LES FEUX DU CIEL

LES FEUX DU CIEL

Partager avec les autres

Les gouvernements du monde se préparent

Les Écritures nous disent que la terre sera détruite trois fois.  Comme vous le savez, la première fois que la terre a été détruite par l’eau est pendant les jours de Noé au cours desquels Noé et sa famille ont été protégés de la colère de Dieu.  Le but de cette destruction était de purger l’homme impénitent de la terre et de restaurer Son ordre.

La prochaine fois que la terre sera détruite, ce sera par le feu dans lequel le Seigneur purgera l’homme impénitent de la terre pour restaurer à nouveau Son ordre.  J’aimerais concentrer cet article sur la seconde et prochaine destruction de la terre.  Il ne se passe pas un jour sans que nous entendions parler d’événements dans le monde qui continuent de jeter les bases des derniers jours tels que décrits dans Sa Parole.  Cependant, les Écritures parlent également d’événements géographiques et cosmiques qui dévasteront la terre.  Les bases de ces événements cataclysmiques sont-elles également posées et ne devrions-nous pas les surveiller ? Oui, ils le sont !  En fait, ces événements cosmiques ont déjà commencé et ils se produisent dans les cieux qui nous entourent. 

Ce que les gouvernements du monde savent que la plupart d’entre nous ne savent pas

Si Dieu utilise sa création pour accomplir sa volonté, alors nous savons que nous avons déjà commencé à voir les coulisses de cet événement se dérouler sous nos yeux.  En fait, on pourrait dire que de nombreux gouvernements et diverses agences spatiales savent déjà ce qui s’en vient.  En fait, ils s’y préparent ! 

Au cours des dernières années, les gouvernements du monde entier ont construit plus de 1,000 coffres-forts de semences apocalyptiques.  La plus grande que nous connaissons est la voûte norvégienne sur l’île de Spitzberg dans le cercle polaire arctique coupée à 390 pieds dans la montagne gelée à 430 pieds au-dessus du niveau de la mer.  Il a la capacité de stocker 4,5 millions de graines.  De plus, de nombreux gouvernements construisent d’énormes bunkers souterrains et même de petites villes creusées dans les montagnes et dans la roche souterraine pour leur leadership.

Vous avez probablement entendu dire que notre champ magnétique nous protège de l’activité solaire et que les chances que la Terre soit frappée par un CME catastrophique sont presque impossibles.  Il est possible que ces deux affirmations aient été vraies dans le passé, mais, ce n’est peut-être plus le cas.  Normalement, nous sommes protégés par notre champ magnétique qui empêche les émissions de particules à haute énergie du soleil de toucher la terre.  C’est un bouclier invisible qui détourne ces particules autour de la terre… mais, cela change rapidement. 

Le champ magnétique terrestre commence à s’affaiblir.  L’Agence spatiale européenne dispose d’un réseau de satellites appelé Swarm qui surveille l’activité solaire et ils ont ouvertement signalé le 9 juillet 2014 qu’au cours des 6 mois précédents, le champ magnétique protégeant la Terre s’était considérablement affaibli.  La NASA a également annoncé que le champ s’effondre à un rythme accéléré.  C’est ce qui protège la Terre des dangereuses émissions de particules du soleil.  Sans ce bouclier, davantage d’émissions de rayons X du soleil atteindront la terre.  De plus, au cours des 12 dernières années, les émissions de rayons X en rafale du soleil ont été si intenses que la plupart des satellites n’ont pas pu les mesurer car ils n’avaient pas d’échelles suffisamment grandes pour tenir compte de ces émissions intenses.  La NASA a multiplié par cent les échelles d’émission de rayonnement et les instruments de mesure pour mesurer les nouvelles émissions. Non seulement l’activité du soleil est devenue plus imprévisible au cours des 100 dernières années, mais, nous avons été témoins de certaines des plus grandes éruptions de classe X de l’histoire de la civilisation moderne.  Dieu nous permet également de voir ces émissions accrues et le champ magnétique terrestre décroissant pour une raison. 

Le 23 juillet 2012, un CME massif a été éjecté du soleil et a traversé la trajectoire orbitale de la Terre juste derrière la Terre, ne nous manquant que d’une semaine ! Si le flair avait éclaté une semaine plus tôt, la terre aurait été carrément touchée. Cette explosion CME du soleil était si massive que la NASA l’appelle « La super tempête solaire de juillet 2012 » et nous dit que si elle nous frappait, elle aurait ramené notre civilisation moderne au 18ème siècle.  Cela signifierait la perte de toutes les communications modernes, des satellites et potentiellement de tous nos réseaux électriques dans le monde.  Il nous faudrait des décennies pour nous en remettre.  Au moment où nous pourrions récupérer, le monde aurait déjà été plongé dans un scénario fou avec la plupart mourant de faim.  Bien sûr, cela n’a pas pu se produire parce que Dieu nous dit ce qui va se passer à la place.  Dieu nous a encore permis de voir éclater ce CME qui a failli nous toucher.   C’est un autre signe clair que nous approchons des derniers jours et que le décor est en train de se préparer.

Nous savons maintenant ce que les gouvernements du monde ont vu et pourquoi ils ont commencé à construire d’énormes réserves de semences et des villes souterraines.  La NASA a également lancé une paire de satellites qu’ils appellent STEREO (l’un devant la Terre sur son orbite et l’autre derrière) qui se concentrent tous deux sur le soleil pour créer un modèle 3D pour voir les futures sursauts d’émissions CME approcher.  Cela donnera un avertissement suffisant de l’approche d’une explosion CME vers la terre pour déplacer des centaines de milliers d’individus déjà pré-choisis dans des mini « villes » souterraines qui sont déjà construites dans le monde et aussi ici aux États-Unis. 

Le premier feu du ciel détruit 1/3 de la végétation

« Le premier sonna de la trompette.  Il il y eut de la grêle et du feu mêlés de sang, qui furent jetés sur la terre ; Et le tiers de la terre fut brûlé, et le tiers des arbres fut brûlé, et toute herbe verte fut brûlée. »

Apocalypse 8:7

Le verset est très clair quant à ce qui se passe !  Le tiers de la masse terrestre de la planète est soudainement détruite par le feu.  Cela inclut toutes les personnes, les plantes, les animaux, les villes et toutes les traces de civilisation ! 

La formulation de Jean est compacte et précise et nous dit ce que Jean voyait.  Sur la base du libellé exact du texte, nous voyons une éjection de masse coronale tirée du soleil et frappant la terre !  Examinons de près les mots que Jean utilise et voyons pourquoi il les utilise.  La surface du soleil est constituée d’un plasma épais, dense et surchauffé (un 4ème état de la matière).  Considérez la surface du soleil comme un feu liquide dense brûlant à environ 10,000 degrés F., un lac en feu).  Ne le considérez pas comme ayant une surface en feu, mais, littéralement en feu de part en part (c’est-à-dire comme un lac de feu et non un lac en feu). Les CME sont toujours émises par le soleil, mais, si nous en envoyions un grand et atteignions la terre, la première chose que ferait ce plasma dense surchauffé serait de repousser l’atmosphère terrestre.  Cela exposerait la stratosphère au froid glacial de -150 degrés F de l’espace qui cristalliserait alors instantanément toute l’humidité de la stratosphère.  Au fur et à mesure que l’onde de pression CME continuerait à traverser l’atmosphère, elle comprimerait les boules de grêle massives de cristaux de glace (et il y a eu de la grêle et du feu).  Au fur et à mesure que le CME continue et plonge dans la troposphère, il vaporise alors tous les avions, oiseaux et insectes volants (mélangés avec du sang).  Les avions sont fabriqués avec des coques en aluminium qui fondent à 1,200 degrés F, et la température du plasma serait supérieure à 10,000 degrés F, ce qui est plusieurs fois cela.  Tous les avions en vol et leurs passagers seraient incinérés.  On estime qu’en moyenne, plus de 50,000 avions (commerciaux et privés) volent au-dessus des États-Unis par jour.  Le CME atteindrait alors finalement la surface de la terre (et ils furent jetés sur la terre) où le feu liquide visqueux se répandrait comme de l’eau sur la terre s’infiltrant dans chaque fissure brûlant tout sur son passage (et le tiers des arbres ont été brûlés, et toute l’herbe verte a été brûlée).  Comme vous pouvez le voir, la description de Jean est exactement ce à quoi vous vous attendriez, ce qu’une explosion CME du soleil frappant la terre provoquerait.

Quel tiers de la terre est détruit ?

Puisqu’après cet événement, les écritures parlent des zones occupées par l’Afrique, la Chine, la Russie, l’Europe et le Moyen-Orient, nous ne pouvons que supposer que toute l’Amérique du Nord et du Sud est détruite.  Cela semble logique puisque de nombreux théologiens disent qu’ils ne voient plus les États-Unis dans la prophétie après ce point.  Elle n’existe plus !   L’événement tuerait aussi tout ce qu’il toucherait.  Si l’Amérique du Nord, Centrale et du Sud sont les principales masses terrestres détruites, plus d’un milliard d’âmes qui y vivent seraient également tuées.

Le deuxième feu du ciel détruit un tiers de la vie dans l’océan

« Le second ange sonna de la trompette.  Et quelque chose comme une grande montagne embrasée par le feu fut jeté dans la mer ; Et le tiers de la mer devint du sang, et le tiers des créatures qui étaient dans la mer et qui avaient vie mourut, et le tiers des navires périt. » (Apocalypse 8:8-9).

La théorie la plus courante est qu’il s’agit d’une frappe de météore de l’espace extra-atmosphérique qui impacte un océan.  Cette théorie est un exemple de la façon dont la plupart des théologiens eux-mêmes comprennent que Dieu utilise la nature pour accomplir sa volonté.  Le reste du monde ne voit pas la main de Dieu car pour eux, c’est juste un événement malheureux naturel.   Il y a cependant plusieurs problèmes avec la théorie des frappes de météores :

  1. Un météore n’a pas la forme d’une « montagne ».  Les roches spatiales sont quelque peu rondes et n’ont pas la forme d’une montagne ou d’une pyramide.
  2. Un météore ne peut pas brûler avec le feu dans l’espace car il n’y a pas d’oxygène dans l’espace
  3. Si un météore « brûlant » frappait l’océan, quel que soit le feu qu’il pourrait avoir se déplaçant dans notre atmosphère, il serait éteint par l’eau lors de l’impact
  4. Après avoir examiné le libellé scripturaire du premier CME étant « jeté sur la terre » (du ciel), nous ne voyons pas ce type de libellé ici.  Il dit simplement qu’il a été jeté à la mer.
  5. S’il s’agissait d’un météore, la formulation qui serait très probablement utilisée serait celle qui a été utilisée pour décrire le CME au verset 7 ou l’étoile filante au verset 10 (étoile du ciel).
  6. Le passage dit qu’un tiers des créatures vivant dans la mer périraient. L’objectif n’est pas de tuer l’homme ni les milliards de personnes qui vivent près des océans dans les grandes villes par les tsunamis.  Si un météore était si grand que son impact pouvait tuer un tiers de toute la vie marine dans tous les océans, alors cet impact détruirait également la terre en tant qu’événement de niveau d’extinction.  À tout le moins, cela tuerait la majeure partie de la population humaine sur terre, car la plupart vivent à moins de cent milles d’un littoral par les tsunamis et tous les navires sur terre (pas seulement 1/3).
  7. Donc, si ce n’est pas un météore, qu’est-ce que la « grande montagne brûlante de feu » et comment pénètre-t-elle dans l’océan et comment détruit-elle le tiers de toute la vie marine ?  Je suis ici pour vous suggérer qu’il s’agit en fait de volcanisme sous-marin.  Jean voit une montagne brûlante jetée dans la mer.  Cela ressemble à une description parfaite d’un volcan sous-marin jeté dans la mer en s’élevant du fond de l’océan !  Le feu serait alors de la lave, des cendres volcaniques et des gaz toxiques qui se répandraient, tuant toute la vie marine avec laquelle il entrerait en contact.  Les volcans crachent du poison et polluent continuellement leur environnement tant qu’ils sont actifs.  Et, rappelez-vous, cet événement est destiné à tuer la vie marine et non axé sur les humains.  Il élimine également un tiers des navires qui pourraient être causés par les mêmes cendres volcaniques dans les eaux, détruisant les moteurs des navires et les rendant inutiles.
  8. On estime qu’il y a plus d’un million de volcans sous la surface de l’océan ; Bien plus que ce que nous avons sur terre.  Mais, en fait, il ne faudrait peut-être qu’un seul super volcan pour faire les dégâts !  Jean a vu « une montagne ».  Un seul volcan sous-marin est au centre de l’attention, et un a été récemment découvert ! 
  9. Il y a quelques années, William Sager, professeur à l’Université de Houston, a dirigé une équipe de scientifiques dans la découverte du plus grand volcan de la Terre !  Il est sous l’eau à environ 1,000 milles à l’est du Japon dans l’Océan Pacifique.  Le volcan a à peu près la taille de l’État du Nouveau-Mexique et est également l’un des plus grands du système solaire.  Il couvre une superficie d’environ 120,000 milles carrés.  En comparaison, le plus grand volcan actif sur terre est situé à Hawaï et ne couvre que 2,000 miles carrés.  (Cela le rend 60 fois plus grand que le plus grand volcan terrestre du monde).
  10. Si un tel super volcan devait éclater violemment, il serait facilement capable de générer suffisamment de poison et de cendres sous-marines pour détruire le tiers de toute la vie marine dans tous les océans et rendre inutile le tiers des navires de l’homme tout en ne tuant pas un nombre important de personnes.  La référence à un tiers des océans devenant du sang pourrait être vue de la même manière que la lune devenant du sang sur la terre lors d’un événement ultérieur.  La lune vue à travers les cendres apparaît rouge et les cendres dans l’eau seraient également rouges selon les composés et les minéraux qu’elle contient.  [Je tiens à préciser que je ne dis pas que le super volcan sous-marin du massif de Tamu est ce à quoi l’Écriture fait référence.  Les Écritures ne nous le disent pas ; Cependant, je voulais seulement souligner que ce volcan est un candidat possible.]
  11. L’activité volcanique peut être causée par l’activité tectonique.  Il n’y a pas seulement une énorme concentration d’activité tectonique et de volcanisme située sur la ceinture de feu autour de l’océan Pacifique, mais, le nombre de tremblements de terre plus importants devient de plus en plus fréquent.  Cela aussi est un signe que la scène est en train d’être préparée pour l’accomplissement des événements prédits dans l’Apocalypse.

Le troisième feu du ciel détruit le tiers de la vie sur la terre

  1. « Le troisième ange sonna de la trompette. Et il tomba du ciel une grande étoile ardente comme un flambeau ; Et elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux.  Le nom de cette étoile est Absinthe ; Et le tiers des eaux fut changé en absinthe, et beaucoup d’hommes moururent par les eaux, parce quelles étaient devenues amères. »    (Apocalypse 8:10-11)

La grande étoile est clairement indiquée pour tomber des cieux stellaires sur la terre et est vue par Jean comme « brûlante ».  Cet événement est peut-être le plus clair de tous.  Il y a des météores qui tombent du ciel et polluent un tiers de toute l’eau douce sur terre.  Pour ce faire, le grand astéroïde, nommé Wormwood, se divise très probablement et impacte la terre dans le monde entier car aucun endroit ne contient un tiers de toute l’eau douce de la planète mais est distribué dans le monde entier. 

Étant donné que notre société basée sur la technologie a disparu depuis longtemps avec les événements précédant le premier incendie, il existe des moyens très limités de filtrer les poisons pour fournir de l’eau potable.  Les animaux vivant sur la terre n’ont aucun moyen d’éviter le poison, donc un tiers d’entre eux restant sur la planète mourraient. 

La séquence de destruction de Dieu est systématique et ordonnée

Nous n’avons parlé que des trois premiers jugements (tous incluent le feu) qui correspondent aux trois premières trompettes après l’ouverture du septième sceau. Là où Genèse 1 nous montre comment Dieu a créé les cieux et la terre, Apocalypse 8 nous montre comment Il commence à juger systématiquement cette création après qu’elle soit tombée et corrompue sous le domaine de Satan.  J’aimerais comparer brièvement pour vous les jours de la création et voir s’il y a une correspondance avec les trois premiers jugements des trompettes dont nous venons de parler. 

Avant les jours de la création dans Genèse 1, le monde était sans forme et vide (Genèse 1:2).  Dieu utilise les trois premiers jours de la création pour résoudre le problème de la « forme » en donnant forme à (1) « les cieux », (2) « les mers » et (3) « la terre » :

Jour 1 : Définit la forme des cieux : Que la lumière soit et sépare la lumière des ténèbres.

Jour 2 : Définit la forme de l’atmosphère et des océans : Qu’il y ait un firmament et divise les eaux du dessous du firmament d’au-dessus du firmament.

Jour 3 : Définit la forme de la terre : Que les eaux sous le ciel se rassemblent en un seul endroit (mers) et que la terre sèche apparaisse (terre).  Dieu dit à la terre de produire de l’herbe et de la végétation (mais à partir de maintenant, il n’y a pas de soleil pour qu’ils poussent).

Dieu utilise ensuite les trois derniers jours de la création pour résoudre le problème du « vide » où il peuple les (4) « cieux », (5) « les mers » et (6)                  « la terre » :

Jour 4 : Résout le problème du vide pour les cieux : Qu’il y ait des « porteurs de lumière » (soleil, lune, étoiles) dans les cieux pour séparer le jour de la nuit. Maintenant qu’il y a de la lumière du soleil, l’herbe et la végétation peuvent pousser et recouvrent maintenant la terre.

Jour 5 : Résout le problème du vide pour l’atmosphère et les océans : Laissez les eaux abonder avec une abondance d’animaux marins et d’oiseaux qui volent au-dessus de la terre ; Et qu’ils devaient se multiplier selon leur espèce.

Jour 6 : Résout le problème du vide pour la terre : Que la terre produise des créatures vivantes selon son espèce : Bétail et créatures et bêtes de la terre, chacun selon son espèce. 

Lorsque nous comparons la séquence des trois premiers jugements de trompettes dans l’Apocalypse avec la séquence des jours de la création dans la Genèse, nous voyons que la terre est rendue moins « peuplée » dans la même séquence exacte dans laquelle elle a été peuplée le quatrième jour, cinq et six.

1ère trompette : (Inversant le jour 4 de la création) Feu jeté sur la terre, un tiers des arbres et de l’herbe brûlés.

2ième trompette : (Inversant le jour 5 de la création) Grande Montagne jetée à la mer, le tiers de la vie marine meurt.

3ième trompette : (Inversant le jour 6 de la création) Une grande étoile tombe sur terre, le tiers des rivières et des fontaines sont devenues amères, entraînant la mort d’un tiers de tous les animaux terrestres 

Notre Père céleste est un Dieu d’ordre et non de chaos.  Il y a un ordre dans tout ce que Dieu fait, y compris le processus dans lequel il déverse sa colère sur le monde impénitent pour restaurer à nouveau Son ordre en vue de son règne millénaire.

Pourquoi est-ce important pour nous de le savoir ?

De nombreux chrétiens exprimeront l’opinion que cette information n’est pas pertinente pour eux car nous serons enlevés avant la colère de Dieu.  S’il est vrai que l’enlèvement aura lieu avant ces événements, la « révélation de Jésus-Christ » (livre de l’Apocalypse) est destinée à nous faire comprendre les événements de la fin des jours et à utiliser cette connaissance pour rechercher la saison de Son  retour.  Nous ne connaîtrons ni le jour ni l’heure, mais, il nous est demandé de connaître les signes de Son retour.  Christ nous fournit des informations sur les événements qui se produiront sur terre, à la fois politiquement, religieusement, économiquement et socialement et nous voyons tous ceux-ci fusionner pour préparer l’étape finale pour l’antéchrist.  Christ nous fournit également des informations sur les événements dans les cieux et les changements géographiques sur terre que nous devons rechercher et nous voyons également que la fondation de leur accomplissement se développe dans les cieux et géographiquement sur la terre aujourd’hui.  Nous savons que le temps est proche.

Nous savons que « Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice. » (2 Timothée 3:16) et aussi que « La gloire de Dieu, c’est de cacher les choses ; La gloire des rois c’est de sonder les choses. » (Proverbes 25:2).  La révélation nous est fournie non seulement pour révéler les événements de la fin des temps auxquels nous devons être attentifs, mais, nous recevons également une bénédiction si nous lisons, écoutons et gardons ces choses qui sont écrites (Apocalypse 1:3). 

Nous sommes tenus de tout tester par nous-mêmes !

Le principe que nous devons suivre est pour nous de « Mais examinez toutes choses ; Retenez ce qui est bon. » (1 Thessaloniciens 5:21).  Cela inclut tous les ministres, les enseignements, les prédications, les doctrines, les sermons, les écrits, les opinions et les pratiques.  Examinez tout à la lumière de la Bible.  Tout enseignement qui n’est pas soutenu à 100% par toutes les Écritures, vous devez les rejeter complètement.  L’étude n’est pas facultative pour les chrétiens, mais, requise de Dieu.  En fait, Dieu nous commande de « Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n’a point à rougir, qui dispense droitement la parole de la vérité. » (2 Timothée 2:15). 

Le problème est qu’il n’existe pas de traduction anglaise parfaite qui nous dise exactement ce qu’est la parole de Dieu.  Il y a toujours un écart entre le grec original (NT dans ce cas) et l’anglais et l’humanité a créé plus de 450 traductions anglaises différentes qui ont des milliers de différences entre elles.  Alors, quelle version devriez-vous étudier si elles disent toutes des choses différentes ?  Le mieux que vous puissiez espérer est de trouver une traduction qui reflète le plus fidèlement possible le sens original des Écritures. 

À quel point serait-il plus facile d’étudier la Parole de Dieu s’il existait une traduction anglaise du Nouveau Testament prenant chacun des mots grecs originaux de Koine et appliquant le sens original ainsi que l’analyse originale attribuée à chacun de ces mots ?  C’est quelque chose que même les érudits du Roi Jacques n’ont pas fait en raison des contraintes imposées par le Roi Jacques, de leur manque de connaissance du grec et de leurs contraintes de temps.  La Parole Pure est une référence du Nouveau Testament qui fait exactement cela !  C’est la ressource parfaite que chaque chrétien devrait avoir pour plonger dans la Parole de Dieu et l’utiliser avec votre version préférée des Écritures.

Source

Traduit par Pleinsfeux

close

Ne manquez rien !

Rejoignez les nouvelles de PleinsFeux.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !
En savoir plus dans notre politique de confidentialité


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »