Création

Publié le 25 mai, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

0

KENT HOVIND

Le gouvernement américain laisse tomber les autres accusations contre l’ennemi de l’évolution Kent Hovind.

Par Heather Clark – Le 17 mai 2015

PENSACOLA, Floride. Les procureurs fédéraux ont déposé une requête en irrecevabilité pour les accusations criminelles restantes contre un évangéliste de la création emprisonné après qu’un jury ait maintenu l’impasse sur la question et n’était pas convaincu de sa culpabilité.

Comme indiqué précédemment, Kent Hovind, le fondateur de l’évangélisation de « Creation Science Evangelism » de Pensacola en Floride, se bat contre les accusations de fraude de courrier et de mépris pour avoir contesté des privilèges contre un certain nombre de propriétés qui ont été saisies par le gouvernement il y a plusieurs années.

Il est incarcéré depuis 2007 avec plus de 58 chefs d’accusations fédérales, dont 45 sont centrées sur une présumée « structuration », un terme qui désigne la rupture de transactions bancaires en de plus petites quantités afin d’éviter une déclaration. L’intention originale de la loi aurait été d’attraper les trafiquants de drogue et les blanchisseurs d’argent.

En ce qui concerne les accusations spécifiques contre Kent Hovind, le ministre et son épouse avaient fait des dizaines de retraits en espèces d’un peu plus de 9000 dollars chacun, pendant une année, et le gouvernement a affirmé qu’il tentait de « gêner et d’entraver la bonne administration de la législation du revenu interne. » Cependant, Kent Hovind affirme qu’il avait payé les frais de son ministère en espèces, y compris avec des indemnisations pour les personnes impliquées dans « Creation Science Evangelism », et qu’il ne cherchait pas à s’échapper d’une quelconque loi comme quelques 10 000 dollars signalé.

En plus des accusations de « structuration », Kent Hovind a été nivelée avec douze chefs d’accusation pour avoir omis de payer des impôts sur les salaires. Toutefois, il a déclaré qu’il considérait que ceux qui travaillaient pour son ministère étaient comme des entrepreneurs indépendants, responsables du paiement de leurs impôts et non pas comme des employés. Kent Hovind n’était pas inculpé d’évasion fiscale, mais, en 2004, son domicile a été perquisitionné par des agents du Service du Revenu Interne, et ses privilèges fiscaux ont été placés contre 10 biens relatifs à son parc à thème biblique. Il a déposé 3 poursuites distinctes contre le gouvernement dans une tentative pour arrêter la procédure, laquelle étant considérée par lui comme du harcèlement, mais, en vain.

En 2006, le cas est allé jusqu’au procès, et un jury l’a reconnu coupable sur l’ensemble des 58 points. Son épouse, Jo Delia, a été reconnue coupable de 44 points. En janvier 2007, il a été condamné à 10 ans de prison et demeure incarcéré à ce jour.

Comme Kent Hovind cherchait à contester les privilèges de derrière les barreaux, il a ensuite été inculpé de 2 chefs d’accusation de fraude postale, un chef d’accusation de complot pour commettre une fraude postale et un chef d’accusation d’outrage au Tribunal. Des craintes ont commencé à surgir puisqu’il pourrait passer sa vie derrière les barreaux pour cet envoi de documents juridiques depuis la prison.

Il y a des années, selon le « Pensacola News Journal », il avait été interdit à Kent Hovind, en vertu d’une ordonnance du Tribunal, de contester les privilèges du gouvernement sur les propriétés.  Il a été inculpé d’outrage au Tribunal, car il avait déposé des documents sur un litige en cours qui met en garde les acheteurs potentiels du terrain. Les accusations de fraude postale ont été en fait confirmées pour l’expédition des documents à partir de la prison.

Mais, en mars, le jury a annulé toutes les accusations, sauf l’accusation d’outrage au Tribunal, parce qu’ils ne pouvaient pas parvenir à une entente sur les accusations de fraude postale. Un nouveau procès était prévu pour lundi.

Cependant, les procureurs de Kent Hovind a déposé une requête en irrecevabilité, et samedi, les rapports ont fait surface que les procureurs fédéraux qui avaient déposé également une motion visant à abandonner les charges restantes contre Kent Hovind, sans préjudice.

L’évangéliste créationniste fait face à une peine pour l’accusation d’outrage au Tribunal, le 12 juin. Dans le cas contraire, il devrait sortir en août.

Source : http://christiannews.net/2015/05/17/government-drops-remaining-charges-against-evolutionary-foe-kent-hovind/

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics