Fin des Temps

Publié le 23 août, 2019 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LE MONDE FLAMBE SOUS LA PRESSION

Par Samuel David Meyer – Août 2019

« L’Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. » (Genèse 6:5)

« En ce temps-là, il n’y avait point de roi en Israël.  Chacun faisait ce qui lui semblait bon. »   (Juges 17:6)

« Cela importe d’autant plus que vous savez en quel temps nous sommes : C’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru.  La nuit est avancée, le jour approche.  Dépouillons-nous donc des œuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière. » (Romains 13:11-12)

« Celui qui témoigne de ces choses dit : Sûrement je viens rapidement.  Amen.  Malgré cela, viens, Seigneur Jésus. » (Apocalypse 22:20)

Dans ce bulletin, nous examinerons les événements de notre époque qui montrent indéniablement que nous nous rapprochons de plus en plus du dernier jour de notre monde.  Les étudiants de la Bible savent que lorsque notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ, a quitté ce monde sous une forme corporelle, il a promis qu’il reviendrait comme Il nous avait laissé.  Alors que les disciples de Jésus le regardaient monter au ciel, deux anges apparurent et leur dirent dans Actes 1:11 : « Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ?  Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel. »  Depuis ce jour, il y a toujours eu un peuple qui attend, attend et attend le retour de notre Sauveur.  Cependant, beaucoup plus de personnes au cours des deux mille dernières années ont refusé de croire ce principe fondamental de la Bible.  L’apôtre Pierre a abordé cette controverse dans II Pierre 3:3-4, qui nous dit : « Sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises, et disant : Où est la promesse de son avènement ?  Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création. »  Pierre continue ensuite de nous rappeler au verset 8, « Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour. »  Enfin, il informe avec emphase dans le verset 10 : « Le jour du Seigneur viendra comme un voleur ; En ce jour, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée. »

En cette période étrange dans laquelle nous vivons, les masses hésitent encore à croire que Jésus-Christ va revenir.  Pourtant, dans une tournure particulière, un nombre croissant de scientifiques, de politiciens et même de célébrités ont exprimé leur conviction que le monde est sur le point de se terminer.  Plus tôt cette année, des rapports ont fait surface indiquant que la représentante Alexandria Ocasio-Cortez, démocrate de New York, avait publié une déclaration qu’il ne restait que douze ans pour sauver la planète des changements climatiques.  En réponse, le Washington Post a publié un article le 24 janvier 2019, intitulé : « Ocasio-Cortez dit que le monde finira dans 12 ans.  Elle a absolument raison. »  Fait remarquable, le calendrier de la disparition de la Terre a été considérablement accéléré en juillet 2019 lorsque BBC News a publié un titre encore plus audacieux : « Changement climatique : 12 ans pour sauver la planète ?  Disons 18 mois. »  L’article cite Charles, prince de Galles, qui a déclaré : « Je suis fermement convaincu que les 18 prochains mois détermineront notre capacité à maintenir les changements climatiques à un niveau où il est possible de survivre et à rétablir la nature à l’équilibre dont nous avons besoin pour notre survie. »  L’article cite également Hans Joachim Schellnhuber, fondateur du Potsdam Climate Institute.  « Le calcul du climat est clair : Si le monde ne peut pas être guéri dans les prochaines années, il pourrait être mortellement blessé par négligence jusqu’en 2020. »  En d’autres termes, on pense que si des mesures drastiques ne sont pas prises avant la fin de l’année 2020 pour lutter contre les changements climatiques, il sera trop tard et la planète aura atteint le point de non retour.  Ces avertissements, qui sont collés dans les médias grands publics, semblent plutôt sombres et sans espoir.  Les Écritures nous révèlent cependant que notre grand espoir n’est pas dans ce monde, mais que notre foi en Dieu est qu’Il nous conduira à notre maison avec Lui.  C’est pour cette raison que l’apôtre Paul écrit dans I Corinthiens 15:19 : « Si c’est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes. »

Quand on lit les gros titres d’aujourd’hui, il n’est pas étonnant que tant de gens s’inquiètent des changements climatiques et soient en réalité misérables.  L’hiver dernier, un vortex polaire a refroidi le Midwest américain.  Le printemps a entraîné des inondations massives et un barrage de tornades.  La saison estivale dans laquelle nous nous trouvons a apporté des vagues de chaleur, des tremblements de terre, des incendies de forêt et des tempêtes.  Pourtant, ce que la plupart des gens voient comme des signes d’un changement climatique irréversible provoqué par l’homme, je les vois comme un signe que nous nous rapprochons de plus en plus du retour de notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ.  En tant que tels, nous continuons à regarder.  Comme le dit Jésus dans Matthieu 25:13, « Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure. »

Brûlé avec une grande chaleur

Avec la saison estivale vient l’attente de températures plus chaudes.  En règle générale, les mois de juillet et août sont les mois les plus chauds de l’année aux États-Unis.  Cependant, ce que nous avons vu en juillet 2019 est pour le moins inhabituel.  Du 19 juillet 2019 au 21 juillet 2019, une vague de chaleur sans précédent a bloqué le Midwest américain et la côte est des États-Unis.  Il faisait si chaud que quatre-vingt-quatorze millions d’Américains dans vingt-trois états ont été avertis de grande chaleur au cours de cette période.  Après avoir pris en compte l’humidité, de nombreuses villes du pays ont eu des températures qui dépassaient les 100 degrés Fahrenheit (37,8 degrés Celsius).  Ceci inclut Chicago, en Illinois, où il faisait 107 degrés, Boston, dans le Massachusetts, où il faisait 107 degrés, Baltimore, dans le Maryland, où il faisait 107 degrés, Kansas City, dans le Missouri, où il faisait 109, Hartford, dans le Connecticut, à 110 degrés, et la capitale, Washington, DC, à 108 degrés.  Accuweather a noté que la température et l’humidité à Washington rendaient la ville presque aussi chaude que la Vallée de la Mort, en Californie, qui est notoirement connue pour être un des endroits les plus chauds des États-Unis.  Il faisait également chaud à Omaha, dans le Nebraska, où des membres du personnel du Service Météorologique National ont profité de la température et de la cuisson de biscuits cuits au four dans une voiture le 17 juillet 2019.  Les biscuits ont été déclarés comestibles après huit heures de cuisson au four dans la chaleur torride.

Il faisait plus chaud que d’habitude, même dans des endroits où vous ne vous y attendriez pas.  Cela comprend le 49e état américain, l’Alaska, qui évoque sans aucun doute des images de températures froides et de montagnes enneigées dans l’esprit de la plupart des Américains.  Le 4 juillet 2019, Anchorage, en Alaska, a atteint une température de 90 degrés Fahrenheit pour la première fois de son histoire.  Les températures plus chaudes que d’habitude ont fait du vaste état un lieu idéal pour les feux de forêt et, en tant que tel, une grande partie des terres inhabitées de l’Alaska est maintenant en feu.  D’autres régions de l’Arctique connaissent également un nombre d’incendies plus important que d’habitude, notamment en Sibérie, en Scandinavie et au Groenland.  Selon le BBC News, des centaines de ces incendies étaient en flammes au 26 juillet 2019.

Pendant ce temps, le continent européen n’a pas eu une, mais, deux vagues de chaleur cet été.  La première a eu lieu en juin 2019, au cours de laquelle une nouvelle température record de 46 degrés Celsius (114,8 degrés Fahrenheit) a été enregistrée en France.  À peine un mois plus tard, la chaleur accablante reviendrait en Europe.  Le 25 juillet 2019, la ville de Paris, en France, a établi un nouveau record de température record à 42,6 degrés Celsius (108,7 degrés Fahrenheit).  Le même jour, les températures aux Pays-Bas ont atteint 40,7 degrés Celsius (105,2 F) et 42,6 degrés Celsius en Allemagne.  Enfin, avec une lecture de 38,1 degrés Celsius (100,6 F), le Royaume-Uni a enregistré sa deuxième température la plus élevée jamais enregistrée à Cambridge.

Comme beaucoup d’autres pays, l’Australie a également connu des vagues de chaleur.  Ces températures élevées s’accompagnent également de conditions sèches dévastatrices.  Un récent article de presse australien appelle la sécheresse actuelle « une super sécheresse sur 120 ans » et signale que les dernières précipitations suffisantes dans le pays ont diminué en 2016.

Dans un rapport d’Associated Press, daté du 17 juillet 2019, il a été affirmé que juin 2019 était le mois le plus chaud jamais enregistré pour le monde.  Le rapport suggère ensuite que le mois de juillet 2019 pourrait renverser le record juste un mois après son établissement.  Comme on pouvait s’y attendre, les reportages nous disent qu’il s’agit de changements climatiques.  « La terre a une fièvre qui ne va pas éclater grâce aux changements climatiques.  Ce ne sera pas le dernier mois d’été record que nous verrons », a déclaré Kathie Dello, climatologue de Caroline du Nord.  Pourtant, si les gens ouvraient leurs Bibles et se tournaient vers le chapitre 16 de l’Apocalypse, ils trouveraient un scénario étrangement similaire à ce qui se passe actuellement.  Apocalypse 16:8-9 raconte : « Le quatrième versa sa coupe sur le soleil.  Et il lui fut donné de brûler les hommes par le feu ; Et les hommes furent brûlés par une grande chaleur, et ils blasphémèrent le nom du Dieu qui a l’autorité sur ces fléaux, et ils ne se repentirent par pour lui donner gloire. »

Une vue effrayante

La plupart du temps, lorsqu’un objet de l’espace, tel qu’un météore ou un astéroïde, s’approche de la Terre, les astronomes le savent bien à l’avance. Cependant, le 25 juillet 2019, la communauté scientifique a été surprise d’apprendre qu’un astéroïde s’approchait dangereusement de notre planète et, chose étonnante, ils ne la suivaient même pas.  « Cela nous a frappés assez  vite », a déclaré Michael Brown, professeur australien de l’école de physique et d’astronomie de l’Université Monash.  Il a ensuite ajouté : « Les gens ne réalisent ce qui s’est passé qu’une fois que cela les a déjà dépassés ».  L’astéroïde, qui porte désormais le nom « Asteroid 2019 OK », est situé à moins de 45.000 km de la terre et, avec un diamètre estimé entre 187 et 427 pieds, il aurait causé des dommages importants.  « Si l’astéroïde avait heurté la Terre, la majeure partie de celui-ci aurait probablement atteint le sol, causant des dégâts dévastateurs.  Elle se serait déroulée comme une très grosse arme nucléaire.  De nombreux mégatonnes, peut-être dans le voisinage de 10 mégatonnes de TNT être en mouvement », informa le professeur Brown.  L’astronome Alan Duffy, scientifique principal à la Royal Institution of Australia, a été particulièrement secoué par cet événement inattendu.  « J’étais abasourdi.  Ce fut un véritable choc », a avoué Duffy.  « Cela m’a sorti de ma complaisance matinale.  C’est probablement le plus gros astéroïde à avoir passé à ce niveau près de la Terre en un certain nombre d’années ».  Le fait que cet astéroïde soit resté longtemps sans être détecté était particulièrement troublant pour Duffy. « Franchement, cela devrait nous inquiéter tous.  Ce n’est pas un film hollywoodien.  C’est un danger clair et présent », a-t-il déclaré.

Les dommages causés par les roches spatiales peuvent être vraiment étonnants. Un rappel douloureux de ce fait s’est produit en février 2013 lorsqu’un météore a explosé sur la Russie.  Au cours de cet événement, un seul météore a endommagé 4000 bâtiments et fait éclater 2,2 millions de mètres carrés de verre, blessant plus d’un millier de personnes.  Jim Bridenstine, administrateur de la NASA, a parlé de la destruction de la Russie lors de la conférence sur la défense planétaire, en avril 2019.  « C’était plus brillant dans le ciel que le soleil à ce moment-là quand il est entré dans l’atmosphère de la Terre.  Et, les gens pouvaient sentir la chaleur de cet objet à une distance de 62 km.  Quand il a finalement explosé à plus de 18 milles… il avait… 30 fois l’énergie de la bombe atomique d’Hiroshima », a-t-il déclaré, faisant référence à l’une des bombes atomiques utilisées par les États-Unis contre le Japon pendant la Seconde Guerre Mondiale.  Il a également noté que le météore avait endommagé des bâtiments dans six villes.  Enfin, Bridenstine a déclaré à son public : « J’aimerais pouvoir vous dire que ces événements sont exceptionnellement uniques, mais ils ne le sont pas ».

Lorsque nous considérons le fait que l’astéroïde 2019 OK susmentionné est sorti de nulle part et a assommé la communauté scientifique, je ne peux m’empêcher de me demander s’il s’agissait d’un avertissement de Dieu.  Une chose est certaine, notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ, nous a avertis que nous verrions des « images effrayantes » dans les jours qui précéderont son retour.  Luc 21:11 nous dit : « Il y aura de grands tremblements de terre, et, en divers lieux, des pestes et des famines ; Il y aura des phénomènes terribles, et de grands signes dans le ciel. »

Des tremblements de terre continuels

 En parlant de tremblements de terre, c’est un fait de la vie à notre époque moderne que notre planète ne cesse de trembler.  Il y a quelques instants, lorsque j’ai demandé au site web de l’US Geological Survey de me montrer une liste des tremblements de terre dans le monde au cours des trente derniers jours, un avertissement m’avait été déclaré : « La sélection actuelle inclut plus de tremblements de terre que votre appareil peut en afficher ».  Après avoir demandé au site d’énumérer les tremblements de terre de toute façon, celui-ci m’a informé que, au 28 juillet 2019, 3243 tremblements de terre avaient eu lieu au cours des trente derniers jours.  Cette planète tremble avec une telle régularité que la plupart des tremblements de terre ne sont pas signalés à moins qu’il s’agisse d’un séisme important dans une région peuplée du monde.  Néanmoins, des tremblements de terre se produisent chaque jour, et pas seulement au niveau mondial.  Selon un rapport récent de l’Associated Press, l’état américain de Californie subit quotidiennement des tremblements de terre.  Bien que la grande majorité de ces tempêtes soient insignifiantes, il y a parfois des grondements importants qui nous rappellent de façon poignante à quel point la planète peut être instable.

Le matin du 4 juillet 2019, un séisme d’une magnitude de 6,4 a secoué la région située près de Ridgecrest, en Californie.  Environ cinq heures plus tard, le 5 juillet 2019, un séisme d’une magnitude de 7,1 a frappé la même région.  À la suite de ces terribles tremblements de terre, les citadins étaient tellement nerveux que beaucoup ont choisi de dormir dehors plutôt que de risquer de passer la nuit dans une maison qui pourrait à tout moment se mettre à trembler et s’effondrer.  Le 5 juillet 2019, il a été signalé que des répliques sismiques se produisaient à une vitesse d’environ une par minute.  Depuis ce temps, la zone proche de Ridgecrest a continué de gronder et le Los Angeles Times a rapporté le 15 juillet 2019 qu’il y avait eu plus de soixante-dix répliques d’une magnitude égale ou supérieure à 4,0.  Au 22 juillet 2019, le nombre total de répliques sismiques dépassait les 80.000.  On estime que les deux puissants séismes du début juillet ont causé un milliard de dollars de dégâts.

Ces tremblements de terre démontrent une fois de plus que le monde peut changer radicalement en un instant.  Quand un puissant tremblement de terre secoue la Californie, il est toujours à craindre que le « gros » ne soit en train de se produire.  La vérité est que personne ne connaît l’avenir, à l’exception de Dieu.  Cependant, un grand tremblement de terre se produira un jour et il va secouer plus que la Californie.  Apocalypse 16:18 décrit ceci : « Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, et un grand tremblement de terre, tel qu’il n’y avait jamais eu depuis que l’homme est sur la terre un aussi grand tremblement. »

Un changement spirituel

Un des plus gros problèmes aujourd’hui est que tant de jeunes ont tourné le dos à Dieu et ont plutôt adopté l’occultisme.  Cette tendance a été couverte en profondeur par un article récent du Los Angeles Times, dans lequel on lit dans un titre : « Comment les millénaires ont-ils remplacé la religion par l’astrologie et les cristaux ».  L’article décrit ensuite un « changement spirituel » au cours duquel des foules de personnes des millénaires et d’autres jeunes ont concocté leur propre ensemble de valeurs et de pratiques spirituelles. « C’est une tendance mondiale, mais certainement américaine, à l’hétérodoxie,  à des individus qui préparent leur propre ragoût spirituel ou religieux et le préparent pour leur propre compte.  Vous constatez une accumulation de désaffiliations, de personnes qui inventent leur propre sens et leur spiritualité personnelle », a déclaré Jim Burklo, vice-doyen principal et bureau de la vie religieuse et spirituelle de l’Université de Californie du Sud.  Il est intéressant de noter que c’était la même attitude dans l’ancienne Israël qui avait causé tant de problèmes aux Israélites.  Juges 17:6 nous dit : « En ce temps-là, il n’y avait point de roi en Israël.  Chacun faisait ce qui lui semblait bon. »

Pour les fiers sorciers qui jouissent d’une nouvelle popularité, cette tendance indique un retour aux anciennes pratiques païennes.  « Je pense que c’est un désir ardent de retourner à quelque chose.  Il y a un rejet de choses qui ne fonctionnent pas.  Le socialisme n’est pas nouveau, ni l’astrologie, et la spiritualité terrestre ou vivre selon les rituels de la Terre n’est plus.  Je pense que nous aspirons à quelque chose que la technologie ne peut pas nous donner, que le capitalisme ne peut pas nous donner », a déclaré une sorcière de Los Angeles, en Californie.  Le dédain de ces sorcières pour les valeurs bibliques est évident et elles ne font aucun effort pour le cacher. « Contrairement à certaines religions dogmatiques où il y a une bonne et une mauvaise façon d’être un pratiquant, il n’en est pas de même dans ces spiritualités non confessionnelles, que je trouve si belles.  Il n’y a pas une seule façon d’être un être humain », a déclaré une autre sorcière.

Bien que cette tendance à l’occultisme soit troublante, elle n’est pas choquante. Les jeunes adultes qui se sont tournés vers l’occultisme sont une génération qui a grandi en lisant des livres de Harry Potter au lieu de la Bible.  Dans l’état actuel des choses, la sorcellerie est devenue une affaire importante.  Les astrologues et autres praticiens occultes ont attiré de nombreux adeptes sur Internet et un nombre croissant de programmes ou « d’applications » sont en cours de développement pour les smartphones.  Ross Clark, PDG d’une société qui fabrique des applications d’astrologie pour téléphones, aurait déclaré : « L’aspect services de cette entreprise est plus important que quiconque ne s’en rend compte.  Les services mystiques représentent un marché de $2,2 milliards. Une idée que quelqu’un m’a dit, mais l’astrologie est un tel marché de niche.  Et j’ai dit que près de 40% des femmes américaines lisaient leur horoscope au moins une fois par mois.  Ce n’est pas un marché de niche ».  Clark a ensuite déclaré : « Si vous êtes un jeune homme, que la religion organisée n’intéresse pas et que vous traversez des transitions, le monde est fou en ce moment, de sorte qu’il y a tant de bouleversements politiques, économiques et environnementaux, puis, vous avez tellement de perturbations par la technologie, alors je pense que ces anciennes pratiques nous tiennent et génèrent un intérêt vraiment convaincant ».

Il semble que la technologie et l’occultisme ont été un ajustement naturel depuis le début.  Lors d’une récente apparition sur CNN, le cofondateur de Microsoft, Bill Gates, a fait une déclaration plutôt bizarre concernant le cofondateur d’Apple Computer, Steve Jobs.  « J’étais comme un sorcier mineur parce qu’il lancerait des sorts et je verrais des gens hypnotisés, mais, parce que je suis un sorcier mineur, les sorts ne fonctionnent pas sur moi », a déclaré Gates.  Bill Gates, qui est actuellement le deuxième homme le plus riche du monde, s’est-il contenté de faire une illustration colorée ou faisait-il allusion à une réalité plus profonde ?  Notez que l’Apple-1, considéré comme le premier ordinateur personnel à être mis à la disposition du public et mis sur le marché pour la première fois en 1976, était vendu à $666,66 l’unité.  Le logo Apple est une pomme avec une marque de morsure, qui rappelle l’histoire d’Adam et Ève en train de manger le fruit défendu.

En terminant, alors que nous continuons à regarder avec étonnement tout ce qui se passe dans ce monde, il est parfaitement clair que la planète sur laquelle nous vivons actuellement se déporte sous la pression d’une grande méchanceté.  En fait, une Écriture décrivait la condition du monde à l’époque de Noé décrit également très bien le monde que nous connaissons aujourd’hui.  Genèse 6:5 déclare : « L’Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. »  Nous vivons de grands bouleversements alors que des manifestations massives se déroulent dans des endroits tels que le territoire chinois de Hong Kong.  Le Mexique a établi un nouveau record d’homicides en 2019, causant la mort de 17.608 personnes au cours du premier semestre de l’année et plus de trois mille personnes tuées en juin 2019 seulement.  Aux États-Unis, la ville de Chicago, dans l’Illinois, continue de subir une grande violence.  Quarante-trois personnes ont été tuées lors du week-end du Memorial Day, en mai 2019, et cinquante personnes supplémentaires lors de la fête de l’Indépendance, en juillet 2019, poussant la maire de Chicago, Lori Lightfoot, à dire : « C’est comme si nous perdions la rue ».  En outre, la haine fait toujours rage aux États-Unis et un sondage récent de Pew Research a révélé que huit répondants sur dix craignaient une plus grande violence dans ce pays en raison de l’animosité suscitée par les différences politiques.  Aucun de nous ne sait ce que l’avenir peut lui réserver, mais, nous savons certainement que jour après jour, la venue de notre Seigneur se rapproche.  Romains 13:11-12 nous dit : « Cela importe d’autant plus que vous savez en quel temps nous sommes ; C’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru.  La nuit est avancée, le jour approche.  Dépouillons-nous donc des œuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière. » En tant que tels, nous aspirons au jour où nous verrons notre Sauveur, et le cri de nos cœurs est : «”Viens, Seigneur Jésus”. Merci à tous ceux qui continuent à soutenir ce ministère.  C’est un privilège de vous servir et nous espérons que Dieu vous bénira tous.  Que la grâce et la paix soient avec vous au nom du Seigneur Jésus-Christ.

Source: Last Trumpet News Letter 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics