Études

Publié le 25 août, 2019 | par Equipe de Pleinsfeux

0

ESPRIT DE JÉZABEL

Comprendre ce qu’est l’esprit de Jézabel et ce que vous pouvez faire en tant que chrétien sauvé pour qu’il ne se manifeste pas dans votre vie. 

Par Geoffrey Grider – Le 21 août 2019

En tant que chrétiens nés de nouveau, nous sommes appelés à un niveau plus élevé.  C’est toujours le but, même si parfois nous manquerons la cible.  Mais, notre apôtre Paul sait parfaitement ce que nous devrions faire si nous estimons qu’une autre personne nous a fait du tort.  Nous ne devons pas nous venger de cette personne, mais la remettre entre les mains du Seigneur pour élaborer une résolution menant à la restauration.  L’esprit de Jézabel se crée lorsque nous choisissons d’ignorer Romains 12 et d’autres lieux et de prendre la question entre nos mains.  Même si vous sentez que quelqu’un d’autre a péché contre vous, prendre la chose entre vos mains contre eux est maintenant un péché contre Dieu.  C’est l’esprit de Jézabel.  Le pouvoir derrière l’esprit de Jézabel est le pouvoir de Satan, notre adversaire, et ne peut être vaincu que par vous, permettant au Seigneur de vous donner la victoire.

Dernièrement, j’ai vu beaucoup d’articles publiés sur les médias sociaux à propos de quelque chose appelé « l’esprit Jézabel », certains semblent bons et d’autres emportés dans des envolées charismatiques de fantasmes et de spéculations effrénées.  Jézabel est une vraie femme dans la Bible, elle était certainement possédée par un esprit et elle apparaît dans le livre de l’Apocalypse comme un type de fausse spiritualité à la fin des temps.  Nous pouvons apprendre beaucoup de choses en jetant un coup d’œil à la Jézabel biblique et à l’esprit qui l’a enflammée, car son esprit est bel et bien vivant sur les médias sociaux.

« Achab rapporta à Jézabel tout ce qu’avait fait Élie, et comment il avait tué par l’épée tous les prophètes.  Jézabel envoya un messager à Élie, pour lui dire : Que les dieux me traitent dans toute leur rigueur, si demain, à cette heure, je ne fais de ta vie ce que tu as fait de la vie de chacun d’eux !  Élie, voyant cela, se leva et s’en alla, pour sauver sa vie.  Il arriva à Beer-Schéba, qui appartient à Juda, et il y laissa son serviteur. »  (1 Rois 19:1-3)

Nous rencontrons Jézabel

Jézabel nous est d’abord présenté dans 1 Rois 19, sur un des plus grands triomphes du prophète Élie, où il a vaincu de manière spectaculaire les 450 prophètes de Baal.  Si vous ne connaissez pas cette histoire incroyable, veuillez lire 1 Rois 18 avant de continuer cet article.  Mais, disons simplement que nous avons presque tous lu ce récit passionnant à plusieurs reprises comme un témoignage étonnant du pouvoir de Dieu dans la vie d’un croyant.

En fait, c’est à cause de cette incroyable victoire que Jézabel arrive au premier plan.  Jézabel était l’épouse du roi Achab, un roi méchant, et quand Achab vit qu’Élie avait remporté la victoire sur les 450 prophètes de Baal, il courut vers sa femme Jézabel en pleurant, la suppliant de réparer la situation.  Son remède consistait à envoyer un message via les médias sociaux du jour, un messager, en disant à Élie qu’elle veillerait à ce qu’il soit mort dans les 24 heures.  De toute évidence, Jézabel portait le pantalon dans la famille et, plus que cela, elle possédait un esprit de violence et de destruction.

« Soumettez-vous  donc à Dieu ; Résistez au diable, et il fuira loin de vous.  Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous.  Nettoyez vos mains, pécheurs ; Purifiez vos cœurs, hommes irrésolus. »  (Jacques 4:7-8)

Son refus de se soumettre à l’autorité

Donc, la première chose que nous apprenons au sujet de l’esprit de Jézabel, elle n’est pas soumise à l’autorité terrestre et comme elle menace de tuer quelqu’un d’autre, elle n’est certainement pas soumise à l’autorité céleste.  Avant d’aller plus loin, je sais que certains d’entre vous pensent déjà qu’une personne non sauvée pourrait absolument avoir l’esprit Jézabel, mais peut-il en être de même d’une personne sauvée ?  La réponse est oui, absolument.  Une personne sauvée peut commettre tout péché qu’une personne non sauvée peut faire, la différence étant que la personne sauvée est sauvée de l’enfer et que la personne non sauvée ne l’est pas.  Si un chrétien sauvé, né de nouveau, laisse croître une racine d’amertume dans son cœur et ne la dépose pas aux pieds du Seigneur en disant « prends-la », cette racine peut sûrement devenir un esprit très semblable à celui que Jézabel a créé.

« Il répondit : J’ai déployé mon zèle pour l’Éternel le Dieu des armées ; Car les enfant d’Israël ont abandonné son alliance, ils ont renversé tes autels, et ils ont tué par l’épée tes prophètes ; Je suis resté, moi seul, et ils cherchent à m’ôter la vie.  L’Éternel  dit : Sors, et tiens-toi dans la montagne devant l’Éternel !  Et voici, l’Éternel passa.  Et devant l’Éternel, il y eut un vent fort et violent qui déchirait les montagnes et brisait les rochers : L’Éternel n’était pas dans le vent.  Et après le vent, ce fut un tremblement de terre : L’Éternel n’était pas dans le tremblement de terre.  Et après le tremblement de terre, un feu : L’Éternel n’était pas dans le feu.  Et après le feu, un murmure doux et léger. » (1 Rois 19:10-12)  Élie remet tout entre les mains de Dieu

Bien qu’elle ait pu tourmenter brièvement le prophète Élie avec ses menaces, Jézabel n’a pas vaincu contre lui parce que le Seigneur avait protégé Élie.  Et, en cela, nous voyons comment nous devons nous protéger si nous voyons l’esprit de Jézabel se dresser contre nous.  Élie a couru vers le Seigneur et s’est jeté à sa merci, et Dieu l’a merveilleusement soutenu.  Élie n’a pas attaqué Jézabel, murmuré contre elle ou toute autre chose du genre, il a fait confiance au Seigneur pour tout réparer.  Mais là où elle échouerait dans son désir de tuer Élie, elle réussirait contre sa prochaine cible, Naboth.

« Alors Jézabel, sa femme, lui dit : Est-ce bien toi maintenant qui exerces la souveraineté sur Israël ?  Lève-toi, prends de la nourriture, et que ton coeur se réjouisse ; Moi, je te donnerai la vigne de Naboth de Jizreel.  Et elle écrivit au nom d’Achab  des lettres qu’elle scella du sceau d’Achab, et qu’elle envoya aux anciens et aux magistrats qui habitaient avec Naboth dans sa ville….  Et ils envoyèrent dire à Jézabel : Naboth a été lapidé, et il est mort. » (1 Rois 21:7-14)

L’esprit de Jézabel tue  En allant de l’avant, nous trouvons maintenant le roi méchant et pusillanime, Achab, assoiffé de la vigne de Naboth, qui refuse de la lui vendre.  Achab se précipite vers Jézabel en criant que Naboth ne la lui donnera pas.  Jézabel sait immédiatement quoi faire.  En parcourant de nouveau les médias sociaux de son époque, elle orchestre une attaque brutale contre Naboth.  Tout d’abord, elle écrit des lettres portant le sceau du roi, proclamant un festin en l’honneur de Naboth.  Lorsque tout le monde est rassemblé pour le festin, elle demande à deux hommes de porter un faux témoignage contre lui et il est lapidé.  L’esprit de Jézabel n’est pas drôle, et vous voyez maintenant pourquoi Élie a porté son cas devant le Seigneur plutôt que de lui faire face.  Le pouvoir derrière l’esprit de Jézabel est le pouvoir de Satan, notre adversaire, et ne peut être vaincu que par le Seigneur qui vous donne la victoire.

« Alors la parole de l’Éternel fut adressée à Élie, le Thischbite, en ces mots :  Lève-toi, descends au-devant d’Achab, roi d’Israël à Samarie ; Le voilà dans la vigne de Naboth, où il est descendu pour en prendre possession.  Tu lui diras : Ainsi parle l’Éternel : N’es-tu pas un assassin et un voleur ?  Et tu lui diras : Ainsi parle l’Éternel : Au lieu même où les chiens ont léché le sang de Naboth, les chiens lécheront aussi ton propre sang….  L’Éternel  parle aussi sur Jézabel, et il dit : Les chiens mangeront Jézabel près du rempart de Jizreel. »  (1 Rois 21:17-19, 23)

Maintenant, Dieu ramène le prophète Élie, pleinement régénéré après sa bagarre précédente avec Jézabel, pour prononcer un jugement à la fois sur Achab et sur son épouse Jézabel.  Et, c’est ici que nous voyons une chose étonnante se produire.  Le méchant roi Achab se repent à la parole d’Élie et s’humilie devant Dieu.  À la manière typique de Dieu, cette repentance est honorée et la vie d’Achab est épargnée.  Mais, Jézabel ne se repent pas et le jugement de Dieu repose sur ses 2 chapitres plus tard.

« Ils retournèrent l’annoncer à Jéhu, qui dit : C’est ce qu’avait déclaré l’Éternel par son serviteur Élie, le Thischbite, en disant : Les chiens mangeront la chair de Jézabel dans le champ de Jizreel, et le cadavre de Jézabel sera comme du fumier sur la face des champs, dans le champ de Jizreel, de sorte qu’on ne pourra dire : C’est Jézabel. »  (2 Rois 9:36-37)

Jézabel et les Chrétiens Nés De Nouveau

L’esprit que Jézabel avait conduit à des excès incontrôlables de colère, de rage, de menaces, de fausses accusations, de violence et de meurtre.  Il est donc normal que sa fin soit jetée par une fenêtre, piétinée par des chevaux, coupée en morceaux puis mangée par des chiens sauvages.  C’est là que l’esprit de Jézabel emmènera une personne contrôlée par lui, sauvée ou perdue.  Faisons maintenant une application pratique de ce que nous venons d’apprendre sur l’esprit de Jézabel et appliquons-le nous-mêmes au 21ème siècle.  Je parlerai à des personnes sauvées qui devraient en savoir plus.  Considérez ceci comme un appel à votre réveil.  « Ne rendez à personne le mal pour le mal.  Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes.  S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes.  Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère ; Car il est écrit : À moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur.  Mais si ton ennemi à faim, donne-lui à manger ; S’il a soif, donne-lui à boire ; Car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardent que tu amasseras sur sa tête.   Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien. » (Romains 12:17-21)

En tant que chrétiens nés de nouveau, nous sommes appelés à un niveau plus élevé.  C’est toujours le but, même si parfois nous manquerons la cible.  Mais, notre apôtre Paul sait parfaitement ce que nous devrions faire si nous estimons qu’une autre personne nous a fait du tort.  Nous ne devons pas nous venger de cette personne, mais, la mettre entre les mains du Seigneur pour élaborer une résolution menant à la restauration.  L’esprit de Jézabel se crée lorsque nous choisissons d’ignorer Romains 12 et d’autres lieux et de prendre la question entre nos mains.  Même si vous sentez que quelqu’un d’autre a péché contre vous, prendre la chose entre vos mains contre eux est maintenant un péché contre Dieu. C’est l’esprit de Jézabel.

Repentance et restauration

Je suis sur Facebook et sur d’autres médias sociaux avec le ministère de la NTEB depuis 2009, et au cours des 10 dernières années, j’ai vu des choses incroyablement mauvaises commises par des gens qui disaient être des chrétiens nés de nouveau, parce qu’ils avaient laissé naître l’esprit de Jézabel dans leurs cœurs.  J’ai vu des campagnes de diffamation incroyables se dérouler, voir des gens dire les choses les plus viles et les plus fausses contre d’autres personnes, et tout cela parce que quelqu’un se sentait lésé et voulait se venger.  C’est Jézabel, et son esprit ne se limite pas aux femmes, j’ai vu des hommes dire les choses les plus dégoûtantes contre une ex-femme ou une petite amie.  Si c’est votre cas, arrêtez tout avant que Dieu ne vous arrête.  Vous ne gagnerez pas, Jézabel non plus.

« Frères, si un homme vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur.  Prends garde à toi-même, de peur que tu ne sois aussi tenté.  Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ. » (Galates 6:1-2)

Si vous faites ces choses contre d’autres personnes et que vous vous appelez un chrétien, vous devez vous en repentir immédiatement et demander à Dieu de vous pardonner.  Dieu traitera avec la personne qui vous a fait du tort, mais, devinez quoi ?  Si vous persistez dans l’esprit de Jézabel, il traitera également avec vous. Mes amis, Dieu est dans le domaine de la restauration et il veut restaurer les deux parties.  Nous sommes tous coupables devant Dieu, dit la Bible, et aujourd’hui, vous êtes peut-être le parti lésé, mais demain, vous pouvez être celui qui fait le mal.  Dans cet esprit, combien devriez-vous pardonner à quelqu’un que vous estimez vous avoir fait du tort ?  Pas un peu plus que Dieu ne vous a pardonné pour tous les torts que vous avez commis.

Pensez-y.  Dans un monde de Jézabel, soyez un Élie.

Source : Now The End Begins 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics