Nouvelles

Publié le 13 mai, 2018 | par admin

0

LE VIEUX MAHOMET AVAIT UNE FERME, DJIHAD,DJIHAD, DJIHAD …. OH !

Par Ann Coulter – Le 10 mai 2018

Contrairement au mensonge des médias menteurs, que Donald Trump est un menteur, ce n’est pas le cas.  Du moins, pas tout le temps.  Mais, cette semaine, il a produit un vrai whopper.

L’affirmation de Donald Trump selon laquelle il se retirait de l’accord avec l’Iran pour « protéger les intérêts de la sécurité nationale américaine » est un vrai gros mensonge.

L’Iran a tué beaucoup de soldats américains au Moyen-Orient, mais, n’a rien fait aux Américains ici sur notre propre sol.

Évidemment, je ne dis pas que quelqu’un le demande, mais voici quelques règles à respecter : Si vous ne voulez pas être accusé à tort d’un viol par une strip-teaseuse, n’invitez pas les strip-teaseuses dans votre party de crosse.  Dès lundi, si vous ne voulez pas être battu, ne sortez pas avec Eric Schneiderman.  Et, si vous ne voulez pas que les troupes américaines explosent au Moyen-Orient, n’envoyez pas de troupes là-bas alors que nous n’avons absolument aucune raison pour la sécurité nationale de le faire.

Il y a beaucoup de fous au Moyen-Orient.

L’Amérique n’a aucun intérêt pour la défense de réorganiser cette partie du monde, et nous n’avons pas de bons antécédents en la matière, du moins depuis que Jimmy Carter a retiré son soutien au Shah d’Iran, en 1979.

Ce qui est réellement dans l’intérêt de la sécurité nationale américaine, c’est d’empêcher les étrangers fous de venir ici.

Il est donc particulièrement décourageant que le président exige constamment que nous amnistions les « rêveurs » et que nous importions de plus en plus de main-d’œuvre étrangère bon marché pour les agriculteurs trop paresseux et égoïstes pour mécaniser.  Il est plus facile de décharger les coûts de leurs travailleurs humains sur vous, les contribuables.

Mais, le président a une idée fixe que nous allons tous mourir de faim si nous n’introduisons pas de travailleurs invités pour les agriculteurs.

Les travailleurs invités représentent une plus grande menace pour la sécurité nationale que l’Iran.  Laissons de côté les dizaines de milliers d’Américains tués chaque année par l’héroïne mexicaine, les conducteurs ivres étrangers illégaux et les assassins, que le gouvernement refuse de dénombrer.

Même dans la catégorie extrêmement étroite des « Américains tués dans les attentats terroristes islamiques dans notre propre pays », les travailleurs invités des agriculteurs ont tué plus de personnes que les Iraniens.

Hurlant au sujet de leurs besoins pour les étrangers clandestins afin de récolter des « cultures hautement périssables », en 1986, les agriculteurs ont exigé une amnistie spéciale pour les travailleurs agricoles.  En conséquence, nous avons eu la Loi d’Amnistie Agricole, et, avec elle, pas un, mais deux des bombardiers du World Trade Center, de 1993.

L’explosion a tué six Américains et en a blessé plus d’un millier.  Du côté positif, les fraises coûtaient moins que le nickel en 1985.

Un des ouvriers agricoles était Mahmud Abouhalima, ou « Mahmud le Rouge », comme il était connu dans la communauté terroriste.  Fondamentalement, votre personnage de ferme, sortait tout droit de Norman Rockwell.  Il était parmi les 100.000 ouvriers agricoles à demander l’amnistie des champs de blé ondulants de Midtown Manhattan.

Un chauffeur de taxi, Mahmud n’avait jamais été proche d’une récolte.  Son expérience agronomique consistait à conduire la voiture de fuite pour l’assassin du rabbin Meir Kahane.  (L’assaillant s’est d’abord installé dans le mauvais taxi, même les terroristes ne peuvent pas dire à un chauffeur de taxi arabe du suivant.)

Dites, à quel point est-ce difficile de mentir sur le travail agricole avant de mentir sur votre âge quand vous vous êtes faufilé dans le pays illégalement « sans aucune faute de votre part » ?

Heureusement pour Mahmud, les « ouvriers agricoles » n’étaient pas tenus de prouver quoi que ce soit.  Dans le blizzard des recours collectifs intentés au nom des étrangers clandestins essayant d’obtenir l’amnistie de 1986, les tribunaux ont conclu qu’il était impossible de s’attendre à ce que les illégaux en fournissent la preuve !  Comment le gouvernement peut-il même oser le demander ?  Après tout, ils n’étaient que de simples garçons de ferme.

Au lieu de cela, le gouvernement était tenu de prouver que les demandeurs n’avaient pas travaillé dans une ferme.  Près de 90% des demandes ont été approuvées.

Petit questionnaire :

1)      Est-ce qu’on demandera aux « rêveurs » de prouver qu’ils sont entrés dans le pays avant l’âge de 16 ans ?

Réponse : Non.

2)      Les « rêveurs » seront-ils invités à apporter la moindre preuve qu’ils ont été amenés ici « sans aucune faute de leur part » ?

Réponse : Non.

L’autre kamikaze du World Trade Center de 1993 qui était dans ce pays à cause de l’amnistie des ouvriers agricoles était Mohammed Salameh.  Il était venu aux États-Unis avec un visa de touriste à l’âge de 19 ans en 1988.  Il était pauvre et n’avait aucune compétence, mais quelqu’un au consulat des États-Unis en Jordanie « a pris une chance » sur Mohammed.

Bien qu’il soit arrivé deux ans après que le délai pour se qualifier ait déjà expiré, il a demandé une amnistie agricole.

Heureusement pour Mohammed, la simple présentation d’une demande d’amnistie a empêché le requérant d’être expulsé.  Pendant trois ans, notre gouvernement s’est demandé si quelqu’un qui était arrivé aux États-Unis en 1988 aurait pu travailler dans une ferme américaine avant le 1er mai 1986.

Après que Mahomet fut finalement privé d’amnistie en tant que travailleur agricole, il demanda une amnistie générale, oubliant brusquement sa vie derrière une charrue et une mule et affirmant qu’il avait vécu continuellement aux États-Unis de 1982 à 1986, bien qu’il soit encore arrivé en 1988.  Le gouvernement travaillait toujours sur cette énigme quand il a bombardé le World Trade Center.

Une règle de plus à vivre : Quand vous venez de nulle part pour battre 16 candidats plus expérimentés ainsi que la femme la plus qualifiée à jamais se présenter à la présidence en promettant de nous tenir à l’écart des guerres du Moyen-Orient et de mettre l’Amérique en premier, ce que les électeurs essaient de vous dire c’est qu’ils veulent rester à l’extérieur du Moyen-Orient et mettre l’Amérique en premier.

Source

Traduit par PLEINS FEUX.ORG



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics