Nouvelles

Publié le 20 octobre, 2018 | par admin

0

Les Grads Tornado-G surprennent Tsahal

Israël surpris par les attaques de missiles palestiniens améliorés contre deux grandes villes. Dôme de Fer n’a pas réagi
Comment le Hamas a-t-il mis la main sur les missiles avancés Tornado-G Grad visant Beersheba et le Grand Tel Aviv, tôt dans la matinée de mercredi 17 octobre? Seule la chance, le sang-froid et la présence d’esprit de Miri Amano, la mère de famille habitant la maison touchée ont permis d’éviter de lourdes pertes et des dégâts encore plus importants. L’un des missiles frappant le toit (et non la cour comme certains se sont un peu vite avancés) a détruit une maison à Beersheba et le second a atterri dans la mer. Ces types améliorés de Grad sont des armes meurtrières et dangereuses, transportant des ogives renforcées contenant de 70 à 80 kilos d’explosifs sur une distance de 40 à 60 km. Ce sont des copies de la fragmentation hautement explosive des ogives HE-FRAG, et elles ont fait leur première apparition entre les mains des terroristes palestiniens à Gaza mercredi.

Les chefs du gouvernement israélien et les responsables de la sécurité étaient-ils trop préoccupés par les efforts incessants de l’Égypte visant à négocier une trêve? Est-ce pour cela qu’ils ont manqué d’observer les préparatifs du Hamas et du Jihad islamique pro-iranien à Gaza pour surprendre Tsahal, en faisant confiance aux officiers israéliens pour qu’ils obéissent aux directives officielles afin d’éviter toute escalade majeure?

Pour détourner l’attention de cette erreur, les médias israéliens, nourris par des sources officielles, se sont interrogés sur le groupe terroriste palestinien responsable du double attentat, alors que seuls deux milices, le Hamas et le Jihad islamique, sont armés de Grads avancés. Comme si cela faisait une différence. Tous deux ont débité des démentis quant à leur implication dans l’attaque.

Le porte-parole de Tsahal et du ministère de la Défense a affirmé que ce missile était le produit d’ateliers palestiniens à Gaza. Ceci est hautement improbable. Les deux missiles lancés mercredi étaient équipés d’une navigation de positionnement automatique sophistiquée, une capacité que ni le Hamas ni le Jihad n’ont été capables de fabriquer sans aide extérieure. Ils ont probablement été introduits clandestinement dans la bande de Gaza par le Sinaï et fournis par l’Iran ou d’autres groupes terroristes dans l’est de la Libye. Le lancement synchronisé de deux missiles avancés dans des directions opposées – à l’est à Beersheba et vers le nord du district de Tel Aviv – a nécessité une préparation professionnelle, une formation avancée et une coordination précise entre deux équipes de lanceurs de missiles. Comment se fait-il que les observateurs du renseignement de Tsahal aient pu manquer un tel état de préparatifs et que le pays soit pris au dépourvu?

Après l’événement, un officier supérieur de Tsahal a admis, lorsqu’on lui a demandé pourquoi Dôme de Fer ne répondait pas, que même ce système miracle n’était «pas hermétique». Mais il n’a pas expliqué comment un des missiles palestiniens avait manqué de s’abattre sur des bâtiments dans le district de Tel Aviv – non pas parce que il a été intercepté, mais parce que ses servants ont mal visé et qu’il est tombé à la mer. Il n’a pas non plus expliqué que toutes les sirènes d’alerte de la ville étaient restées silencieuses.

Le Premier ministre, Binyamin Netanyahu, a annulé la réunion du cabinet de sécurité prévue mercredi matin et a tenu des consultations pendant de longues heures avec les chefs de l’armée et de la sécurité, tandis que l’armée de l’air menait ses frappes habituelles, essentiellement inutiles, contre des cibles terroristes dans la bande de Gaza. Alors qu’une décision sur la suite des événements était attendue, les correspondants politiques ont spéculé sur le fait que le Hamas disposerait d’une autre “dernière chance” de bien se comporter vendredi et de retenir son raz-de-marée violent avant qu’un plus gros bâton militaire israélien ne lui tombe sur la tête ; ou bien, jusqu’à ce que l’Égypte ait une autre chance de négocier une trêve à long terme, ou même jusqu’à ce que le chef d’état-major de l’armée israélienne, le général Gady Eisenkot, revienne de sa visite aux États-Unis dans les prochaines 24 heures.

Wait and See…

Adaptation : Marc Brzustowski

Source



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics