Publié le 06 juillet, 2012 | par Pleins Feux

LA FÊTE DES TABERNACLES

Auteur: Charles Rayalls

“Et si quelqu’une des familles de la terre ne monte pas à Jérusalem pour se prosterner devant le Roi, l’Éternel des armées, il n’y aura point de pluie sur elle.” Zacharie 14:17

Il y avait trois principaux jours saints, jours de réjouissance, où le peuple d’Israël devait se rassembler pour adorer le seigneur. Ces trois jours étaient la Pâque, la Pentecôte, et la fête des Tabernacles. Les deux premières fêtes ont été accomplies par Jésus lors de sa première venue. La fête des Tabernacles attend encore son accomplissement.

DEUTÉRONOME 23:17 “Qu’il n’y ait point de prostituée entre les filles d’Israël, et qu’aucun des fils d’Israël ne se prostitue à l’infamie.”

La Pâque a été littéralement accomplie quand le Christ est devenu l’agneau sacrificatoire pour tous les hommes. Le jour de la Pâque, son sang nous a couverts pour nous épargner de la mort éternelle, alors que du temps de Moïse, le sang de l’agneau répandu sur les portes des Israélites en Égypte les protégeait du jugement de l’ange exterminateur. Le sang de l’agneau de la Pâque était une image ou un type, qui a attendu avec intérêt son parfait accomplissement lequel serait réalisé par Jésus avec le don de son propre sang. L’ange de la mort a passé au-dessus d’eux et les a épargnés de la mort afin que ceux-ci puissent devenir le nouveau peuple élu de Dieu. Trois jours plus tard, ils se sont trouvés sur les rivages de la mer rouge, emprisonnés par l’armée égyptienne. Mais, Dieu a tracé un passage dans la mer, là où il n’y avait aucune issue et les Israélites ont passé au travers de la mer, sur la terre sèche pour être ensuite délivré d’une mort certaine. Ensuite, les Égyptiens qui ont eu l’audace de poursuivre Israël jusqu’au travers du passage de la mer, ont inexorablement été entraînés, par leur incrédulité jusque dans la mort.

Le peuple de Dieu étant entré dans la mer en tant qu’une nation d’esclaves, en ressorti pour devenir trois jours plus tard, une nation de prêtres et une armée pour le Seigneur. Trois jours après la Pâque du Christ, il dut également traverser la mort pour devenir par sa résurrection, notre grand prêtre et le général victorieux de l’armée de Dieu.

1 CORINTHIENS 15:20-21 “Mais maintenant, Christ est ressuscité, et il est devenu les prémices de ceux qui sont morts. En effet, puisque la mort est venue par un homme, la résurrection des morts est venue aussi par un homme.”

Les écritures nous indiquent qu’au moment de la crucifixion, le voile du temple, un épais rideau tissé en poil de chameau séparant l’homme de la présence de Dieu dans le saint des saints, a été déchiré en deux de haut en bas. C’est ainsi que le chemin céleste a été ouvert, Jésus devenant notre grand prêtre, officiant son propre sacrifice sur l’autel. Et trois jours plus tard, il est reparu vivant au jour des premiers fruits, étant le premier de la grande moisson qui doit venir à la fin des temps. Il s’est montré à ceux qui l’ont connu et leur a donné un témoignage de ce que sera notre propre résurrection.

1 CORINTHIENS 15:51-53 “Voici, je vous dis un mystère: Nous ne mourrons pas tous, mais nous serons tous changés, En un moment, en un clin d’oeil, à la dernière trompette; car la trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons changés. Car il faut que ce corps corruptible soit revêtu de l’incorruptibilité, et que ce corps mortel soit revêtu de l’immortalité.”

La Pentecôte est également connue sous le nom du Shovuos. C’était le début de l’église quand l’Esprit-Saint a été déversé sur les croyants à Jérusalem. Jetons un regard sur certaines observances juives relatives à cette fête pour comprendre de quelle façon celle-ci peut s’appliquer à notre temps. La Pentecôte était également connue comme Ba Bikkurim de Yom, “les festivités de la première moisson.” Elle s’appelle aussi la fête des “semaines”. Elle s’est appelée ainsi parce que la période de la première moisson a commencé par la collecte d’orge, pour se terminer sept semaines plus tard avec la moisson du blé. À beaucoup d’endroits dans les écritures, le croyant est symboliquement représenté par le blé comme dans la parabole du blé et de l’ivraie…

MATTHIEU 13:24-30 “Jésus leur proposa une autre parabole, en disant: Le royaume des cieux est semblable à un homme qui avait semé une bonne semence dans son champ. Mais pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint, qui sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla. Et après que la semence eut poussé, et qu’elle eut produit du fruit, l’ivraie parut aussi. Alors les serviteurs du père de famille lui vinrent dire: Seigneur, n’as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ? D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie? Et il leur dit: C’est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui répondirent: Veux-tu donc que nous allions la cueillir? Et il dit: Non, de peur qu’en cueillant l’ivraie vous n’arrachiez le froment en même temps. Laissez-les croître tous deux ensemble jusqu’à la moisson; et au temps de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Cueillez premièrement l’ivraie, et liez-la en faisceaux pour la brûler; mais assemblez le froment dans mon grenier.”

Dans la tradition juive, l’histoire de Ruth et Boaz est lue dans les synagogues au jour de la Pentecôte, cela dû à sa relation étroite avec le temps de la moisson, qui est le contexte des événements de cette histoire. Mais, il apparaît cependant clairement que le cœur du message de ce livre est que Jésus-Christ est notre rédempteur. Comme Boaz, c’est lui qui possède le “droit de rachat”, qui n’est réservé qu’au plus proche parent d’une veuve. Nous devenons ainsi sa jeune mariée alors qu’il nous rachète. Ruth était une femme de Moabite, non juive, mais elle a été intégrée et cachée à l’intérieur du peuple juif. Cela est aussi une image de Dieu greffant les Gentils (non juifs) à son peuple en tant que fils adoptifs. Bien plus, Ruth et Boaz sont devenus la généalogie dont le Roi David et finalement Yeshua, Jésus, sont sortis.

Dans la tradition juive, un festin est dressé en l’honneur de cette fête où les participants sont conviés autour d’une grande table pour écouter des histoires exaltantes concernant le festin à venir, quand Dieu enverra son Messiah de la maison de David pour le commencement de son royaume de mille ans. La deuxième et dernière nuit de la fête, les participants restent debout toute la nuit pour réciter ensemble les psaumes de David. Cette nuit là est aussi l’occasion de se souvenir du don de la Torah, la loi de Dieu, qui fut incorporée, il y a très longtemps lors d’une des nuits de cette fête. La loi était l’établissement de la première alliance qui a été faite avec Abraham. La Pentecôte est l’établissement de la nouvelle alliance qui a été faite par Yeshua, et qui est la réalisation de Jeremie 31.

JERÉMIE 31:31-32 “Voici les jours viennent, dit l’Éternel, que je traiterai une alliance nouvelle avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda; Non comme l’alliance que je traitai avec leurs pères, au jour où je les pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte, -alliance qu’ils ont violée, et toutefois j’avais été pour eux un époux, dit l’Éternel.”

JERÉMIE 31:33 “Mais c’est ici l’alliance que je traiterai avec la maison d’Israël, après ces jours-là, dit l’Éternel: Je mettrai ma loi au-dedans d’eux, et je l’écrirai dans leur coeur; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.”

La fête des Tabernacles est l’époque qui attend avec intérêt son accomplissement dans la venue du Messiah fils de David et de l’établissement de son royaume sur terre. Il n’y a aucun lien entre cette fête et le passé historique du peuple juif. Cette fête juive se déroule en trois temps, la fête des trompettes, du jour des expiations, et la fête des Tabernacles.

LÉVITIQUE 23:23-24 “L’Éternel parla encore à Moïse, en disant: Parle aux enfants d’Israël, et dis: Au septième mois, au premier jour du mois, il y aura pour vous un jour de repos, une commémoration publiée au son des trompettes, une sainte convocation.”

NÉHÉMIE 7:73 LEt les sacrificateurs, les Lévites, les portiers, les chantres, les gens du peuple, les Néthiniens, et tous ceux d’Israël, habitèrent dans leurs villes. Ainsi, quand arriva le septième mois, les enfants d’Israël étaient dans leurs villes. 8:1 Or, tout le peuple s’assembla comme un seul homme, sur la place qui est devant la porte des eaux; et ils dirent à Esdras, le scribe, d’apporter le livre de la loi de Moïse, prescrite par l’Éternel à Israël.”

NÉHÉMIE 1:2-3 “Que Hanani, l’un de mes frères, et quelques gens arrivèrent de Juda; et je m’enquis d’eux touchant les Juifs réchappés, qui étaient de reste de la captivité, et touchant Jérusalem. Et ils me dirent: Ceux qui sont restés de la captivité, sont là, dans la province, dans une grande misère et dans l’opprobre; la muraille de Jérusalem est en ruine, et ses portes ont été consumées par le feu.”

La fête des Trompettes (Rosh ha Shannah) commence le premier jour du septième mois et est inaugurée par le retentissement du son éclatant du shofar (des trompettes faites à partir de cornes de bélier). Cette fête est une occasion sérieuse pour une remise en question et pour la pratique d’une vie intérieure vécue en conformité avec la parole de Dieu. Il nous est dit également que dans les jours antiques, toutes les tribus d’Israël devaient se réunir comme un seul homme devant le Seigneur. En effet, le peuple ne fut pas identifié d’après une tribu particulière mais seulement en tant que le peuple de Dieu. Ceci semble avoir une signification prophétique parce que l’église est désignée comme n’étant qu’un seul homme, et non sous le nom d’une quelconque organisation humaine, mais plutôt en tant que chrétiens, le corps du Christ.

Les écritures nous indiquent que l’église primitive a vécu dans une entente mutuelle, mettant toutes choses en commun, dans une unité qui était “le Seigneur” lui-même. Les croyants de l’église primitive ont été connus comme “la voie” par leurs compatriotes à cette époque. Cela est dû au fait qu’il n’y avait entre eux, qu’une seule croyance et qu’un seul mode de vie, un changement complet du mode de pensée dans une seule direction. Ils ont partagé tous leurs biens et leurs ressources, se supportant les uns les autres de telle sorte que personne n’ont été dans le besoin. Ils étaient ensemble comme un seul homme devant le Seigneur. Avec le temps, de petites différences ont commencé à détruire leur unité mais la volonté du Seigneur c’est que les croyants soient unis dans un seul cœur et un seul esprit.

Il y a plusieurs autres noms pour le Rosh ha Shannah. Il est considéré comme l’anniversaire du monde dans la tradition juive. Il est également connu comme le jour du souffle du réveil des morts. Il marque le début des jours de la crainte. On le connaît comme les douleurs de la naissance du Messiah. C’est le jour qui représente à l’avance la résurrection des morts.

Il est aussi connu comme le jour caché ou le jour que nul ne connaît. C’est un jour de 48 heures, s’étendant sur une durée de deux jours, mais représentée en tant qu’une seule et longue journée. Rappelez-vous que dans ce passage, le Seigneur parle de l’avènement et non de l’enlèvement ou le rassemblement de l’église. Edward Chumney dans son livre ” les sept festivités du Messiah ” dit que l’expression utilisée par Jésus dans Matthieu 24:36 “Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, non pas même les anges du ciel, mais mon Père seul.” C’est en fait un idiome pour le Rosh HaShanah parce qu’il est connu comme “le jour qu’aucun homme ne connaît.”

Par exemple, si je mentionnais comme référence “le jour pour les feux d’artifice et pour les pique-niques”, la plupart des américains sauraient que je parle ici du jour de l’indépendance des États-Unis. Il y a trois trompettes pendant l’année juive. La Pentecôte qui s’appelle la première trompette, le Rosh Hashanah est connu comme la dernière trompette, et le Yom Kippur, (le jour des expiations) qui est connu comme la grande trompette.

1 CORINTHIENS 15:51-52 “Voici, je vous dis un mystère: Nous ne mourrons pas tous, mais nous serons tous changés, en un moment, en un clin d’oeil, à la dernière trompette; car la trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons changés.”

Est-ce que ceci pourrait être une indication réelle de ce que les morts en Christ ressusciteront au jour des trompettes?

La prochaine partie de la fête des Tabernacles est le jour des expiations.

LÉVITIQUE 23:26-29 “L’Éternel parla aussi à Moïse, en disant: Le dixième jour de ce septième mois sera le jour des expiations; vous aurez une sainte convocation, vous humilierez vos âmes, et vous offrirez à l’Éternel des sacrifices faits par le feu. Vous ne ferez aucune oeuvre ce jour-là; car c’est le jour des expiations, où doit être faite pour vous l’expiation devant l’Éternel votre Dieu. Car toute personne qui ne s’humiliera pas ce jour-là, sera retranchée du milieu de son peuple.”

Ce jour est un moment pour la purification. C’était le jour le plus solennel de l’année, le moment où le souverain sacrificateur intercédait pour la nation entière. C’était le seul jour de l’année où le souverain sacrificateur était autorisé à entrer dans le saint des saints. Il est intéressant de noter qu’à cette occasion le prêtre ne portait pas sa robe parée d’or habituelle mais plutôt une simple robe blanche de fin lin commune à tous les prêtres.

Ceci serait-il dû au fait que Jésus, notre souverain sacrificateur céleste officiait ce même service dans le ciel tandis que le grand prêtre des juifs faisait de même sur terre?

Le prix de ce sacrifice fut payé à la Pâque avec son propre sang et maintenant, il intercède en faveur de ses rachetés pour le jour de leur Rédemption. Au moment du jugement de Dieu, Jésus notre Souverain Prêtre dira, “pas ceux-ci, parce qu’ils sont à moi!” Dans la tradition juive, il y a une croyance selon laquelle le Seigneur, Messiah, viendra pour juger le monde au jour du Yom Kippur.

La dernière partie de ces festivités est la fête des Tabernacles. C’est la plus joyeuse de toutes les fêtes, un temps de festivités et de célébrations. C’est la fête du rassemblement, celle de la moisson finale. L’implication est évidente. Cette fête était également un temps pour demeurer dans la présence de Dieu. Durant cette fête, tous les juifs vivent dans des Tabernacles, une sorte de tente fabriquée à l’aide de branches feuillues. J’ai déjà mentionné le fait qu’il soit usuel de faire un trou dans le toit des tentes, (cabanes) de sorte que même à l’intérieur il est possible de regarder dehors pour voir le ciel afin de se rapprocher de Dieu. Partout où qu’ils se trouvent, les juifs dressent des tabernacles sur le haut des maisons, attendant la venue du Messiah. À cette occasion, les juifs regardent en arrière se rappelant le temps où ils vivaient dans des tentes dans le désert. Nous sommes maintenant dans l’attente de Dieu afin qu’il réalise pour nous pleinement la signification de cette fête. Après la moisson finale, nous demeurerons pour toujours avec Dieu.

C’est la fête la plus célébrée de toutes les fêtes de l’année. C’est un moment de grande joie. C’est une fête qui sera obligatoire dans le royaume de Yeshuah. Nous célébrerons cette fête chaque année et commémorerons la victoire de notre Seigneur et le début de son règne dans le Royaume de Dieu sur terre.

LÉVITIQUE 23:39-42 “Mais le quinzième jour du septième mois, quand vous aurez recueilli le produit de la terre, vous célébrerez une fête à l’Éternel pendant sept jours. Le premier jour sera un jour de repos, et le huitième sera aussi un jour de repos. Et le premier jour vous prendrez du fruit des beaux arbres, des branches de palmiers, des rameaux d’arbres touffus et des saules de rivière; et vous vous réjouirez pendant sept jours devant l’Éternel, votre Dieu. Vous célébrerez ainsi cette fête à l’Éternel pendant sept jours dans l’année. C’est une ordonnance perpétuelle pour vos générations; vous la célébrerez le septième mois. Vous demeurerez pendant sept jours sous des tentes; tous ceux qui seront nés en Israël demeureront sous des tentes.”

Il nous est dit dans Jean 7 qu’au moment de la fête des Tabernacles, les frères de Jésus l’ont réprimandé disant qu’il devrait se rendre au temple pour opérer des miracles de sorte qu’il devienne une figure publique célèbre. Jésus leur répondit: “Vous donc, allez à la fête. Pour ma part je n’y vais pas encore, parce que pour moi mon temps n’est pas encore venu.” …

Il exprimait ainsi que le moment d’apparaître à la fête pour commencer son Royaume n’était pas encore venu. Mais alors, il nous est dit que: “La moitié de la fête des semaines étant déjà passée, Jésus alla au temple, et il se mit à enseigner”. Il est donc entré en secret et est apparu à ceux qui l’ont reconnu. Je pense que c’est encore un autre indice quant à la façon et dans quel temps Jésus reparaîtra à ceux qui l’attendent “comme un voleur dans la nuit”.

Nous ne savons pas le temps, le jour ou l’heure exacte qu’il viendra pour nous prendre avec lui, mais je suis convaincu que quand il viendra, il accomplira littéralement la fête des Tabernacles. Ne semblerait-il pas raisonnable que le peuple juif, ayant de nouveau l’autorisation de reprendre leurs offrandes quotidiennes sur le mont du temple, recommence cette observance pour la première fois depuis des siècles en ce jour même des Tabernacles? Quand le premier temple a été construit et consacré, il nous est dit que ce fut en ces jours de la fête des Tabernacles! Et la gloire de Dieu a rempli temple de telle sorte qu’aucun homme ne pouvait supporter son éclat. Quand le deuxième temple a été terminé et consacré ce fut aussi pendant la fête des Tabernacles! Quand Jésus a commencé son ministère terrestre après la tentation dans le désert, c’était encore aux jours de la fête des Tabernacles. C’était le début de la période pour la “Visitation d’Israël”, le moment où Dieu lui-même est venu pour remplir le temple de sa présence !

Dans le futur, la gloire de Dieu remplira à nouveau le temple.

MICHÉ 4:1-3 “Mais il arrivera, aux derniers jours, que la montagne de la maison de l’Éternel sera établie au-dessus des montagnes, et elle s’élèvera par-dessus les collines, et les peuples y afflueront. Et des nations nombreuses iront, et diront: Venez et montons à la montagne de l’Éternel, à la maison du Dieu de Jacob; il nous instruira de ses voies, et nous marcherons dans ses sentiers! Car la loi sortira de Sion, et la parole de l’Éternel, de Jérusalem. Il jugera entre des peuples nombreux, et sera l’arbitre de nations puissantes, jusqu’aux pays lointains; ils forgeront de leurs épées des hoyaux, et de leurs lances, des serpes; une nation ne lèvera plus l’épée contre l’autre, et on n’apprendra plus la guerre.”

Le malin connaît également les écritures et peut les citer. Il essayera bientôt de les accomplir lui-même. Il entrera dans le temple et le profanera en prétendant être Dieu ou le Messiah. Ceci sera encore une autre tentative de sa part pour pervertir les vraies promesses de Dieu. Mais le vrai Messiah, Jésus, le Seigneur Yeshua viendra jeter dehors l’imposteur afin de reprendre sa place légitime dans le temple.

APOCALYPSE 21:3-4 “Et j’entendis une grande voix du ciel, qui disait: Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes, et il habitera avec eux; ils seront son peuple, et Dieu sera lui-même avec eux, il sera leur Dieu. Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus. Il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni travail; car les premières choses sont passées.”

Nous donnait-il un autre indice pour marquer le temps de sa venue? Les gens seront-ils sur le toit pour célébrer la fête des Tabernacles ?

La fête des Tabernacles s’étend sur sept jours. Les “temps de Tribulations” dureront une semaine (ou septante) d’années comme il nous est dit par le prophète Daniel. La célébration juive du mariage était un événement de sept jours. Il nous est dit que l’église sera enlevée au ciel pour célébrer les noces de l’agneau (le Christ), lequel deviendra son époux. La fête des Tabernacles a attendu avec intérêt le moment où elle verra son accomplissement. Elle marquera l’inauguration officielle pour le début du royaume de mille ans. Non, nous ne savons pas la période du retour du Seigneur pour son Église. Mais une fois que les sacrifices quotidiens seront arrêtés au milieu de la tribulation nous savons de Daniel qu’il y aura exactement 3 ans et 1/2 jusqu’au retour du Messiah, c’est à dire l’avènement. Après ces 3 années et 1/2 Jésus, viendra avec tous ses saints avec lui.

Si l’église devait être encore là pour voir le sacrifice perpétuel arrêté et l’Antéchrist profaner le temple, alors nous saurions quand le seigneur viendrait et nous pourrions alors compter les jours. Je crois que c’est pour cette raison que l’Esprit et l’église ne seront pas ici pour voir l’accomplissement de ces événements. Je crois que nous verrons le début de ces choses, mais la fin d’elles aura lieu tandis que nous, la jeune mariée du Christ, seront au festin des noces de l’agneau. La moisson des croyants authentiques sera la réalisation de cette fête qui est celui du grand rassemblement. Ce sera pour le peuple juif, la venue du Messiah qui marquera la fin de la Tribulation et le début du royaume du Millenium qu’accomplira la fête des Tabernacles.

Toutes les lettres aux églises dans l’apocalypse nous donnent des indications quant à l’époque où se dérouleront ces choses. Chacune des lettres aux églises nous montre des changements par lesquels le corps du Christ, l’église, passera. Dans cet âge de la fin, nous pouvons clairement voir l’existence de deux églises. Laodicée est une église caractérisée par la richesse et le luxe. Elle a été aveuglée par les “choses” de ce monde. Elles n’ont plus l’amour du Christ et ont détruit la vraie puissance qui découle de la connaissance personnelle de la personne du Messiah.

L’église de Philadelphie d’autre part est caractérisée par une vie centrée sur Christ étant rempli de l’Esprit. Notez que cette église est engagée dans une guerre spirituelle contre ce que Dieu appelle “la synagogue de Satan”. Ils ont une foi active et la puissance dynamique qui vient du Christ. Et Jésus leur fait la promesse:

APOCALYPSE 3:10 “Parce que tu as gardé la parole de ma patience, moi-même je te garderai de l’heure de la tentation qui doit venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre.”

Et maintenant le moment est venu de considérer ensemble le jugement de Dieu qui vient sur le monde.

Dans l’interprétation de ces événements, je vois ici le besoin d’établir un intervalle de temps entre l’enlèvement de l’Église et l’avènement du Seigneur dans la puissance pour l’établissement de son royaume sur la terre. Il y a entre autre le ministère des 144,000 juifs, la conversion du peuple d’Israël et le salut de la multitude. Ceci arrivera au moment de la grande agitation sur la terre qui sera également accompagnée par le festin des noces de l’agneau dans les lieux célestes. Ce sera un moment de renouvellement pour l’église et une période de formation pour ceux qui retourneront avec le Seigneur dans la bataille finale. Il semblerait que les écritures appuie l’hypothèse d’un enlèvement pré-tribulationniste. La grande Tribulation est vraiment les 3 dernières années et 1/2 de la période de 7 ans où Dieu reprend son programme de restauration envers son peuple Israël. La première moitié de ces 7 années est un moment de détresse. Mais ce ne sera que le commencement des douleurs pour l’enfantement de ce qui est à venir.

Nous avons tous les signes : Tremblements de terre, famine, nouvelle maladie ou pestes, la détresse économique, les changements climatiques, et les apparitions de signes étranges dans les cieux. Jésus nous précise que la génération qui verra ces signes, (à commencer par la renaissance d’Israël), ne passera pas avant que toutes les choses soient terminées. MES AMIS LE TEMPS EST VRAIMENT TRÈS COURT!

Mais quand ces choses se produiront-ils ? Avec tous les événements se déroulants en Israël, de nos jours et avec la lutte pour le mont du temple, il y a de bonnes raisons de croire que les choses sont très près de se réaliser. Nous avons besoin de tout observer. Jésus nous a donné ces choses de sorte que nous ne soyons pas pris dans l’ignorance. Les signes sont là comme il l’a annoncé, et il nous a spécifié que lorsque celles-ci arriveraient, que nous devrions relever nos têtes pour nous préparer à la délivrance. Cette délivrance est donc maintenant très proche.

LA FÊTE DES TABERNACLES SERAIT-IL LE JOUR DE L’ENLÈVEMENT ?
La fête des Tabernacles, le Sukkot, est une fête messianique qui anticipe à l’avance l’établissement du royaume du Millenium, où les nations vivront en paix sous le commandement du Messiah, pendant mille années. Cette fête est également un temps qui symbolise à l’avance l’accomplissement de l’enlèvement de l’église. Pour obtenir une image plus claire de cette fête et de sa signification pour nos jours, jetons un regard à certains des noms par lequel cette fête est identifiée.

Cette fête est connue comme : La saison de notre joie. La fête de la moisson finale. Les festivités du grand rassemblement. La fête des nations.

Toutes les festivités du printemps ont été accomplies dans la première venue de Yeshua. Ce sont la Pâque, les Prémices, et la Pentecôte. Ils ont littéralement et spécifiquement été accomplis par la mort, la résurrection du Seigneur et par le déversement de l’Esprit, (Ruach ha Kodesh) qui était le début de l’église. Les festivités d’automne s’accompliront lors des événements qui précéderont l’avènement de Yeshua. Ces événements sont l’enlèvement, l’avènement du Messiah dans la gloire, le jugement des nations, et le début du royaume du Messiah. Ces fêtes sont le Rosh ha Shannah, qui recherche son accomplissement dans la résurrection des morts en Christ, et finalement le Yom Kippur qui est relié à l’avènement du Seigneur et son jugement sur les nations. Le Yom Kippur est aussi connu sous le nom du “jour des expiations”, lequel est la période pour le jugement des nations. De ces événements, suivra la fête des Tabernacles (Sukkot) qui sera accomplie dans le royaume du Millenium.

La fête des Trompettes (Rosh ha Shannah) est la première de ces festivités d’automne et est connue comme ” la dernière trompette”. Il attend avec intérêt l’accomplissement prophétique de la résurrection des morts. Les trompettes marqueront les événements jusqu’à l’avènement du Seigneur à la fin de la Tribulation. Le Seigneur reviendra au son des trompettes, à la bataille d’Armageddon. Il est intéressant de noter dans Ezekiel 37 que le prophète voit la vision de la résurrection “des ossements desséchés, qui sont toute la maison d’Israël”, qui lorsqu’ils reviendront à la vie, se tiendront debout comme une “grande armée” devant le Seigneur. Dans une vision prophétique comme celle-ci, il y a différents niveaux de révélation. L’une de ces révélations est la renaissance d’Israël en tant qu’une nation laquelle s’est accomplie en 1948, alors qu’Israël était considéré comme un figuier desséché. Le second est relié à la résurrection littérale des morts qui doit se réaliser quand Yeshua retournera sur la terre, tel que décrit dans le chapitre 20 de l’Apocalypse. Puisque la synchronisation de cette résurrection coïncide avec la bataille d’Armaggedon, se pourrait-il également que ceux qui ont été préalablement enlevés au ciel deviennent une partie de cette armée qui se tiendra debout avec le Seigneur?

De toute façon, la fête des trompettes, de même que tous les jours de festivités d’automne, sont reliées principalement à l’avènement. Ceci ne peut cependant pas éliminer l’hypothèse qu’il pourrait y avoir une connexion directe avec un événement secondaire, à savoir l’enlèvement de l’Église. Puisque les trompettes parlent de la résurrection des morts et de l’ouverture des portes du ciel, ces dernières pourraient être également la période pour la résurrection des morts en Christ et la glorification des croyants encore vivants au moment du retour du Seigneur. J’admets entièrement que c’est une possibilité très valable. Paul dans sa lettre au Thessaloniciens dit :

1 THESSALONICIENS 4:16-17 “Car le Seigneur lui-même descendra du ciel, à un signal donné, avec une voix d’archange et au son d’une trompette de Dieu; et les morts qui sont en Christ ressusciteront premièrement; Ensuite, nous les vivants qui serons restés, nous serons enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur, dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.”

Le verset 17 de ce passage laisse entrevoir une possibilité pour que les croyants glorifiés restent un certain temps sur la terre après que les morts en Christ soient revenus à la vie. En d’autres termes il pourrait y avoir une séparation temporaire des deux groupes jusqu’à ce qu’ils soient finalement réunis auprès du Seigneur. Ceci pourrait s’accomplir pour permettre aux croyants glorifiés de servir de témoignage au monde entier au sujet de ce que Dieu aura fait pour eux.. Après la résurrection, Yeshua est demeuré 40 jours sur la terre. Cette courte période de temps fut la plus importante qu’il ait passé avec ses disciples.

Il se peut qu’au début de la Tribulation les morts ressuscitent au son des trompettes, et que les croyants encore vivants soient glorifiés pour être un peu plus tard enlevés au ciel. Dans ce cas, la résurrection des morts ne serait visible que pour ceux qui seront glorifiés. Le monde ne pourra pas alors se rendre compte de la résurrection des morts en Christ, mais il sera tout à fait stupéfait par le déplacement au ciel de l’église vivante. La fête des Tabernacles, qui est le sujet de cette étude, est la fête qui devrait constituer un intérêt particulier pour les croyants des temps de la fin, car celle-ci attend avec intérêt l’accomplissement de la venue du Seigneur pour les croyants en vue de l’acquisition de notre habitation céleste, avec Yeshua notre Seigneur.

JEAN 14:2-3 “Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père; si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et quand je serai parti, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et vous prendrai avec moi, afin qu’où je serai, vous y soyez aussi.”

L’association évidente de cette fête avec la réalisation des événements des temps de la fin est que cette fête est connue comme la fête “de la moisson finale” ou “la fête du grand rassemblement”. Cette fête est la conclusion d’une période de temps qui marque les festivités des jours d’automne, période qui s’étend sur 21 jours dans le calendrier juif. Le Rosh ha Shannah, qui marque le début de cette période est la dernière trompette, et le Yom Kippur (dix jours plus tard) est la grande trompette.

Pendant la fête des Tabernacles, les juifs bâtissent des structures provisoires, des tabernacles (cabanes) construits avec des branches d’arbres feuillus, et dans lesquels ils vivent dehors pour ces jours de festivité. Dans la toiture de ces cabanes de fortune, il y a un trou, de sorte que ses occupants puissent voir les étoiles la nuit et aussi pour vivre près de Dieu. C’est un moment pour demeurer avec et tout près du Seigneur. Cette festivité est l’occasion d’une grande réjouissance contrairement au caractère plus sombre du Rosh ha Shannah et du Yom Kippur, qui sont un sujet de repentance, et de jugement. Le Sukkot est la célébration du rachat enfin réalisé et de la présence de Dieu parmi les hommes. Par conséquent elle est identifiée en tant que “la saison de notre joie”.

Cette fête sera obligatoire dans le royaume du Millenium.

ZACHARIE 14:17 “Et si quelqu’une des familles de la terre ne monte pas à Jérusalem pour se prosterner devant le Roi, l’Éternel des armées, il n’y aura point de pluie sur elle.”

Cette fête marquera la domination de Yeshua sur le monde entier. Pendant la fête des Tabernacles, tout le peuple devaient se réunir ensemble “comme un seul homme devant le Seigneur”, de telle sorte qu’aucune identification tribale ne devait être présente durant cette fête. Ceci est une allusion au futur, lorsque tous les hommes seront comme une seule famille devant le Seigneur, Gentil et Juif sans distinction, sans dénomination et sans frontières entre les peuples.

LA CONNEXION AU PASSÉ
La fête des Tabernacles rappelle le moment où le peuple israélien a erré dans le désert après avoir quitté l’Égypte. Cette période de temps dans le désert a eu lieu en raison de leur manque de foi, après que les espions qui avaient été envoyés en éclaireur dans la terre promise, leurs soient revenus avec un mauvais compte-rendu de leur voyage. Mais dans cette expérience, les Israélites devaient être purifiés et épurés avant de pouvoir entrer dans la terre promise. Tous ceux qui avaient plus de 20 ans moururent dans le désert, excepté Yoshua et Caleb, qui n’avaient pas échoué dans leur foi. Je crois que dans cette application, Yoshua et Caleb représentent les vrais croyants, qui échapperont aux tribulations, tandis que le reste du monde périra par manque de foi. Ceci sera pour eux une autre expérience dans le désert, ayant rejeté Yeshua comme leur sauveur.

La Tribulation sera un moment d’épreuve et de purification, pour retirer la souillure du cœur des hommes. La Tribulation est l’effort ultime de Dieu pour réveiller les peuples au fait qu’il est vraiment le seul Dieu, et que ses voies sont justes et véritables. Ceux qui tourneront leurs cœurs vers lui seront sauvés, ils entreront dans son royaume et ils deviendront les sujets de son Roi. Ceux qui rejetteront son offre de paix seront jetés dans l’étang de feu. Ceci peut être vu clairement dans Apocalypse 20. Il y aura aussi des témoins spéciaux pendant la Tribulation, lesquels seront destinés à annoncer la repentance et le Royaume de Dieu au monde entier. Ce seront les 144.000 témoins scellés, qui seront dotés de l’Esprit à cette fin. Ils prêcheront l’évangile au monde comme jamais auparavant.

Encore plus, le Seigneur va envoyer ses deux prophètes à Jérusalem en tant que porte-parole de Dieu, comme il l’a fait pour Moïses devant le Pharaon, dans les temps antiques. Par le travail de ces hommes, une multitude de personnes sera aspirée dans le royaume de Dieu, mais plusieurs en payant de leur vie. Pourquoi ces témoins spéciaux sont-ils nécessaires? Ceci est intimement lié au fait que l’église aura préalablement été retirée de la terre pour être transporté à l’endroit que Yeshua a préparé. Cet endroit ne sera pas sur la terre . C’est la nouvelle Jérusalem. Quand ces témoins apparaîtront-ils sur la terre ? Les écritures nous indiquent qu’Israël souffre présentement d’un aveuglement provisoire, (ceci pour permettre le salut des non-juifs) qui continuera jusqu’à ce que la totalité des gentils, prédestinés à être sauvés, soient entrés dans le salut.

Ceci s’accomplira lors de l’enlèvement de l’église, laquelle est actuellement composée en grande partie de non-juifs. Quand ce déplacement de l’église aura-t-il lieu ? Je crois qu’il aura lieu à la fête des Tabernacles, (Sukkot). C’est la fête qui attend avec intérêt l’accomplissement de notre habitation avec lui, dans son Tabernacle. La Transfiguration est une figure de l’enlèvement.

Dans le récit de la Transfiguration de Matthieu 17, Jésus affirma que plusieurs de ses disciples ne goûteraient pas la mort avant d’avoir vu le fils de l’homme dans son royaume. Ce même récit dit que six jours plus tard, Yeshua prit Pierre, Jean et Jacques avec lui pour les emmener au sommet d’une haute montagne. “Et là, Yeshua fut transfiguré au milieu d’eux : Son visage se mit à resplendir comme le soleil ; ses vêtements prirent une blancheur éclatante, aussi éblouissante que la lumière. Et Moïse et Élie leur apparurent, s’entretenant avec Jésus. Et une voix sortie du ciel disant, “celui-ci est mon fils, dans lequel j’ai mis toute mon affection. Écoutez-le.” Dans ce même récit il nous est dit que Pierre dit à Yeshua, “Il est bon pour nous d’être ici. Dressons trois tabernacles, (des cabanes) une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie!”

Pourquoi cette demande mystérieuse de la part de Pierre, cet apôtre qui s’avérera être un leader dans l’église future. C’était une allusion évidente à la fête des Tabernacles qui devaient se dérouler dans le même temps à Jérusalem. Mais, je pense qu’il y a là aussi une indication du Saint-Esprit quant à la réalisation des paroles de Jésus au sujet de la révélation visible de son Royaume aux yeux de ses trois disciples choisis. Ceux-ci en effet ont été transportés dans le temps et l’espace vers la nouvelle Jérusalem, celle qui sera établie dans le futur. Nous savons ceci en raison de la description cet événement qui nous est rapporté. Premièrement, le visage de Yeshua était resplendissant comme le soleil et il y avait une lumière brillante autour d’eux. De plus, ils ont été enveloppés par une nuée et Moïse qui était mort avant de pouvoir entrer dans la terre promise, leur apparût en vie et glorifié devant eux, ce qui ne se réalisera que lors de la résurrection des croyants à la fin du temps des nations. Cette révélation constitue donc une vision du ciel et de la nouvelle Jérusalem de laquelle Yeshua resplendira de gloire devant toutes les nations.

Et puis Yeshua leur donna un commandement, “ne dites rien à personne de ce que vous avez vu ici jusqu’à ce que le fils de l’homme soit ressuscité des morts”. Cet événement ne devait être rapporté par eux qu’après que la pleine compréhension de cet événement ne leur ait été donnée par le déversement du Saint-Esprit à la Pentecôte. Cet événement constitue donc l’enseignement symbolique au sujet de la glorification et de l’enlèvement des croyants, tel que nous ont révélé plus tard les disciples. Regardez de plus près cette révélation qui nous a été laissé par cet événement, concernant la glorification de Yeshua dans son royaume. Il nous est dit que cet événement se déroula six jours après que Jésus eu annoncé que certains allaient le voir dans son royaume. Cette précision est un indice quant au moment où doit avoir lieu cet événement à venir. Les écritures nous indiquent que “un jour pour le Seigneur est comme mille ans pour l’homme.” Ainsi, selon cette interprétation, la réalisation finale de cette vision ne devrait s’accomplir qu’après six mille ans d’histoire pour l’humanité. Et bien, c’est précisément là où nous sommes aujourd’hui, à la fin de six mille ans d’histoire, nous préparant à entrer dans le septième millénaire qui marquera, (à quelques années près) le début du Royaume de Dieu sur la terre.

Durant cette vision, deux hommes étaient avec lui, Moïse et Élie. Ces deux hommes représentent les croyants de l’âge de l’église qui seront avec Yeshua dans la nouvelle Jérusalem. Moïses représente les morts en Christ, et Élie représente ceux qui seront vivants et qui demeureront jusqu’à l’avènement, à la rencontre du Seigneur dans les airs (1Thessaloniciens 4:16-17). Un autre point intéressant à considérer est que la disparition de Moïse et d’Élie se sont produit tous deux à l’extérieur du territoire d’Israël. En effet, Moïse n’a pas été autorisé à entrer dans la terre promise, et mourut donc à l’extérieur des limites de ce territoire qui est Israël. De plus, il est intéressant de remarquer qu’Élie a dû franchir le Jourdain pour se rendre exactement à l’emplacement où Moïse avait été vu pour la dernière fois, puis il fut enlevé au ciel vivant sous les yeux d’Élisée. Je crois personnellement que Moïse a été ressuscité et enlevé au ciel lors d’une première résurrection, pour ensuite être enlevé avec Élie. Bien que cette hypothèse ne soit que spéculative, il est curieux qu’Élie ait dû traverser le fleuve Jourdain à l’endroit même où Moïse mourut dans le désert. Mais il y a une autre chose à voir ici. Ils étaient tous deux des croyants qui avaient du sortir à l’extérieur du camp d’Israël. Ils sont donc une image de l’église dont sa caractéristique particulière est quelle a une forte prédominance pour les croyants de racine non-juive. Ainsi en cela nous pouvons voir que la transfiguration était une image de la glorification et de l’enlèvement des croyants.

LA FÊTE DES TABERNACLES ET LA NAISSANCE DE YESHUA
La fête des Tabernacles était également la période prédéterminée pour la naissance de Yeshua. Puisqu’il devait y avoir un recensement du peuple en ces jours, il était en effet très logique que celui-ci ai été tenu lors de la fête des Tabernacles, parce que tous les hommes d’Israël allaient se rendre à Jérusalem pour la célébration de cette fête. Beaucoup de gens visitaient leurs familles comme c’était la coutume dans les moments de grandes célébrations. Bethléhem était la ville natale des parents terrestres de Yeshua et ils étaient seulement à quelques kilomètres de Jérusalem.

Dans cette histoire de la naissance du Seigneur, nous voyons qu’il y avait beaucoup de gens habitant dehors, en visite dans la région. Ceci est, je crois, en raison de cette coutume d’habiter dans des cabanes à la fête des Tabernacles. En effet Marie et Joseph, recherchant un endroit pour dormir, n’ayant aucune chambre disponible à l’hôtel se résignèrent à habiter dans un abri de fortune. Selon ED Chumney, le mot utilisé pour désigner cet abri a la même signification que celui utilisé pour désigner les cabanes, dans la plupart des textes bibliques.

La naissance de Yeshua aurait très bien pu avoir lieu dans une cabane ou un Tabernacle. Quand les anges annoncent cette nouvelle aux bergers ils dirent, “nous vous annonçons une nouvelle de grande joie”… La fête des Tabernacles s’appelle aussi “la saison de notre joie.” Elle est aussi connue comme le festival des nations. Elle constitue une autre façon de dire “la joie pour tous les peuples”. Et, cette fête qui deviendra obligatoire pour toutes les nations dans les temps à venir. Yeshua est le fils de Dieu, celui qui est Dieu vient à l’homme. Il descend pour vivre parmi son peuple. C’est le message global de la festivité du Sukkot, “Dieu est avec nous”. Un autre nom pour Yeshua est Emmanuel, Dieu est avec nous. De cette façon Yeshua est la réalisation même de la fête des Tabernacles.

LA FÊTE DES TABERNACLES ET LE DÉBUT DE SON MINISTÈRE
Selon la tradition, Yeshua aurait commencé son ministère à l’âge de trente, c’est à dire au même âge que celui de l’exigence de la loi dans Nombre 4, où il est dit que pour qu’un homme devienne prêtre il doit être au moins âgé de 30 ans et ne pas avoir plus de 50 ans. Les 40 jours dans le désert, où il fut tenté par le Diable, prépara son ministère, puis Yeshua s’en alla à Nazareth où il tint son premier “sermon”. Il lut Ésaïe 61, disant, “l’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour prêcher la bonne nouvelle aux pauvres. pour proclamer l’année de la faveur de l’Éternel.” C’est le langage fort des jubilés qui parle du moment d’où les hommes deviendront libres de l’oppression de la maladie et du péché et c’est aussi le message d’une grande joie.

Cette expression est celui du jubilé, le grand jubilé du dernier millénaire surviendra à la septième année de mille ans qui sera le royaume de mille ans, le grand Sabbath de Dieu, et la fête finale des Tabernacles pour l’humanité. Une lecture des écritures semble indiquer que le commencement du ministère du Seigneur eu lieu pendant la fête des Tabernacles. Tous ces événements auraient donc eu lieu lors du 30ème anniversaire de notre Seigneur. Une autre chose à considérer qui démontre ceci est le fait que Yeshua ait prêché pendant trois ans et demi, terminant son ministère par sa mort sur la croix à la Pâque. Trois ans et demie plus tôt nous ramènes précisément à la fête des Tabernacles.

Je fais une remarque de ceci parce que le Seigneur est venu pour vivre avec nous en tant que serviteur pour commencer son ministère à la fête des Tabernacles. Il semblerait donc raisonnable qu’il commencerait son Royaume terrestre à la fête des tabernacles, et les croyants en Jésus-Christ vivraient “la saison de leur joie” à partir de cette même période. Yeshua a donc commencé son ministère au jour de son 30ème anniversaire, à la fête des Tabernacles, et cette fête marquera également son retour ainsi que l’instauration de son Royaume sur la terre à l’endroit qu’il a préparé pour nous !

LA FÊTE DES TABERNACLES ET LES 24 ANCIENS
Dans l’Apocalypse, Jean est enlevé vers le jour du Seigneur pour voir les événements qui caractériseront la Tribulation, tel qu’ils seront vus à partir du ciel. Il voit alors 24 anciens avec Yeshua. Dans les traditions du sacerdoce juif, il y avait deux prêtres de chaque tribu qui partagerait les fonctions du service du temple tour à tour, pour une période d’une semaine chacun. Il y avait seulement trois occasions où tous les prêtres étaient assemblés pour servir ensemble. Ces trois occasions étaient lors de la fête de la Pâque, de la Pentecôte et naturellement lors de la fête des Tabernacles. Ceci pourrait également être pour nous un indice quant à l’époque où Jean fut transporté au ciel et qui sera le jour de notre enlèvement futur.

LA FÊTE DES TABERNACLES ET LA GLOIRE DE DIEU
Au jour où le premier temple, a été construit par Salomon, quand le temple fut dédicacé, la gloire de Dieu, la Shekeina, l’Esprit de Dieu, rempli le temple. Cet événement eu lieu à la fête des Tabernacles. Le deuxième temple a également été consacré à la fête des Tabernacles. Les deux fois où le temple a été consacré furent donc lors de la fête des Tabernacles. C’est pourquoi cette fête est également connue comme “la fête de la dédicace”. Il reste donc une autre étape à s’accomplir et c’est la glorification future du temple de Dieu lors de la venue de Yeshua sur la terre. Ceci aura lieu lorsque les croyants recevront leur nouveau corps glorifié et que nous serons pris pour être toujours avec le Seigneur. Ceci arrivera lors de l’enlèvement et si cette même configuration des jours est exacte, cela se produira de nouveau à la fête des Tabernacles.

LES 8ÈMES ET 9ÈMES JOURS DE LA FÊTE DES TABERNACLES Deux traditions supplémentaires de cette fête sont la célébration du déversement de l’eau et le festival des lumières. Ces deux événements parlent du moment où l’Esprit sera versé aux derniers jours sur la maison d’Israël afin qu’ils redeviennent, à nouveau, la lumière des nations, les témoins de Dieu. C’est la période des pluies de l’arrière saison, le déversement final de l’Esprit. Ce déversement se produira après que les croyants de l’église auront été enlevés de la terre. À ce moment, la cécité provisoire d’Israël sera enlevée et ainsi, nous dit l’apôtre Paul, tout Israël sera sauvé. Après que l’enlèvement aura eu lieu, le monde entier assistera à la renaissance d’Israël pour sa Rédemption finale. Et ils appelleront les nations au Seigneur. Ce ne sera pas une petite tâche, face à l’atrocité des tribulations. Après la disparition des croyants, la puissance retenante de l’Esprit sera enlevé des nations et ils détesteront Israël à tel point qu’ils essayeront de le détruire.

La pièce finale de cette festivité est “le Jour du Seigneur” qui est représenté par les deux derniers jours de cette fête, le 8ème et le 9ème jours, qui sont regardés par le Seigneur comme étant une seule et longue journée. Ce sont des jours saints qui marquent le début de ce que les juifs appellent “le début de la lecture perpétuelle de la Torah, et de la fin des temps. C’est une longue journée qui est une image d’éternité ou d’infini. Dans la prophétie des semaines du livre d’Énoch, il décrit une progression des événements de la fin des âges, jusqu’à la conclusion du plan du salut et du royaume du Millenium. À partir de cette date, le monde écrira les temps des jours d’éternité, lesquels continueront pour toujours. C’est l’éternité, quand toute la création sera enfin réconciliée avec Dieu et restaurée dans sa pureté originelle afin d’être apte à accueillir son créateur. Durant ces jours, le temps et l’espace seront illimités. C’est notre futur et il est décrit à travers les deux derniers jours de la fête. Il est en fait une annonce du jugement dernier et le début de la glorification et de la perfection finale pour les croyants en Yeshua.

LES 14 JOURS DE GLOIRE
Les jours juifs des festivités du Rosh ha Shannah, qui est “la fête des trompettes”, attendent avec intérêt son accomplissement dans la résurrection des morts. Par contre, c’est la fête des Tabernacles, le Sukkot, qui est “la saison de notre joie” et “le rassemblement final”, qui représente la glorification finale et le rassemblement des saints dans le ciel. Ces deux festivités sont séparées par 14 jours. Dans les jours de Salomon, quand le temple fut dédicacé, ce fut au moment de la fête des Tabernacles. La gloire de Dieu, la Shekeina, l’Esprit du Seigneur rempli temple et le temple fut alors illuminé par la présence de Dieu. Cette célébration continua pendant 14 jours et alors le roi les renvoya chez eux !

1ROIS 8:65-66 Salomon et tout Israël célébrèrent la fête. Une grande assemblée de gens venus depuis la région de Lebo-Hamath jusqu’au torrent d’Égypte se tint devant l’Éternel, notre Dieu, pendant sept jours, puis encore sept autres jours, soit quatorze jours en tout. Après cela, le huitième jour de la seconde semaine, Salomon renvoya le peuple. Les gens vinrent le bénir, puis chacun rentra chez soi. Tous étaient joyeux et avaient le cœur content à cause de tous les bienfaits que l’Éternel avait accordés à son serviteur David et en Israël.

Nous sommes maintenant le temple de Dieu dans cet âge où nous vivons. Peut-être ceci est-il l’image de notre future glorification tel qu’il nous est exprimé dans I Corinthien 15, glorification après laquelle nous revêtiront l’immortalité, pour être ensuite enlevés au ciel 14 jours plus tard, “à la rencontre du Seigneur dans les airs.” (I Thessaloniciens 4:16).

LE SIGNE DE LA LUNE
Une pensée m’est venue au sujet de la pleine lune. Pendant que je méditais un certain soir sur ces choses, la lune que j’ai vu ce soir là m’a rappelé que le Rosh ha Shannah, le jour caché qui se déroule toujours au jours de la nouvelle lune. C’est le jour inconnu. L’obscurité de la lune m’a incité à penser aux morts, et telle que la nouvelle lune, précède le premier croissant de lune qui est la réapparition de la lumière, ainsi la lumière brillera de nouveau pour ceux-ci, lorsqu’une nouvelle vie leur sera donnée. Ensuite, 14 jours plus tard ce sera “la fête des Tabernacles”, “le rassemblement final”, “la saison de notre joie”, “le temps de notre habitation” avec lui.

La pleine lune, (qui arrivera alors en Tishri 15 du calendrier Juif) est également un symbole de l’Église, parce que comme la lune, celle-ci ne possède par sa nature aucune lumière qu’elle peut émettre par elle-même, mais comme la lune, elle réfléchit la lumière du fils (le soleil). Et comme la lune à l’époque de cette fête est élevée au ciel à la face du soleil, l’église sera élevée à la face du Seigneur pour être définitivement éclairé de sa plénitude et glorifié par l’éclat de son avènement.

POURQUOI AVONS-NOUS BESOIN DE 14 JOURS SUR TERRE APRÈS LA GLORIFICATION?
Je pense que l’impact de la glorification des croyants encore vivants aura une force dynamique semblable à celle qui fut jadis lorsque le Seigneur apparût à ses disciples après la résurrection. Ces rencontres avec le Seigneur furent les plus importants pour les croyants de l’église du premier siècle. Cela a constitué pour eux une puissance génératrice qui leur a permis ensuite d’effectuer des œuvres exceptionnelles, qu’autrement ils n’auraient pas été à même d’accomplir. Par ce moyen, Dieu sauvera une multitude de gens par tout le monde entier. Ce témoignage de la glorification de l’église pourrait alors être une étincelle pour un changement profond dans la mentalité des gens. Cette glorification sera peut-être le moteur par lequel Dieu marquera de son sceau les 144 000 Juifs qui porteront le témoignage de Jésus pendant les trois ans et demie que durera la grande Tribulation.

En conclusion, le Rosh ha Shannah recherche l’avènement et l’appel à la repentance jusqu’au jour du jugement final au Yom Kippur qui arrivera dix jours plus tard ; puis suivra la fête des Tabernacles au 14ème jour jusqu’au 21ème jour qui sera notre saison de joie. Ce sera l’enlèvement de l’église et le début de notre habitation en sa présence dans l’endroit qu’il nous a préparé d’avance. Comme nous sommes très près de l’accomplissement de ces jours de fête, recherchons sans tarder les signes de son retour. Ne soyons pas comme ces gens à qui le Seigneur reprocha de ne pas avoir discerné les signes des temps concernant sa première venue.

Cette année est une année exceptionnelle quant à la préparation de l’accomplissement prophétique des événements du temps de la fin. Il y a l’attaque de l’OTAN sur un pays souverain dans un territoire allié de la Russie. Cela créera un précédent dans les relations internationales, surtout en regard d’Israël. Si l’O.L.P. déclare un état indépendant en Palestine pour le 4 mai 1999 ou pour une date ultérieure, la position d’Israël présentement serait de rejeter cette affirmation arabe et d’annexer immédiatement les territoires occupés. Déjà, plusieurs pays se sont prononcés pour un état Palestinien indépendant. Entre autres, la Chine, la Russie et les pays Arables se sont prononcés en faveur d’un état palestinien. De plus, l’Union Européenne, (avec l’Allemagne à leur tête) s’est déclarée en faveur d’un tel état dans des délais maximum d’un an. Les États-Unis, de leur côté se disent en faveur d’un état palestinien, mais par la voie d’une solution négociée. Le résultat de ceci, est qu’en raison de l’attaque de l’OTAN en Yougoslavie, la Russie se retrouvera dans la position de pouvoir prétendre (avec les pays arabes) à venir en aide à une éventuelle Palestine indépendante, autoproclamée qu’Israël aurait envahi dans le but de préserver sa sécurité. Je pense que si cela se concrétise de cette façon, alors nous assisterons à la Guerre de Gog et Magog d’Ezéchiel 38-39, c’est à dire l’envahissement du territoire d’Israël par un pays venant de l’extrémité du Nord, avec une coalition de tous les pays arabes. Mais dans ce même texte, il est dit que Dieu interviendra du Ciel pour sauvegarder son peuple, et Dieu sera glorifié aux yeux de toutes les nations. Je pense que cet événement précédera la signature du traité de paix que l’Antéchrist signera d’abord avec Israël, puis avec le monde entier. Je pense aussi que cet événement entraînera un retour temporaire au Judaïsme, d’abord pour le peuple Juif, puis également pour plusieurs d’entre les nations. Je pense que c’est ce qui permettra au temple d’être reconstruit à Jérusalem.

Présentement, les Juifs messianiques (qui n’ont pas la foi en Yeshua) s’attendent à un accomplissement prochain quant à ce texte d’Ézéchiel 38-39. Ils pensent que cette guerre précédera la venue du Messiah Ben David et de l’établissement de son royaume sur la terre, mais le nouveau testament nous averti que ce sera l’Antéchrist qui arrivera premièrement. Mon désir est que tous les Juifs arrivent à la connaissance de Yeshua Ben David afin de pouvoir échapper à ces choses qui vont arriver bientôt sur le monde.

Quant à vous qui lisez ces lignes, si vous n’avez pas encore pris une décision pour recevoir Yeshua en tant que votre sauveur personnel, je vous implore de le faire maintenant, avant qu’il ne soit trop tard. Il est aimable, doux, et fidèle et veut seulement le meilleur pour vous. Il peut effectuer le travail pour lequel il a été établi, soit le salut pour celui qui met sa confiance en lui. Vous devez lui demander seulement d’entrer dans votre vie et d’effectuer ce travail en vous, et il le fera. Demandez-lui de pardonner vos mauvaises actions que vous avez fais étant en rébellion contre ses voies. Demandez-lui le cadeau du Saint-Esprit, qu’il veut vous donner pour que vous puissiez marcher dans l’obéissance à sa parole pour toute votre vie à venir. Il est venu afin que nous puissions avoir la vie en lui, plus abondamment et avec plus de joie que vous puissiez l’imaginer.

Dans le saint nom de Yeshua Ha Mashiach Ben David,

Charles

Traduction: Louis Davidson

Mots clés: , , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics