Accord de paix

Publié le 25 octobre, 2018 | par admin

0

ET, LE VOICI ENFIN…Le plan de paix pour le Moyen-Orient.

Par Gary – Le 22 octobre 2018

Depuis des décennies, tous les présidents américains, en collusion avec leurs homologues européens, tentent de faire adopter au Moyen-Orient une                   « solution à deux états » qui diviserait la Terre Sainte entre les Juifs à l’ouest et les Palestiniens à l’est.  Il y a eu des « bonnes notes », pour ainsi dire, en particulier les Accords d’Oslo de 1993 lors du premier mandat de Bill Clinton, mais, tout, jusqu’à présent, n’a été qu’une longue série d’échecs.

Nul doute que toutes ces tentatives infructueuses ont eu plusieurs choses en commun :

?       Elles étaient basées sur les frontières impraticables de 1967, Israël ne serait jamais d’accord.

?       Presque tous les voisins arabes étaient opposés à toute revendication israélienne (reconnaissance d’un État Juif, des frontières défendables,         absence de droit de retour pour les Palestiniens, etc.)

?       Ils ont généralement demandé à Israël d’abandonner beaucoup plus que    les Palestiniens, bien qu’Israël ait un avantage considérable sur le plan de        la puissance militaire et puisse donc « opposer son veto » à toute demande      indésirable.

?       Plus important encore, ils ont toujours demandé aux deux parties, Israël
et l’Autorité Palestinienne, de se mettre d’accord.

« L’Accord Ultime », comme l’appelle Donald Trump, a été perpétuellement irréalisable, mais pas seulement pour les quatre raisons susmentionnées.  La principale raison qui les dépasse est que cet accord joue un rôle central dans les prophéties de la fin des temps et que sans que Dieu permette de le faire selon sa volonté permissive, cela n’arrivera jamais.

Pourquoi cet accord est-il si important pour les prophéties bibliques ?

Je commencerai par le simple fait que Dieu a conclu une alliance éternelle avec Abraham, le dotant, ainsi que ses descendants, de la Terre Sainte en tant que possession éternelle.  Cela signifie que le nom, l’honneur et la vérité de Dieu sont en jeu pour respecter cette promesse de l’alliance :

« J’établirai mon alliance entre moi et toi, et tes descendants après toi, selon leurs générations ;  Ce sera une alliance perpétuelle, en vertu de laquelle je serai ton Dieu et celui de ta postérité après toi.  Je te donnerai, et à tes descendants après toi, le pays que tu habites comme étranger, tout le pays de Canaan, en possession perpétuelle, et je serai leur Dieu. »     (Genèse 17:7–8)

Dans le passé, les Juifs ont temporairement perdu leur terre pour avoir enfreint les commandements de Dieu, mais, comme les prophéties le disaient fréquemment vers la fin du siècle, Dieu ramènerait son peuple dans son ancienne patrie.

Au cours des 70 dernières années, le monde a beaucoup parlé de la création d’un « État Palestinien », mais, la vérité est qu’un seul pays a été créé par le mandat de 1947 et la guerre d’indépendance de 1948-1949.  C’est la nation d’Israël.  Les Juifs, replantés dans leur pays reconstitué après près de deux millénaires d’exil, ont non seulement assumé le contrôle des terres sous mandat de l’Organisation des Nations Unies, mais se sont également étendus vers le nord, le sud et l’est après une série de guerres désastreuses pour les populations arabes environnantes.  Israël a pris le contrôle des Hauteurs du Golan, d’une grande partie de la Cisjordanie (Judée-Samarie), de certaines parties de la Bande de Gaza et, pendant un certain temps, de toute la Péninsule du Sinaï.

Depuis ces conquêtes dans des guerres justifiées de défense, le monde a exercé de fortes pressions sur Israël pour qu’il rétrocède des terres.  Ils ont rendu le Sinaï et, des années plus tard, la totalité de la Bande de Gaza.  Et maintenant, le monde veut enfin achever son désir de diviser la terre de Dieu en établissant un deuxième pays, appelé Palestine, à l’intérieur des frontières définies bibliquement par Israël.  Cela séparerait formellement les Juifs du pays que Dieu leur avait promis.

Dieu appelle la faute sur cette division dans les derniers jours.  Et cette « faute » est ce qui précipite le début du Jour de l’Éternel, qui est un jugement sur toutes les nations :

« Je rassemblerai toutes les nations, et je les ferai descendre dans la vallée de Josaphat ; Là, j’entrerai en jugement avec elles, au sujet de mon peuple, d’Israël, mon héritage, qu’elles ont dispersé parmi les nations, et au sujet de mon pays qu’elles se sont partagé. »     (Joël 3:2)

Et,

« Le pays était profané par ses habitants; Car ils transgressaient les lois, violaient les ordonnances, ils rompaient l’alliance éternelle. C’est pourquoi la malédiction dévore le pays, et ses habitants portent la peine de leurs crimes ; C’est pourquoi les habitants du pays sont consumés, et il n’en reste qu’un petit nombre. »          (Ésaïe 24:5–6)

Parler d’un accord de paix au Moyen-Orient est un gros problème.  Il n’y a pas de quoi rire.  Pour reprendre les mots de Ian Malcolm, le monde entier aborde le sujet sans se soucier, ne réalisant pas qu’il a affaire au pouvoir divin actuel.          « Ils l’utilisent comme un gamin qui a trouvé l’arme de son père ».

Eh bien, il semblerait que les dinosaures soient sur le point de se déchaîner.  Et, par « dinosaure », je veux dire un dragon à sept têtes qui sera jeté sur terre, causant une mort et une destruction incommensurable dans le processus, tout cela parce que le monde ne se soucie pas de Dieu et pense qu’il est sécuritaire de jouer avec le feu divin.

Quatre choses ont fondamentalement changé, ce qui signifie que le plan de paix risque fort de se produire, peut-être l’année prochaine, voire cette année :

1.      Israël a maintenant 70 ans, la limite inférieure d’une génération biblique (Psaumes 90:10), et Jésus a dit que la génération des figuiers verrait toutes les choses se rapporter à Sa seconde venue s’accomplir.  Cette étape a eu lieu cette année.  2028 pourrait être la limite supérieure théorique sur cette période, mais ce n’est pas au début des Tribulations, mais à sa fin.  Cela signifie que nous pourrions vivre littéralement dans les 1 à 3 dernières années de la dispensation actuelle.

2.      Le plus grand signe astronomique jamais prédit dans la Bible, un signe qui symbolise l’Enlèvement prochain de l’Église et les Tribulations sur Israël, appartient maintenant à l’histoire.  Cela s’est passé l’année dernière.  Un signe ultérieur, et peut-être final, peut avoir eu lieu il y a à peine deux semaines.

3.      La Knesset d’Israël a finalement réussi à faire adopter le projet de loi sur l’État Juif (cette année), supprimant ainsi complètement ce point de blocage.

4.      L’administration Trump, sous la direction du gendre de Donald Trump, Jared Kushner, est sur le point de dévoiler un plan de paix dans les prochains mois avec une approche fondamentalement différente et semble avoir le soutien de plusieurs pays arabes ( Arabie Saoudite, Égypte, Jordanie) qui, dans le passé, se seraient complètement opposés.

La raison pour laquelle ce plan semble être « le bon » est que les Israéliens peuvent diviser eux-mêmes la terre, même sans l’accord des Palestiniens.  Des articles de presse apparaissent à droite et à gauche, ce qui indique que les responsables israéliens estiment que c’est leur seule et unique opportunité en or. En d’autres termes, comme ils ont actuellement le dessus avec l’armée et qu’un président américain apparemment favorable à la Maison-Blanche est disposé à présenter un accord qui ne nécessite pas le soutien des Palestiniens, ils peuvent simplement diviser la terre de la manière dont ils la voient le mieux et qu’ils peuvent créer arbitrairement un « État Palestinien ».  Ils y voient une nécessité immédiate pour enfin faire la « paix » avec leurs voisins arabes assoiffés de sang et pour prévenir un désastre démographique sous la forme d’un seul état avec une population majoritairement arabe.

Les étoiles sont alignées et il semble que ce soit l’heure.

À la fin du mois dernier, le président a annoncé que le plan serait dévoilé d’ici quatre mois, ce qui signifierait avant la fin du mois de janvier 2019.  Et aujourd’hui, le président Donald Trump aurait déclaré à Emmanuel Macron qu’il était prêt à faire pression sur le Premier Ministre d’Israël, Benjamin Netanyahu pour s’assurer que l’accord ait bien lieu.

Il n’y a pas de calendrier précis ni de calendrier prédictions précis à prévoir, mais, je pense qu’il est très probable que le plan que vous verrez bientôt dévoilé pourrait correspondre à ce que bon nombre de ces signes ont signalé.

Soyez prêts.

Source

Traduit par PLEINSFEUX.ORG



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics