Palestiniens

Publié le 03 janvier, 2021 | par Equipe de Pleinsfeux

0

FAUSSE NOUVELLE DE LA BBC

Les fausses nouvelles de la BBC disent que Jésus-Christ était un « Palestinien noir » alors que le terme « palestinien » ne sera inventé qu’un siècle plus tard.

 

Par Geoffrey Grider – Le 29 décembre 2020

BBC : Jésus-Christ était « palestinien », malgré l’utilisation du terme un siècle après la crucifixion.

L’émission de radio Heart and Soul de la BBC World Service a diffusé le 18 décembre une émission intitulée « Black Jesus », dans laquelle le présentateur Robert Beckford a affirmé que Jésus était un « Palestinien », bien que le terme ne soit entré en usage que 100 ans après la crucifixion.  Tout au long du programme, Beckford a noté avec précision que les représentations artistiques de Jésus en tant que blond et européen sont historiquement inexactes.  Mais, lorsqu’il a discuté de son identité nationale, le présentateur s’est référé à plusieurs reprises à Jésus comme à un « juif palestinien du premier siècle », le terme palestinien  n’ayant été utilisé que 100 ans après sa mort suite à la révolte de Bar Kokhba contre l’empire romain.

Des références à Jésus-Christ, Yeshua Ha’Mashiach comme « Palestinien » ont également été faites dans l’édition du 13 décembre du « Sunday Morning » de BBC Radio Scotland, sans aucune mention explicite de l’identité juive de Jésus.

Dans votre Bible du Roi Jacques, nous voyons à quel point le Saint-Esprit a prophétisé à la fin des temps qu’il y aurait un endroit appelé Palestine.  Nous voyons cela dans Exode 15:14, Ésaïe 14:29, Ésaïe 14:31 et dans Joël 3:4, le contexte de toutes ces références étant à l’époque des Troubles de Jacob à la fin des temps.  Mais, alors que Jésus a parcouru la terre au début du premier siècle, il n’y avait pas de terre appelée Palestine, et c’est un fait.

« Que me voulez-vous, Tyr et Sidon, et vous tous, districts des Philistins ?  Voulez-vous tirer vengeance de moi ?  Si vous voulez vous venger, je ferai bien vite retomber votre vengeance sur vos têtes.  Vous avez pris mon argent et mon or ; Et ce que j’avais de plus précieux et de plus beau, vous l’avez emporté dans vos temples.  Vous avez vendu les enfants de Juda et de Jérusalem aux enfants de Javan. » (Joël 3:4-6)

La BBC est simplement la version britannique des fausses nouvelles, et elle nous a récemment calomniés à propos du fantôme de réaction indésirable du vaccin Pfizer en cours, Patricia Chandler.  Il n’est donc pas de la responsabilité de la BBC de retourner son venin de fausses nouvelles contre Yeshua Ha’Mashiach, Jésus-Christ, et d’essayer de le transformer en « Palestinien noir » alors qu’en fait Jésus était un Juif aux cheveux noirs et à la barbe touffue et à la peau d’olive.  En fait, la Bible nous dit qu’Il est le Roi des Juifs et le Seigneur des Seigneurs.

« Pilate fit une inscription, qu’il plaça sur la croix, et qui était ainsi conçue : Jésus de Nazareth, roi des Juifs.  Beaucoup de Juifs lurent cette inscription, parce que le lieu où Jésus fut crucifié était près de la ville : Elle était en hébreu, en grec et en latin. » (Jean 19:19-20)

BBC : Jésus-Christ était « palestinien », malgré l’utilisation du terme un siècle après la crucifixion.

DU JÉRUSALEM POST : L’émission de radio Heart and Soul de la BBC World Service a diffusé le 18 décembre une émission intitulée « Black Jesus », dans laquelle le présentateur Robert Beckford affirmait que Jésus était un « Palestinien », bien que le terme ne soit entré en usage que 100 ans après la crucifixion.

Tout au long du programme, Beckford a noté avec précision que les représentations artistiques de Jésus en tant que blond et européen sont historiquement inexactes.  Mais, lorsqu’il a discuté de son identité nationale, le présentateur s’est référé à plusieurs reprises à Jésus comme à un « juif palestinien du premier siècle », le terme « palestinien » n’ayant été utilisé que 100 ans après sa mort suite à la révolte de Bar Kokhba contre l’Empire romain.

Le Comité pour l’exactitude des rapports sur le Moyen-Orient en Amérique (CAMERA) a souligné l’inexactitude dans un rapport plus tôt cette année critiquant le New York Times, notant que, « à l’époque de Jésus, Bethléem et Jérusalem se trouvaient dans ce qu’on appelait communément la Judée et Nazareth,  qui étaient dans ce qu’on appelait communément la Galilée.  La terre où vécut Jésus n’a pris le nom de Palestine qu’au IIe siècle, bien après sa mort. Ainsi, la notion de « Palestine du premier siècle »… est totalement fictive. »

« En 132 de notre ère, environ 100 ans après la crucifixion de Jésus, les Juifs se sont battus contre la domination romaine pour la deuxième fois dans ce qu’on appelle la révolte de Bar Kokhba », poursuit le rapport.  « Après que les Romains aient vaincu les Juifs rebelles en 135, ils ont rebaptisé la terre des Juifs de Palestine pour punir les Juifs et en faire un exemple pour les autres peuples qui envisageraient de se rebeller.  Les Romains ont enlevé le nom juif, Judée, et l’ont remplacé par le nom d’un ancien ennemi que les Juifs méprisaient.  Les Philistins étaient un peuple égéen éteint que les Juifs avaient historiquement détesté comme inculte et barbare. »

Des références à Jésus comme « Palestinien » ont également été faites dans l’édition du 13 décembre du Sunday Morning de BBC Radio Scotland, sans aucune mention explicite de l’identité juive de Jésus, selon CAMERA. L’organisation a déclaré qu’elle avait l’intention de demander à la BBC de clarifier les inexactitudes historiques avec une demande formelle.

Source: Now The End Begins 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Conférence 2020

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence à venir


Real Time Web Analytics