Publié le 02 août, 2012 | par Pleins Feux

Les dix commandements ont une nouvelle concurrence

Les Américains adorent les films révélant le jugement de Dieu sur la nation.

Vous avez entendu parler du film « Les Dix Commandements » avec Charlton Heston personnifiant Moïse. C’est toujours le film religieux le plus vendu, et actuellement le numéro 1 sur Amazon.

Mais, savez-vous quel film est le numéro 2? C’est un film produit par Joseph Farah/WND appelé « Le Jugement d’Ésaïe 09/09 », un documentaire sensationnel qui donne aux croyants des preuves visibles que l’Amérique est présentement sous le jugement de Dieu de la même manière que l’ancien Israël l’était avant sa chute.

En fait, le film a éclipsé « Les Dix Commandements » à plusieurs reprises depuis sa publication le mois dernier et il est acclamé par tout le pays.

C’est un puissant documentaire de deux heures, sur deux DVD, concernant les parallèles entre la chute de l’ancien Israël et celle de l’Amérique depuis le 11 septembre 2001. Le film est également classé comme un des meilleurs documentaires de la nation chez Amazon et un des films à succès ou une des émissions télévisées de toute nature.

« Si vous n’avez pas encore vu ce film, je vous invite à le faire ; Examinez-le avec votre famille, montrez-le à vos amis et organisez des visionnements dans les églises », a déclaré Farah. « C’est le plus important projet dans lequel j’ai été impliqué à travers mes 35 ans de carrière dans les médias. Je crois que c’est un message que Dieu m’a envoyé pour entreprendre un tel projet dans une période comme celle-ci. »

Farah dit qu’il est extrêmement heureux avec le traitement du message dans le documentaire trouvé dans le livre best-seller « The Harbinger » (le messager) par Jonathan Cahn, qui reste le livre chrétien numéro 1 en Amérique cette année.

En janvier, « Le Messager », par Cahn, un rabbin messianique du New Jersey, a explosé et devenant immédiatement un best-seller surprise du New York Times, déjà lu par des centaines de milliers de personnes dans tout le pays.

« Il y a un certain nombre d’années, en me tenant au bord de Ground Zero à New York, je suis tombé sur la première pièce du puzzle d’un ancien mystère biblique et un message prophétique connu sous le nom de « Le Messager » qui concerne le futur de l’Amérique », explique Cahn, qui a aidé à écrire le documentaire de deux heures, « Le Jugement d’Ésaïe 09/09 ».

Cahn dit qu’il a depuis trouvé neuf autres messages qui relient les problèmes que l’Amérique connait depuis le 11 septembre 2001, les parallèles qui ont conduit à la destruction de l’ancien Israël.

« Avant que Dieu juge une nation, Il envoie des avertissements », explique Cahn. « Il a envoyé des avertissements à l’ancien Israël. Il a même permis à ses ennemis de violer ses frontières dans des frappes dévastatrices qui ont traumatisé la nation. C’était des appels au réveil, des appels à retourner à Dieu. Mais la nation a répondu avec mépris. Dieu a ensuite donné neuf signes avant-coureurs de jugement, neuf signes prophétiques, des avertissements et des préfigurations de ce qui allait arriver. Maintenant, l’Amérique est une nation qui s’éloigne rapidement de la volonté de Dieu. Et, Dieu a également permis à un ennemi de violer ses frontières dans des frappes dévastatrices, les attentats terroristes du 11 septembre 2001. C’était également un appel au réveil. Mais, l’Amérique, comme Israël, n’a pas répondu avec repentance, mais avec mépris. Et maintenant, les neuf signes avant-coureurs du jugement sont réapparus et ils l’ont fait sur le sol américain. »

Ésaïe 9/09 est un verset dans lequel les dirigeants nationaux d’Israël prononcent un vœu de défiance à la suite d’une attaque par l’Assyrie. Le verset déclare que la nation ne se repentirait pas devant Dieu, mais défierait Dieu à la place. Cahn révèle dans « Le Messager », et d’une façon encore plus dramatique dans la vidéo, qu’au commencement du jour après le 11 septembre 2001, les dirigeants américains ont commencé à répéter ce vœu de défiance vieux de 2500 ans, mot pour mot.

« N’ayant aucune idée de ce qu’il faisait, le leader de la majorité du Sénat des États-Unis (Tom Daschle) déclarait que l’Amérique était sous le jugement de Dieu, » dit Cahn. « C’était la reconstitution d’un ancien mystère et il portait la plus grave des conséquences. »

Il poursuit : « Selon le mystère antique révélé dans le Livre d’Ésaïe, si, après cette première calamité et ce premier avertissement, la nation ne retourne pas à Dieu, mais, répond avec mépris, une seconde calamité finira par être déclenchée. C’est à cause de cette ancienne clef, que, sept ans après le 11 septembre, l’économie américaine s’est effondrée. Dans les jours qui ont suivi le 11 septembre, la Réserve fédérale a réduit les taux de base des intérêts dans une tentative de défier les conséquences des attentats. Cette action nous a mis sur le chemin menant à l’effondrement de l’économie américaine sept ans plus tard. En 2008, le gouvernement a fait une deuxième erreur fatale, une autre décision financière malheureuse qui allait déclencher l’effondrement de l’économie américaine. Étonnamment, ça s’est produit le septième anniversaire de la mise en circulation du vœu antique sur la colline du Capitole. »

Cahn révèle également dans « Le Messager » et « Le Jugement d’Ésaïe 09/09 » quelque chose que les lecteurs et les téléspectateurs trouvent universellement étonnant, que Ground Zero de New York représente effectivement plus que l’ancien centre financier du pays. Ground Zero représente l’endroit exact où l’Amérique a d’abord été consacrée à Dieu dans une prière par les nouveaux dirigeants du pays.

« Lorsque le jugement est arrivé sur Israël, la calamité a retourné l’attention du peuple vers l’endroit où la nation avait été consacrée à Dieu, le Mont du Temple », explique Cahn. « Dieu appelait le retour de la nation vers Lui. Qu’en est-il du 11 septembre? Pourrait-il y avoir, dans la calamité américaine également, un mystère de retour? Pourrait-il y avoir un message prophétique caché dans l’endroit où cela s’est passé? Il y a un endroit où l’Amérique a été consacrée à Dieu dans la prière. Il est aussi un lieu relié à un avertissement prophétique donné pendant cette même journée, prononcé par le premier président de la nation, qui arrive maintenant à son terme ».

En 1789, le président nouvellement élu, George Washington, a donné un avertissement prophétique au Federal Hall de New York. Il a déclaré que la prospérité et la protection de l’Amérique dépendaient de son adhésion à Dieu. Plus tard, les dirigeants politiques de la jeune nation se sont réunis dans la chapelle Saint-Paul pour engager l’avenir de la nation aux desseins de Dieu. Cette chapelle est située à Ground Zero et a miraculeusement survécu aux attentats du 11 septembre, pratiquement indemne.

Cahn, le pasteur de Jerusalem Center-Beth Israel Congregation de Wayne, au New Jersey, dit que l’Amérique répète étrangement le comportement de l’ancienne Israël avant son jugement et sa chute éventuelle. Il a trouvé une oreille attentive à son message dans le fondateur de WND, Joseph Farah, qui a produit « Le Jugement d’Ésaïe 09/09 », comme une suite pour « Le Messager ».

« J’ai eu la chance d’entendre le message de Jonathan Cahn, l’automne dernier », a déclaré Farah. « Ensuite, j’ai eu l’occasion de lire le premier manuscrit pour « Le Messager » avant sa publication en janvier. J’étais déterminé à produire ce documentaire vidéo, « Le Jugement d’Ésaïe 09/09 », parce que je crois que son message est le plus important pour les Américains en ce moment de l’histoire. En fait, je crois que ce projet peut être le plus important de toute ma vie. Voilà comment je me sens à ce sujet. »

La vidéo était dirigée par le cinéaste primé George Escobar.

« Je ne peux pas en dire assez sur le travail de George Escobar », a déclaré Farah. « Il a travaillé sur de très courts délais, mais a produit un chef-d’œuvre. »

La clé pour décoder les signes avant-coureurs, dit Cahn, se trouve dans la compréhension des mots en apparence anodins d’Ésaïe 09/09, ce que cela signifiait pour Israël et comment l’histoire semble se répéter avec l’Amérique d’aujourd’hui : « Des briques sont tombées, nous bâtirons en pierres de taille ; Des sycomores ont été coupés, nous les remplacerons par des cèdres. » 

Ces paroles ont d’abord été prononcées par les dirigeants d’Israël et en réponse à une attaque limitée de l’Assyrie sur les terres de Zabulon et de Nephtali, une attaque que le prophète relie clairement à la partie d’un jugement limité par Dieu contre l’apostasie. Ce jugement ne visait pas à détruire la nation, mais, pour la réveiller, selon la plupart des commentaires.

Mais, Cahn dit qu’Israël n’a pas répondu correctement. Au lieu de cela, la réponse du peuple dans Ésaïe 9/09 est le mépris. Les bâtiments en brique ont été renversés, mais, ils se sont engagés à reconstruire plus grand et meilleur. Les petits sycomores peuvent avoir été déracinés, mais, ils se sont engagés à replanter des cèdres plus grands et meilleurs à leur place.

Dieu, parlant par Ésaïe, explique ce qui se passera à la suite de leur orgueil et de l’arrogance, et à la suite de l’échec à tenir compte du messager : Des attaques plus grandes et plus puissantes suivront.

Parce que ni le royaume du nord d’Israël, ni le royaume du sud de Juda ne se repentent vraiment, le premier est finalement balayé par les envahisseurs assyriens et le second est amené en captivité par les Babyloniens pendant 70 ans.

Mais, quel est le rapport avec les États-Unis d’Amérique, en particulier avec ce qu’ont connu les États-Unis depuis le 11 septembre 2001? Cahn a trouvé une étrange similitude.

« À la suite de l’attaque, la nation a été abasourdie », a déclaré Cahn. « Tout le monde essayait de donner un sens à ce qui s’était passé, cette attaque sans précédent contre l’Amérique. Le lendemain, le 12 septembre, le chef de la majorité au Sénat, Tom Daschle, a alors présenté la réponse de l’Amérique au monde. Et, qu’a-t-il dit? »

Daschle a déclaré : « L’Amérique sortira de cette tragédie comme nous l’avons toujours fait de toutes les adversités, unis et forts. Rien … rien ne peut remplacer les pertes de ceux qui ont souffert. Je sais qu’il y a seulement une très petite mesure d’inspiration qui peut être prise à partir de cette dévastation. Mais, il y a un passage dans la Bible, dans Ésaïe, qui parle à chacun d’entre nous à des moments comme celui-ci. » Il a ensuite lu Ésaïe 9/09.

« Daschle n’a aucune idée de ce qu’il fait ici », explique Cahn. « Il pense offrir des paroles réconfortantes à un peuple accablé de douleur, mais, il embrasse réellement les paroles spirituellement provocatrices et arrogantes des enfants d’Israël, proclamant l’ancien vœu inquiétant des dirigeants de cette nation. Il ne s’en est pas rendu compte, mais, il a effectivement invité plus de jugements sur la nation. »

Cà pourrait être d’une certaine importance que Daschle, un des hommes les plus puissants de la nation quand il a prononcé ces paroles, est plus tard tombé en disgrâce, au point où il ne pouvait même plus servir dans le cabinet de Barack Obama.

Ceci aurait pu mettre fin à toute l’histoire, si aucun autre dirigeant important de la nation n’avait prononcé ces paroles étranges et obscures, après le 11 septembre 2001. Mais, ce ne fut pas le cas.

Pendant le troisième anniversaire de l’attentat, le 11 septembre 2004, un autre puissant sénateur américain se présentant à la vice-présidence cette année-là et qui a été un candidat célèbre à la présidence quatre ans plus tard, a prononcé un discours au Caucus Noir du Congrès.

Cette fois, le discours entier de John Edwards était construit sur la base d’Ésaïe 09/09 : « Aujourd’hui, en ce jour de commémoration et de deuil, nous avons la Parole du Seigneur pour nous aider à traverser cette période », a-t-il dit. Il a ensuite lu Ésaïe 9/09. Il a continué en parlant de la façon dont l’Amérique faisait exactement ce qu’elle faisait, reconstruire avec des pierres solides et planter des cèdres.

Dans « Le Jugement d’Ésaïe 09/09 », les téléspectateurs ont la chance d’entendre ces discours remarquables, largement oubliés ou négligés, qui relient directement les événements du 11 septembre et les événements mentionnés dans Ésaïe 9/09.

« Comme Daschle, Edwards pense qu’il prononce des paroles inspirantes et réconfortantes de la Bible, mais, il invite en fait le jugement sur l’Amérique », dit Cahn. « Il ne fait que répéter le vœu qui a provoqué la colère de Dieu qui a amené les calamités sur l’ancienne Israël. »

Encore plus étonnant, Daschle et Edwards n’ont pas été les seuls parmi les dirigeants américains à faire des déclarations similaires, comme le démontre « Le Jugement d’Ésaïe 9/09 ».

Mais, au-delà de ces déclarations, qui pourraient être reliées à des discours politiques et à de simples coïncidences, y aurait-il quelque chose d’autre reliant Ésaïe 9/09 au 11 septembre 2001?

Le documentaire, comme le livre, est plein de parallèles choquants. Il y avait effectivement un sycomore très célèbre qui a été abattu dans l’attaque contre le World Trade Center. Il a été remplacé par des arbres du même genre que le cèdre. Il y a eu de nombreux plans dessinés afin de rebâtir les tours jumelles plus grandes et plus fortes, et une grande « pierre taillée » a été effectivement extraite des montagnes Adirondack de New York et transportée jusqu’à Ground Zero comme pierre angulaire.

« Les parallèles sont vraiment magnifiques », explique Joseph Farah, fondateur de WND, qui a produit le documentaire pour WND Videos. « En fait, ces parallèles sont accablants quant à leur nombre et leur exactitude. Je suis persuadé que Dieu est en train de dire quelque chose à l’Amérique et le rabbin Cahn a trouvé la clef pour débloquer le message. »

Farah dit que les événements continuent à se dérouler qui semblent relier les États-Unis directement au message d’Ésaïe 09/09.

Dans « Le Messager » et « Le Jugement d’Ésaïe 09/09 », Cahn révèle quelques éléments de réponses sensationnels aux questions suivantes :
• Est-ce qu’un verset relativement obscur des Écritures détient le secret des

douleurs et des souffrances que l’Amérique a connues à des doses croissantes

depuis le 11 septembre 2001?
• Est-ce que les principaux dirigeants de l’Amérique accomplissent, sans le

savoir, un destin prophétique du jugement national en prononçant les paroles

de la Bible qu’ils ne comprennent pas?
• Les États-Unis suivent-ils les traces de l’ancienne Israël avec leur esprit de

défiance envers Dieu aboutissant à des jugements toujours plus sévères?
• L’Amérique est-elle en danger d’un jugement imminent? Et ce jugement

est-il révélé dans un ancien mystère qui prophétise les événements actuels

jusqu’à leurs dates exactes?
• Les Américains apprennent-ils quelque chose qui pourrait empêcher la chute

de leur nation, comme l’a fait l’ancienne Israël lorsqu’ils ont omis de tenir

compte des avertissements de Dieu?

http://www.wnd.com/2012/04/ten-commandments-has-new-competition/

Mots clés: , , , , , , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics