LE NOUVEAU CYCLE DE SHEMITAH SERA-T-IL UN TOURNANT DANS L’HISTOIRE HUMAINE ?

LE NOUVEAU CYCLE DE SHEMITAH SERA-T-IL UN TOURNANT DANS L’HISTOIRE HUMAINE ?

Partager avec les autres

Par Michael SNYDER/ FIN DU REVE AMERICAIN – 7 Septembre 2022

Un certain nombre de personnes m’ont posé des questions sur l’année Shemitah ces derniers temps, et donc dans cet article, je vais essayer de fournir quelques réponses. 

Selon le judaïsme orthodoxe, le cycle Shemitah actuel de 7 ans se terminera et un nouveau cycle Shemitah de 7 ans commencera lorsque Rosh Hashanah arrivera le soir du 25 septembre

Mais cela suppose qu’ils ont calculé correctement les cycles de Shemitah.  

Il y en a qui croient que ce n’est pas du tout une année Shemitah. Il y en a d’autres qui croient qu’une année Shemitah devrait commencer le premier jour de l’année biblique et non le jour de Roch Hachana. Et puis il y a le débat entre ceux qui croient qu’un cycle complet de Jubilé dure 49 ans et ceux qui croient qu’un cycle complet de Jubilé dure 50 ans.  

Comme vous pouvez le voir, faire des recherches sur ce sujet peut vite devenir extrêmement compliqué. 

Alors permettez-moi de commencer par passer en revue certaines des bases. C’est ce que Wikipedia a à dire sur la façon dont l’année Shemitah est observée en terre d’Israël aujourd’hui…

L’année sabbatique (shmita; hébreu : שמיטה, littéralement “libération”), également appelée année sabbatique ou shǝvi’it (שביעית, littéralement “septième”), ou “sabbat de la terre”, est la septième année du cycle agricole de sept ans prescrit par la Torah en Terre d’Israël et est observée dans le judaïsme.

Activité agricole

Pendant la shmita, la terre est laissée en jachère et toute activité agricole, y compris le labour, la plantation, l’élagage et la récolte, est interdite par la halakha (loi juive). D’autres techniques de culture (telles que l’arrosage, la fertilisation, le désherbage, la pulvérisation, la taille et la tonte) peuvent être effectuées à titre préventif uniquement, et non pour améliorer la croissance des arbres ou d’autres plantes. 

De plus, tous les fruits ou herbes qui poussent de leur plein gré et sur lesquels aucune surveillance n’est exercée sont considérés comme hefker (sans propriétaire) et peuvent être cueillis par n’importe qui. Diverses lois s’appliquent également à la vente, à la consommation et à l’élimination des produits shmita. Toutes les dettes, sauf celles des étrangers, devaient être remises.

Malheureusement, beaucoup de règles artificielles ont été créées pour permettre aux gens de garder la Shemitah sans vraiment la garder…

Même pour ceux qui sont enclins à considérer la Shemitah contraignante, les érudits talmudiques ont développé un mécanisme connu sous le nom de pruzbul pour nier efficacement les aspects de pardon de prêt de Shemitah. Ce processus repose sur l’ordre scripturaire de pardonner les dettes d’un “ami ou d’un frère” (Deutéronome 15: 2), que les érudits talmudiques ont choisi d’interpréter comme impliquant que seules les dettes privées sont annulées. Faire un pruzbul transfère la dette à un tribunal religieux public, un beit din, donc la dette n’est théoriquement plus entre amis, frères ou voisins. Selon cette interprétation, la dette autrefois privée est entièrement recouvrable et rien n’est pardonné (voir Marc 7: 8-9).

De même, ceux qui souhaitent entretenir des fermes pendant une année de sabbat Shemitah se sont tournés vers une interprétation rabbinique, qui annule effectivement la loi. En embauchant des mains non juives pour travailler la terre, le propriétaire foncier peut prétendre suivre la Shemitah en ne (lui-même) cultivant pas la terre – d’autres le font pour lui, et il ne travaille pas personnellement.

L’année Shemitah

Évidemment, ce n’est pas ce que Dieu avait prévu à l’origine. Selon Lévitique 25, l’année Shemitah est censée être une année de repos complet pour la terre…

Alors l’Éternel parla à Moïse sur le mont Sinaï, disant « 2 Parle aux enfants d’Israël, et dis-leur : Quand vous entrerez dans le pays que je vous donne, le pays observera un sabbat à l’Éternel. 3 Pendant six ans tu sèmeras ton champ, et pendant six ans tu tailleras ta vigne et tu récolteras son fruit, 4 mais la septième année il y aura un sabbat de repos complet pour la terre, un sabbat pour le Seigneur. Vous n’ensemencerez pas votre champ ni ne taillerez votre vigne. 5 Ce qui pousse tout seul de votre moisson, vous ne le récolterez pas, et vous ne récolterez pas les raisins de vos vignes non taillées, car c’est une année de repos complet pour la terre »

Et selon Deutéronome chapitre 15, à la fin de l’année Shemitah, il doit y avoir “un abandon des dettes”…

Au bout de sept ans, vous accorderez une remise de dettes. C’est la manière de l’abandon : Tout créancier qui a prêté quelque chose à son voisin doit l’abandonner. Il ne l’exigera ni de son prochain, ni de son frère, car cela s’appelle le renoncement du Seigneur.

Selon le judaïsme orthodoxe, le dernier jour de chaque année Shemitah tombe le 29 Elul – le jour juste avant Rosh Hashanah sur le calendrier biblique.

Fait intéressant, il y a eu d’énormes krachs boursiers sur Elul 29.

17 septembre 2001

Par exemple, le 17 septembre 2001 (qui correspondait à Elul 29 sur le calendrier biblique), nous avons été témoins du plus grand krach boursier d’une journée de l’histoire des États-Unis jusqu’à cette époque. Le Dow Jones Industrial Average a chuté de 684 points, et c’était un record qui a duré exactement sept ans jusqu’à la fin de l’année Shemitah suivante.

29 septembre 2008

En septembre 2008, nous avons assisté à un autre krach boursier historique.

Le 29 septembre 2008 (qui correspondait au 29 Elul du calendrier biblique), le Dow Jones Industrial Average a plongé de 777 points. C’était un autre record absolu, et beaucoup ont estimé qu’il était extrêmement significatif que le Dow Jones ait baissé de 777 points juste au moment où un cycle Shemitah de 7 ans se terminait et un autre cycle Shemitah de 7 ans commençait.

13 septembre 2015

En 2015, la bourse a été fermée le 29 Elul car elle est tombée le dimanche 13 septembre.

Mais nous avons été témoins d’énormes secousses financières au cours des mois d’août et de septembre de cette année-là.

Ce modèle semble renforcer le cas de ceux qui croient que 2001, 2008 et 2015 étaient des années Shemitah.

Septembre 2022

Si ces trois années étaient des années Shemitah, alors 2022 serait également une année Shemitah.

2029

Et cela ferait de 2029 une année Shemitah aussi.

En fait, beaucoup croient que la dernière année Shemitah dans ce cycle de Jubilé actuel sera en 2029. Et si Jésus est mort en 29 après JC (comme beaucoup le croient), cela placerait l’année Shemitah de 2029 précisément 2 000 ans après la mort de Jésus sur la croix pour nos péchés.

De plus, il semble que la fin du cycle actuel du Jubilé conclura les 120 cycles du Jubilé de 50 ans chacun depuis la création de l’humanité. Comme je l’ai détaillé dans mon livre intitulé 7 Year Apocalypse, tout au long de l’histoire, il y a eu une croyance que Dieu a un plan de 7 000 ans pour l’humanité. 

Après 6 000 ans de rébellion humaine, Jésus régnera depuis Jérusalem pendant 1 000 ans pendant le sabbat millénium.

C’est l’une des raisons pour lesquelles nous sommes censés nous souvenir du sabbat et le sanctifier. Nous nous souvenons que Dieu a créé le monde en six jours et s’est reposé le septième jour, et c’est aussi une image prophétique qui indique le moment où le monde sera au repos pendant 1 000 ans après avoir connu tant de chaos pendant les 6 000 années précédentes.

Si nous nous rapprochons vraiment du retour de Jésus sur cette planète, cela signifie que tout est sur le point de changer.

Mais en ce qui concerne les cycles Shemitah et Jubilé, je tiens à souligner que nous ne pouvons pas être trop dogmatiques à leur sujet.

Nous ne pouvons tout simplement pas prouver que les années Shemitah ont été calculées correctement.

Et il y a encore beaucoup de débats sur la question de savoir si une année Shemitah devrait commencer au début d’une année biblique ou à Rosh Hashanah. Je crois que ce débat finira par être résolu, mais pour l’instant c’est encore une question ouverte.

Cela dit, ce qui est extrêmement clair, c’est que nous vivons à la fin des temps et que le retour de Jésus approche.

Nous devrions donc nous attendre à ce que les cycles du calendrier biblique convergent, et je crois que c’est précisément ce qui se passe.

Toute l’histoire humaine s’est construite jusqu’à un grand crescendo, et nous sommes là pour ça.

Quel moment excitant d’être en vie !

L’enseignant de la Bible, Jonathan Cahn, a joué un rôle déterminant dans son livre à succès “Le mystère de la Shemitah” en ravivant la passion des chrétiens pour étudier ce sujet. 

Jonathan a sorti un nouveau livre cette semaine qui ne manquera pas de faire sensation car il emmène le lecteur dans un voyage pour dévoiler un ancien mystère qui explique ce qui se passe dans notre monde MAINTENANT, en particulier en Amérique.  

Source

Traduit par PLEINSFEUX

close

Ne manquez rien !

Rejoignez les nouvelles de PleinsFeux.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !
En savoir plus dans notre politique de confidentialité

Translate »