Nouvelles

Publié le 29 octobre, 2018 | par admin

0

LES LOUPS DE ROME ATTAQUENT MÊME LES ENFANTS

By Richard Bennett et Stuart Quint

« Mais, si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendit à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer. »     (Matthieu  18:6)

« Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu ?  Ne vous y trompez pas : Ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu. »                         (1 Corinthiens 6:9-10)

L’Église Catholique Romaine continue de défier les avertissements du Christ et de ses apôtres.

« Les catholiques sont « scandalisés » par les informations faisant état de sévices homosexuels en série commis par le cardinal Theodore McCarrick, non pas tant parce qu’un membre du clergé a péché, mais qu’il l’a fait en toute impunité et sous la protection.  Dans un essai intéressant d’octobre intitulé, « Catholicisme après 2018 », l’éditeur de First Thing, Rusty Reno, identifie l’acceptation d’une sous-culture homosexuelle dans le clergé catholique comme la question centrale sous-jacente aux récents scandales d’abus sexuels assaillant l’Église Catholique. »

Ces révélations renforcent les points que nous avons soulevés il y a plus de dix ans en révélant « la cause fondamentale des scandales sexuels  catholiques ».  Le contrôle autoritaire du Vatican sur le clergé et les laïcs violent le modèle de leadership de Jésus-Christ.  Sur l’admission des principaux séminaristes catholiques, près de la moitié des membres actuels du clergé romain pratiquent le péché d’homosexualité.  Il n’est pas étonnant que l’Église Catholique Romaine soit dans un tel désarroi.

En ce qui concerne la direction du peuple du Seigneur, les Écritures déclarent : « Souvenez-vous de vos conducteurs qui vous ont annoncé la parole de Dieu ; Considérez quelle a été la fin de leur vie, et imitez leur foi. »       (Hébreux 13:7)

Rome élève sa propre croissance au-dessus de la gloire de Dieu

Ce n’est pas simplement un problème de bonnes intentions qui ont mal tourné. La question fondamentale reste que l’Église Catholique Romaine s’est élevée de manière pécheresse pour sa place dans le salut.  Ainsi, elle déclare officiellement :

« L’Église est le but de toutes choses …  De même que la volonté de Dieu est création et est appelée « le monde », ainsi, son intention est le salut des hommes, et cela s’appelle l’Église. »

De plus, la promotion et la dissimulation des abus sexuels vont jusqu’au sommet de la hiérarchie du Vatican !  Laissez les sources de Nouvelles Catholiques nous expliquer :

« Ce que vous êtes sur le point de lire est un témoignage explosif d’un ancien nonce apostolique aux États-Unis, impliquant le Pape François et plusieurs grands prélats dans le but de couvrir les allégations d’abus sexuels sur des séminaristes et des prêtres par l’archevêque Theodore McCarrick. »

« Dans une déclaration écrite extraordinaire de 11 pages, Mgr Carlo Maria Viganò, âgé de 77 ans, affirme que le Pape François était au courant des sanctions canoniques strictes imposées à Theodore McCarrick par le Pape Benoît XVI, mais il a choisi de les abroger. »

Dans son témoignage daté du 22 août, l’archevêque Viganò, qui a été nonce apostolique à Washington de 2011 à 2016, affirme qu’à la fin des années 2000, le Pape Benoît XVI avait imposé au cardinal Theodore McCarrick des sanctions analogues à celles que lui impose le Pape François, et que Monseigneur Viganò a personnellement parlé au Pape François de la gravité des violences commises par Theodore McCarrick peu après son élection, en 2013.

Mais, il dit que le Pape François « a continué à le couvrir » et non seulement « il n’a pas pris en compte les sanctions que le Pape Benoît XVI lui avait imposées », mais il a également fait de Theodore McCarrick « son conseiller de confiance » qui l’a aidé à nommer un certain nombre d’évêques aux États-Unis, notamment les cardinaux Blase Cupich de Chicago et Joseph Tobin de Newark.

Des abus sordides commis par un clergé catholique presque exclusivement homosexuel.

L’archevêque Viganò implique également les cardinaux Sodano, Bertone et Parolin dans la dissimulation et insiste sur le fait que divers autres cardinaux et évêques étaient au courant, y compris le cardinal Donald Wuerl, successeur de Theodore McCarrick en tant qu’archevêque de Washington.  « J’ai moi-même évoqué le sujet avec le cardinal Wuerl plusieurs fois, et je n’ai certainement pas eu besoin d’entrer dans les détails, car il m’est immédiatement apparu clairement qu’il en était parfaitement conscient », écrit-il.  Les récentes déclarations du cardinal selon lesquelles il ne savait rien à ce sujet… sont absolument risibles.  Il ment sans vergogne.

« Le cardinal Wuerl, bien conscient des abus continuels commis par le cardinal Theodore McCarrick et des sanctions imposées par le pape Benoît XVI, transgressant l’ordre du pape, lui a également permis de résider dans un séminaire à Washington, » atteste-t-il.

Le tollé d’un évêque catholique est correct, mais, trop peu et beaucoup trop tard. Mgr Robert Morlino, évêque de Madison, dans le Wisconsin, a qualifié les détails du rapport de « dégoûtants » en décrivant les abus sordides perpétrés par les religieux cléricaux comme « presque exclusivement homosexuels ».

« Il est temps d’admettre qu’il existe une sous-culture homosexuelle au sein de la hiérarchie de l’Église Catholique qui dévaste grandement la vigne du Seigneur. L’enseignement de l’Église est clair sur le fait que l’inclination homosexuelle n’est pas en soi un péché, mais qu’elle est intrinsèquement désordonnée de manière à rendre tout homme affligé de manière stable par ce qu’il est inapte à être prêtre. »

« L’évêque a décrit la décision d’agir sur une « inclination désordonnée » comme un péché si grave qu’il appelle du ciel une vengeance, en particulier lorsqu’il s’agit de s’attaquer aux jeunes ou aux personnes vulnérables. »

Comme le comportement de leurs prêtres est horrible et écœurant pour les catholiques.  Pourtant, ces prêtres catholiques incarnent l’enseignement même de l’Église Catholique même :

« Les prêtres ont reçu de Dieu un pouvoir qu’il n’a donné ni aux anges ni aux archanges …  Dieu confirme ce que les prêtres font ici-bas. »

Il faut que beaucoup de catholiques sincères puissent voir que les prêtres que la Rome papale leur a donné sont pires que : « Des dirigeants aveugles conduisant des aveugles ».

Jésus-Christ, le centre de l’Évangile et non l’Église Catholique Romaine

Notre Seigneur Dieu insiste sur le fait que toutes choses sont en Christ Jésus, y compris notre salut.  Par exemple, les versets suivants du chapitre premier d’Éphésiens, «  Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ…  à la louange de la gloire de sa grâce qu’il nous a accordée en son bien-aimé.  En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa
grâce. »

En qui vous avez également fait confiance, après avoir entendu la parole de vérité, l’évangile de votre salut : En qui également après cela, vous avez été scellé de ce Saint-Esprit de la promesse.  En conséquence, la vérité de la Parole du Seigneur est résumée dans Éphésiens 1:3: « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ ! »

En contraste total, l’Église Catholique déclare officiellement : « De la même manière que la volonté de Dieu est création et est appelée « le monde », son intention est le salut des hommes, c’est ce qu’on appelle l’Église. »

Chers catholiques, nous prions pour que votre salut soit dans la personne de Jésus-Christ « par son sang, le pardon des péchés, selon les richesses de sa grâce ».  Amen.

Ainsi, la vérité factuelle est que la Parole de Dieu est claire : Notre salut est en Jésus-Christ par son sang et non dans une quelconque église.

Le salut ne se trouve que dans le Christ et non dans le baptême.

L’enseignement catholique officiel qui enseigne la renaissance par le baptême est donné dans les mots suivants :

« Le baptême, la porte des sacrements, nécessaire au salut par la réception réelle ou du moins par le désir, n’est valablement conféré que par un lavement d’une véritable eau avec la forme appropriée des paroles.  Par le baptême, des hommes et des femmes sont libérés du péché, renaissent en tant qu’enfants de Dieu et, configurés pour le Christ par un caractère indélébile, ils sont intégrés à l’Église Catholique Romaine. »

Dans les Écritures, l’Église Catholique est réfutée par l’autorité du Christ ressuscité Lui-même.  « Celui qui croit et est baptisé sera sauvé ; Mais, celui qui ne croira pas sera condamné ».  « La foi est la clé de la grâce qui sauve, et l’incrédulité est le principal péché qui condamne.  La foi est ce qui est nécessaire pour le salut et le baptême est une ordonnance qui suit la foi.  Le baptême témoigne simplement de la foi qui sauve ».  La preuve en est l’omission dans la seconde moitié du verset. Ce n’est pas « quiconque n’est pas baptisé sera condamné », mais plutôt, « celui qui ne croit pas ».

Chers catholiques, croyez-vous en Jésus-Christ pour votre salut ?  Cherchez le Seigneur en vérité.  Il est fidèle de vous donner sa grâce par la foi, sans le prêtre catholique contrefait.

Le Christ Jésus, dans les Évangiles, a acheté la liberté à tous les vrais croyants. Lui seul a l’autorité et le pouvoir de les rendre libres.  Sa mort sur la croix et Sa résurrection ont rendu la culpabilité satisfaisante car ils se fient uniquement à Son pardon absolu.  A leur place, le Christ Jésus a répondu à toutes les demandes du Dieu Tout Saint contre les péchés en eux.

Les vrais croyants sont complètement pardonnés en Jésus-Christ.  Puis, en tant qu’acte de grâce de Dieu, ils ne sont pas seulement pardonnés, mais ils « constituent une maison spirituelle, une sainte prêtrise, afin d’offrir des sacrifices spirituels, acceptables pour Dieu par Jésus-Christ ».

Conclusion :

Chers catholiques, si vous avez alors un lien réel, légitime et durable avec Dieu, vous devez être sauvés par Jésus-Christ et adoptés dans la famille du Dieu Tout-Puissant.  La lumière et la liberté des Évangiles se transforment.  Dans les mots de l’apôtre, « Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. » (2 Corinthiens 3:18)  En effet, là où il y a une vraie foi et un amour du Seigneur, il y a au milieu de toutes choses une joie indescriptible et pleine de gloire.

Dieu est le seul Tout Saint.  Sa sainteté est le facteur distinctif de toutes ses caractéristiques essentielles.  C’est la raison pour laquelle nous avons besoin d’être en règle devant le seul et unique Dieu Tout-Saint aux conditions qu’il a prescrites par la grâce, nous nous tournons vers Dieu dans la foi pour le salut que Lui seul donne, par la conviction du Saint-Esprit, fondée sur la mort et la résurrection de Jésus-Christ pour les siens et qui ne croient qu’en Lui.  Louange à notre Seigneur Dieu !

Dans l’Ancien Testament, le prophète Isaïe déclara : « Mais, il a été blessé pour nos transgressions, il a été meurtri pour nos iniquités : Le châtiment de notre paix était sur lui ; Et avec ses interventions nous sommes guéris.  Tous les moutons que nous aimons se sont égarés ; Nous nous sommes tournés chacun à sa manière ; Et le Seigneur a mis sur lui nos iniquités à tous. »  Les apôtres Pierre et Jean nous disent :
« …sachant que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez hérité de vos pères, mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache. » (1 Pierre 1:18-19)  Et, il est la propitiation pour nos péchés ; Et pas seulement pour les nôtres, mais aussi pour les péchés du monde entier.  Ainsi, les Écritures déclarent clairement que le salut était l’œuvre de Jésus-Christ et de Lui seul.  « …et qui, étant le reflet de sa gloire et l’empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts. » (Hébreux 1:3)

Nous sommes sauvés par le travail de Dieu.  Le salut est le travail majestueux et achevé de Dieu.  Le fil écarlate de la grâce glorieuse de Dieu est tissé partout. Avant de venir à lui, chaque personne est morte dans le péché.  Nous sommes sauvés par la grâce seule, par la foi seule, en Christ seul.  « …à la louange de la gloire de sa grâce qu’il nous a accordée en son bien-aimé. » (Éphésiens 1:6)

Puissions-nous avoir le courage des croyants bibliques qui nous ont précédés et rejeter les séductions de l’Église Catholique Romaine.  Adoptons leur foi et leur confiance dans le Seigneur Dieu qui assurera la victoire finale.  Imitons l’apôtre Paul, « après avoir tout fait pour rester.  Tenez-vous y donc ».

La certitude du triomphe final devrait nous animer dans nos efforts et nous encourager dans nos luttes.  « Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; Mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père.  L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.  Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers ; Héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être glorifiés avec lui. » (Romains 8:15-17)

Source

Traduit par PLEINSFEUX.ORG



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics