Famille

Publié le 16 février, 2018 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LA GUERRE CONTRE LE TERRORISME

Par le Rabbin Nachum Shifren – Le 3 février 2018

Elle commence dans les salles de classes

Voici le brouillon d’un message que je vais remettre aux parents, aux éducateurs et aux dirigeants communautaires au sujet du concept et de la mission de l’École de la Renaissance.  Veuillez partager avec les membres de votre communauté qui attendent une école digne du temps et des efforts de leurs élèves.

Mesdames et messieurs, merci d’être venus ici aujourd’hui pour entendre les bonnes nouvelles concernant l’éducation qui attend vos fils et vos filles !

En tant que nouveau directeur, il est de mon devoir de préparer le terrain pour notre prochaine année scolaire et toutes les années subséquentes.  Il y aura du temps pour les questions après la présentation.

Si vous êtes venus ici aujourd’hui pour rechercher une atmosphère académique supérieure, où nous serons guidés par les vérités qui ont conduit à notre civilisation occidentale, la certitude morale qui a défini notre quête de la justice dans la poursuite et l’adhésion à la « loi naturelle » comme le socle de notre république, et une éducation classique qui enrichira et solidifiera l’apprentissage de vos élèves dans les traditions passées avec le défi de l’avenir, … alors vous êtes au bon endroit.

Je peux vous assurer que ce que nous faisons ici est historique.  Ceci représente un effort pionnier dans la direction de l’éducation loin de l’emprise du défaitisme, de la paresse, de la victimisation et de tout prétexte imaginable de mauvaise performance et de mauvaise discipline.

Permettez-moi de vous rappeler que la commission « Une Nation en Danger » du président Ronald Reagan sur l’évaluation de l’état actuel de l’éducation américaine a été un appel au réveil.  Dans les propres mots de la commission : « Si une puissance étrangère hostile avait tenté d’imposer à l’Amérique la performance éducative de médiocrité aujourd’hui, nous pourrions bien avoir vu cela comme une Action de Guerre ! »  À la lumière de cette crise, nous avons pris sur nous-mêmes de « reprogrammer » notre jeunesse du programme éducatif destructeur et progressif offert par ce gourou, John Dewey, connu comme le « père de l’éducation américaine ».  Sa notion de notre jeunesse étant seulement des organismes biologiques, sans âme ni libre arbitre, s’adaptant simplement à leur environnement, a pris un virage dangereux comme nous pouvons le voir clairement.  Rosalie Gordon a noté que la grande poussée de John Dewey était le glas de l’individualisme, se concentrant plutôt sur le  « groupe » … avec aucune pensée indépendante ou individualité.  « Il faut toujours faire en sorte que l’enfant fasse partie du groupe, il doit se livrer à une réflexion de groupe et à des activités de groupe ».

Comme le remarquait John Dewey : « Vous ne pouvez pas faire des socialistes à partir des individualistes ! »  À cette fin, il préconisait de mettre fin aux choses qui relient l’enfant à sa culture, à son passé, à sa langue, à sa littérature, à sa science, à sa géographie … en bref, tout ce qui empêchera l’étudiant d’être moulé dans le drone robotique et collectiviste souhaité par l’état, a été vu comme un obstacle.

C’était en 1984 …  Qu’est-ce qui a changé ?  Bien, pour commencer, la maladie maligne connue sous le nom de « culpabilité occidentale » a, selon les propres mots de Heather McDonald, créé une « paralysie fataliste ».  En termes simples, la rectitude politique nous tue.

Ici, à l’École de la Renaissance, il y aura une absence de rectitude politique ;  De même, nous favoriserons un échange vigoureux d’idées, en particulier celles qui redéfinissent la grandeur de l’esprit américain et de notre Constitution.

Quand Art Torres a déclaré que notre préservation de nos valeurs et de nos lois était le « dernier soupir de l’Amérique Blanche », il a apparemment négligé l’existence de notre École de la Renaissance, où nous mettrons en pratique la sagesse et les conseils de nos Pères Fondateurs et l’esprit de la culture, de la musique, de l’art et de la science classique occidentale.

Un des principaux aspects de la Commission Reagan était l’absence de discipline scolaire.  Notable, parmi les symptômes, il y avait un manque d’ordre et de normes de l’administration.  Chaque enseignant sait que c’est vrai.  La commission a également noté que partout où les normes étaient relevées, les compétences académiques augmentaient.  Les devoirs amélioraient les notes.

Il y a des années, alors que j’étais à Dorsey High, certains parents étaient atterrés que je n’ai pas fait réussir leurs élèves en raison d’un manque total de devoirs.  « Mais, mon enfant vient à l’école tous les jours ! », était la réponse improbable de certains.  Ce que nous pouvons dire à propos de cet incident est le suivant : Contrairement à d’autres écoles qui sont financées par combien d’organismes qui sont présents au cours d’une journée spécifique, nous ferons plus que simplement passer du temps à respirer comme le font les créatures bovines.

Pour avoir une excellence académique, il doit y avoir une base morale pour l’école.  Nous commencerons chaque jour avec le serment d’allégeance et l’Amérique la Magnifique.  Quand nos élèves le disent, le chantent, ils y croiront.

Nous inviterons une garde de couleur du ROTC, ou des Boy Scouts, à venir inspirer nos élèves sur la fierté civique, le leadership et prendre part au renforcement de leurs communautés et de leurs familles.  La NRA sera invitée à venir à notre école et à donner des séminaires de sécurité sur les compétences appropriées en matière d’adresse au tir, de responsabilité et de sécurité des armes à feu.  Aucun enfant ne sera diplômé s’il n’a pas une expérience avec les armes légères et leurs soins.

Une des directives du tsar raté de l’éducation, Barack Obama, était d’abolir les suspensions des étudiants.  Quand cela a été fait à Philadelphie, l’absentéisme est passé de 20 à 30%.  Et pourquoi ?  Les étudiants avaient tellement peur d’être agressés dans les salles de bain et ailleurs, ou forcés de débourser leur argent pour le déjeuner, qu’ils sont simplement restés à la maison !  La compétence en mathématiques a chuté de 3%, en lecture de 7%.

Pour remédier à cette attitude de « faire soi-même » envers la discipline, nous établirons des règles qui maintiendront une atmosphère d’apprentissage supérieure et une tolérance zéro à l’égard de tout ce qui nuira à cet objectif.  Il peut être nécessaire d’avoir des parents assis dans la classe avec leurs élèves, dans le pire des cas.

Avec l’avènement de tant d’écoles douteuses, nous avons vu une tendance inquiétante vers des écoles ridicules et dangereuses offrant des blanchiments et de faux programmes, comme le globalisme, un monde, des chartes environnementales, des chartes des droits de l’homme, des écoles supérieures Obama, des écoles Johnny Cochran, et dans chacune de ces chartes, on trouve que les notes en lecture et en mathématiques sont les plus basses.  Leur mission : Sauver le monde, même si les étudiants sont incapables de remplir une demande d’emploi.

Ici, à l’École de la Renaissance, ce que nous devons fournir, ce sont des solutions à des problèmes personnels, sociaux ou politiques, chacun exigeant un coût en éducation et en argent.  Nous croyons que les étudiants mal formés seront privés de leurs droits, non seulement sur le plan matériel, mais aussi, dans leur participation à la vie nationale.  Il n’y aura pas de faux rituels de remise des diplômes, et les étudiants seront diplômés quand ils seront prêts.

Nous ne croyons pas non plus que tous les étudiants doivent fréquenter une université.  Tous nos étudiants seront en mesure de prouver une connaissance adéquate des arts, des sciences, de la littérature et de l’anglais, et ils auront l’option de prendre des ateliers de menuiserie, de métal, d’électricité et d’auto, s’ils le désirent.  Fini les jours où les étudiants passent leur temps, prennent de la place, complètement coupés de leur apprentissage et de la promesse d’un avenir.  Nous travaillerons avec les parents en tout temps pour nous assurer que les normes sont respectées.

Pendant les années Reagan, il a été déterminé que 13% des adolescents étaient fonctionnellement analphabètes, avec seulement 20% étant en mesure d’écrire un essai convaincant !  C’est un scandale qui pleure au ciel.  Mais, ce n’est pas le pire.  Les normes ont été tellement dégradées, que plus de 25% des étudiants de première année ne peuvent pas réussir la grammaire et la composition de base de l’anglais, au lieu de perdre un temps précieux et de l’argent dans des cours d’anglais correctifs.  Au collège !  La tendance, en raison de cette divergence, est que dans les régions métropolitaines, l’alphabétisation de base a été le but plutôt que le point de départ !  Pour de nombreuses écoles, le maintien des inscriptions est plus préoccupant que le rendement scolaire !  Cela ne nous concerne pas : Puisque ce que nous faisons est révolutionnaire et attirera beaucoup d’étudiants de tout le pays, l’obsession du « roulement » sera absente.

Autre constat de « Une Nation en Péril » : Celui des administrateurs et des éducateurs « de premier plan » : « Faiblesse du but, confusion de la vision, mauvaise utilisation et sous-utilisation du talent, manque de leadership ».  Pour être clair : C’est la raison d’être de l’École de la Renaissance !  Chaque diplômé rayonnera une confiance de l’objectif, une mission d’excellence académique et de détermination à porter le flambeau pour l’Amérique, et dans le message éternel de Kennedy : « Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays ! »

La mention dans le rapport du credo ancestral des enseignants américains :

« Le dévouement, en tout cas, qui maintient les enseignants au service, même si les récompenses diminuent » … a été victime de l’abus et du traitement scandaleux de nos meilleurs éducateurs, servant souvent comme rien de plus que des baby-sitters glorifiés.  Les statistiques sont choquantes : Le taux d’attrition de nos enseignants les plus idéalistes n’est que de 7 ans ! Paradoxalement, les études indiquent que les enseignants citent le manque de soutien administratif comme la principale cause de leur fuite des salles de classes … l’argent n’a même pas été mentionné, même si c’était littéralement une blague cruelle pour les meilleurs et les plus brillants.  À cette fin, l’École de la Renaissance cherchera à payer à ses éducateurs ce qu’ils valent, ce qu’ils ont sur leur dos, au lieu de les pousser cyniquement à travers le hachoir avare du politiquement correct.

Notre plus grand avantage à l’École de la Renaissance sera le chérissement et la culture de la langue anglaise, de la grammaire, du vocabulaire et de la composition.  Nous voulons que chaque diplômé soit un exemple du concept même de l’exceptionnalisme américain … et cela commence par la fierté de sa propre langue !  Cela inclura la compétence perdue depuis longtemps de la calligraphie.  Bien que cela reflète nos valeurs fondamentales, il y aura également des opportunités, et des exigences, d’apprendre l’espagnol, le français ou l’allemand.  Nous ne faisons pas que bafouer les concepts de la Renaissance, nous les vivons.  La musique classique et son appréciation seront introduites, et les étudiants connaîtront les tendances historiques et culturelles européennes de base.  Nous ne serons plus jamais honteux d’apprendre que nos étudiants confondent l’Allemagne avec un pays d’Afrique … ou que Goethe est le nom d’un groupe de rap.

Nous nous attendons à ce que notre approche révolutionnaire soit perçue comme un radeau de sauvetage pour les enfants afro-américains et hispaniques retenus en otage par un sacré chaos dans le centre-ville.  Ceux qui aspirent à une véritable liberté académique et d’excellence, fuiront les coupables habituels des écoles gérées par le gouvernement : L’action positive, la « diversité » et d’autres fiertés ethniques frivoles.  Au lieu de cela, un nouveau vent de liberté individuelle à travers la performance et les objectifs atteints imprégnera notre campus.

Inutile de dire qu’un homme est un esprit avec un corps physique.  Notre objectif sera de recruter les meilleurs entraîneurs et de construire des athlètes qui ramèneront l’or !  La fierté communautaire et étudiante reposera sur une base holistique de l’esprit, du corps et de l’esprit.

Il ne suffit pas qu’une institution universitaire exceptionnelle et reconnue à l’échelle nationale se contente d’une simple excellence académique.  C’est notre objectif pour les dirigeants à la mode, les hommes d’état, et l’individualisme qui mènera à l’amélioration de l’Amérique.  Nous n’attendons rien de moins que des membres du Congrès dans les rangs de notre institution …

Aux opposants et aux cyniques, nous disons : L’existence l’École de la Renaissance est attendue depuis longtemps !  Dans ces mots historiques du président Reagan : « Aucun rêve ou effort n’est hors de notre portée.  Après tout … nous sommes Américains ! »

Nous vous remercions de votre soutien et de vos encouragements alors que nous pavons de nouvelles routes dans une renaissance totale de l’éducation américaine.

Source : News With Views 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics