Guerre

Publié le 24 novembre, 2014 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LE HEZBOLLAH PRÊT AU COMBAT

Selon Hassan Nasrallah, le Hezbollah est prêt à combattre contre Israël malgré la guerre syrienne.  Et, le dirigeant chiite promet que les roquettes forceront à nouveau la fermeture de l’aéroport Ben Gourion pendant le prochain conflit.

Par Lazar Berman – Le 4 novembre 2014

Les roquettes du Hezbollah peuvent frapper n’importe où en Israël et le groupe terroriste libanais n’a pas peur de se battre contre Israël dans une nouvelle guerre, a déclaré Hassan Nasrallah à des partisans dans un discours enflammé, mardi.

Le Hezbollah « est entièrement prêt dans le sud du Liban », a déclaré Hassan Nasrallah, s’adressant par vidéo à des milliers de chiites libanais pour commémorer la fête Achoura dans le sud de Beyrouth, a rapporté Naharnet.

Il a déclaré que les activités du groupe dans l’appui du régime syrien n’ont pas affecté sa préparation pour le combat.

Les campagnes du Hezbollah en Syrie ont coûté au groupe plus de 1000 combattants, selon certains rapports.

« Les menaces d’Israël d’une autre guerre contre le Liban ne proviennent pas de son pouvoir parce qu’il a perdu tout espoir et est concerné … la résistance est une réelle menace pour Israël » a déclaré Hassan Nasrallah.

Le Secrétaire Général du Hezbollah a également promis que les roquettes de l’organisation chiite forceraient Israël à fermer ses installations maritimes et son principal aéroport dans le prochain conflit.

« Les Israéliens disent dans les médias qu’ils devraient fermer l’aéroport Ben Gourion et le port d’Haïfa et, oui, c’est vrai », a déclaré Nasrallah, selon un rapport de Daily Star.

« Vous devrez fermer tous vos aéroports et vos installations portuaires, parce qu’il n’y a aucun lieu sur la terre de la Palestine occupée que les roquettes de la résistance ne peuvent pas atteindre. »

Israël sait que la lutte contre le Hezbollah « sera très coûteuse parce que nous sommes plus déterminés, plus forts, plus expérimentés … et que nous sommes capables de réaliser de telles accomplissements », a-t-il poursuivi.

Hassan Nasrallah a également abordé les plans israéliens pour construire de nouvelles unités de logements à Jérusalem-Est, en disant que le « les sionistes profitent de l’agitation dans le monde islamique pour atteindre leurs objectifs. »  Il a demandé à la Ligue Arabe de prendre une position ferme contre le projet de construction.

Il a justifié le soutien militaire du Hezbollah au président syrien Bachar al-Assad contre les rebelles syriens et les djihadistes : « Nous faisons partie de la confrontation contre le plus grand danger auquel fait face la région.  Nous avons l’honneur de faire partie de la victoire qui sera atteinte ».

L’allocution télévisée de Hassan Nasrallah intervient un jour après avoir fait une rare apparition publique dans la banlieue sud de la capitale libanaise, en s’adressant à des milliers de ses partisans avant les commémorations de l’Achoura Chiite.

En apparaissant sur scène, lundi, vêtu d’une robe noire et d’un turban, la foule apercue dans l’émission en direct sur la chaîne de télévision Al-Manar du Hezbollah a commencé à l’encourager d’une manière extravagante, puisque,  apparemment,  ils ne s’attendaient pas à le voir.

Le dirigeant du groupe chiite n’était pas apparu en public depuis juillet, alors qu’il avait assisté à un rassemblement pour démontrer leur soutien à la Bande de Gaza.

L’apparition de lundi était sa sixième depuis que son groupe a combattu contre Israël dans la guerre dévastatrice de 2006.

Dans son discours, le chef du Hezbollah, a parlé de la guerre civile qui fait rage en Syrie, de la politique intérieure libanaise et du soutien iranien pour l’armée libanaise.  Les combattants du Hezbollah ont également affronté les djihadistes dans l’est du Liban en octobre, et ses bastions ont été soumis à des bombardements répétées à cause de son implication dans le conflit syrien

Le discours de lundi de Hassan Nasrallah a eu lieu avant le sommet de l’Achoura, une fête qui marque la mort de l’Imam Hussein, une des figures les plus vénérés de l’Islam Chiite et petit-fils du prophète Mahomet.

L’Imam Hussein a été tué aux mains des soldats du Calife Yazid en l’an 680, un événement qui est au cœur de la division sectaire de l’Islam, dans les sectes Chiites et Sunnites.

Source : http://www.timesofisrael.com/hezbollah-ready-to-fight-israel-despite-syrian-war-nasrallah-says/

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics