Enlèvement

Publié le 10 avril, 2020 | par Equipe de Pleinsfeux

0

ENLÈVEMENT AVANT LES TRIBULATIONS

Le film chrétien de la fin des temps « Avant la Colère » est un argument très convaincant pour l’Enlèvement avant les Tribulations avec une torsion inattendue à la fin.

Par Geoffrey Grider – Le 6 avril 2020

L’Enlèvement de l’Église avant les Tribulations n’est pas la seconde venue de Jésus-Christ.

« Avant la Colère » est un excellent film à regarder si vous avez des amis qui fréquentent des méga-églises déficientes de la doctrine et ne savez pas vraiment de quoi parle l’Enlèvement avant les Tribulations.  Ce sera une révélation pour des gens comme ça.  C’est également un très bon film à regarder avec vos amis, car il constitue un excellent argument pour que « Avant les Tribulations » soit un must pour l’Église née de nouveau.  Mais, il y a un ou deux manquements notables qui doivent être corrigés si vous croyez à une division correcte et à une dispense correcte, comme nous le faisons ici à NowTheEndBegins.

Des chercheurs du Moyen-Orient ont redécouvert d’anciennes preuves anthropologiques de l’époque du Christ qui révèlent exactement comment et pourquoi l’Enlèvement avant les Tribulations doit se produire ; Dévoilant de nouvelles perspectives bibliques qui raviveront l’espoir pour les croyants et prépareront le monde à ce qui s’en vient.

Permettez-moi de dire au début de cette critique, j’ai beaucoup apprécié le film. Les valeurs de production étaient élevées, la musique était excellente et le scénario très convaincant car il se déroulait avec une belle histoire d’un mariage galiléen au premier siècle de notre ère.  La meilleure partie, bien sûr, était le fait qu’elle défendait avec précision la doctrine biblique de l’Enlèvement de l’Église avant les Tribulations, un sujet que vous connaissez tous, et qui est l’un de mes sujets préférés à discuter.  Je recommande fortement aux gens de regarder ce film, mais, juste un avertissement, il y a quelques ratés notables dont nous devons également discuter.

« Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur : Nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts.  Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.  Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.  Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles. »     (1 Thessaloniciens 4:15-18)

« Avant la Colère » est un excellent film à regarder si vous avez des amis qui fréquentent des méga-églises déficientes de la doctrine et ne savent pas vraiment de quoi parle l’Enlèvement avant les Tribulations.  Ce sera une révélation pour des gens comme ça.  C’est également un très bon film à regarder avec vos amis, car il constitue un excellent argument pour que « avant les Tribulations » soit un must pour l’Église née de nouveau.  Mais, il y a un ou deux manquements notables qui doivent être corrigés si vous croyez à une division correcte et à une dispense correcte, comme nous le faisons ici à NowTheEndBegins.

Les dix vierges ne sont pas des chrétiens de toute doctrine.

Les dix vierges que nous voyons dans Matthieu 25 ne sont pas des doctrines chrétiennes, elles représentent des saints juifs des Tribulations qui passeront par la période des Troubles de Jacob, un temps où les gens sont sauvés par une combinaison de foi et d’œuvres, et non par grâce par la foi seule comme c’est pour nous à l’ère de l’Église.  Les « œuvres » qu’ils auront à faire, c’est de ne pas prendre la Marque de la Bête, et de ne pas adorer l’image, le nom ou le numéro de l’Antéchrist.  Dans « Avant la Colère », un des commentateurs dit que les dix vierges représentent des chrétiens en attente de l’Enlèvement, alors qu’en fait ils représentent des saints des Tribulations attendant que Jésus revienne à la seconde venue, et cela nous amène à notre prochain point.

« Que vos reins soient ceints, et vos lampes allumées.  Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces, afin de lui ouvrir dès qu’il arrivera et frappera. »   (Luc 12:35-36)

Les dix vierges n’assistent pas au mariage, car lorsque le Roi Jésus revient, il est déjà marié.  Voir le verset de Luc 12 en leur disant de se ceindre les reins et d’avoir leurs « lumières allumées » en attendant que le marié revienne du mariage ?  Les 5 vierges avec de l’huile dans leurs lampes seront autorisées à entrer dans la réception de mariage, celles sans huile dans leurs lampes ne le seront pas.  Seuls ceux qui ont des « lumières brûlantes » sont autorisés à entrer et vous avez besoin d’huile pour que cela se produise.  Ce sont des Juifs sortis de la Tribulation, pas des chrétiens déjà enlevés 7 ans plus tôt !  Alors, où a eu lieu le mariage ?

« Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire ; Car les noces de l’agneau sont venues, et son épouse s’est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur.  Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des   saints. »   (Apocalypse 19:7-8)

Le mariage n’a pas lieu sur terre, il a lieu au ciel avant le retour du Roi Jésus avec son épouse à la seconde venue.  La parabole des dix vierges est un endroit formidable pour enseigner à bien se diviser, mais « Avant la Colère » manque complètement le bateau ici.  Il prend les dix vierges, spiritualise un enseignement doctrinal sur la seconde venue et fait d’eux des gens qui manquent l’Enlèvement avant les Tribulations, qui n’est pas la seconde venue.  En parlant de la seconde venue, cela nous amène à mon prochain point.

L’Enlèvement de l’Église avant les Tribulations n’est pas la seconde venue de Jésus-Christ.

Malheureusement, avant que « Avant la Colère » ne fasse encore un gros trébuchement fait référence à l’Enlèvement et à la Seconde Venue comme s’il s’agissait du même événement.  Non seulement la plupart des « experts vedette » de la fin des temps font cette erreur, mais le narrateur Kevin Sorbo, qui fait un excellent travail sur le plan vocal, superposant également un langage lié à la seconde venue à l’enseignement de l’Enlèvement avant les Tribulations.  Quand Jésus vient pour son Église, pour nous attraper dans les nuages, ce n’est pas la seconde venue, ce n’est pas le retour de Jésus.  La seconde venue est Apocalypse 19, l’Enlèvement avant les Tribulations est Apocalypse 4.  Jésus ne revient qu’une fois, pas deux.

« Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel.  La première voix que j’avais entendue, comme le son d’une trompette, et qui me parlait, dit : Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite.  Aussitôt je fus ravi en esprit.  Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis. »   (Apocalypse 4:1-2)

Le film semble fusionner Jésus revenant à la seconde venue en tant que Roi des rois, avec Jésus nous tirant vers le haut dans les nuages pour nous emmener dans la maison qu’il a préparée pour nous.  Les deux ne sont pas du tout liés doctrinalement.  Lors de l’Enlèvement avant les Tribulations, Jésus nous tire pour être avec Lui dans les nuages, à la Seconde Venue, Jésus revient physiquement sur terre avec nous, Son Épouse rachetée et enlevée.  Le film manque également en n’utilisant pas systématiquement le terme « Enlèvement avant les Tribulations » en optant à la place pour « l’Enlèvement » dans la plupart des endroits.  C’est déroutant parce qu’il y a un Enlèvement des saints de la Tribulation dans Matthieu 24 qui n’a rien à voir avec l’Enlèvement de l’Église avant les Tribulations.  C’est là que les catholiques qui ne se divisent pas à juste titre sont tous trompés.  Ils voient un enlèvement à la fin de Matthieu 24 et supposent simplement que ce sont des chrétiens de l’âge de l’Église alors que ce n’est pas le cas.

Le beau mariage de la mariée

Maintenant, c’est la partie de « Avant la Colère » que j’ai le plus appréciée, comment ils nous montrent à quoi ressemblait un mariage au premier siècle en Galilée, et le lien impressionnant et magnifique qu’il y a avec la doctrine de l’Enlèvement avant les Tribulations de l’Église.  C’est, sans aucun doute, la meilleure partie du film et le point le plus puissant qu’il fait pour avant les Tribulations.  Il est si puissant que je vous laisse la surprise totale de le découvrir par vous-même.

« Avant la Colère » présente les commentaires de certains favoris bien connus comme Jan Markell de Olive Tree Ministries, Amir Tsarfati de Behold Israel et Pastor JD Farag.  Je vous recommande absolument de voir ce film, je l’ai acheté sur Amazon Prime et je l’ai diffusé hier soir.  Vous l’apprécierez certainement, vous apprendrez quelque chose de nouveau sur l’Enlèvement avant les Tribulations que vous ne connaissiez probablement pas auparavant, et si vous vous ajustez pour les deux endroits où ils ont raté la marque, ce sera une expérience cinématographique très édifiante.

Source: Now The End Begins

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Conférence 2020

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence à venir


Real Time Web Analytics