Fin des Temps

Publié le 04 août, 2020 | par Equipe de Pleinsfeux

0

DOULEURS DE L’ENFANTEMENT DE LA FIN DES TEMPS

Par Britt Gillette – Le 20 juillet 2020

Que se passe-t-il ensuite ?

Avec toutes les restrictions et les changements sociétaux provoqués par la pandémie de COVID-19, je me suis retrouvé à désirer les jours « insouciants » de 2019 où tout était « normal ».  Peut-être avez-vous ressenti la même chose. Bien sûr, l’année 2019 était loin d’être parfaite.  Elle avait ses propres problèmes et stress, mais ce n’est qu’en comparaison avec 2020 que nous considérons 2019 comme « le bon vieux temps ».  Et cela m’a fait réfléchir …  Cela semble se passer beaucoup ces derniers temps.

Nous avons eu pas moins de trois de ces événements au cours des 20 dernières années.  Si vous êtes assez vieux pour vous en souvenir, c’était un monde différent avant le 11 septembre 2001.  Après le 11 septembre, la peur collective a augmenté.  Toutes sortes de restrictions et de mesures de protection ont été mises en place.  D’où viendrait la prochaine menace terroriste ?  Beaucoup aspiraient aux jours relativement simples de la vie avant ce terrible jour.

Puis, en 2008, la Grande Récession a frappé.  De nombreuses personnes ont perdu leur emploi et parmi celles qui ne l’ont pas fait, la peur d’une mise à pied imminente a augmenté.  Beaucoup aspiraient à l’époque « plus simple » de l’après 11 septembre.  Maintenant, nous sommes ici en 2020.  Nous sommes au milieu d’une pandémie mondiale, et beaucoup aspirent à un retour à leur vie avant la pandémie.  Rien de tout cela ne devrait nous surprendre.

Jésus a dit que les jours précédant son retour suivront exactement ce modèle.  Il les a comparés aux douleurs de l’enfantement (Matthieu 24:3-8).  Cela signifie que, comme pour les contractions du travail, nous verrons ces types d’événements augmenter en fréquence et en force à l’approche de la fin de cet âge.  Ce que nous voyons aujourd’hui, ce sont les douleurs de l’enfantement contre lesquelles Jésus nous a mis en garde.

Jésus arrive

La fréquence de ces événements témoigne de la venue de Jésus.  Notre génération sera témoin de son retour (Matthieu 24:34).  Tous les signes que Jésus et les prophètes devaient rechercher sont présents.  Ils incluent, mais ne sont pas limités à :

  • La restauration d’Israël (Jérémie 23:7-8; Ésaïe 11:11-12)
  • Le peuple juif en possession de Jérusalem (Luc 21:24-28)
  • La diffusion mondiale de l’Évangile (Matthieu 24:14)
  • Une augmentation marquée des voyages et des connaissances (Daniel 12:4)
  • Israël entouré d’ennemis (Psaume 83:4-12 ; Ézéchiel 11:14-17 ; Ézéchiel 35:10)
  • Israël déploie une grande armée (Ézéchiel 37:10 ; Zacharie 12:6-8)
  • La montée d’une Europe unie (Daniel 2 ; Daniel 7 ; Apocalypse 17)
  • La montée de l’alliance Gog de Magog (Ézéchiel 38:8 ; Ézéchiel 39:27)
  • Augmentation des appels au gouvernement mondial (Apocalypse 13:7)
  • Les gens agissant de la manière dont Paul a dit qu’ils agiraient (2 Timothée 3:1-5)
  • Ridicule généralisé de la seconde venue (2 Pierre 3:3-4)

Tous ces signes et plus indiquent le prochain retour de Jésus.  Il nous a dit de  « lever les yeux » quand nous verrions ces signes converger (Luc 21:28), et nous les voyons maintenant converger.  Cela signifie que l’enlèvement, les tribulations et la seconde venue sont proches.

Et, puisque Jésus nous a dit de nous attendre à ce que les douleurs de l’enfantement mènent à son arrivée, recherchez des événements majeurs similaires au 11 septembre, à la Grande Récession et à la pandémie COVID-19 pour apparaître avec une plus grande fréquence et causer un plus grand traumatisme.  En d’autres termes, attendez-vous à ce que les choses empirent avant de s’améliorer.  Alors, qu’est-ce qui va suivre ?  Bien que nous ne puissions pas le savoir avec certitude, voici quelques événements à l’horizon.

Qu’est-ce qui va suivre ?

Les conditions étant susceptibles de s’aggraver dans les mois et les années à venir, quels sont les événements les plus susceptibles de se produire dans un proche avenir ?  Les possibilités sont infinies.  Nous pourrions voir des tremblements de terre de grande magnitude, une attaque terroriste nucléaire ou même une pandémie mondiale pire que le COVID-19.  Mais, plutôt que de spéculer, concentrons-nous sur ce que nous savons de l’avenir.  Les trois événements décrits ci-dessous se produisent déjà ou se produiront certainement dans un proche avenir.

1)  Une dépression mondiale – Pour le moment, de nombreuses personnes semblent penser que le ralentissement économique actuel est une brève pause, qu’une fois que le coronavirus aura disparu, l’économie reviendra à la vie et reprendra une trajectoire de croissance à la hausse.  Le S&P 500 reflète cette conviction.

Après avoir chuté pendant la majeure partie de février et mars, ce n’est plus que quelques points de pourcentage par rapport à son sommet historique.  Mais la reprise économique en «V» vantée dans les médias n’est rien de plus qu’un mirage.  Vous ne pouvez pas fermer des pays entiers dans une économie mondiale interconnectée et vous attendre à ce que l’impact soit temporaire.

De nombreux particuliers et propriétaires de petites entreprises ont vu leurs économies diminuer alors que leurs entreprises étaient forcées de fermer ou que leurs clients disparaissaient.  Dans certaines industries, il faudra des années pour que les ventes atteignent les niveaux d’avant la pandémie.  Les gouvernements ont essayé de prendre des mesures pour aider, en offrant des prêts, des paiements directs en espèces et même en interdisant les expulsions. Mais, ces mesures ne sont que temporaires.  Finalement, ils doivent prendre fin.

Par exemple, aux États-Unis, les chômeurs reçoivent $600 de plus par semaine en plus de leurs allocations de chômage régulières.  Cela a aidé à masquer le véritable impact des arrêts de coronavirus, mais, à moins qu’ils ne soient prolongés, ces paiements prendront fin le 31 juillet.  Alors que se passe-t-il ? Avec plus de 20 millions de personnes touchées par le chômage, cela représente plus de 12 milliards de dollars par semaine.  Cela représente 624 milliards de dollars sur une base annuelle.

Avant les fermetures, cela aurait représenté environ 3% du produit intérieur brut du pays.  Aujourd’hui, avec le coup porté à l’économie, cela représente encore plus.  Lorsque ces paiements prendront fin, les dépenses de consommation se tariront encore davantage, des lignes se formeront à nouveau en dehors des banques alimentaires et une nouvelle série de licenciements frappera la main-d’œuvre américaine.

Aggraver les choses est l’impact paralysant sur les petites entreprises.  Non seulement les gouvernements ont forcé de nombreuses entreprises à fermer, mais dans un certain nombre de cas, cela ne leur a permis de rouvrir qu’avec une capacité limitée.  Le trafic piétonnier est en baisse et à mesure que de nouveaux cas de coronavirus apparaissent, ces entreprises pourraient être contraintes de fermer à nouveau.  Cela crée une grande incertitude et l’incertitude est terrible pour la croissance économique.

Les entreprises et les particuliers prennent moins de risques et réduisent leurs dépenses en période d’incertitude, ce qui signifie moins de ventes, moins de revenus et une économie en contraction.  Arrêter brusquement l’ensemble de l’économie mondiale est absolument sans précédent.  Le résultat sera une terrible dépression mondiale comparable, voire pire, à la Grande Dépression.

2) Famine généralisée – Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, plus de 820 millions de personnes dans le monde souffrent régulièrement de la faim.  Et ces statistiques sont antérieures à la pandémie de coronavirus.  Cela signifie que les événements ne feront qu’empirer parce que l’état de l’économie mondiale a un impact direct sur la faim dans le monde.

La faim dans le monde a considérablement augmenté pendant la Grande Récession, et le ralentissement économique actuel ne fera pas exception.  La projection la plus récente de la Banque Mondiale pour le PIB mondial 2020 est une contraction de 6,2%, deux fois pire que la Grande Récession.

Cela seul augmente les risques de famine et laissera des millions d’autres affamés.  Selon Paul Winters du Fonds international de développement agricole, « Même avant que nous n’attrapions la pandémie de COVID, nous voyions déjà une augmentation de la faim dans le monde en raison du climat, des conflits et des ralentissements économiques, et maintenant nous avons ce ralentissement économique supplémentaire ».

À elle seule, la dépression mondiale à venir plongera des millions de personnes dans un état de pauvreté et de faim.  Mais, aussi terrible que cela puisse être, la situation va bien empirer.

Pourquoi ?

Car cette année a également vu l’émergence de l’une des pires invasions acridiennes depuis des décennies.  Des essaims de criquets mesurant des kilomètres de long ont ravagé des pays d’Afrique de l’Est, du Moyen-Orient et d’Asie du Sud-Ouest.  Ces essaims pourraient continuer à prospérer et à se propager jusqu’en 2021.  Alors qu’ils détruisent les récoltes, des millions d’autres font face à la perspective de la famine, l’un des signes que Jésus a dit de rechercher (Matthieu 24:7).

3) Guerre au Moyen-Orient – Selon plusieurs rapports de presse, Israël envisage actuellement l’annexion de grandes parties de la Cisjordanie.  Un accord de coalition entre le Premier ministre Benjamin Netanyahu et Benny Gantz, du parti Kakhol lavan, a proposé un plan pour le faire dès le 1er juillet.

Mais, jusqu’à présent, rien ne s’est passé.  Cela dit, Netanyahu sait que sa fenêtre d’opportunité pour agir est petite, surtout s’il semble que Donald Trump risque de perdre sa candidature à sa réélection.  Si cela se produit, Netanyahu ira presque certainement de l’avant avec l’annexion alors qu’il a toujours un allié fiable à la Maison Blanche.

Cependant, une telle initiative est susceptible de déclencher une tempête de condamnations internationales et de déclarations de guerre de la part de nombreux ennemis d’Israël.  Pendant des décennies, les dirigeants mondiaux ont craint une guerre explosive au Moyen-Orient.  Nous sommes peut-être plus proches d’une telle guerre que jamais auparavant.

Bien que la prochaine guerre d’Israël ne soit pas nécessairement celle décrite dans la prophétie biblique, plusieurs conflits prophétisés n’ont pas encore eu lieu.  Il s’agit notamment des conflits qui entraînent la destruction de Damas (Isaïe 17), une attaque des voisins immédiats d’Israël (Psaume 83) et une invasion par une coalition qui comprend la Russie, l’Iran, la Turquie et plusieurs autres nations (Ézéchiel 38-39).

Pourrions-nous être au bord d’une de ces guerres ?  Nous le pourrions.  Et Jésus a désigné les « rumeurs de guerre » comme un signe de sa venue (Matthieu 24:6).

Ce que vous devriez faire

Alors, avec tout ce qui se passe, que devez-vous faire ?  La réponse est claire : Profitez au maximum du temps qu’il vous reste.  Si vous n’êtes pas chrétien, tournez-vous vers Jésus maintenant.  Il a payé vos péchés par son sang versé à la croix.  Il n’y a pas d’autre nom par lequel nous sommes sauvés (Actes 4:12)Seul Jésus est le chemin du ciel (Jean 14:6), alors, tournez-vous vers lui pendant que vous le pouvez encore.

Si vous êtes déjà chrétien, ne craignez pas les événements des Tribulations.  Jésus a promis de protéger ses disciples de « la grande période d’épreuves qui viendra sur le monde entier » (Apocalypse 3:10).  Mais, ne pensez pas que parce que vous allez éviter les Tribulations, vous ne ferez pas face à des épreuves dans cette vie.  Jésus dit que vous le ferez.  Il dit que vous ferez face à de nombreuses épreuves et tribulations dans ce monde, mais ne les laissez pas vous abattre, car Il a vaincu le monde (Jean 16:33).

Réalisez que l’enlèvement lui-même pourrait être le prochain événement traumatisant à frapper le monde.  Pensez à ceux qui restent, à la peur qu’ils auront et au monde dans lequel ils vivront.  Utilisez cela comme motivation pour répandre l’Évangile.  En ce moment, plus de personnes que jamais le recherchent.  Dieu fait que tout agisse ensemble pour le bien de ceux qui l’aiment et sont appelés selon son dessein pour eux (Romains 8:28).

Les événements qui secouent le monde comme la pandémie du COVID-19 ne font pas exception.  Les gens ont perdu leur sentiment de sécurité.  C’est dans ces moments où les gens recherchent le plus Dieu, car il ne peut jamais être ébranlé.  Il est le rocher sur lequel vous devriez bâtir votre vie (Psaume 18:2).

Alors, profitez de ce moment et partagez votre témoignage, car Jésus arrive bientôt !

Source: Prophecy News Watch 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Conférence 2020

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics