que les autres humains n’étaient pas comme eux et, par conséquent, il était permis de les maltraiter ou d’en abuser.

Comme dit le proverbe, ceux qui n’apprennent pas de l’histoire sont condamnés à la répéter.  Et, la répéter, c’est ce qu’ils font.  Je pense que, quelle que soit notre position, nous pouvons tous convenir que souhaiter ardemment que de mauvaises choses arrivent à ceux qui croient différemment et les déshumaniser pour leurs croyances est assez horrible.

Les gens ont fait des suggestions épouvantables pour ceux qui ne sont pas vaccinés.

Don Lemon de CNN estime que les non-vaccinés ne devraient pas être autorisés à acheter de la nourriture ou à travailler.  Cela signifie-t-il qu’il croit qu’ils devraient mourir de faim ?

« Combien de personnes doivent mourir », a demandé Lemon, en disant : « Si le comportement est idiot et absurde, je pense que vous devez dire aux gens que leur comportement est idiot et absurde ».

L’analyste médical de CNN, le Dr Jonathan Reiner, a déclaré que les personnes non-vaccinées ne devraient pas aller dans les bars et les restaurants.  Un médecin s’est demandé s’il pouvait refuser de voir des patients non-vaccinés dans le New York Times.

Il devient populaire de blâmer les non-vaccinés pour tous les futurs cas de la Covid.

Le Dr Anthony Fauci, le grand Kahuna de la Covid du pays, accuse ceux qui ne sont pas vaccinés d’un nouveau pic de cas.

« Nous avons 100 millions de personnes dans ce pays … qui sont éligibles pour être vaccinées, qui ne sont pas vaccinées », a déclaré Fauci dans une entrevue à « Face the Nation ».  « Nous devons vraiment faire changer d’avis ces personnes, leur faciliter la tâche, les convaincre, faire quelque chose pour les faire vacciner car ce sont eux qui propagent cette épidémie ».

La chroniqueuse Leana Wen du Washington Post estime que les non-vaccinés sont déshonorants.  Wen a appelé le CDC à exiger des masques pour tout le monde à cause de cela.

« Nous avons besoin d’un retour aux masques obligatoires à l’intérieur non pas parce que les vaccinés sont soudainement un problème, mais parce que nous ne faisons pas confiance aux non-vaccinés pour faire la bonne chose volontairement.  Ce n’est pas un commentaire sur l’efficacité du vaccin ou même la complexité du delta, mais plutôt sur l’échec des Américains non-vaccinés à remplir leur obligation sociétale d’agir dans l’intérêt de la santé de tous. »

Lorsque le CDC a publié ses directives sur les masques il y a deux mois, il a eu raison sur la science, mais s’est trompé sur la politique et la communication.  Et c’est encore arrivé.  L’administration Biden devrait préciser que le recul de la progression de la pandémie aux États-Unis a nécessité le retour du masquage à l’intérieur.  Cela s’est produit à cause de ceux qui choisissent de rester non-vaccinés, et les vaccinés en paient maintenant le prix.

Le gouverneur de l’Alabama, Kay Ivey, souhaite que tout le monde blâme les non-vaccinés pour tous les cas de la Covid qui se produisent.

« Les gens sont censés avoir du bon sens.  Mais, il est temps de commencer à blâmer les gens non-vaccinés, pas les gens ordinaires.  Ce sont les gens non-vaccinés qui nous laissent tomber », a déclaré Ivey aux journalistes à Birmingham.

Ce sera vraiment utile si quelqu’un perd un être cher à cause de la Covid et décide de se venger de « personnes non vaccinées ».  Après tout, le gouverneur a dit que c’était de leur faute.

Jusqu’où doit-on autoriser le « blâme »

En parlant de cela, Nick Cohen de The Guardian a déclaré que ce n’était qu’une question de temps avant que « nous blâmions les non vaccinés ».

Le vindicatif commencera à décrire la Covid comme une maladie de choix.  Ses victimes seront victimes de leur propre bêtise.  Ils auraient peut-être accepté la vaccination.  Ils auraient pu se protéger et protéger les autres si, comme cela semble probable, les vaccins limitent les infections.

Les gens rationnels demanderont pourquoi ils devraient continuer à accepter des restrictions sur leurs libertés à cause d’illusions ignorantes.  Les employeurs exigeront de savoir quel argument possible il y a contre le fait de permettre aux propriétaires de pubs, de compagnies aériennes, de restaurants, d’hôtels ou de maisons de vacances d’exiger une preuve de protection lorsque les passeports d’immunité pourraient sauver leur entreprise.

Pour le rendre personnel, comment vous sentiriez-vous à l’automne si quelqu’un que vous aimez contractait un cancer et que le NHS retardait le traitement parce qu’il devait s’occuper de patients Covid inutilement malades ?

Le Dr William Schaffner, professeur à la Division des maladies infectieuses du Vanderbilt University Medical Center, affirme que les personnes non-vaccinées sont des « usines de variantes ».

Les gens veulent imposer des sanctions financières

Andy Slavitt, ancien conseiller médical du président Biden, estime que toute personne non-vaccinée devrait être soumise à un test quotidien à ses frais jusqu’à ce qu’elle cède enfin.

« Écoutez, si les gens disent qu’ils ne veulent pas être vaccinés, ce que certaines personnes pourraient dire, je pense qu’il est parfaitement raisonnable de dire que c’est bien », a déclaré Slavitt à Anderson Cooper.  « Nous voulons que vous vous présentiez tous les matins une heure avant le travail et que vous obteniez un test négatif.  Peut-être même à vos frais ».

Slavitt a poursuivi : « Jusqu’au point où les gens diront, vous savez quoi ?  Il est plus logique de se faire vacciner.  Si vous donnez cette option aux gens, je pense que vous allez voir de plus en plus de gens choisir l’option de se faire vacciner ».

Certains employeurs retiennent les chèques de paie des gens, selon Forbes. …

Mais, l’approche de la carotte est sur le point d’être rejointe par un bâton qui pourrait coûter jusqu’à 50 dollars par mois aux employés, selon Mercer, le grand cabinet de conseil en avantages sociaux qui travaille avec des milliers d’employeurs dans le monde.

« Les employeurs ont essayé d’encourager les employés à se faire vacciner en offrant des incitations comme des congés payés et de l’argent, mais avec la variante Delta, cà pourrait faire augmenter les infections et les hospitalisations dans tout le pays, en même temps que les taux de vaccination ont stagné, nous avons reçu des demandes d’au moins 20 employeurs au cours des dernières semaines qui envisagent d’ajouter des suppléments de couverture maladie pour les personnes non-vaccinées afin d’augmenter les taux de vaccination de leurs  effectifs », a déclaré Wade Symons, responsable du groupe des ressources réglementaires de Mercer.

Le Collège Wesleyan en Virginie-Occidentale facture un montant encore plus scandaleux.

Le collège a récemment publié ses directives d’arrivée sur le campus pour l’automne.  Il indique que les étudiants qui ne sont pas vaccinés se verront facturer des frais COVID non remboursables de $750 pour le semestre d’automne 2021.  Il indique également que les étudiants qui sont infectés par la COVID-19 et qui ne peuvent pas se mettre en quarantaine hors campus se verront facturer $250 pour terminer leur quarantaine sur le campus.

Et, au Royaume-Uni…

Piers Morgan d’Angleterre a tweeté que les personnes qui ne reçoivent pas le vaccin devraient se voir refuser des soins médicaux.

« Ceux qui refusent de se faire vacciner, sans aucune raison médicale, devraient se voir refuser les soins de santé s’ils attrapent ensuite la Covid par leur propre stupidité et égoïsme. »  Ils veulent littéralement ruiner la vie des non-vaccinés.

La seule raison pour laquelle les employeurs ne peuvent pas encore forcer légalement les gens à se faire vacciner comme condition d’emploi est qu’aucun des vaccins n’a obtenu plus qu’une approbation temporaire de la FDA.  Aucun d’entre eux.  Une fois que les vaccins sont approuvés par la FDA, vous pouvez parier que votre bottine sera une exigence dans de nombreux lieux de travail.

Pam Keith, une avocate de Floride suggère que les personnes non-vaccinées se voient refuser l’accès à toutes les prestations fédérales… y compris les choses qu’elles ont payées pendant toute leur vie professionnelle, comme la sécurité sociale.

« Voici un bon moyen d’inciter les gens à se faire vacciner : Conditionnez toutes les prestations fédérales à une preuve de vaccination.  Cela inclut la sécurité sociale, Medicare, Medicaid, les pensions militaires, les prestations VA, les logements subventionnés …  Tous, pour faire avancer les choses. »

D’autres personnes « tolérantes » sont intervenues avec empressement avec des réponses contenant toutes sortes d’autres idées pour punir les non vaccinés :

« Ou encore mieux, refusez toute couverture d’assurance-maladie, Medicaid ou privée pour les traitements ou les médicaments contre la Covid pour les non-vaccinés. Fixez une date, disons 9/11/21, pour la couverture vaccinale ou pas d’assurance. » 

« C’est une bonne idée !  Ajoutez également l’emploi, la suspension des permis de conduire et d’armes à feu, l’accès aux prêts.  Les événements sportifs, les concerts au restaurant devraient également exiger une preuve de vaccination.  Ce ne sera pas populaire, mais c’est le seul moyen de faire vacciner les gens. »

« J’aime toujours l’idée que chaque personne non-vaccinée qui contracte la maladie est tenue personnellement responsable financièrement de tous les tests si elle contracte la Covid.  Pas une assurance privée ou Medicare/Medicaid.  Seule excuse : Allergie documentée aux vaccins/composants. »

« Et si toutes les compagnies d’assurance maladie disaient simplement que nous augmenterions vos primes de, disons, $5.000 par an pour chaque adulte non-vacciné sur une police ?  Les chances de tomber malade si quelqu’un n’est pas vacciné sont beaucoup plus grandes que celles qui le sont. Faites-en une décision financière. »

Je préférerais voir leurs soins de santé suspendus pour tous les traitements liés à la Covid.

Imaginez avoir autant de haine et de mépris pour ceux qui ne partagent pas votre opinion.

Voir à nouveau notre pays se prendre à la gorge est déchirant.  Le mépris enragé pour ceux qui pensent différemment ne peut mener à rien de bon.

Pour ceux qui pensent que nous devrions tous nous faire vacciner, vous êtes-vous retrouvé dans l’état d’esprit de certaines des personnes ci-dessus ?  Êtes-vous d’accord avec ce genre de déshumanisation ?

Pour ceux qui ne prévoient pas de se faire vacciner, si vous n’avez pas encore été victime de discrimination, mieux vaut vous préparer.

Source: Prophecy News Watch 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

close

Ne manquez rien !

Rejoignez les nouvelles de PleinsFeux.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !
En savoir plus dans notre politique de confidentialité

,

Translate »