Témoignages

Publié le 14 juin, 2021 | par Equipe de Pleinsfeux

0

EXPÉRIENCE DE MORT IMMINENTE

Par Shannon Woodland et Danielle Thompson – Le 4 juin 2021

« Je ne regardais personne d’autre que Jésus-Christ » : Une expérience de mort imminente met un homme face à Dieu.

Jim Woodford n’avait aucun intérêt pour Dieu jusqu’à ce qu’il expérimente la puissance miraculeuse de Dieu dans notre monde moderne.  Il était sous assistance respiratoire lorsqu’il a reçu un appel de réveil majeur.

 

« Toutes les choses que je pensais n’étaient qu’une vieille légende folle.  C’est vrai.  C’est une dimension qui existe.  Quelque chose de bien au-delà de tout ce que j’aurais pu imaginer m’arrivait », dit Jim.

Homme ambitieux et autodidacte, Jim s’est mérité le surnom de « Diamond  Jim ».  Il se concentrait sur la fourniture d’une vie de luxe pour sa famille.

Selon sa femme Lorraine, « Rien n’était trop grave.  Il pourrait le réparer. » 

Jim dit : « Je pensais que c’était ma façon de lui montrer à quel point je l’aimais et me souciais de notre famille, c’était en fournissant tout ce que je pouvais ».

Mais, Lorraine, une chrétienne, priait pour quelque chose de plus.

Plus précisément, elle a prié : « Dieu, s’il te plaît, change son cœur.  Amène-le à connaître Jésus-Christ et fais simplement un changement en lui pour qu’il se débarasse de cette manière matérialiste de vivre. »

Au fil des ans, l’argent et le matérialisme ont commencé à consommer Jim, alors qu’il s’éloignait de sa famille.

Jim partage : « Je me réveillais au milieu de la nuit et je me disais : Est-ce tout ce qu’il y a ? »

À 61 ans, Jim a été diagnostiqué avec le syndrome de Guillian-Barre, une maladie rare et incurable, entraînant une douleur chronique.

Comme l’explique Jim, c’était « une douleur incessante et électrique dans toutes les parties de mon corps, accompagnée d’une incapacité paralysante à bouger ».

Au cours des cinq années suivantes, Jim s’est appuyé sur des médicaments sur ordonnance pour gérer la douleur.

Lorraine dit : « Il devenait juste une personne très en colère.  La douleur le consumait ».

Jim dit : « Jamais une seule fois, et cela témoigne de l’arrogance, je n’ai pénétré à l’intérieur ou levé les yeux vers le ciel pour dire : Dieu, si tu existes, aide-moi ici.  Pas moi, pas Diamond Jim ».

En avril 2014, Lorraine a dit une prière désespérée pour le cœur de Jim.

Elle partage : « J’ai dit : Dieu, j’ai prié mais je n’ai vu aucun changement. Peut-être que tu dois le briser pour le refaire».  Mais, faites attention à ce que vous demandez dans la prière.

Plus tard dans le mois, après avoir pris plus de quatre fois sa dose, Jim est allé inspecter un champ qu’il prévoyait vendre.  Il dit qu’il a ressenti une sensation de brûlure croissante dans ses jambes alors qu’il était assis dans son camion.

Il dit : « Et soudain, j’ai réalisé que je ne pouvais plus respirer.  Et c’était comme si la cabine du camion se remplissait d’eau.  Alors que je suis sur le point de rendre mon dernier souffle, quelque part à l’intérieur de moi dont je ne savais même pas que çà existait… j’ai crié, « Dieu !  Pardonne-moi !  Pardonne-moi ! »

Quand Jim n’est pas rentré à la maison, Lorraine a appelé la police.  Il a été retrouvé dans son camion, inconscient, et a été transporté d’urgence à l’hôpital. Lorraine a rassemblé ses amis et sa famille pour prier.

Elle se souvient : « Le médecin-chef est sorti et il a dit : Votre mari est gravement endommagé au cerveau.  Il n’y a aucune activité cérébrale ».  Et il a dit : « Nous l’avons sous assistance respiratoire complète parce que ses organes se sont tous arrêtés ».  Il a dit : « Il n’y a aucun moyen de le ramener ».

Lorraine poursuit : « Je m’excusais pour… d’avoir prié ce que j’ai prié, mais je ne savais pas que cela en arriverait là ».

Il y avait autre chose qu’elle ne savait pas.  Depuis l’attaque, Jim avait vécu une réalité très différente.

Jim explique : « Je regarde à droite et il y a cette vue incroyable de belles fleurs et de prairies.  Et j’ai tourné ma vision vers la gauche et cette belle herbe verte est passée du vert au brun au roussissement au noir et est tombée dans une crevasse.  J’ai vu la créature la plus hideuse que vous puissiez imaginer.  Et je suis retombé dans une terreur abjecte.  Le regard de haine dans ses yeux, pour moi et toute l’humanité.  Mais, à ce stade, je me suis tourné vers la lumière et j’ai levé les deux mains cette fois, et j’ai crié : Dieu, aide-moi.  Aide-moi ! » 

Ensuite, Jim dit que trois anges sont venus et l’ont emmené à travers le ciel.  Il dit : « J’ai réalisé que je ne regardais personne d’autre que Jésus-Christ, le Fils de Dieu.  Et, Il m’a regardé avec ces yeux violets, et tout ce que j’ai entendu c’était : James, qu’as-tu fait de la vie que mon Maître t’a donnée ?  Je n’ai eu aucune réponse…  Mais quand j’ai regardé dans Ses yeux et qu’Il me souriait… Il me souriait.  Il me connaissait.  J’ai vu un amour et un pardon si intenses pour moi, pour moi qui ne méritait rien.  Et, ce fut le moment…  Je fus à Lui pour toujours.  Quoi qu’il advienne de moi, j’étais à Lui.  Je L’aimais et Il m’aimait ».

Jim dit qu’il voulait rester, mais, Jésus avait d’autres projets pour lui.

Jim raconte que Jésus lui a dit : « Retourne et raconte à tes frères et sœurs les merveilles que nous t’avons montrées. »  Tout à coup, je me suis retrouvé dans une chambre d’hôpital froide, sur un brancard, à hurler à pleins poumons.  J’ai fait peur à  certaines infirmières !

Lorraine se souvient : « Une infirmière est sortie et a dit : Mme Woodford, pouvez-vous venir ici avec moi ? »  Et j’ai pensé : « Il est parti ».

Jim dit : « Et je suis juste bouleversé de revoir Lorraine.  J’ai dit : Lorraine, j’ai vu Jésus, et Jésus a des chevaux ».

Lorraine explique : « Au fur et à mesure que je pouvais lui parler et constater qu’il était sain d’esprit, plus je savais que Dieu l’avait restauré ».

Lorraine a réalisé que Dieu avait également répondu à sa prière de « casser Jim pour le refaire ».

Elle dit : « Il était concentré sur Jésus.  Et il est devenu beaucoup plus doux ».

Et, bien que Jim ait toujours les marqueurs du syndrome de Guillan-Barre, il n’a plus aucune douleur.  Aujourd’hui, Jim a l’intention de parler à tout le monde du salut en Jésus-Christ.

Il dit : « Vous devez ouvrir la porte de votre cœur pour Le laisser entrer, et la porte de mon cœur a maintenant été ouverte. »

Source : CBN.com 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • LES SECRETS DE L’ATLANTIDE 2021

  • Conférence 2020

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction


Real Time Web Analytics