Fin des Temps

Publié le 14 décembre, 2020 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LE MESSAGER

Par le Dr Thomas Horn – Le 22 novembre 2020

Les Accélérations

Dans la Bible, il est clair que Dieu « scelle » la connaissance, la sagesse et les révélations dans le cœur de ceux qui le suivent, et que ces vérités cachées peuvent être « vivifiées » ou rendues vivantes au bon moment, selon les besoins. Ceci est décrit dans des textes tels que Matthieu chapitre 10, où Jésus dit à ses disciples : « Mais, quand on vous livrera, ne vous inquiétez ni de la manière dont vous parlerez ni de ce que vous direz ; Ce que vous aurez à dire vous sera donné à l’heure même ; Car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous. » (Matthieu 10:19-20).  Que cela reflète un partenariat profond entre nos dévotions et nos études personnelles (2 Timothée 2:15, Psaumes 119:11) et le Saint-Esprit qui demeure en tant que partie de l’union mystique que Dieu a avec tous les membres de la véritable Église, le Corps du Christ, peut également être vu dans Proverbes 3:6, qui dit : « Reconnais-le dans toutes tes voies, et il aplanira tes sentiers. »  Encore une fois, le livre de Jean (6:63) se réfère au Saint-Esprit comme celui « qui vivifie » (en grec : zōopoieō, « faire vivre, rendre vivant à ce moment là») la Parole de Dieu ainsi que celles des  « instructions scellées » dont Job a parlé.

Je ne sais pas comment cette expérience se joue pour les autres, mais à plusieurs reprises dans ma vie et à des moments complètement inattendus (toujours la nuit quand je dors), j’ai été secoué du lit avec un aperçu extraordinaire qui, je crois, est tiré de cette histoire originale que Dieu m’a donné il y a des années et à propos duquel je l’ai supplié de ne pas « me laisser oublier ».  Une fois, par exemple, j’ai été secoué de mon sommeil par une liste très puissante et détaillée de choses qui se passeraient dans l’ancienne institution religieuse dans laquelle j’avais été cadre. J’ai sauté du lit, j’ai écrit la vision telle que je l’avais vue, y compris les noms des personnes qui seraient impliquées, ce qu’elles feraient exactement, et comment cela nuirait grandement au ministère si les chefs de district n’intervenaient pas (et ils l’ont fait), alors j’ai envoyé cette lettre détaillée au surintendant de l’état, en plus d’en donner des copies à mon fils, Joe Ardis, et à ma femme, Nita.  En trois ans, tout s’est déroulé exactement comme je l’avais vu, jusque dans les moindres détails.  En fait, ma vision était si précise qu’elle a secoué Joe, le poussant à venir me voir après coup pour exprimer son étonnement quant à la façon dont il aurait pu être possible pour moi de prévoir des événements aussi complets avec précision.

Une autre « accélération » qui m’est venue au milieu de la nuit, et que beaucoup de monde connaît maintenant, concerne la façon dont j’ai pu prédire avec précision la démission historique du Pape Benoît XVI dans le livre à succès Petrus Romanus: Le Dernier Pape est ici, ainsi qu’à la télévision et à la radio plus d’un an à l’avance.

Cela a commencé par une série d’événements surnaturels trop longs pour être énumérés dans cette série, au cours desquels, en 2010, j’ai été à nouveau secoué de mon sommeil et instantanément convaincu que Benoît allait démissionner en avril 2012 en utilisant des « raisons de santé » comme couverture pour son abdication.  Je suis allé à la télévision et à la radio (et j’ai pris des risques, très franchement) en 2011, alors que le livre Petrus Romanus était en cours d’écriture et qu’il était en cours d’édition, de composition et d’impression, afin qu’il soit disponible dans les magasins avant la démission anticipée du pape.  Nous avons même écrit spécifiquement à la page 470 de cet ouvrage que le pape démissionnerait en avril 2012.

Alors que l’année 2012 allait et venait et que ni le Pape Benoît ni le Vatican n’avaient annoncé sa démission, j’ai pensé que peut-être pour la première fois depuis que je m’étais réveillé au paradis des années plus tôt, le « scellé », le mécanisme des « instructions » n’avait pas fonctionné ou je m’étais trompé. Pourtant, au fil des mois, je suis resté convaincu que j’avais bien vu la vision ! J’envoyais un e-mail à mes amis et leur disais : « Ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini », tout en me disant : De quoi tu parles, Benoît est toujours le pape !

Puis, il s’est passé quelque chose que le monde sait maintenant : Le 28 février 2013, à 20 heures, la démission de Benoît a été annoncée par le Vatican, qui a immédiatement accordé au New York Times une entrevue dans laquelle il a fait l’aveu étonnant : Le Pape Benoît XVI avait démissionné secrètement et officiellement pour sélectionner les membres de la Curie en avril 2012, comme je l’avais dit.  Cela a été immédiatement confirmé par Giovanni Maria Vian, rédacteur en chef du journal officiel du Vatican, L’Osservatore Romano, qui a écrit que la décision du pape avait été « prise il y a plusieurs mois », après la fin de son voyage au Mexique et à Cuba en mars 2012, et avait été « gardée avec une réserve que personne ne pouvait violer » (ce qui signifie qu’il devait rester top secret et ne devait être connu que d’une poignée de cardinaux de confiance du Vatican jusqu’à ce que les préparatifs pour le logement de Benoît XVI soient prêts et l’annonce publique).

Puisque aucun pape n’avait démissionné depuis près de six cents ans et que tout le monde disait que j’étais fou (parce que « les papes ne démissionnent pas, ils meurent au pouvoir »), cette révélation était stupéfiante, et les médias partout sont devenus fous !  Le téléphone de mon bureau n’a pas cessé de sonner pendant des semaines, les principaux médias du monde entier (y compris Rome) voulant m’interroger pour me demander qui était mon « initié au Vatican ». Même les fausses nouvelles de CNN m’ont supplié de participer à leur émission, que j’ai refusée.  The History Channel m’a supplié de participer à une série spéciale, que j’ai également déclinée.

Mais, pourquoi est-ce que je parle de ça maintenant ?  Est-ce pour que je puisse me féliciter et me vanter de la justesse de ma prédiction?  Pas du tout.

Je soulève cette question car, au début de 2019, le phénomène s’est reproduit.  Et cette « accélération » était la plus vive et la plus terrifiante de toutes ces ekstasis à ce jour.

Je prie donc le lecteur : Étant donné que, jusqu’à présent, ces visions ont été extraordinairement précises et énoncées publiquement à l’avance contre toute attente, je prie pour que vous examiniez ce qui a été publié dans The Wormwood Prophecy (Charisma House, 3 décembre 2019) impliquant la nouvelle révélation spectaculaire.

Comme d’habitude, je m’étais couché un soir d’avril 2019, ne prévoyant rien d’inhabituel, quand, vers 2 heures du matin, je me suis « réveillé » dans une réalité hyperdimensionnelle et j’ai vu dans le ciel au-dessus de moi à quoi ressemblait un serpent cornu et ardent, large de plusieurs centaines de mètres, plongeant au-delà des étoiles vers la terre à une vitesse incompréhensible.  Ce monstre terrifiant semblait nager dans le ciel, au-delà des planètes, alors qu’il descendait vers la terre.

Puis, soudainement, mon point de vue a changé et j’ai été élevé au-dessus de l’objet massif pour réaliser que ce n’était pas un dragon après tout, mais plutôt un très gros rocher, et que la façon dont il roulait dans l’espace faisait que la lumière du soleil glissait sur ses contours, lui donnant l’apparence de quelque chose qui ondulait dans l’espace comme un être vivant.

L’instant d’après, j’étais sur une haute colline ou une montagne quelque part, entourée de milliers de personnes.  Nous courions, terrifiés, et les gens criaient pour que Dieu nous délivre de la menace qui traversait le ciel vers cette planète.

Quelques instants plus tard, j’ai entendu un bruit assourdissant. C’était comme si la terre se fendait, le sol sous nos pieds se soulevait violemment, nous poussant vers le sol où nous rebondissions violemment contre les rochers, tendant désespérément la main vers tout ce à quoi nous pouvions nous accrocher pour assurer notre stabilité.

D’une manière ou d’une autre, je savais qu’un astéroïde avait plongé dans l’Océan Pacifique, sa forme massive envoyant une séquence de tsunamis à des centaines de mètres dans les airs.

En jetant un coup d’œil par-dessus mon épaule, je pouvais voir un immense mur d’eau qui s’élevait derrière la colline derrière nous.  J’ai perçu que nous ne pourrions pas nous échapper.

Mais ensuite, c’était comme si deux très grandes mains glissaient sous mes bras, me soulevant haut dans le ciel, où, regardant vers le bas, je regardais en état de choc les gens partout être emportés par des vagues étonnamment grandes qui claquaient sur les terrains côtiers aussi loin que je pouvais voir.  L’atmosphère a été simultanément infusée de particules brûlées d’aérosol et de vapeur comme un point culminant de boursouflure d’humidité et de chaleur extrême ensuite brûlée en une série d’ouragans à grande vitesse.  Les tornades, les volcans et les tremblements de terre semblaient se déclencher comme des feux d’artifice avec ce qui était probablement certains des onze volcans les plus meurtriers de la terre, ceux de la région de Cascadia aux États-Unis, se déclenchant comme des dominos, libérant tellement de débris dans le ciel que, pendant environ une semaine, l’obscurité a couvert les cieux du monde entier alors que tout le paysage était battu par les ouragans et l’anéantissement atmosphérique circulant dans le courant-jet.  Quelques jours plus tard, lorsque les eaux se sont finalement calmées, les tempêtes se sont calmées et le ciel s’est dégagé, une grande partie de la vie sur terre était morte.

Quand je me suis réveillé, j’ai failli tomber du lit.

Attrapant un stylo et du papier pour enregistrer ce que j’avais vu, j’ai été interrompu de manière inattendue par ce qui semblait être une voix audible. Cela aurait pu être juste dans ma tête, mais elle semblait me parler.  La voix prononça un seul mot : Apophis.

Maintenant, je savais qu’il y avait un ancien dieu égyptien du chaos et ennemi de la lumière connu sous ce nom.

Je savais aussi que la NASA (National Aeronautics and Space Administration) avait nommé un astéroïde Apophis, mais je ne connaissais aucun détail à ce sujet.

Lorsque je suis sorti du lit et que je me suis dirigé vers mon ordinateur pour commencer des recherches sur cette roche spatiale particulière, je ne prévoyais pas non plus qu’une enquête d’un an s’ensuivrait qui me conduirait finalement à découvrir des preuves d’une dissimulation par la NASA, l’ESA (Agence spatiale européenne) et d’autres organisations spatiales impliquent la probabilité qu’Apophis ait un impact sur la Terre dans moins de neuf ans, vendredi 13 avril 2029.

Et, pour que vous le sachiez, mes conclusions surprenantes sont partagées par les membres du gouvernement avec qui j’ai parlé, des experts scientifiques de premier rang qui ont écrit des articles évalués par des pairs sur cette question, des astronomes et des mathématiciens (y compris un qui a envoyé une lettre d’avertissement au président Trump demandant une action sur cette affaire), et à d’autres, tous cités et documentés dans le livre The Wormwood Prophecy.

Mais, le mystère de cette révélation est devenu plus profond depuis que j’ai écrit Wormwood, et ce n’est qu’après la parution de ce livre et les interviews que j’ai accordées aux médias sur ses affirmations que les plus grandes révélations concernant Apophis ont été mises au jour.

Ces secrets sont le sujet d’une nouvelle série d’enquête de 6 semaines sur SkyWatch TV et les révélations qui font trembler la terre dans le livre Le Messager et impliquent la raison pour laquelle je sais qu’on appelle Apophis par ce nom.  La transmission qu’elle entraîne dévoilera bientôt l’une des merveilles les plus effrayantes, et les plus étranges, liées aux prophéties bibliques.

Source: Sky Watch 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • LES SECRETS DE L’ATLANTIDE 2021

  • Conférence 2020

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction


Real Time Web Analytics