La transformation diabolique de l’Amérique

La transformation diabolique de l’Amérique

Partager avec les autres

« Ne t’irrite pas à cause de ceux qui font le mal, ne porte pas envie aux méchants; Car il n’y a point d’avenir pour celui qui fait le mal, la lampe des méchants s’éteint. Mon fils, crains l’Éternel et le roi; Ne te mêle pas avec les hommes remuants; Car soudain leur ruine surgira, et qui connaît les châtiments des uns et des autres? » Proverbes 24:19-22

« L’aspect de leur visage témoigne contre eux, et comme Sodome, ils publient leur crime, sans dissimuler. Malheur à leur âme! Car ils se préparent des maux. » Esaïe 03:09

«Cela importe d’autant plus que vous savez en quel temps nous sommes: C’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru. La nuit est avancée, le jour approche. Dépouillons-nous donc des œuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière. Marchons honnêtement, comme en plein jour, loin des excès et de l’ivrognerie, de la luxure et de l’impudicité, des querelles et des jalousies. Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ, et n’ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises. » Romains 13:11-14

Dans ce numéro, nous allons une nouvelle fois examiner les événements actuels de notre temps et comparer de nombreuses questions auxquelles nous sommes confrontés aujourd’hui avec les événements historiques du passé. Ce sont des jours de grands bouleversements, d’agitations et de changements. Bien que personne ne connaisse avec certitude ce que nous réserve l’avenir, nous pouvons regarder en arrière à travers les annales de l’histoire pour trouver des indices sur ce qui pourrait arriver dans le futur. Une chose est certaine : nous vivons dans un monde qui subit des transformations radicales. Ces changements affectent de nombreuses facettes de nos vies, y compris les systèmes économiques, les politiques gouvernementales et les valeurs morales de l’homme ordinaire. Pour les fidèles enfants de Dieu, notre vie ne deviendra que de plus en plus difficile alors que nous approchons du jour du retour de notre Sauveur. Nos croyances provoqueront toujours plus d’hostilité, et le mal qui abonde dans le monde entier continuera à nous confronter, à défier notre foi et à tester notre détermination. Pourtant, avec la force de notre Dieu, nous pouvons résister à la tempête et aux orages de la vie, et à travers tout cela, « tenez fermement à tout ce qui est bon ».

La clameur pour la Révolution!

Vers la fin des années 1700, la France était confrontée à de nombreux défis. La France avait une dette nationale qui était devenue hors de contrôle à cause des dépenses reliées à son appui aux Américains pendant la Révolution américaine et également, à sa guerre de Sept Ans contre la Grande-Bretagne. La crise de la dette était aggravée par les dépenses extravagantes du roi Louis XVI et de Versailles. Ces circonstances ont laissé les catégories sociales imposables avec un lourd fardeau fiscal. Inversement, le clergé et la noblesse français étaient exonérés d’impôts, malgré le fait qu’ils détenaient la majorité de la richesse dans le pays. Pendant la période précédant les premières secousses de la Révolution française, les membres de l’élite nobiliaire composaient seulement deux pour cent de la population. Dans les années 1780, une série de mauvaises récoltes a entraîné des pénuries alimentaires, ce qui a également contribué à la misère des paysans en France. En fait, le prix d’une miche de pain a augmenté de 67 pour cent dans l’année 1789.

Le 14 juillet 1789, une foule assoiffée de sang a assiégé la prison française connue comme la Bastille. La foule fit irruption dans la prison à la recherche d’armes, de poudre à canon et de la libération des prisonniers incarcérés dans l’établissement. Cette foule d’hommes et de femmes en colère a exigé que le gouverneur de la prison, le Marquis de Launay, abaisse les ponts et leur permette d’accéder à la prison. Dans un premier temps, le Marquis de Launay leur offre d’abaisser les ponts si ses troupes étaient autorisées à quitter pacifiquement. Mais la foule qui était à la recherche de sang n’a pas accepté ces conditions. Ne voyant aucun autre moyen de sortir, le Marquis de Launay a finalement capitulé devant les demandes de la foule en furie. Le Marquis de Launay et son personnel ont été emmenés en captivité et ensuite traînés dans les rues de Paris où ils ont finalement été décapités. La prise de la Bastille fut le début de la Révolution française, ce qui a conduit à une époque turbulente et horrible dans l’histoire. Le roi Louis XVI et son épouse Marie-Antoinette ont été décapités par les révolutionnaires, et à partir du 5 septembre 1793 jusqu’au 28 juillet 1794, des milliers de personnes ont été exécutées (environ 17 000). La plupart de ceux qui ont été tués ont été envoyés à la guillotine sous l’ordre de Maximilien Robespierre, un des neuf membres du soi-disant « Comité du salut public ». Cette période sombre de l’histoire est connue comme le « Règne de la Terreur ».

Tout comme la France de la fin des années 1700, les États-Unis d’Amérique d’aujourd’hui souffrent d’une énorme dette nationale et des prix des denrées alimentaires qui semblent s’élever un peu plus haut chaque mois. Les riches semblent devenir toujours plus riches, tandis que les pauvres s’appauvrissent et la classe moyenne est en train de disparaître. Nous voyons maintenant l’agitation d’une nouvelle révolution. C’est un méli-mélo de gens avec différentes croyances et idéologies qui se rassemblent pour protester contre l’avidité des entreprises, contre la corruption et contre un système fiscal qui, selon eux, favorise injustement les riches. Selon les manifestants, ils sont les « 99 pour cent » et la classe riche est le « 1 pour cent ».

Les plaintes des manifestants ne sont pas entièrement sans fondement. Il est vrai que les banquiers et ceux de Wall Street ont fait beaucoup de dommages à l’économie américaine grâce à des pratiques illégales et immorales.  Il est vrai que beaucoup d’entre eux tordent ou brisent la loi et sont activés par l’avidité. Et il est également vrai que certains des manifestants ont des objectifs admirables, comme l’abolition de la Réserve fédérale. Néanmoins, un fil commun parmi ceux qui participent au mouvement « Occupy Wall Street » est un effort pour transformer les États-Unis d’Amérique en une nation socialiste.

La manifestation originale dans la ville de New York a été fomentée par un groupe de Vancouver, en Colombie-Britannique, au Canada, connu sous le nom Adbusters. Le groupe, qui publie un magazine anticonsumériste, écrivait ce qui suit sur son site internet « Nous sommes un réseau mondial de militants, d’écrivains, d’humoristes, d’étudiants, d’éducateurs et d’entrepreneurs qui veulent faire avancer le nouveau mouvement d’activistes sociaux dans la nouvelle ère de l’information. Notre objectif est de renverser les structures existantes du pouvoir et de forger un changement majeur dans la façon dont nous vivons au 21ième siècle. » Le cofondateur du groupe, Kalle Lasn, a décrit comment le mouvement « Occupy Wall Street » leur était venu à l’idée. « C’est sorti de ces sessions de brainstorming que nous avons à Adbusters. Nous avons été inspirés par ce qui s’est passé en Tunisie et en Égypte, et nous avons eu ce sentiment que l’Amérique était mûre pour un moment Tahrir. Nous ressentions qu’il y avait une véritable rage en construction en Amérique, et nous avons pensé que nous pourrions créer l’étincelle qui donnerait l’expression de cette colère, » a déclaré Kalle Lasn.

Depuis le début des manifestations le 17 septembre 2011, dans la ville de New York, il y a eu beaucoup de voix qui ont protesté contre beaucoup de choses différentes et il semblerait que certaines des personnes sont tout simplement pris dans le mouvement et ne savent pas vraiment contre quoi ils protestent exactement. Les autres personnes qui se présentent au Zucotti Park de Manhattan ne semblent pas être là pour protester, mais plutôt pour faire la fête. Selon un article du Daily Mail, les préservatifs sont fournis gratuitement aux manifestants, qui accomplissent ensuite des actions illicites ouvertement devant tout le monde. Un autre homme était là seulement pour se cacher de la police. « Je suis recherché. Je me cache de la loi. Je ne suis même pas censé être ici, mais c’est aussi bon un excellent endroit pour se cacher que tout », a déclaré un jeune homme de vingt-quatre ans de Stamford, dans le Connecticut.

A ce jour, les protestations se sont propagées à 900 villes en Europe, en Afrique, en Asie et en Amérique du Nord. Une protestation à Rome, en Italie, s’est transformée en émeute totale le 15 octobre 2011, avec quelques manifestants jetant des pierres et des bouteilles à la police tandis que d’autres étaient armés de bâtons et de marteaux. Les manifestants ont jeté des pétards aux banques, ont détruit des distributeurs automatiques et ont mis le feu à des poubelles. Le maire de Rome estime les dégâts causés par le carnage à environ 1,4 millions de dollars.

La plupart des protestations aux États-Unis ont été non-violentes. Néanmoins, quelques étincelles de violences ont éclaté à Manhattan où Brookfield Properties, la société qui possède Zucotti Park, le site où campent les manifestants, a annoncé son intention d’y aller et de nettoyer la zone. Malgré le fait que les responsables de Brookfield Properties ont dit aux manifestants qu’ils seraient autorisés à revenir une fois que le nettoyage en profondeur serait terminé, les dirigeants de la manifestation ont interprété les plans comme un avis d’expulsion. Par conséquent, certains manifestants ont commencé à se battre avec les policiers, et plutôt que de permettre à la situation de dégénérer, Brookfield Properties a reporté le nettoyage du parc. Cet événement, même s’il peut sembler insignifiant, donne un aperçu de la mentalité des manifestants, qui peuvent rapidement se tourner vers la violence s’ils se sentent menacés par les autorités.

D’autres personnes impliquées dans les manifestations ont clairement appelé à la violence. Un manifestant à l’événement « Occupy Los Angeles », a fait la déclaration suivante : « Un des intervenants a dit que la solution était un mouvement non-violent. Non, mon ami. Je vous donne deux exemples : La Révolution Française et la soi-disant Révolution Indienne. Gandhi aujourd’hui est, avec respect envers vous tous, est une tumeur que la classe dirigeante utilise constamment pour nous induire en erreur. La Révolution Française a fait une transformation fondamentale. Mais elle a été sanglante. L’Inde, le résultat de Gandhi, a 600 millions de personnes qui vivent dans une pauvreté maximale. Alors finalement, la bourgeoisie ne quittera pas sans des moyens violents. Une révolution! Oui, une révolution dirigée par la classe ouvrière. Vive la révolution! Vive le socialisme! » Les remarques du manifestant ont été reçues par des acclamations enthousiastes de l’auditoire.

L’actrice Roseanne Barr a également exprimé son soutien pour le mouvement et a publié une déclaration bizarre lorsqu’interviewée par Russia Today. « Je ne dis pas que je suis en faveur du retour de la guillotine et que c’est pour les pires des coupables. Je permettrais d’abord aux banquiers coupables de payer, vous le savez, la capacité à rembourser quoi que ce soit au dessus de 100 millions de dollars de leur richesse personnelle parce que je crois en un salaire maximum de 100 millions de dollars. Et s’ils sont incapables de vivre avec cette somme, ils devront aller dans des camps de rééducation et si cela ne les aide pas, alors ils seront décapités. » Il n’est pas clair si oui ou non Roseanne Barr plaisantait quand elle a fait cette déclaration avec un visage impassible. Cependant, même si elle n’était pas sérieuse, ses remarques étaient de mauvais goût et elle devrait avoir honte d’elle-même.

Il est bien évident qu’il y a des esprits très maléfiques derrière le mouvement Occupy Wall Street. Pourtant, les manifestants ont suscité beaucoup de soutien de partout dans le monde. Parmi les groupes et les dirigeants mondiaux qui ont exprimé leur soutien à la cause, il y a le leader suprême de l’Iran, l’Ayatollah Seyyed Ali Khamenei, le président socialiste du Venezuela, Hugo Chavez, le gouvernement de Corée du Nord, le Parti communiste des États-Unis et le Parti nazi américain. Le Parti communiste des États-Unis semblait particulièrement enthousiaste au sujet du mouvement quand ils ont posté la déclaration suivante sur leur site, « C’est un moment excitant! Des milliers de jeunes essentiellement ont occupé Wall Street depuis trois semaines déjà, et le « Mouvement Occupy » s’est étendu à plus de 200 autres villes. Le 6 octobre, les actions se sont étendues à la capital de notre nation. » Le site a également annoncé son intention de participer à des manifestations Occupy Los Angeles.

L’Amérique est-elle toujours une « terre d’opportunités »?

Lorsque l’on considère les conditions actuelles de nos communautés à travers les États-Unis, il n’est pas surprenant que tant de gens soient malheureuses. Le leadership inepte de notre Congrès et de l’administration de Barack Obama a laissé la population dans son ensemble avec très peu d’opportunités dans un pays qui était autrefois appelé la « terre des opportunités ». Revenant sur la performance d’Obama depuis 2009, ce ne fut seulement qu’une mésaventure après l’autre. Cependant, je ne crois pas qu’Obama soit un homme inintelligent. En fait, je soupçonne que beaucoup de ses mésaventures étaient intentionnelles, car l’homme embrasse une idéologie socialiste et sabote volontairement les États-Unis. Ici, il faut noter que les États-Unis d’Amérique ont accumulé plus de dettes depuis qu’Obama a été élu à la présidence que l’ensemble des 41 premiers présidents combinés de George Washington jusqu’à George HW Bush. Avec Obama à la barre, l’Amérique augmente sa dette de plus de 4 milliards de dollars chaque jour. Il est estimé que la dette nationale sera de près de 17 trillions de dollars vers la période où Obama terminera son terme le 20 janvier 2013. Même après tout l’argent qu’il a perdu et toutes les dettes qu’il a accablé pour le peuple américain, Barack Obama veut maintenant dépenser près de la moitié d’un trillion de dollars sur sa loi sur les emplois!

Les États-Unis sont en si graves difficultés que des villes entières sont maintenant littéralement en faillite. En fait, la ville de Harrisburg, qui est la capitale de l’État de la Pennsylvanie, a déposé son chapitre 9 d’une faillite en octobre 2011. « C’est vraiment la seule option qui nous reste. Je crois que c’est la seule chose qui pourra fonctionner », a déclaré le conseiller municipal Brad Koplinski. D’autres villes et comtés qui font présentement faillite comprennent Central Falls, Rhode Island; Pontiac, Michigan ; Jefferson County, Alabama; Harrison, New Jersey; Detroit, Michigan; Salem, New Jersey; Riverdale, Illinois; Strafford County, New Hampshire et Camden, New Jersey.

Les difficultés économiques s’étendent désormais loin à travers l’Amérique. À Highland Park, au Michigan, DTE Energy Company a repris 1400 lampadaires parce que la ville ne peut pas payer sa facture d’électricité. Dans la ville de Detroit, au Michigan, le financement de l’éducation est si pauvre que 47 pour cent de tous les citoyens sont maintenant fonctionnellement analphabètes. À Topeka, au Kansas, le conseil municipal a voté pour arrêter les délits de poursuite, y compris les cas de violences conjugales, parce qu’ils ne disposent pas de fonds suffisants pour le faire. À Las Vegas, au Nevada, qui a été durement touchée par les saisies immobilières, il y a maintenant environ un millier de personnes vivant dans les tunnels contre les inondations sous la ville.

Malheureusement, la situation du chômage aux États-Unis ne s’est pas améliorée d’aucune manière significative tout au long de l’année 2011. Une partie du plan d’Obama pour amener les Américains à retourner au travail implique la reconstruction des infrastructures en ruine de l’Amérique. Pourtant, il a été révélé que de nombreux projets, tels que la rénovation du pont Alexander Hamilton de New York et la reconstruction du pont Bay Bridge qui relie Oakland et San Francisco en Californie, sont effectués par des entreprises chinoises. Scott Paul, directeur exécutif de l’Alliance des manufacturiers américains, a été naturellement bouleversé par ce développement. « Lorsque nous subventionnons des emplois en Chine, nous ne créons pas de richesse aux États-Unis », a déclaré M. Paul. Bien que les entreprises chinoises utilisent des travailleurs américains, tous les profits de ces projets sortent du pays vers la Chine. Il est également intéressant de noter que certaines des entreprises étant utilisées, telles que la China State Construction Engineering Corporation, appartiennent directement au gouvernement chinois. Ainsi, de nombreux projets américains de constructions vont maintenant aider à financer un régime communiste oppressif.

Il n’y a certainement plus autant d’opportunités qu’auparavant en Amérique. Un grand pourcentage de la population doit maintenant compter sur les programmes du gouvernement juste pour tenter de joindre les deux bouts. En fait, les Américains reçoivent maintenant plus de revenus du gouvernement qu’ils n’en paient en impôts. La dernière fois que cela s’est passé était pendant la Grande Dépression. Selon le Wall Street Journal, 48,5% de tous les Américains dépendent maintenant des programmes du gouvernement pour survivre.

Cette nation des États-Unis autrefois grande retournera-t-elle à la prospérité de nouveau? Seulement Dieu le sait à coup sûr. En tout cas, le leadership de ce pays a précipité cette nation dans un trou très profond. Même si l’économie s’améliorait jusqu’à une certaine mesure, il semble peu improbable que les États-Unis ne puissent jamais rembourser ces dettes. Par ailleurs, le Bureau du Budget du Congrès estime que le niveau de la dette publique en Amérique pourrait atteindre 716 pour cent du produit intérieur brut de la nation d’ici l’an 2080. Les États-Unis ont peut-être déjà dépassé le point de non retour. Toutefois, les États-Unis ne sont qu’un des nombreux pays à être étouffés par leurs dettes. Nous devons nous rappeler que les cerveaux de l’élite dans des organisations comme le Conseil des relations étrangères veulent détruire la souveraineté de chaque nation et parvenir à installer un seul gouvernement mondial. Ils savent que cet objectif ne pourra être atteint que si les systèmes économiques actuels du monde échouent. Je crois que le nouveau système serait contrôlé par l’Antéchrist, et que le peuple serait parqué dans le système avec la promesse d’un pardon de toutes les dettes en suspens.

Mon père avait l’habitude de dire : « Votre Dieu est celui envers lequel vous vous tournez dans les temps de détresse. » Je préfère de loin mettre ma confiance dans le Créateur Tout-Puissant de l’univers que dans tout autre système non fiable que l’homme peut mettre en place. Il est étonnant que la vraie solution aux problèmes du monde soit si souvent négligée par la majorité de la population. Si chaque homme, femme et enfant suivaient et obéissaient fidèlement aux enseignements de Jésus-Christ, çà mettrait fin à toute la pauvreté et à la faim. Toutes les guerres cesseraient aussitôt. J’encourage chacun d’entre vous à mettre sa foi et sa confiance en Dieu. Car, comme il est dit dans Esaïe 33:22 : « Car l’Éternel est notre juge, l’Éternel est notre législateur, l’Éternel est notre roi ; C’est lui qui nous sauve. »

Les vies Américaines – Sous une nouvelle micro-gestion!

Ces jours-ci, notre vie en Amérique est régie par des milliers de règles et de règlements visant à micro-gérer nos vies. On nous dit que nous avons la liberté de parole et d’expression, et pourtant les Américains sont souvent pénalisés pour avoir exercé leur droit à la liberté d’expression. De même, il y a de nouvelles restrictions sur ce que nous pouvons faire avec nos propres biens, et même le genre d’ampoules que nous pouvons utiliser. L’esprit d’oppression, qui est à la hausse un peu partout en Amérique, ne provient pas seulement des mains des agences gouvernementales, mais provient également de personnages en autorité comme les responsables des écoles.

À l’école William C. Wood en Californie, un étudiant a été récemment sanctionné pour avoir dit « Dieu vous bénisse » à un autre étudiant qui avait éternué. « La bénédiction n’a plus de sens. Dans l’ancien temps, ils disaient : « Que Dieu vous bénisse » pour se débarrasser des mauvais esprits. Mais aujourd’hui, ce que vous faites n’a pas vraiment de sens », a déclaré le professeur en santé Steve Cuckovich. Steve Cuckovich a déduit vingt-cinq points du grade de l’étudiant.
Un groupe d’entraîneurs de football dans une école secondaire du Tennessee ont été réprimandés par le bureau du directeur après qu’ils aient été repérés et signalés pour avoir baissé la tête pendant la prière.

À Fort Worth, au Texas, un élève a été puni après avoir déclaré à un autre élève qu’il croyait « qu’être homosexuel était mauvais ». « Ce n’était pas dirigé vers personne, sauf à mon ami qui était assis derrière moi. Je suppose que le professeur m’a entendu. Il a commencé à hurler. Il m’a dit qu’il allait m’écrire une infraction et m’envoyer au bureau », a déclaré l’étudiant. Le garçon avait été condamné à une suspension par le bureau du directeur, bien que cette décision ait ensuite été annulée.

Un couple de Mission Viejo, en Californie, a été averti par les responsables municipaux de cesser d’organiser des études bibliques dans leur maison. Ils ont reçu une amende de $300 en septembre 2011 pour l’avoir fait et ont menacé de plus d’amendes pour la tenue d’un « rassemblement régulier de plus de trois personnes ».

Dans le Wisconsin, un juge d’un tribunal de Dane County nommé Patrick J. Fiedler a récemment écrit dans la clarification d’une affaire judiciaire concernant le droit de consommer du lait cru, « Non, les demandeurs n’ont pas un droit fondamental de posséder et d’utiliser une vache laitière ou un troupeau laitier. Non, les demandeurs n’ont pas un droit fondamental de consommer du lait de leur propre vache. Non, les demandeurs n’ont pas un droit fondamental de produire et de consommer les aliments de leur choix. »

Depuis janvier 2012, les Américains ne seront plus en mesure d’acheter des ampoules à incandescence de 100 watts. Les nouveaux règlements font partie d’un projet de loi énergétique de 2007 qui demande l’élimination de la plupart des ampoules à incandescence d’ici 2014. Comme seule alternative, la plupart des Américains pourront acheter des ampoules fluorescentes compactes. Malheureusement, ces ampoules contiennent du mercure, qui est un poison toxique. Bien que la quantité contenue dans chaque ampoule soit très faible, casser une ampoule libère encore une toxine dans votre maison. L’impact que ces ampoules auront sur les sites d’enfouissement est également préoccupant puisque des millions d’entre elles seront jetées dans les années à venir.

Nous vivons maintenant dans un pays où tout simplement déclarer vos croyances, tenir des études bibliques, ou d’essayer de produire votre propre nourriture peut vous mettre dans l’eau chaude avec les autorités. Malheureusement, les droits du citoyen américain, qui sont si souvent mentionnés aujourd’hui, sont systématiquement dépouillés de la population. La situation n’a fait que s’aggraver à mesure que nous avons progressé dans le temps, et je déteste imaginer ce que ce pays peut pourra être dans les générations futures.

Les vaccins contre la grippe sont-ils sécuritaires?

C’est la période de l’année où les hôpitaux, les pharmacies et les autres endroits font pression pour que chaque Américain se fasse vacciner. Mais les vaccins contre la grippe sont-ils vraiment une bonne idée? Mes parents étaient fermement opposés aux vaccinations, y compris les vaccins contre la grippe, et pour cette raison, je n’en ai jamais reçu. Pourtant, je n’ai pas souffert de la grippe depuis plus de quinze ans. Il me semble que beaucoup de gens qui arrivent avec la grippe avaient déjà été inoculés contre elle. En fait, j’ai entendu beaucoup de plaintes contre les vaccins contre la grippe peu après avoir reçu les vaccins! Une étude datant de 2010 a révélé que les vaccins antigrippaux ne sont efficaces qu’à 1 pour cent pour prévenir la grippe. Les vaccins contre la grippe peuvent aussi causer des effets secondaires très désagréables comme ce fut le cas en Finlande, où 79 enfants âgés de quatre à dix-neuf ans ont développé une narcolepsie après avoir reçu un vaccin contre la grippe porcine. La majorité des enfants qui ont été affligés ont également souffert de cataplexie, d’hallucinations et de paralysie physique. Compte tenu des conséquences potentielles, il semble que nous ferions mieux de s’abstenir si nous n’avons pas encore été vaccinés contre la grippe.

Une rumeur de guerre!

L’Iran a reçu une très importante couverture médiatique ces derniers jours. À la fin de septembre 2011, la nation islamique a annoncé qu’ils produisent maintenant massivement un nouveau missile de croisière. Les nouveaux missiles, que les Iraniens ont nommé Ghader, ont une portée de 124 miles et la capacité de « couler des navires de guerre géants ». Le chef de la marine iranienne a également menacé de déplacer des navires de guerre près de la côte atlantique des États-Unis. « Comme les puissances arrogantes qui sont présentes près de nos frontières maritimes, nous aurons aussi une puissante présence à proximité des frontières marines américaines », a déclaré le contre-amiral Habibollah Sayyari.

En octobre 2011, une histoire a éclaté concernant un présumé complot par l’Iran pour assassiner l’ambassadeur d’Arabie Saoudite aux États-Unis. Selon les rapports, le complot visait le déploiement d’un engin explosif au restaurant préféré de l’ambassadeur à Washington. Un citoyen américano-iranien nommé Manssor Arbabsiar a été arrêté après que l’assassin qu’il avait tenté d’embaucher pour faire le travail s’est avéré être un agent infiltré de l’administration américaine des drogues, ou DEA. « Ce complot a été conçu, parrainé et dirigé par l’Iran, et constitue une violation flagrante du droit américain et international », a déclaré le procureur général américain, Eric Holder.

Le présumé complot a provoqué une grande indignation aux États-Unis et à l’étranger. En réponse, le prince saoudien Turki al-Faisal a déclaré : « Quelqu’un en Iran auront à payer le prix ». Barack Obama a émis une menace similaire indiquant que l’Iran va « payer le prix ». Dans un article écrit pour Newsmax, Joel C. Rosenberg, un ancien aide au Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a suggéré que maintenant était peut-être temps pour que les États-Unis lancent des attaques préventives contre l’Iran.

Cà commence à sembler comme si la guerre avec l’Iran dans un avenir proche soit une possibilité très réelle. Même avant la révélation des détails de la tentative d’assassinat, la France proférait déjà une menace d’actions militaires contre l’Iran. L’ambassadeur français, Gérard Araud, a déclaré lors d’une réunion de l’ONU le 27 septembre 2011, « Si nous ne réussissons pas à atteindre aujourd’hui une négociation avec les Iraniens, il y a un fort risque d’actions militaires. » Si la guerre contre l’Iran devait éclater, il n’est pas extravagant de se demander si elle pourrait mener à la Troisième Guerre Mondiale. L’Iran est en bons termes avec la Chine, la Corée du Nord et la Russie.

En terminant, je sais que nous vivons vraiment dans des temps périlleux. Ce que nous voyons se produire tout autour de nous peut être difficile à supporter. C’est pour cette raison que j’ai mis toute ma foi, ma confiance et mon espérance en Jésus Christ. J’encourage chacun d’entre vous à faire la même chose. C’est l’apôtre Paul qui a écrit dans I Corinthiens 15:19 : « Si c’est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes. » Je suis tellement reconnaissant que notre vie présente n’est pas tout ce que nous aurons. Si vous n’avez pas encore totalement donné votre cœur à Dieu, je vous encourage à le faire maintenant. L’ennemi essaiera souvent de nous convaincre que nous abandonnons trop de chose pour servir Dieu, mais comme mon père avait l’habitude de dire : « La seule chose que j’ai abandonné en devenant chrétien a été d’aller en enfer. » Que la grâce et la paix soient avec vous au nom du Seigneur Jésus-Christ.

Samuel David Meyer

Last Trumpet Ministries, PO Box 806, Beaver Dam, WI 53916

http://lasttrumpetnewsletter.org/2011/11_11.html

close

Ne manquez rien !

Rejoignez les nouvelles de PleinsFeux.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !
En savoir plus dans notre politique de confidentialité


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »