Notions

Publié le 28 décembre, 2018 | par Equipe de Pleinsfeux

0

L’ENNEMI

 

Par Joel – Le 29 septembre 2018

Selon l’Encyclopédie Biblique Internationale Standard, le mot hébreu « satan » signifie « adversaire » de la racine primitive satan qui signifie « guetter (comme un adversaire) ».

Son premier usage en tant que nom propre dans les Écritures se trouve, à juste titre, dans le sixième verset du premier chapitre du livre (chronologiquement) le plus ancien des Écritures.

« Or, les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l’Éternel, et Satan vint aussi au milieu d’eux. » (Job 1:6)

En raison de son âge, l’auteur du Livre de Job est probablement le moins sûr de tous les livres de la Bible.  La tradition rabbinique dit que Job, le fils d’Uz, qui était le fils de Nahor, frère d’Abraham, qui vivait dans la mémoire vive du Déluge, aux alentours de l’an 2000, avant Jésus-Christ.

« Térach, âgé de soixante-dix ans, engendra Abram, Nachor et Haran.  Voici la postérité de Térach.  Térach engendra Abram, Nachor et Haran.  Haran engendra Lot.  Et Haran mourut en présence de Térach, son père, au pays de sa naissance, à Ur en Chaldée. »  (Genèse 11:26-28)

L’auteur peut être lui-même, ou peut-être Elihu, un contemporain de Job, mais la tradition rabbinique hébraïque est aussi unanime que la tradition rabbinique hébraïque peut être convaincue que le livre de Job est antérieur à Moïse de plusieurs siècles.

La longévité et les modes de vie, le ton du livre, étranger à l’hébreu ancien traditionnel, et l’offrande d’un sacrifice par le chef de la famille placent Job dans une position historique bien avant l’Exode, à l’époque des Patriarches.

Bildad était l’abréviation de Yabil Dadum, un nom trouvé dans les sources cunéiformes du deuxième millénaire avant Jésus-Christ.

Job est le personnage principal dans une composition cunéiforme intitulée « Job babylonien » et le nom « Job » figure dans les textes de l’exécration égyptienne,  (2000 avant Jésus-Christ).

Parmi les autres indices, mentionnons la présence de bandes de Sabéens et de Chaldéens itinérants, en accord avec le 2ème millénaire avant Jésus-Christ et des indices géographiques suggérant que Job était lui-même un chaldéen pré-babylonien.

Elihu était un Buzite du nord-est de l’Arabie et Eliphaz était de Teman, une ville d’Edom.

Il est raisonnable de conclure que le livre de Job a été écrit par un parent chaldéen d’Abram à un moment donné après son départ d’Ur des Chaldéens au moins sept siècles avant que Moïse n’écrive ce que l’on appelle communément les cinq premiers livres de la Bible.

Dans les précédents volumes de Omega Letters, nous avons discuté du dispensationalisme, qui est l’étude systématique des Écritures en tant que révélation progressive et des quatre classes d’êtres créés ; Les anges, les gentils, les juifs et les chrétiens.

Job était un païen qui a vécu avant qu’il y ait des Juifs et avant que Dieu n’ait commencé la révélation systématique de son plan pour l’humanité aux Juifs dans ce que nous appelons la Bible.

Le Livre de Job se trouve donc à la fois à l’extérieur et avant la Bible.

Évaluation :

« Ce n’est pas, en effet, en suivant des fables habilement conçues, que nous vous avons fait connaître la puissance et l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ, mais c’est comme ayant vu sa majesté de nos propres yeux. » (2 Pierre 1:16)

Pourquoi est-ce que je continue de parler des dates et endroits de Job ?  Pour démontrer que Satan n’est pas un être mythique qui a été inventé par les Juifs au cours des siècles.

Satan n’a pas été inventé par Moïse ; Satan était bien connu des anciens.

Une grande partie de ce que Moïse écrivait huit cents ans plus tard était déjà connue dans le monde des Gentils quand Abraham emballa sa famille et quitta la Terre d’Ur, dans l’actuel Irak, pour se diriger vers la Terre Promise.

Les amis de Job, Eilhu, Eliphaz et Bildad venaient des régions entourant Ur, du nord de l’Arabie à l’est jusqu’à Edom à l’ouest.

Chacun d’entre eux connaissait bien le Seul Vrai Dieu bien avant que Charlton Heston ne dise à Yul Brynner : « Laisse aller mon peuple ! » Et s’en alla pour écrire la Genèse.

Job était au courant du cycle hydrologique, des calottes glaciaires polaires, du fait que le vent se déplaçait selon des trajectoires circulaires, plutôt qu’en ligne droite, que la lumière était en mouvement. . . et au sujet de Satan.

« L’Éternel dit à Satan : As-tu remarqué mon serviteur Job ?  Il n’y a personne comme lui sur la terre ; C’est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal.  Et Satan répondit à l’Éternel : Est-ce d’une manière désintéressée que Job craint Dieu ? » (Job 1:8-9)

Rappelez-vous, c’était plusieurs siècles avant que Moïse n’écrive à propos du jardin d’Éden.  Parce que c’est le point.

C.S. Lewis a écrit un jour que « le plus grand piège de Satan était de convaincre l’homme qu’il n’existait pas ».  Si Satan peut vous convaincre qu’il n’existe pas vraiment, vous n’êtes pas préparé à lui résister quand il attaque.

« Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. » (Éphésiens 6:11)

La Bible nous apprend que Satan est le plus brillant de tous les êtres créés.  Il est plus intelligent que l’humain le plus intelligent, plus astucieux que le plus malin d’entre nous, plus diabolique que le plus diabolique d’entre nous, mais nous devons affronter le fait qu’il ne peut pas comprendre la Bible.

La Bible dit en termes non équivoques qu’il perdra finalement.  Deuxièmement, il y a la question de savoir pourquoi.  Qu’est-ce que Satan a à gagner à garder une personne perdue dans le noir ou à vous empêcher de propager efficacement l’Évangile ?

Selon la Bible, dans les derniers jours, Satan sera jeté dans l’étang de feu, où se trouvent la bête et le faux prophète, comme tout autre pécheur.

Alors, qu’est-ce qu’il a à gagner en vous gardant dans l’obscurité ?  Et, pourquoi se donner la peine, puisqu’il sait qu’il ne peut pas gagner ?

Ce qu’il doit gagner, c’est du temps.  Satan est évidemment conscient et relié par le temps, tout comme nous.

« C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux.  Malheur à la terre et à la mer, car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps. » (Apocalypse 12:12)

Satan a su que son temps était limité depuis le début.  Job était au courant de sa propre rédemption et de la défaite de Satan huit cents ans avant que Moïse n’écrive pour la première fois les mots « au commencement ».

« Mais je sais que mon rédempteur est vivant, et qu’il se lèvera le dernier sur la terre.  Quand ma peau sera détruite, il se lèvera ; Quand je n’aurai plus de chair, je verrai Dieu.  Je le verrai, et il me sera favorable ; Mes yeux le verront, et non ceux d’un autre ; Mon âme languit d’attente au dedans de moi. »  (Job 19:25-27)

Satan ne sait pas quand le Seigneur reviendra à l’Enlèvement, mais il connaît les chiffres.  D’après Romains 8:29, il sait qu’il existe un nombre fini d’individus prédestinés à se conformer à l’image de son Fils en devenant croyants.

« Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés ; Et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés ; Et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés. » (Romains 8:30)

Satan n’a pas plus d’idée du nombre de croyants aussi prédestinés que nous.  Il sait seulement que le Seigneur ne commencera pas à fermer les livres de son opération avant que le tout dernier ne vienne à Christ.

« Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient ; Mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. » (2 Pierre 3:9)

Une des dernières classes auxquelles assistent nos guerriers militaires après avoir suivi le processus de préparation et avant d’aller au combat est une classe appelée « Connaissez votre ennemi ».

Pour Satan, c’est un jeu de chiffres.  Il ne se soucie pas de vous, en particulier, mais, il se soucie de lui.  S’il peut vous retenir et vous empêcher de partager l’Évangile, les chiffres restent bas.

S’il parvient à convaincre ses prospects qu’il n’existe pas, les chiffres restent bas.

Il sait qu’il n’est pas obligé de commencer à courir contre la montre tant que son chiffre n’a pas été atteint.  Et, pour autant qu’il le sache, c’est vous qui tenez cette balle spirituelle avec son nom dessus.

Et, il sait que ses chances empirent de jour en jour.

« … car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps. »   (Apocalypse 12:12)

Source : Omega Letter 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics