Apostasie

Publié le 24 octobre, 2019 | par Equipe de Pleinsfeux

0

JÉSUS NÉ EN TANT QU’HOMME EXCEPTIONNEL

“Le Pape François a dit à un intervieweur que Jésus-Christ est né « en tant qu’homme exceptionnel », mais, qu’il n’était « pas du tout un dieu », car le Vatican ne nie ni ne demande la correction de son compte-rendu.”

PRÉAMBULE

A Pleins Feux nous sommes soucieux de veiller à ce qu’aucune interprétation des paroles d’un pape ou d’un ecclésiaste quelque soit son rang dans la hiérarchie d’une religion ou mouvement quelconque, ne porte à faux les Paroles Divines de Dieu et ne change l’authenticité des saintes écritures de la bible chrétienne !

L’article qui suit, constitue pour tout croyant évangélique, le summum de l’apostasie qui doit précéder le retour du Christ et l’enlèvement de l’ÉGLISE de Jésus-Christ !

Cette déclaration d’octobre 2019 est une répétition capable d’entrainer la colère de Dieu sur cette terre devenue athée, sinon indifférente au message de Dieu le Père en Jésus-Christ…

Le catholicisme est devenu un grand cirque ou tout est permis et tout est bien pourvu que ce soit dit par les autorités religieuses dans la pompe et couleur de leurs riches vêtements écarlates, mais sans vérité.

” Jésus n’est pas Dieu …” a déclaré le pape de Rome. “… un homme exceptionnel seulement  “ ?

Avons-nous oublié que ce sont ces mêmes paroles de Jésus sur sa nature divine qui lui ont valu sa condamnation à la crucifixion …!

En contrepartie, alors qu’on veut dépouiller le Christ de sa divinité, et qu’on fait une totale abstraction des puissants miracles accomplis, et surtout sa résurrection, l’un des grands mouvements de la pensée ésotérique mondiale,  le Nouvel Age, crie à tous que nous sommes des dieux ?

La foi chrétienne des derniers temps est mise à prix et seuls ceux qui seront affermis pourront résister à la pensée magique des grandes sectes et des fausses religions gelées dans la tradition et la subtilité des philosophies devenues anthropocentriques et collectivement amnésiques ?

Dans ce grand désert de vérité et d’indifférence morale, il existe pourtant un oasis de rafraîchissement aux eaux d’éternité qu’est la Bible. Le livre constituant de la foi qui assure et qui sauve, est demeuré caché dans l’oublie et l’ignorance de son infinie SAGESSE, parce que défendu sans justesse.

La divinité de l’homme-Dieu est inscrite tant dans l’Ancien Testament que dans la Nouvelle Alliance.

Les citations sont multiples mais je me contenterai et vous inviterai à en vérifier deux seulement :

Esaïe 9: 5 Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et l’empire est mis sur son épaule: on l’appellera l’Admirable, le Conseiller, le Dieu fort, le Père d’éternité, le Prince de la paix; 6 Pour accroître l’empire, pour donner une prospérité sans fin au trône de David et à son royaume; pour l’établir et l’affermir dans l’équité et dans la justice, dès maintenant et à toujours. La jalousie de l’Éternel des armées fera cela.

Jean 1 : 1 Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2 Elle était au commencement avec Dieu. 3 Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait, n’a été fait sans elle. 4 En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.5 Et la lumière a lui dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue. 14 Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père.

Pour  Pleins Feux sur L’Heure Juste,

Dr Pierre Gilbert (Marc 13: 23 )


JÉSUS NÉ EN TANT QU’HOMME EXCEPTIONNEL

Par Geoffrey Grider – Le 10 octobre 2019

Le Pape François m’a dit : « C’est la preuve irréfutable que Jésus de Nazareth, devenu homme, était pourtant un homme aux vertus exceptionnelles, mais, pas du tout un Dieu »

Selon le blog très respecté des catholiques, Rorate Caeli, et de Radio Spada en Italie, Scalfari déclare dans l’édition du 9 octobre de La Repubblica (derrière Paywall) ce qui suit : « Ceux qui, comme ce fut souvent le cas avec moi, ont eu la chance de le rencontrer et de lui parler avec une plus grande intimité culturelle, sachez que le Pape François conçoit le Christ comme étant Jésus de Nazareth, un homme et non un Dieu incarné ».  « Une fois incarné, Jésus cesse d’être un Dieu et devient un homme jusqu’à sa mort sur la croix ».  Scalfari poursuit : « Quand j’ai eu l’occasion de parler de ces phrases, le Pape François m’a dit : C’est la preuve irréfutable que Jésus de Nazareth, devenu homme, était un homme de vertus exceptionnelles, mais, pas du tout un dieu ».

La chose la plus étonnante à propos de cette histoire est que ni le Pape François ni le Vatican n’ont nié que le pape ait fait ces déclarations, ni demandé à La Repubblica de rectifier les faits ou de rétracter ces déclarations dans leur intégralité.  Cela me porte donc à croire que le Pape François les a effectivement fabriqués et que ce compte-rendu choquant est vraiment vrai et exact.  N’oubliez pas qu’Eugenio Scalfari et le Pape François sont des amis de longue date. Scarfari ne déforme pas son cher ami et le pape se sent suffisamment à l’aise avec lui à cause de cette amitié pour laisser tomber sa garde.

« Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand : Celui qui a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru dans le monde, élevé dans la gloire. » (1 Timothée 3:16)

Mais, le Pape François a une longue expérience en matière de négation de Jésus-Christ et de déclarations comme « il est dangereux d’avoir une relation personnelle avec Jésus ».  L’année dernière, avec le même intervieweur Scalfari et à La Repubblica, le Pape François a déclaré que « l’enfer n’est pas réel » et n’a jamais nié l’avoir dit, et le Vatican n’a jamais demandé de correction ou de rétractation.  Alors peut-être devrions-nous nous demander pourquoi le Pape François continue de faire ces déclarations scandaleuses.

« Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel, j’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ; Je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, à l’extrémité du septentrion ; Je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très-Haut. »  (Ésaïe 14:13-14)

Si vous avez suivi nos reportages sur l’Église Catholique et Chrislam, vous savez déjà pourquoi le pape fait ce type de déclarations.  Parce qu’il continue de rassembler la Religion Mondiale Unique, il se considère comme un dieu, à l’instar des passages que nous lisons dans Ésaïe 14 et Ézéchiel 28 à propos de Lucifer.  Maintenant vous le savez, dites-le à un ami.

Eugenio Scalfari : Le Pape François m’a dit que Jésus incarné était un « homme… pas du tout un dieu ».

DE CNS NEWS : Dans la dernière édition de La Repubblica, Eugenio Scalfari, ami de longue date athée et intervieweur du Pape François, affirme que le pape lui a dit qu’une fois incarné, Jésus-Christ était un homme, un « homme aux vertus exceptionnelles, et pas du tout un Dieu ».

L’enseignement de l’Église Catholique et de la plupart des églises chrétiennes est que Jésus-Christ, le Fils de Dieu, s’est incarné pleinement comme homme et pleinement comme Dieu.

Comme l’affirme le Catéchisme de l’Église Catholique : « L’événement unique et tout à fait singulier de l’incarnation du Fils de Dieu ne signifie pas que Jésus-Christ est une partie de Dieu et une partie de l’homme, pas plus qu’il est le résultat d’un mélange confus, du divin et de l’humain.  Il est devenu vraiment homme tout en restant vraiment Dieu.  Jésus-Christ est le vrai Dieu et le véritable homme.  Au cours des premiers siècles, l’Église a dû défendre et clarifier cette vérité de la foi contre les hérésies qui la falsifiaient ».

Selon le très respecté blogueur catholique Rorate Caeli et Radio Spada en Italie, Scalfari déclare dans l’édition du 9 octobre de La Repubblica : « Ceux qui, comme cela m’est souvent arrivé, ont eu la chance de le rencontrer et de lui parler avec la plus grande intimité culturelle, sachez que le Pape François conçoit le Christ comme Jésus de Nazareth, un homme et non un Dieu incarné ».

« Une fois incarné, Jésus cesse d’être un Dieu et devient un homme jusqu’à sa mort sur la croix. »

Scalfari poursuit : « Quand j’ai eu l’occasion de discuter de ces phrases, le Pape François m’a dit : C’est la preuve irréfutable que Jésus de Nazareth, devenu homme, était un homme de vertus exceptionnelles, mais pas du tout un dieu ».

Dans une interview accordée à Scalfari en mars 2018, le Pape François aurait déclaré : « Il n’y a pas d’enfer, il y a la disparition des âmes  pécheresses ».

Cette interview a provoqué un tollé et le Vatican a prétendu que ce que le pape avait prétendu était une « reconstruction » et non « une citation ».  Le Vatican n’a pas nié ce que Scalfari avait rapporté, mais a déclaré qu’il ne pouvait pas « être considéré comme une transcription fidèle des paroles du Saint-Père ».

Le pape lui-même n’a jamais nié ce que Scalfari avait rapporté et l’article n’a jamais été corrigé ni supprimé de son site web.

Commentant cette dernière révélation, Rorate Caeli a déclaré : « De toute évidence, comme cela a souvent été le cas lors des interviews informelles du Pape François avec Eugenio Scalfari, certains tenteront de nier la véracité de ce qu’affirme Scalfari, un journaliste chevronné. »

« Rappelons, pour le compte-rendu des événements, qu’il n’y a aucune raison de douter de son exactitude générale.  Nous avons passé le temps à douter de l’exactitude générale des citations de Scalfari. »

« Ce n’est pas maintenant que les interviews pontificales de Scalfari ont été publiées sur le site web du Vatican, mais, qu’elles ont parfois été publiées par la maison d’édition du Vatican (LEV) elle-même, par exemple dans le cadre du livre à droite. »

Dans une déclaration publiée le 9 octobre par le Church Militant à Rome, le Vatican a déclaré : « Comme cela a été affirmé à d’autres occasions, les mots que le docteur Eugenio Scalfari attribue à des citations du Saint-Père au cours de ses colloques considéré comme un compte-rendu fidèle de ce qui a été effectivement dit, mais représente plutôt une interprétation personnelle et libre de ce qu’il a entendu, comme il ressort clairement de ce qui a été écrit aujourd’hui au sujet de la divinité de Jésus-Christ ».

Michael Voris, membre de Church Militant, a commenté : « C’est la partie pertinente de la déclaration, et elle-même, est en train de créer sa propre tempête, car elle ne nie pas la caractérisation de Scalfari, elle fait simplement allusion à la possibilité ».

« De même, cela n’affirme en aucune manière que le Pape François détienne effectivement la divinité de Christ pendant le ministère terrestre de notre Sauveur », a déclaré Voris

Source: Now The End Begins 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics