Politique américaine

Publié le 11 juillet, 2019 | par Equipe de Pleinsfeux

0

ENFANTS EN CAGE

L’ancienne Première Dame Laura Bush est restée silencieuse alors que Barack Obama mettait les enfants en cage, mais dit maintenant que les politiques d’immigration de Donald Trump sont « immorales ».

Par Geoffrey Grider – Le 4 juillet 2019

« Notre gouvernement ne devrait pas s’occuper de stocker des enfants dans des magasins-boîtes reconvertis ni de planifier de les placer dans des villes situées dans le désert en dehors d’El Paso. »  Laura Bush a ensuite déclaré que les centres de détention utilisés pour loger des milliers d’enfants rappelaient étrangement les camps d’internement qui avaient hébergé 120.000 Américains d’origine japonaise pendant la Seconde Guerre Mondiale, et sont désormais considérés comme un des épisodes les plus honteux de l’histoire des États-Unis.

L’ancienne Première Dame des États-Unis, Laura Bush, s’exprime rarement sur des questions politiques, mais elle a ouvertement critiqué dimanche la séparation des enfants de leurs parents de l’administration Trump le long de la frontière.

C’est un peu drôle comment l’ancienne Première Dame, Laura Bush, est maintenant tellement scandalisée par les politiques d’immigration de Trump concernant le traitement des immigrants clandestins arrêtés à la frontière, mais elle est restée silencieuse pendant les 8 ans lorsque Barack Obama a ordonné que les enfants d’immigrants soient placés dans des cages et enveloppés de papiers d’aluminium.

Une recherche rapide dans Google utilisant les mots « Laura Bush, Michelle Obama » donne des résultats très intéressants.  Des titres tels que « Dans une année électorale tendue en 2016, Laura Bush choisit un allié intéressant : Michelle Obama » et « Michelle Obama rejoint Laura Bush en pourfendant la politique frontalière de Donald Trump », vous dit tout ce que vous devez savoir.

La vérité choquante est que la famille criminelle Bush n’a été « républicaine » que lorsqu’elle a été autorisée à contrôler le parti et à le plier à sa volonté collective.  En 2016, lorsque leur homme, Jeb Bush, a été battu par Donald Trump lors des débats présidentiels de 2016, les Bush ont apporté leur soutien à la criminelle Hillary et à la Machine Clinton.

Oui, c’est très triste lorsque des enfants sont séparés de leurs parents à la frontière, mais c’est encore plus triste lorsque des adultes immigrants illégaux utilisent leurs enfants comme accessoires dans le cadre d’un programme visant à obtenir des avantages gratuits d’un pays dans lequel ils entrent illégalement.  Les membres de la famille criminelle Bush sont des traîtres à la nation et conspirent activement pour renverser la présidence de Donald Trump.  Ce sont des hypocrites.  Laura Bush peut prendre sa fausse piété et son indignation calculée et aller prendre le thé avec sa bonne amie, Michelle Obama.

« C’est immoral » : L’ancienne Première Dame, Laura Bush, critique la séparation des enfants migrants de leurs parents.

DE BUSINESS INSIDER : En avril, le procureur général Jeff Sessions a annoncé une politique de « tolérance zéro » à l’égard des migrants qui franchissent illégalement la frontière américaine, ce qui conduit les adultes à être jugés comme des criminels et à perdre ainsi la garde de leurs enfants.  Au cours de cette période, près de 2000 enfants ont été séparés de leurs parents, ce qui conduit à des installations surpeuplées et à des scènes dévastatrices.

Dans un éditorial publié dimanche dans le Washington Post, Laura Bush a déclaré que la politique « me brise le cœur ».

« La raison de ces séparations est une politique de tolérance zéro pour leurs parents, accusés de franchir illégalement nos frontières.  Je vis dans un état frontalier.  Je comprends la nécessité de faire respecter et de protéger nos frontières internationales, mais cette politique de tolérance zéro est cruelle. C’est immoral.  Et, cela me brise le cœur », a écrit Laura Bush.

« Notre gouvernement ne devrait pas s’occuper de stocker des enfants dans des magasins-boîtes reconvertis ni de planifier de les placer dans des villes situées dans le désert en dehors d’El Paso. »

Laura Bush a ensuite déclaré que les centres de détention utilisés pour loger des milliers d’enfants rappelaient étrangement les camps d’internement qui hébergeaient 120.000 Américains d’origine japonaise pendant la Seconde Guerre Mondiale.  Ceci est désormais « considéré comme un des épisodes les plus honteux de l’histoire des États-Unis ».

Laura Bush ne veut pas que le public se souvienne que c’est l’administration Obama-Biden qui a mis les enfants immigrants dans des cages.  En fait, l’indignation suscitée par cette politique a été déclenchée en mai 2018 par des photos d’enfants immigrés dans des cages virales.  Les images datent de 2014, lors du second mandat d’Obama et de Biden.

Laura Bush a souligné comment cet internement affecte les individus mentalement et physiquement.  Les Américains d’origine japonaise internés, dont la moitié était des enfants, risquent maintenant deux fois plus de souffrir d’une maladie cardiovasculaire et même de mourir prématurément.

Séparer les enfants des personnes qui en prennent soin peut également causer des dommages irréversibles qui affectent la capacité de l’enfant à faire face à la situation et à se calmer lui-même, ce qui peut entraîner une dépression et un trouble de stress post-traumatique (SSPT).

« Les Américains sont fiers d’être un pays moral, d’envoyer des secours humanitaires dans des régions dévastées par des catastrophes naturelles, des famines ou la guerre.  Nous sommes fiers de croire que les personnes devraient être vues pour le contenu de leur personnage, pas pour la couleur de leur peau. Nous sommes fiers de l’acceptation.  Si nous sommes vraiment ce pays, il est de notre devoir de réunir ces enfants détenus avec leurs parents, et de cesser de séparer parents et enfants en premier lieu », a écrit Laura Bush.

Le Coup d’État Nazi du père de George H.W. Bush en 1933 contre la Maison-Blanche pour éliminer le Franklin Delano Roosevelt.

Combien de personnes le savent ?

Le père de George H.W. Bush, qui a adopté le nom de Prescott Bush après avoir émigré en Amérique, était un nazi officiel soutenu par Hitler et une force motrice derrière le Coup d’État contre le président Roosevelt.  Prescott Bush a financé la montée au pouvoir d’Adolf Hitler, un fait bien connu dans l’histoire.  Selon l’ex-nazi Otto Skorzeny, devenu agent de la CIA et embauché par les Bush, George HW Bush et son père étaient tous deux des informateurs nazis, comme lui.

Source: Now The End Begins 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics