LA DÉSINTÉGRATION NUCLÉAIRE : ÉVIDENCE D’UNE TERRE JEUNE

Par Russel Humphreys, Ph.D.

De récentes expériences commissionnées par le projet RATE1 indiquent qu’une désintégration nucléaire de 1,5 milliards d’années s’est produite en un ou plusieurs courts épisodes, il y a de cela 4 000 à 14 000 ans. Les résultats soutiennent fortement l’hypothèse de la désintégration accélérée, hypothèse selon laquelle une désintégration nucléaire étendue sur quelques milliards d’années, se serait produite dans un passé plus récent comme celui de l’époque du Déluge, de la chute d’Adam et de la semaine de la Création. De telles accélérations réduiraient considérablement les suppositions d’un âge radio-isotopique terrestre de 4,5 milliards d’années à un âge de 6000 ans qu’une lecture littérale de la Bible nous propose. Lire la suite …

Source : ASCQ 

PLEINSFEUX.ORG