LES FORCES SYRIENNES ET ISRAÉLIENNES FACE À FACE SUR LE GOLAN

LES FORCES SYRIENNES ET ISRAÉLIENNES FACE À FACE SUR LE GOLAN

Partager avec les autres

Le 9 juin 2013 –

Pendant le week-end, Israël a officiellement menacé d’attaquer les chars syriens s’ils ne se retiraient pas de la zone tampon, contrôlée par l’Organisation des Nations Unies, qui existe entre les deux pays sur le plateau du Golan.

La semaine dernière, les rebelles syriens ont réussi à s’emparer de la ville frontalière stratégique de Quneitra, seulement pour la perdre à nouveau dans les heures qui ont suivi lors d’une contre-attaque gouvernementale.  Après avoir repris Quneitra, le régime assiégé du dictateur syrien Bashar al-Assad, a déplacé cinq chars et un certain nombre de véhicules blindés dans la zone tampon démilitarisée.

Travaillant par l’intermédiaire de l’agence de l’organisation des Nations Unies qui surveille la région, Israël a envoyé un avertissement ferme à la Syrie via le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies, insistant sur le fait que si les véhicules n’étaient pas retirés, l’armée israélienne prendrait des mesures contre ce qu’elle considère comme une menace pour la frontière de la nation.

L’armée syrienne aurait répondu que les véhicules étaient en place dans le cadre d’une bataille en cours avec les rebelles, et a demandé à Israël de ne pas attaquer.

La situation semble stable pour le moment, mais le face à face renforce à nouveau à quel point les tensions le long des frontières du nord d’Israël entrainent l’état Juif en une guerre à grande échelle avec ses voisins.

http://www.israeltoday.co.il/NewsItem/tabid/178/nid/23897/Default.aspx?hp=readmore 
 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

close

Ne manquez rien !

Rejoignez les nouvelles de PleinsFeux.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !
En savoir plus dans notre politique de confidentialité


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »