Prières

Publié le 24 août, 2019 | par Equipe de Pleinsfeux

0

IL EST MAINTENANT TEMPS DE SE LEVER

Par Dave Daubenmire – Le 1 août 2019

Et d’être compté.

Supporter.  Quel mot simple.  Cela évoque l’idée de garder son pied.  Rester ferme.  Lève-toi et sois compté.  Défendez ce en quoi vous croyez.  Faites votre part.

C’est un mot commun que les gens adorent lancer, mais il est rare de trouver quelqu’un qui se lève lorsque le feu chauffe.  Notre pays a été construit sur les sacrifices de ceux qui savaient ce que cela voulait dire.

Quand la révolution américaine a eu lieu, la moyenne d’âge d’un soldat était de 17 ans.  La moyenne d’âge d’un soldat pendant la guerre civile était de 25 ans. Le conflit et la guerre du Vietnam ont été combattus par des hommes au début de la vingtaine.  Les guerres en cours au Moyen-Orient ont été menées par ces mêmes 25 ans.

Il fut un temps dans ce pays où nos jeunes hommes ont appris à se tenir debout.

Aujourd’hui, on nous apprend à nous agenouiller.

Les guerres ont toujours été menées par de jeunes hommes.  Cela tient en partie aux rigueurs physiques de la guerre, qui sont bien plus adaptées aux corps jeunes et robustes.  Mais, l’Amérique regorge d’hommes qui avaient été accusés de « rester debout » et qui se retrouvent aujourd’hui à genoux.  Agenouillés, pas devant un ennemi étranger, mais avec un ennemi national beaucoup plus meurtrier.

Ce n’est pas le « gouvernement » de vos grands-pères.  Ceux qui ont donné leur vie ont été vendus par ceux qui les ont envoyés à la guerre.  Comme le dit le vieil adage, j’aime l’Amérique, mais je déteste le gouvernement.  Quelque chose ne va pas lorsqu’un citoyen américain craint son gouvernement.

Thomas Jefferson a déclaré : « Lorsque la population craint le gouvernement, la tyrannie règne.  Quand le gouvernement craint le peuple, il y a la liberté. »  Posez-vous cette question très simple.  Lorsque le gouvernement frappe à votre porte, votre cœur est-il rempli de peur ou de joie ?

Que vous l’avouiez ou non, la plupart des Américains ne sont plus debout.  Dieu merci, les vétérans de l’Amérique ne pensaient pas que courber le genou en signe de protestation était un signe de force.  Ceux qui ont rendu l’Amérique formidable ont salué la prière, puis se sont levés pour se battre.

Le mode de vie américain est dans la balance et le moment est venu pour les Américains de se rappeler comment se tenir debout.  C’est le moment.  Soit nous nous levons maintenant, soit nous nous inclinons devant les forces des ténèbres.

Les Écritures nous disent de rester.  Éphésiens 6:11 Revêtez-vous de toute l’armure de Dieu, afin que vous puissiez tenir ferme contre les artifices du diable.

Malheureusement, les chrétiens sont ceux qui ont le moins de chances de défendre leur position.

Les pasteurs des églises américaines ont mené la bataille à genoux.  Au lieu de se lever et de lutter contre le mal, ils sont fiers de trouver des moyens créatifs pour se plier aux caprices et aux manières de ceux qui servent le Prince des ténèbres.

En raison de la faiblesse des genoux, le mariage a été détruit, des enfants ont été massacrés dans l’utérus, la déviance sexuelle s’est glissée dans la chaire et le gouvernement s’est imposé en tant que médiateur entre la chaire et Le Tout-Puissant.  En conséquence, l’opinion de Dieu est redéfinie comme un discours de haine et ses principes sont foulés aux pieds par les terroristes en robe noire.  Ils sont allés jusqu’à obliger l’interdiction de son nom sur Facebook.

Le Christianisme est attaqué comme jamais dans l’histoire américaine.  Bien que l’on puisse avancer que l’Amérique n’a pas été fondée en tant que nation chrétienne, il ne fait aucun doute que c’est une nation fondée par des chrétiens. Aujourd’hui, les valeurs chrétiennes et les croyances chrétiennes sont rapidement bannies de tous les secteurs de la société américaine.

Jefferson nous aurait prévenus : « Si le peuple américain autorise un jour les banques privées à contrôler l’émission de leur monnaie, tout d’abord par l’inflation, puis par la déflation, les banques et les entreprises qui se développeront autour d’elles priveront le peuple de tous leurs biens jusqu’à ce que leurs enfants se réveillent sans-abri sur le continent que leurs pères ont conquis. »

À l’heure actuelle, plus de 20 millions d’Américains ont juré de défendre notre pays contre des ennemis nationaux.  Un ennemi domestique est quiconque se bat pour violer les droits énumérés dans la Constitution des États-Unis.  Aussi difficile que cela puisse être avalé, la plupart des ennemis nationaux de ce pays sont intégrés au « gouvernement » que des millions de jeunes hommes se sont battus pour défendre.

La principale raison pour laquelle les gens ne ripostent pas est la peur.  Ils ont peur de perdre leur emploi.  Peur de mettre quelqu’un en colère ; Craignant qu’ils puissent offenser quelqu’un ; Préoccupés par le fait que le gouvernement pourrait venir interpeller ; Peur que se tenir pour la vérité semble être « un jugement ».

Nous sommes en train de perdre notre pays, et maintenant, le moment est venu de se tenir debout !

Je suis arrivé en âge dans les derniers mois de la guerre du Vietnam.  Le projet de loterie a récemment été introduit et l’idée de la conscription forcée est devenue la voie de la pureté sexuelle.  En conséquence, je n’ai jamais fait mon tour de service dans l’armée.  Mais, comme tant de baby-boomers vieillissants, je suis rapidement confronté à la courte marche qui mène au coucher de soleil de ma vie.  Chaque jour, je prends de plus en plus conscience de la liberté en train de disparaître que je laisse à ma postérité.  Il est grand temps que des millions d’Américains comme moi s’engagent dans la bataille pour cette nation.

Comme jamais auparavant dans l’histoire américaine, je crains la direction que prend cette nation et je comprends que le seul espoir pour l’Amérique est une résurgence du Christianisme et des valeurs qui l’entourent.  Si nous perdons l’Amérique, nous risquons de plonger nos petits-enfants dans une période d’obscurité dont ils pourraient ne jamais se remettre.  Edmund Burke a déclaré : « La seule chose nécessaire pour que le mal triomphe est que les hommes de valeur ne fassent rien.  Personne n’a commis une plus grande erreur que celui qui n’a rien fait, car il ne pouvait que faire un peu. »  La Bible enseigne « C’est pourquoi, pour celui qui sait faire le bien et ne le fait pas, c’est un péché. »  Quel genre de grand-père permet que les chaînes soient étendu sur ses petits-enfants ?

Sortez du cabinet des chrétiens.  Nous n’avons qu’une seule chance de sauver cette nation.  Il est maintenant temps de se lever.

Source : News With Views 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics