Prophéties

Publié le 15 juillet, 2012 | par Pleins Feux

0

Le Christ est-il ressuscité le jour de Pâques ?

Par Stephen Flurry – Le 2 avril 2012

Le christianisme traditionnel a longtemps cru que le Christ avait été enterré l’après-midi du Vendredi Saint et ressuscité tôt le dimanche matin, un jour et deux nuits plus tard, et cela même si cette croyance coupe en deux la période que le Christ avait établi pour prouver sa messianité : « Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. »

(Matthieu 12:40)

En outre, la Bible ne mentionne jamais le « Vendredi Saint » ou les « Pâques » (Actes 12:04 étant une erreur de traduction). Ce que la Bible dit effectivement, c’est que Jésus-Christ a été crucifié à la Pâque (Matthieu 26:2).

Dans l’ancien Israël, le peuple de Dieu observait la Pâque en tuant des agneaux et en mettant du sang sur les linteaux des portes (lire Exode 12). Dieu est ensuite passé au-dessus de chaque maison où le sang avait été appliqué et avait épargné toute la maisonnée de la mort. Tout ceci était seulement un type de « Christ, notre Pâque », comme il est dit dans 1 Corinthiens 5:7. Aujourd’hui, c’est le sang versé du Christ qui épargne la vie des véritables chrétiens repentants.

Jésus Christ est mort en 31 après Jésus-Christ. La Pâque tombait, cette année-là, le mercredi 25 avril (non pas le vendredi). Parce que les jours de Dieu commencent et se terminent au coucher du soleil, la cérémonie proprement dite de la Pâque que Jésus a observée avec ses disciples a eu lieu le mardi soir, au début du 14ième jour du premier mois du calendrier hébreu. Mardi après-midi, les disciples avaient demandé à Jésus où ils devaient faire les préparatifs pour le service (Matthieu 26:17). Cette nuit-là, lors de la cérémonie, Jésus a changé les symboles, en expliquant qu’Il était désormais le sacrifice de la Pâque (Matthieu 26:26-28).

Après que le service de la Pâque, ils se sont dirigés vers le mont des Oliviers (verset 30). Le Christ a passé une bonne partie de la nuit à prier tandis que ses disciples dormaient (versets 36-45). Tôt, le mercredi matin, étant toujours le 14ième jour du premier mois, Judas est venu avec une multitude pour arrêter le Christ (versets 47-50). La crucifixion a eu lieu plus tard ce même jour.

A la « neuvième heure » de ce même 14ième jour, Jésus a rendu l’Esprit  (Matthieu 27:46-50, Marc 15:34-37, Luc 23:44-46). Cela s’est produit à 15 heures, dans l’après-midi du mercredi. Cette nuit-là, au coucher du soleil, a marqué le début de la première journée des Pains sans Levain, un des jours saints de Dieu, comme indiqué dans le Lévitique 23 (voir aussi Nombres 28:16-17).

Le sabbat hebdomadaire, bien sûr, est le samedi. Mais, le premier jour des pains sans levain était le premier des sept sabbats annuels institués par Dieu. Puisque la plupart des gens n’observent pas les jours saints de Dieu aujourd’hui, ils ne savent pas que la Bible se réfère également à ces journées comme des sabbats (voir Lévitique 16:31; 23:24, 26-32, 39).

Maintenant, suivez le cours des événements de près. Dans Jean 19:30, Jésus baissa la tête et dit, « Tout est accoompli. » Remarquez le verset suivant : « Dans la crainte que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat – car c’était la préparation, et ce jour de sabbat était un grand jour – les Juifs demandèrent à Pilate qu’on rompit les jambes aux crucifiés, et qu’on les enlevât. » (verset 31). C’est ici que la majeure partie des savants sont dans l’erreur. Ils supposent que parce que le jour de la crucifixion du Christ est appelé « la préparation » avant « le jour du sabbat » (Matthieu 27:62; Marc 15:42, Luc 23:54) qu’il doit avoir été le vendredi. Mais, comme le souligne Jean, le jour de la préparation était avant le sabbat qui était un « grand jour », une journée annuelle sainte.

Jean 19:32-42 explique ce qui s’est passé entre la mort du Christ et de son enterrement. Remarquez surtout le verset 42 : « Ce fut là qu’ils déposèrent Jésus, à cause de la préparation des Juifs, parce que le sépulcre était proche. » Ils l’ont enterré à la fin de l’après-midi du mercredi, avant le coucher du soleil, parce que, selon les coutumes juives, tous les cadavres devaient être enterrés avant le jour du sabbat, que ce soit hebdomadairement ou annuellement. Donc, le Christ est mort dans l’après-midi du 14ième jour, à 15 heures. Il a été enterré plus tard cet après-midi-là, avant le coucher du soleil. À partir de ce point, tout ce que nous avons à faire est de compter trois jours et trois nuits pour savoir quand il a été ressuscité.

Mais d’abord, revenons sur le compte-rendu de l’Évangile de Matthieu pour continuer à suivre le cours des événements. « Le lendemain, qui était le jour après la préparation, les principaux sacrificateurs et les pharisiens allèrent ensemble auprès de Pilate, et dirent : Seigneur, nous nous souvenons que cet imposteur a dit, quand il vivait encore : Après trois jours je ressusciterai. » (Matthieu 27:62-63). Même ces Juifs trompés savaient ce que le Christ avait dit! Après trois jours et trois nuits, pas une journée et deux nuits, « Je ressusciterai! »

Alors, Pilate a établi une veille sur le tombeau pendant trois jours et trois nuits. L’histoire se poursuit dans le premier verset du chapitre suivant. « Après le sabbat, à l’aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l’autre Marie allèrent voir le sépulcre. » (Matthieu 28:1). Ici encore, beaucoup trébuchent principalement en raison d’une pauvre traduction. Le roi Jacques, avec à peu près toutes les autres versions de la Bible, traduit la première partie de ce verset, « à la fin du sabbat » ou « après le sabbat ». Mais, en étudiant le texte grec, on apprend que le mot pour sabbat est en fait pluriel! Il faut alors lire, « Après les sabbats ».

Pourquoi est-ce important? Jésus, souvenez-vous, a été crucifié le mercredi après-midi et a été enterré plus tard avant le coucher du soleil. Le lendemain, le jeudi, était un sabbat annuel. Le jour d’après  était le jour de la préparation pour le sabbat hebdomadaire régulier. La raison pour laquelle Matthieu se réfère à sabbats, au pluriel, c’est parce qu’il y avait deux sabbats cette semaine-là! Quand Matthieu dit que Marie est venue tôt le dimanche matin, avant l’aube, après un des sabbats, il se réfère au sabbat hebdomadaire.

Il y a une autre séquence d’événements qui offre un soutien supplémentaire pour le délai de 72 heures. Marc 16:1 dit que Marie de Magdala et ses compagnes achetèrent des aromates « quand le sabbat fut passé ». Ils avaient l’intention de préparer ces onguents et ces aromates afin de pouvoir oindre le corps de Jésus. Pourtant, Luc 23:56 dit qu’ils ont préparé ces aromates puis se sont reposés pendant le jour de sabbat hebdomadaire. Comparez ces deux textes attentivement.

Le Christ a inspiré l’écriture de quatre récits évangéliques différents de telle sorte que tous les détails importants de sa vie puissent être canonisés. Marc a dit que ces femmes ont acheté les aromates après que le sabbat fut passé. Luc dit qu’elles ont préparé les aromates avant l’arrivée du jour du sabbat. Ceux qui tiennent à la croyance du Vendredi Saint et aux Pâques doivent conclure que ces versets sont une contradiction flagrante. Absolument pas! Ils se complètent parfaitement, si vous comprenez qu’il y avait deux sabbats cette semaine-là. Les femmes ont acheté les aromates le vendredi, après le sabbat annuel du jeudi. Elles ont préparé les aromates le même jour, avant le sabbat hebdomadaire, puis, se sont reposées le jour du sabbat, selon ce qu’ordonne le commandement de Dieu.

Quand Marie s’approcha de la tombe tôt, le dimanche matin, avant le lever du soleil, un ange à proximité s’écria : « Il n’est point ici ; Il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez, voyez le lieu où il était couché. » (Matthieu 28:6). Effectivement! Il avait déjà été ressuscité la veille, juste avant le coucher du soleil à la fin du sabbat hebdomadaire. Sa mort, Son ensevelissement et Sa résurrection se sont produits précisément de la façon dont il les avait prophétisés.

Pourquoi est-ce important? Parce que Jésus-Christ appuyait sa prétention d’être votre Sauveur sur le fait qu’il resterait dans la tombe pendant trois jours complets et trois nuits complètes.

http://www.thetrumpet.com/7095.7914.0.0/religion/bible/did-christ-rise-on-easter

Mots clés: , , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics