Vatican

Publié le 12 mai, 2020 | par Equipe de Pleinsfeux

0

HÉRÉSIE FLAGRANTE

Selon l’Archevêque Carlo Maria Vigano, le Pape François enseigne « l’hérésie flagrante … un terrible blasphème ».

Par Michael W. Chapman – Le 23 avril 2020

En référence à un document signé par l’imam musulman Ahmad Al-Tayyeb et le Pape François qui dit que la « diversité des religions » dans le monde est  « voulue par Dieu », l’archevêque Carlo Vigano, l’ancien ambassadeur du Vatican aux États-Unis, a déclaré cette idée comme étant une « hérésie flagrante » et un « terrible blasphème ».

Cet enseignement spécifique dans le document a également été dénoncé par le cardinal Raymond Burke, un Américain, l’évêque Athanasius Schneider du Kazakhstan, et de nombreux érudits chrétiens.

Archbishop Carlo Maria Vigano

L’archevêque Vigano est un diplomate très respecté qui a été nonce apostolique aux États-Unis de 2011 à 2016.  En 2018, Vigano a publiquement appelé le Pape François à démissionner pour avoir ignoré les pratiques d’abus homosexuels du cardinal Theodore McCarrick.

Le pape n’a jamais abordé aucun des faits présentés dans le témoignage de Vigano ni nié les accusations bien documentées de Vigano.

Dans une entrevue du 29 mars avec The Remnant, un périodique catholique, Vigano a discuté du document, Fraternité Humaine, qui a été signé à Abu Dhabi l’année dernière par l’imam et le pape, et est souvent appelé la Déclaration d’Abu Dhabi.

« Dans sa déclaration d’Abu Dhabi, le Pape François a dit que Dieu veut toutes les religions », a commenté l’archevêque Vigano.  « Non seulement c’est une hérésie flagrante, c’est aussi une apostasie très grave et un terrible blasphème ».

« Dire que Dieu veut être adoré comme autre chose que la façon dont Il s’est révélé signifie que l’Incarnation, la Passion, la Mort et la Résurrection de notre Sauveur n’ont aucun sens », a déclaré Vigano.

« Cela signifie que la raison de la fondation de l’Église, la raison pour laquelle des millions de saints martyrs ont donné leur vie, pour laquelle les sacrements ont été institués, ainsi que le sacerdoce et la papauté elle-même, n’ont aucun sens », a-t-il ajouté.

Dans le document, il déclare : « Le pluralisme et la diversité des religions, des couleurs, du sexe, de la race et de la langue sont voulus par Dieu dans sa sagesse, à travers laquelle il a créé les êtres humains ».

L’idée que Dieu a voulu la race et le sexe est logique, mais l’idée que Dieu a voulu toutes les religions est illogique et certainement pas chrétienne.

Le cardinal Raymond Burke a déclaré au National Catholic Register que la déclaration en question « doit être retirée de cet accord parce qu’elle n’est pas correcte ».

Comme indiqué dans The Register, Burke « a noté que certains ont tenté de le justifier en disant que le Pape faisait référence à la volonté permissive de Dieu : Que les autres religions sont un mal que Dieu permet ».  Mais, le cardinal a fait valoir que le document ne le déclare pas, mais plutôt que « la pluralité ou la diversité des religions est bonne ».

Cardinal Raymond Leo Burke.

« C’est une notion erronée », a déclaré le cardinal Burke.  « C’est certainement déroutant pour les fidèles concernant le salut, qui nous vient par le Christ seul ».

Dans une entrevue d’août 2019 avec LifeSiteNews.com, l’évêque auxiliaire Athanasius Schneider a déclaré que l’enseignement selon lequel Dieu a voulu une diversité de religions « contredit la révélation divine, car Dieu nous a révélé qu’il ne veut pas de religions diverses, mais seulement la seule religion, qu’Il a ordonné dans le Premier Commandement du Décalogue : « Je suis l’Éternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de l’esclavage.  Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi.  Tu ne feras pas pour toi-même une image taillée, ou toute ressemblance avec tout ce qui est dans le ciel au-dessus, ou qui est dans la terre en dessous, ou qui est dans l’eau sous la terre. »

« Notre Seigneur Jésus-Christ a confirmé la validité éternelle de ce commandement en disant : « Jésus lui dit : Retire-toi, Satan !  Car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. » » (Matthieu 4:10), a déclaré Mgr Schneider.

En mettant en œuvre la déclaration d’Abu Dhabi « les hommes dans l’Église non seulement trahissent Jésus-Christ comme le seul Sauveur de l’humanité et la nécessité de son Église pour le salut éternel, mais commettent également une grande injustice et un grand péché contre l’amour du prochain », a déclaré l’évêque.

Josef Seifert, un philosophe catholique autrichien, a déclaré au Registre : « Comment Dieu, qui veut que ses disciples sortent prêcher au monde entier et les baptiser, ait-il voulu toute hérésie chrétienne, sans parler des religions qui nient la foi dont Jésus dit à Nicodème que celui qui croit en Lui sera sauvé et celui qui ne croit pas sera damné (Jean 3:18) ? »

Le document fait de Dieu « un relativiste », peu importe si les hommes « croient en la vérité ou la fausseté », a déclaré Seifert.  « Ceci constitue une rupture totale avec la logique ainsi qu’avec l’enseignement biblique et de  l’Église ».

Parce que Dieu est vérité, il ne veut pas du mensonge, il ne veut pas d’erreur. Ainsi, l’idée que Dieu ait voulu une « diversité des religions », un menu d’erreurs, est une tromperie sournoise.  Cela vient d’un « père » très différent.

Source: Cns News 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Conférence 2020

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence à venir


Real Time Web Analytics