Conspiration

Publié le 12 septembre, 2019 | par Equipe de Pleinsfeux

0

KEVIN RYAN

Le 6 septembre 2019

DÉNONCIATEURS    DU 11 SEPTEMBRE

Mercredi passé à marquer le 18ème anniversaire du 11 septembre et James Corbett a publié la première installation de sa nouvelle série de dénonciateurs 9/11, mettant en vedette le récit de Kevin Ryan, qui, en 2001, était le responsable du site des Laboratoires de la santé environnementale (EHL), une filiale de Underwriters Laboratories (UL), une société mondiale de conseil et de certification en matière de sécurité qui teste la conformité des produits grand public et industriels aux normes gouvernementales de sécurité.  Cela incluait les cotes de résistance au feu des composants en acier de construction pour assurer la conformité aux codes du bâtiment de la ville de New York.

La curiosité de Ryan concernant le rôle de UL dans la certification de l’acier du World Trade Center était exacerbée quand, en 2003, il a commencé à remettre en question les mensonges que l’administration Bush avait utilisés pour justifier l’invasion de l’Irak et, éventuellement, pour remettre en question l’histoire officielle du 11 septembre.

UL a joué un rôle dans l’enquête sur la destruction des Tours Jumelles et, à mesure que Ryan commençait à en savoir plus, ses préoccupations ne faisaient que grandir.  Pourquoi les preuves en acier de la destruction des tours ont-elles été illégalement retirées et éliminées avant qu’une enquête appropriée puisse avoir lieu ?  Pourquoi pas un ou deux, mais, trois bâtiments modernes à charpentes d’acier se sont complètement effondrés à cause de l’incendie du 11 septembre, alors qu’un tel événement n’avait jamais eu lieu auparavant ? Pourquoi les tours ont-elles échoué, quand John Skilling, l’ingénieur en structures chargé de la conception des tours, a affirmé en 1993 que ses propres analyses avaient conclu que les structures du bâtiment survivraient à un accident d’avion et à l’incendie qui s’ensuivrait ?  Et, pourquoi les tours ne sont-elles pas tombées en une fraction du temps où sa compagnie les a qualifiées de professionnelles ?

Comme le dit James Corbett, « En 2002, le NIST avait entamé son étude triennale portant sur $60.000.000 sur l’échec des tours jumelles…  en 2004, il était déjà clair que ce rapport et ses conclusions préliminaires posaient de sérieux problèmes, notamment les résultats des tests effectués par UL sur des maquettes des planchers du World Trade  Center ; Cela contredit les propres conclusions du NIST quant à la destruction du bâtiment. »

Ryan a rencontré des obscurcissements de la part de ses associés chez UL.  Les ingénieurs du NIST et de la FEMA ont présenté la « théorie des crêpes » non crédible de l’effondrement des bâtiments et elle a prévalu comme compte rendu officiel de l’effondrement des tours pendant trois ans.

Lorsque Ryan a demandé que de nouveaux tests soient effectués sur des modèles non ignifugés et à des températures plus élevées pendant des durées prolongées, il a été constaté qu’ils ne s’effondreraient pas, annulant ainsi définitivement la théorie des crêpes en 2004.  À cette date, les États-Unis avaient déjà envahi l’Irak.

Ryan a déclaré : « Après avoir tant investi dans le compte officiel que le World Trade Center avait été détruit par ces avions … c’était une situation difficile pour le NIST et pour tout le monde ».

UL ne pressait pas le NIST sur les divergences dans ses conclusions, aussi Kevin Ryan a pris les choses en main et, le 11 novembre 2004, il a écrit directement à Frank Gayle, le directeur de l’enquête du NIST sur les Tours Jumelles.

« Comme vous le savez sûrement, la société pour laquelle je travaillais a certifié les composants en acier utilisés dans la construction des bâtiments du WTC.  En demandant des informations à notre chef de la direction et à notre responsable de la protection contre les incendies l’an dernier, j’ai appris qu’ils n’étaient pas d’accord sur les aspects essentiels de l’histoire, à une exception près : Les échantillons que nous avons certifiés répondaient à toutes les exigences.  Ils nous ont suggéré d’être patients et de comprendre que UL travaillait avec votre équipe et que les tests se poursuivraient tout au long de cette année. »

« Je suis au courant des tentatives d’aide de UL, notamment des tests sur des modèles de revêtements de sol, mais les résultats de ces tests semblent indiquer que le bâtiment aurait dû résister facilement au stress thermique causé par les flaques de carburéacteur en combustion… »

« Cette histoire ne tient pas la route.  Si l’acier de ces bâtiments ramollissait ou fondait, je suis sûr que nous pouvons tous convenir que cela n’est certainement pas dû aux incendies de kérosène, encore moins aux incendies de courte durée dans ces tours.  Ceci devrait préoccuper tous les Américains. »

« Alternativement, l’affirmation selon laquelle cet acier a échoué à des températures avoisinant les 250 degrés Celsius suggère que la majorité des décès survenus le 11 septembre étaient imputables à une défaillance reliée à la sécurité. Cette suggestion devrait préoccuper beaucoup mon entreprise.  Il ne fait aucun doute que les événements du 11 septembre sont le moteur émotionnel de la guerre contre le terrorisme et la question de l’effondrement du WTC est au cœur de l’histoire du 11 septembre.  Je pense que vos tests métallurgiques sont au cœur et le nœud du cœur. »

« Soit vous pouvez comprendre ce qui est vraiment arrivé à ces bâtiments et communiquer cela rapidement sinon nous sommes tous confrontés aux mêmes destructions et désespoirs qui découlent de décisions globales fondées sur la désinformation et le bavardage. »

Gayle n’a jamais répondu au courriel.  Cependant, Ryan a pris la décision importante de partager son courriel et ses préoccupations avec le grand public, y compris David Ray Griffin et Catherine Austin Fitts, alors directeur de 9/11Truth.org.  Cela a conduit à son licenciement de son travail.

Son appel aux contradictions de l’enquête menée par le NIST a été une période difficile pour lui et sa famille, mais cela a également ouvert la porte à une vie plus résolue de bien dans le monde.  Il a ensuite fondé plusieurs groupes d’action, écrit des articles et des livres, et donne souvent des conférences pour sensibiliser le public aux problèmes soulevés par le récit officiel de l’événement fondateur de la guerre contre le terrorisme.

 

Source: Forbidden Knowledge TV 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics