Prophéties

Publié le 01 janvier, 2021 | par Equipe de Pleinsfeux

0

 « LES AMIS, PRÉPAREZ-VOUS, JÉSUS REVIENT »

Par Scott Lively – Le 28 décembre 2020

Scott Lively révèle « l’appel au réveil du Saint-Esprit » qu’il a écouté dans une chanson prophétique.

Je suis un littéraliste biblique, et par conséquent, je suis un fervent partisan de l’autorité masculine dans la famille, l’église et la société humaine.  Les hommes et les femmes ont une valeur égale, mais des fonctions différentes, et bien que les femmes soient pleinement capables de remplir si nécessaire, comme l’a fait Deborah, la civilisation fonctionne mieux lorsque l’ordre conçu par Dieu est reconnu et suivi.  Ce n’est pas un hasard si le « féminisme radical » d’aujourd’hui a été inventé par les premiers marxistes soviétiques pour saper le Christianisme en Russie, puis, transporté ici dans les années 1920.  J’ai beaucoup écrit sur ce sujet ces dernières années.

Dans l’ordre de Dieu, les rôles masculins/féminins ne sont pas contradictoires, mais, complémentaires, toujours destinés à refléter les vérités essentielles incarnées dans le paradigme d’une seule chair mari/femme qu’Il a établi comme fondement de la civilisation.  Jamais maître et serviteur, ni parent et enfant, mais, toujours roi et reine, président et vice-président, toujours partenaires dans une entreprise commune où les hommes ont le dernier mot en matière de désaccord, liés par le devoir d’agir de manière désintéressée dans l’exercice de cette autorité.  C’est un mandat biblique clair pour la famille, l’église et même le royaume « séculier » (dans la mesure où les chrétiens en ont la gestion), indépendamment de ce que pensent les croyantes de l’ère féministe.

Cependant, une fonction dans l’église qui est totalement interchangeable est la prophétie, une vérité présentée dans Actes 2 :

« Le jour de la pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu.  Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis…  et ils furent tous remplis du Saint-Esprit.  Alors Pierre, se présentant avec les onze, éleva la voix, et leur parla en ces termes. Voici ce qui a été dit par le prophète Joël :  Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair ; Vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions, et vos vieillards auront des songes.  Oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes, dans ces jours-là, je répandrai de mon Esprit ; Et ils prophétiseront. »   (Actes 2: 1-21)

Tout ce qui précède est une préface à l’introduction d’une prophétie particulière de la chanteuse Misty Edwards.  Je ne sais rien d’elle à part la chanson qu’elle a écrite, « Les gens préparez-vous, Jésus revient », et le témoignage qu’elle en a donné.  Franchement, la musique n’est que de la musique, mais à partir du moment où j’ai entendu les paroles « il n’est plus un bébé dans une crèche, ce n’est plus un homme brisé sur une croix », j’ai su que ce message venait du Seigneur à l’Église.

Ce fut un appel au réveil du Saint-Esprit dans lequel j’ai soudain réalisé que ma perspective de Jésus, façonnée par le rétroviseur de l’histoire (le bébé dans la crèche et l’humble berger qui a marché sur la terre), m’aveuglait à la Réalité imminente de Son retour prochain en tant que Roi Conquérant qui vient « juger et faire la guerre » (Apocalypse 19:11-21).  Pour moi, la vision de Misty était comme un équivalent actuel de Jean-Baptiste annonçant le ministère terrestre de Jésus en citant Ésaïe (« redresser le chemin du Seigneur ») sous le manteau d’Élie, comme prophétisé dans Malachie 4:1-5.

« Car voici, le jour vient, brûlant comme une fournaise, où tous les arrogants et tous les méchants seront du chaume ; Le jour vient où je les incendierai », dit l’Éternel des armées.  « Pas une racine ni une branche.  Mais pour vous qui craignez mon nom, le soleil de la justice se lèvera avec la guérison dans ses ailes, et vous sortirez et sauterez comme des veaux de l’étable.  Alors vous piétinerez les méchants, car ils seront des cendres sous la plante de vos pieds le jour où je me prépare  », dit l’Éternel des armées.…  « C’est le même grand et glorieux jour du Seigneur » mentionné par Pierre dans Actes 2:20, citant Joël.

Le Jésus du Second Avènement n’a rien à voir avec le Jésus du Premier !  Il n’est ni doux ni passif.  Il n’est pas doux et magnanime.  Il n’est pas dans Son rôle d’Agneau de Dieu.  Il est le Lion de Juda ! « Il a des yeux comme un feu ardent, et de nombreuses couronnes royales sur sa tête.… Il est vêtu d’une robe trempée de sang, et… Les armées du ciel, habillées de fin lin, blanc et pur, le suivent sur des chevaux blancs.  De sa bouche sort une épée tranchante avec laquelle abattre les nations, et il les gouvernera avec un sceptre de fer.  Il foulera le pressoir de la fureur de la colère de Dieu le Tout-Puissant ».  (Révélation 19:12-15)

Le mot chrétien signifie « semblable au Christ ».  Nous avons toujours supposé que cela signifiait être des serviteurs et des passivistes souffrants.  Mais, à l’approche du Second Avènement, de nombreuses Écritures liées à notre conduite personnelle et à notre enseignement sur le Christ au monde devraient être reconsidérées à la lumière du Christ, le Seigneur des armées.  Celles-ci incluent le commandement de Jésus « de s’occuper jusqu’à ce que je vienne » et le conseil de Paul dans 2 Corinthiens 10:3-6 concernant « abattre les forteresses, rejeter les arguments et tout ce qui s’élève contre la connaissance de Dieu… être prêt à punir toute désobéissance lorsque votre obéissance est complète ».  Et, bien sûr, l’assurance de Paul dans 2 Timothée 3:16 que « Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour l’instruction », qui apporte tous les conseils de l’Ancien Testament sur les interactions avec le monde dans le cadre du Christianisme.

Le Jésus que nous attendons maintenant viendra comme un guerrier très énergique et masculin qui massacrera personnellement des millions et des millions d’hommes méchants qui ont refusé de se repentir malgré de nombreux avertissements et opportunités.  Cette choquante vérité qui donne à réfléchir est si étrangère à notre sens corrompu de « ressemblance au Christ » que beaucoup se détourneront et embrasseront l’humanisme, la religion satanique du marxisme avec toute sa piété pseudo-morale, plutôt que d’ajuster leur propre théologie pour accepter le vrai Christ de la Bible.

 C’est peut-être la raison pour laquelle Dieu, dans sa sagesse, a donné une autorité dirigeante aux hommes et non aux femmes, parce qu’il voulait que nous évitions l’émasculation même de son Fils qui est représentée dans le Jésus « plus gentil que Jésus » des chrétiens de l’ère féministe, qui, avec une arrogance à couper le souffle, prétendent juger le Dieu Tout-Puissant (et les générations précédentes de croyants qui ont suivi son système patriarcal) comme moralement inférieurs à eux-mêmes.

Et c’est  pourquoi, dans Sa sagesse, il a apporté ce rappel du vrai Jésus à travers la vision prophétique d’une femme pieuse.

Source: Wnd 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Désolé aucune traduction français trouvé…

 

Voici en live …

 

Mots clés: , , , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Conférence 2020

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence à venir


Real Time Web Analytics