Partager avec les autres

PUBLIÉ PAR PIERRE REHOV LE 24 DÉCEMBRE 2020

…  PAR LE FBI DÉMONTRENT LA CORRUPTION TOTALE DE LA FAMILLE BIDEN

Dans les semaines précédant la conclusion d’un accord avec une compagnie gazière ukrainienne en 2014, Hunter Biden a élaboré une stratégie avec son partenaire commercial sur la manière de tirer parti du prochain voyage officiel à Kiev de son père, alors vice-président Joe Biden, pour conclure cet accord lucratif, selon des courriels obtenus il y a un an par le FBI.

Les communications examinées par « Just the News » montrent que le jeune Biden, tout en parlant de son père comme « mon gars », s’est attribué le mérite de la « valeur ajoutée » parce que le vice-président a fait des commentaires aux dirigeants ukrainiens sur la production de gaz naturel qui pourrait profiter à son nouveau client.

Les mémos montrent également comment Hunter Biden a fait pression pour que Burisma Holdings signe une sorte d’accord de consultation avec lui et son partenaire commercial Devon Archer avant la visite du vice-président américain en Ukraine les 21 et 22 avril 2014.

« Le contrat devrait commencer maintenant – pas après la visite prochaine de « mon gars » (autrement dit Joe Biden, le candidat fraudeur et à moitié endormi de l’élection présidentielle)  a écrit Hunter Biden à Archer dans un courriel de stratégie détaillée le 13 avril 2014, une semaine avant la visite très médiatisée de son père.

Le mémo montre que Hunter Biden savait déjà qu’il allait être nommé au conseil d’administration de Burisma avec Archer à la mi-avril 2014 – un mois avant que cela ne soit annoncé – et qu’il voulait également que Burisma lui paie des frais de consultation supplémentaires, ou à son cabinet d’avocats Boies Schiller Flexner, appelé dans les courriels « BSF ».

Lire la suite … 

Source : Dreuz  

PLEINSFEUX.ORG

 

close

Ne manquez rien !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! En savoir plus dans notre politique de confidentialité

Translate »