Conspiration

Publié le 14 mars, 2016 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LE TERRORISME ISLAMIQUE N’EST-IL PAS UNE MENACE ?

Par Servando Gonzalez – Le 23 février 2016

« Quand une nation se méfie de ses citoyens avec des fusils, ceci envoie un message clair.  Elle ne fait plus confiance à ses citoyens avec des fusils parce qu’un tel gouvernement a des plans maléfiques. »  George Washington

“Il y a quelques jours, je voyais un couple de jeunes Américains de la classe moyenne à la peau claire faire leurs achats normaux dans un supermarché.  Elle était blonde.  Les deux souriaient.  Il portait un AR-15 en bandouillaire.  Elle avait une liste de courses à la main gauche et dans la main droite un fusil AR-15 semi-automatique qu’elle avait choisi parmi les nombreux fusils et pistolets disponibles dans les rayons du magasin, apparemment avec l’intention d’y ajouter des grenades à main M- 16 et une pinte de lait qu’ils avaient déjà dans leur panier.”

Où avais-je vu ce couple ?  Sur la couverture du magazine The New Yorker du 14 décembre 2015.

Cette couverture désinformatrice, trompeuse et tendancieuse n’est pas une erreur ou un accident.  Elle met en évidence l’état d’esprit actuel du Gouvernement Invisible des États-Unis comme en témoignent les grands médias qu’ils contrôlent entièrement.  La couverture du The New Yorker ne représente pas ce qu’il en est réellement, mais plutôt ce que les conspirateurs du Conseil des Relations Étrangères et leurs sbires dans le gouvernement américain et la grande presse public aimeraient que ce soit.

Dans l’esprit des ennemis internes de l’Amérique dans le gouvernement des États-Unis et dans la presse grand public, ces jeunes Américains à la peau claire de la classe moyenne, fort probablement des chrétiens, étaient ceux qui auraient attaqués comme des commandos le centre des services sociaux à San Bernardino où les gens, y compris un jeune et beau couple musulman, Syed Rizwan Farook et sa femme Tashfeen Malik, auraient été pacifiquement dans un parti dans une chambre avec des exemplaires du Coran sur chaque table.  Les fanatiques chrétiens, fidèlement représentés sur la couverture de The New Yorker, auraient systématiquement tué 14 personnes non armées et en auraient blessé 21.  Plus tard, la police aurait trouvé qu’ils avaient aussi à la maison des copies de la Bible et de la Constitution des États-Unis, ainsi que 12 bombes-tuyaux, des outils pour fabriquer des explosifs, et plus de 4500 cartouches de munitions.  Et ce couple de chrétiens terroristes aurait acheté toutes ces armes, ces munitions et ces explosifs au supermarché local.

Si cela avait été le cas, la marionnette du Conseil des Relations Étrangères à la Maison Blanche aurait immédiatement condamné l’attaque comme un crime  haineux, en l’appelant un cas de terrorisme, et en annonçant son intention de signer un ordre exécutif interdisant aux chrétiens de posséder tout type d’armes à feu, parce que, selon Barack Obama, le Christianisme est une religion de haine.  L’imposteur à la Maison Blanche aurait même fait allusion à la possibilité de priver les chrétiens de leur citoyenneté américaine, il les aurait internés dans des camps de rééducation et aurait expulsé du pays les récalcitrants qui refuseraient la rééducation.

Malheureusement, malgré tous les efforts du gouvernement américain et les médias traditionnels, la vie ne se déroule pas toujours selon les plans des conspirateurs du Conseil des Relations Étrangères et des souhaits de leurs sbires dans le gouvernement américain.  Néanmoins, quand la vie refuse de soutenir leurs visions déformées, ils utilisent les médias corrompus avec leur masse salariale pour changer de vie, au moins la changer dans les esprits des moutons américains en utilisant des couvertures mensongères comme celle qui a paru dans The New Yorker.

Pourquoi le gouvernement des États-Unis est-il si réticent à lutter contre les terroristes musulmans sur le sol américain et à l’étranger ?  Pourquoi notre gouvernement les soutient-il secrètement avec de l’argent et du matériel ? Pourquoi le gouvernement américain ne veut-il pas voir qui sont les vrais terroristes en Amérique et au Moyen-Orient ?

La réponse est très simple : Parce que les terroristes musulmans n’ont jamais été un problème pour les conspirateurs mondialistes qui contrôlent secrètement le gouvernement américain.  En fait, les terroristes musulmans, la plupart du temps une création du gouvernement des États-Unis, sont devenus un outil utile entre les mains des mondialistes du Conseil des Relations Étrangères dans leur rôle pour terroriser les gens à accepter un gouvernement mondial comme la seule solution pour éliminer le terrorisme.  Pour les conspirateurs mondialistes du Conseil des Relations Étrangères, le véritable ennemi n’est pas les terroristes fanatiques, mais, le peuple américain (et maintenant la Russie) qui refuse de se laisser terroriser.

Vous voulez voir la preuve de ceci ?  Vous pouvez l’entendre directement de la bouche du cheval.

Un rapport du Département de la Sécurité Intérieure des États-Unis du 16 mars 2009 (non classé, mais pour usage interne seulement) préparé par le Groupe d’Analyse Stratégique DHS et la Branche de l’Extrémisme et de Radicalisation, la Division d’Analyse des Menaces Environnementales Internes, « Le Lexique de l’Extrémisme Domestique », révèle très clairement qui sont vraiment les ennemis du gouvernement secret des États-Unis.

Selon le rapport, si l’on en croit le Département de la Sécurité Intérieure et le Southern Poverty Law Center, qui a fourni la plupart des données de recherche, la principale menace terroriste en Amérique aujourd’hui n’est pas l’Islam militant, mais, les chrétiens « fondamentalistes », les Gardiens du Serment, les anciens combattants de l’Irak et de l’Afghanistan, les membres du Tea Parti, les partisans du 2ème amendement, les « constitutionnalistes », les opposants à l’avortement et tous ceux qui n’acceptent pas les mensonges avancés par les agents infiltrés du Conseil des Relations Étrangères dans le gouvernement américain.

Paradoxalement, en dépit de leurs revendications constantes de patriotisme et de respect de la Constitution, les républicains « conservateurs » ont toujours été désireux de justifier le saccage de la Constitution, à condition que les saccageurs soient membres du Parti Républicain.  Ils ont adoré quand George W. Bush a approuvé le Patriot Act, une des lois les plus antipatriotiques jamais signées par un président américain, après avoir été passée sans même une lecture superficielle par un Congrès à majorité républicaine.

Je comprends parfaitement pourquoi les démocrates qui détestent ce pays ont réélu Jerry Brown au poste de gouverneur de la Californie.  Ce qui est plus difficile à comprendre, cependant, c’est la raison pour laquelle les républicains de l’Arizona continuent à réélire John McCain au Sénat américain.  John McCain, membre du Conseil des Relations Étrangères, a montré à de nombreuses reprises sa haine pour ce pays.  Au Congrès, il a soutenu presque toutes les lois anti-américaines jamais conçues.  Sa dernière action de trahison est son soutien à la National Defense Authorization Act, un projet de loi qui, plus tard, a été promulgué par Barack Obama.

Lorsqu’à la suite des ordres des conspirateurs du Conseil des Relations Étrangères, George W. Bush a créé le Département de la Sécurité Intérieure, prétendument pour protéger les États-Unis contre le terrorisme et a commencé à restreindre les libertés individuelles, la plupart de ses partisans républicains l’ont soutenu.  Ils ont prétendu avoir approuvé la création du Département de la Sécurité Intérieure, parce qu’ils n’étaient pas eux-mêmes des terroristes et n’avaient rien à cacher.

Si John McCain et George W. Bush sont de vrais républicains conservateurs, s’il vous plaît, veuillez m’exclure !

Très vite, certains de ces « conservateurs » républicains qui aiment Bush et McCain vont apprendre à la dure ce que tous ceux qui ont vécu sous une dictature totalitaire savent très bien : Un terroriste est quelqu’un que le gouvernement accuse d’être un terroriste, et que tout ce que vous avez dans votre maison, des livres de jardinage jusqu’à la nourriture pour chiens, sans parler d’une Bible, d’une copie de la Constitution, de la Déclaration des Droits ou même une arme à feu, peut être interprété comme une preuve que vous êtes un extrémiste de droite et un terroriste potentiellement dangereux conspirant activement contre le gouvernement.

Une Amérique totalitaire est le vieux rêve le plus cher des conspirateurs mondialistes du Conseil des Relations Étrangères et leurs sbires, à la fois de la gauche et de la droite ; ils n’en sont pas à leur premier essai. Lorsqu’à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le général William Donovan (Conseil des Relations Étrangères) qui suivait les ordres des conspirateurs du Conseil des Relations Étrangères, a exhorté la conversion des services spéciaux du Bureau en une agence centrale du renseignement, le tollé public l’arrêta net. Certains critiques ont fait remarquer à juste titre que l’Amérique n’avait pas besoin d’une Gestapo.

Finalement, les conspirateurs ont réussi à créer la Central Intelligence Agency (CIA), mais, quelques vrais patriotes ont réussi à inclure la disposition que la nouvelle agence du renseignement ne pouvait pas fonctionner à l’intérieur du territoire des États-Unis.  Mais, les conspirateurs sont patients et ils ont finalement fait en sorte que leur rêve le plus cher est devenu une réalité : Enfin, ils ont créé un organisme gouvernemental dont le seul but est de harceler légalement les patriotes américains qui s’opposent à la destruction de leur pays.

Cette agence n’est rien d’autre que le Département de la Sécurité Intérieure, une véritable Gestapo américaine.

La création d’une agence du gouvernement, sous prétexte de lutter contre le terrorisme pour réprimer la dissidence, est diabolique que ce soit les libéraux ou les conservateurs qui l’aient créée.  Par conséquent, nous, le peuple des États-Unis, devrions exiger l’élimination immédiate de cette organisation répressive qui n’a pas sa place dans une république représentative libre.

Les laveurs de cerveaux du Conseil des Relations Étrangères ont créé la notion, répétée à maintes reprises par Hilary et les médias grand public, que les critiques de Donald Trump envers les terroristes musulmans ont fait de lui un recruteur pour ISIS.  Eh bien, si la National Rifle Association avait un bon sens de l’humour, ils devraient faire de Barack Obama un membre honoraire de la National Rifle Association.  Chaque fois que Barack Obama mentionne son intention de signer plus de lois pour le contrôle des armes à feu, les ventes d’armes montent en flèche et le nombre de membres de la National Rifle Association grandit.  Le moins qu’ils puissent faire serait d’exprimer leur gratitude envers lui.

De plus, les propriétaires de magasins d’armes à feu et les fabricants d’armes à feu devraient lancer une campagne pour réélire Barack Obama pour un troisième mandat.  Je sais pourtant qu’ils détestent le gars autant que moi, mais personne n’oserait leur reprocher de vouloir faire prospérer leurs entreprises.

Tout récemment, le chef de l’armée suisse, André Blattmann, a dit aux citoyens suisses de s’armer pour combattre le terrorisme et le chaos.  En revanche, après les événements du 11 septembre, George W. Bush n’a jamais dit aux Américains de s’armer, au contraire il a pris des mesures pour désarmer les pilotes de ligne.

Maintenant, pourquoi le gouvernement américain tente-t-il désespérément de désarmer les citoyens américainsIl y a longtemps que George Washington a répondu à cette question : Parce que le gouvernement a des plans maléfiques.

Source : News With Views

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics