INTERDICTION DES JOUEURS VACCINÉS

INTERDICTION DES JOUEURS VACCINÉS

Partager avec les autres
Table des matières

L’équipe de football la plus célèbre de Roumanie, le Steaua Bucarest, annonce l’interdiction des joueurs vaccinés, car leur propriétaire fou dit que les athlètes « perdent de la force », et affirme que ceux qui sont piqués meurent dans les hôpitaux.

M. Gigi Becali pense que les joueurs vaccinés contre le coronavirus sont « impuissants ».
Il affirme que les joueurs du Steaua Bucarest et des clubs rivaux ont du mal après avoir pris le vaccin.
L’homme d’affaires roumain a cité l’ailier de 36 ans Ciprian Deac comme un exemple de vaccin qui aurait touché des joueurs plus âgés.
Becali a également déclaré récemment que l’attaquant du Steaua Bucarest Claudiu Keseru ne pouvait plus jouer à un haut niveau.
Sa dernière déclaration a suscité une réaction furieuse du gouvernement du pays.
Le taux de vaccination de la Roumanie de 86,52 doses pour 100 habitants signifie qu’ils ont le deuxième plus bas d’Europe.

Par Kishan Vaghela – Le 23 février 2022

Le propriétaire de l’équipe roumaine du Steaua Bucarest a annoncé de manière sensationnelle que le club interdirait à tous les joueurs vaccinés contre le Covid-19 de jouer pour eux.

M. Gigi Becali, un homme d’affaires et homme politique roumain, a déclaré qu’il n’autorisait plus les joueurs vaccinés à jouer parce qu’ils étaient « impuissants ».

Becali a poursuivi en affirmant que les personnes vaccinées contre le virus meurent dans les hôpitaux, contrairement à celles qui ont refusé les piqûres.

Il a également affirmé que les joueurs des rivaux roumains CFR Cluj et Rapid Bucuresti avaient des problèmes à la suite des vaccinations, distinguant l’ailier de 36 ans Ciprian Deac.

« Vous allez rire, mais, j’ai peut-être raison. Les vaccinés perdent leurs forces. C’est quelque chose de scientifique », a-t-il déclaré selon le journaliste roumain Emanuel Rosu.

« Vous ne l’avez pas vu au CFR ? Avec Rapid, les joueurs semblaient s’évanouir. Ils dormaient par terre. Tous les vaccinés perdent leurs forces ! »

« Je vois aussi les miens, les vaccinés. Cela n’affecte pas certains, mais cela affecte ceux qui sont plus âgés. Vous n’avez pas vu Ciprian Deac ? Il n’y a plus d’orage. »

Le même journaliste a également déclaré que Becali suggérait qu’il n’autorisait que les joueurs qui ont fait semblant de se faire vacciner à jouer, bien que cette information reste non confirmée.

Becali a également déclaré récemment que l’attaquant du Steaua Bucarest Claudiu Keseru, qui est revenu au club en août après six ans dans l’équipe bulgare de Ludogorets, ne peut plus jouer à un haut niveau car il a été vacciné.

« Je lui ai donné l’argent, j’avais un contrat avec lui, c’était un joueur de football, j’étais le propriétaire », a déclaré Becali via sport.ro à propos du retour de Keseru.

« J’ai dit : ‘Vous ne pouvez plus aller à ce niveau. Vous pouvez jouer en Roumanie, mais, pas au FCSB (Steaua Bucarest) et au CFR ! ».

« Il a dit qu’il me montrerait, mais il n’a rien à me montrer. Cela ne peut plus être à ce niveau. C’est possible à cause du vaccin. Je dis ce que je pense. Je ne veux pas l’offenser. »

Mais, sa dernière déclaration a suscité une réaction furieuse du gouvernement du pays.

Dans un communiqué, RO Vaccinare, la page Facebook officielle de la plateforme nationale d’information du gouvernement sur la vaccination, a déclaré : « Les footballeurs vaccinés ne perdent pas leurs forces après avoir été vaccinés contre le COVID-19 ! »

« D’un point de vue médical et scientifique, il n’y a pas d’études qui soutiendraient une singularité comme celle récemment promue sur les comptes Facebook en Roumanie. »

« La vaccination contre le COVID-19 n’affecte pas les performances des joueurs de football. En revanche, il existe suffisamment d’études montrant que l’infection par le SRAS CoV-2 laisse des séquelles à long terme (Long COVID), et celles-ci peuvent influencer les performances des athlètes. »

« L’essentiel est simple : Rester en bonne santé, profiter du football, regarder ceux qui font confiance à la science et à la médecine. Veuillez vous informer uniquement à partir de sources officielles crédibles ! »

Le journaliste Grigore Cartianu a quant à lui ajouté via sport.ro : « De mon point de vue, si je devais faire un top 10 des déclarations stupides et viles du siècle, je ne dis pas que l’homme est comme ça, mais les déclarations… la déclaration est stupide, incorrecte, misérable et discriminatoire. »

La Roumanie est l’un des huit pays avec un taux de vaccination inférieur à 60% selon The Local, l’autre étant composé de la Slovénie, la Croatie, la Serbie, la Hongrie, la Slovaquie, la Pologne et la Russie.

Cependant, leur taux actuel de 86,52 doses pour 100 habitants signifie qu’ils ont le deuxième plus bas d’Europe, devant la seule Bulgarie, selon Statista.

Plus tôt ce mois-ci, le coordinateur de la campagne nationale de vaccination roumaine, Valeriu Gheorghita, a confirmé que près d’un million de doses du vaccin AstraZeneca, étaient périmées et seraient donc détruites.

« Nous avons reçu un total de 4.478.000 doses et 852.356 doses ont été administrées. Quelque 3,3 sont entrés dans le mécanisme de revente ou de don, y compris les 917.800 qui ont expiré », a expliqué Gheorghita.

Les commentaires de Becali ne sont que les derniers de ce qui a été une carrière dans le jeu jonchée de déclarations controversées.

En 2018, il a déclenché une ligne de sexisme après avoir révélé que le Steaua Bucarest n’aura jamais d’équipe féminine tant qu’il sera aux commandes, affirmant que le football féminin est « contre la nature humaine » et s’aligne « sur les idées de Satan ».

Interrogé sur la chaîne de télévision roumaine Pro X s’il envisageait de lancer une équipe féminine, Becali a répondu « vous ne pouvez pas faire des choses contre la volonté de Dieu », avant d’ajouter « je vais arrêter le football ».

« Comment une femme peut-elle jouer au football ? » a-t-il ajouté.

« Elle n’est pas faite pour jouer au football. Son corps n’est pas fait pour le football. C’est dangereux. La femme a été créée pour être belle, pour attirer le sexe opposé. »

« Nous affectons les femmes en les laissant jouer au football ou en leur permettant de boxer. Elles devraient pratiquer le handball, le volley-ball, le basket-ball, mais, pas les sports agressifs. »

D’autres controverses antérieures incluent la promesse de s’opposer aux minorités sexuelles lors de sa candidature à la présidence en 2004, avant une autre tentative cinq ans plus tard. Cependant, il n’a obtenu respectivement que 1,77 et 1,91% des suffrages exprimés.

L’ancien membre du parlement roumain a également été vivement critiqué en 2006 pour avoir déclaré : « Pourquoi y a-t-il tant d’homosexuels en Roumanie ? Je donnerai 2 ou 5 millions de dollars pour un référendum, afin que nous puissions en finir avec tous les homosexuels du pays. »

Il a également refusé de signer l’ancien attaquant de Liverpool Florent Sinama-Pongolle parce qu’il était noir, et a également déclaré en 2010 que le club ne signerait jamais de footballeur gay.

Le propriétaire fou a également imputé la mauvaise forme du Steaua Bucarest au début de 2020 au fait que ses joueurs avaient trop souvent des relations sexuelles avec leurs copines.

« Mes joueurs font trop souvent l’amour avec leurs copines, c’est pourquoi ils ne jouent pas si bien au football ces derniers temps », a-t-il déclaré.

« Les joueurs du CFR n’ont des relations sexuelles qu’une fois par semaine. Ils ne rencontrent les femmes qu’une fois par semaine.

Becali est propriétaire du Steaua Bucarest depuis 2003, obtenant 51% des parts du club en février de la même année avant d’en acheter 15% supplémentaires vers la fin de l’année.

Source

Traduit par PLEINSFEUX

close

Ne manquez rien !

Rejoignez les nouvelles de PleinsFeux.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !
En savoir plus dans notre politique de confidentialité


Translate »