Études

Publié le 08 septembre, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LES NOMS DES PERSONNAGES BIBLIQUES AMPUTÉS DE LEUR SI BELLE SIGNIFICATION

– Par Pierre Desbordes

Nous oublions souvent que les témoins et écrivains de la Nouvelle Alliance (N T) étaient tous1 Juifs car l’hellénisation forcée, de la parole de Dieu à influencer de façon fort dommageable la pensée Hébraïque d’origine, ce qui n’améliore en rien la compréhension des textes.

Pourtant qu’il est avantageux de comprendre ce qu’un nom évoque !

Attardons-nous un instant sur les lettres latines J et le U qui jalonnent nos bibles !

Il faut historiquement savoir que les lettres latines J et U ne furent inventées et introduites dans l’alphabet occidental que vers l’an 1270 de notre ère pour résoudre le problème de mots latins tels que « servus et juvenis » qui s’écrivaient servvs et ivvenis. Les sons « J » et « U » n’existent donc ni en hébreu, ni en araméen, ce qui implique qu’aucun hébreu des temps bibliques n’a jamais prononcés les noms de Jéhovah, de Jacob, de Jacques, de Juda ou de Jésus, mais plutôt Yah, Yéhowa, Yéhoua, Yahoué, Yahvé ou Yahou pour le nom de Dieu et Yashoua ou Yeshoua pour le nom de son fils unique.

Les beaux noms

Yeshoua nom sublime du sauveur de l’humanité qui signifie (YHWH Sauveur), est une contraction de la forme Yehoshuah. Yeshoua fut traduit en grec par Iêsoûs puis par Jésus nom qui n’évoque rien de particulier aux yeux de l’immense majorité des gens. Pourtant l’Évangile du salut, et la Divinité de Yeshoua (Jésus) explosent aux yeux des plus malvoyants, par son beau nom de Yeshoua « YHWH sauveur ». (Le Dieu : Yahvé sauveur)

Yehoshuah fut transformé en Josué

Yohanân signifie (YHWH fait Grâce). Ici encore l’Évangile est annoncé par ce beau nom, qui fut malheureusement remplacé par celui de Yoann, puis Johan. Enfin Jean.

Jean est le frère de Jacques, et pêcheur lui aussi. Après la mort de Jésus il s’est retiré dans l’île grecque de Pathmos. C’est là que Jean a eu la vision qu’il relate dans son Livre de l’Apocalypse, écrit à la toute fin du 1er siècle, sous le règne de Domitien. C’est Jean qui a écrit non seulement le quatrième évangile, mais aussi des lettres aux Églises et le Livre de l’Apocalypse.

YechaYahou signifie (Salut de Yah ou Yah sauve) ce beau nom est devenu Ésaïe.

YirmeYahou signifie (celui que Yah à désigné) Ce beau nom est devenu Jérémie.

MatitYahou signifie (cadeau est YHWH), nom qui devait beaucoup surprendre les contribuables  puisqu’il était publicain. On l’aurait parfois appelé Lévi. Matthieu a collecté l’impôt pour le compte de l’autorité romaine avec la réputation partagée de prendre au passage sa petite commission. Soudain sa vie change radicalement à la faveur de la rencontre de Jésus. Il abandonne tout pour suivre Jésus. C’est à lui qu’on attribue le premier des quatre évangiles. Restant quelques temps en Palestine pour prêcher après la mort de Jésus, il finit par rejoindre, comme Thomas, l’Éthiopie. Son nom fut francisé en Matthieu.

Shimon qui signifie (entendre) Jésus lui dit : Tu t’appelleras « Kepha » nom qui désigne une pierre ou un rocher en araméen. Ce nom fut traduit en grec par « Pétros » puis en latin par « Pétrus ». Mais dans nos traductions le mot « Kepha » devient phonétiquement « Céphas » : Jean 1:42  Jésus, l’ayant regardé, dit : Tu es Simon (Shimon), fils de Jonas ; tu seras appelé Céphas ce qui signifie Pierre.

Mais (Képhali) écrit dans nos bibles (Céphas) signifie (tête) en grec d’où décline le mot « céphalée », ce qui a justifié pour certains de placer l’Apôtre Kepha à la tête de l’église romaine en tant que pierre d’angle en lieu et place du Messie d’Israël Yeshoua Ha Mashiah (Jésus-Christ)

Après la résurrection du Christ, Pierre se met à l’annoncer et à organiser sa diffusion à Jérusalem, à Antioche, à Corinthe, et pour finir à Rome. C’est là qu’il meurt martyr, crucifié, autour de l’an 64.

Le nom Shimon Son nom fut francisé en Simon.

Shaoul qui signifie (désiré) en Araméen fut remplacé par Saül qui est une déformation grec du nom Shaoul, lui-même remplacé par (Paulus) qui signifie (petit et faible) en latin, puis par Paul.

Paul est né à Tarse, en Cilicie (aujourd’hui Tarsus, en Turquie actuelle) Il est l’une des figures principales du christianisme par son interprétation de l’enseignement de Jésus.

Paul plusieurs fois arrêté pour subversion finira par être condamné et conduit à la sortie de Rome, sur la Via Ostiense, pour y être décapité entre 64 et 68.

TséfanYah signifie (Yah a caché ou protégé) ce beau nom est devenu Sophonie.

ObadYah signifie (adorateur serviteur de Yah) ce beau nom est devenu Abdias.

NehémYah signifie (Yah a consolé) ce beau nom est devenu Néhémie.

Hoséa signifie (Yah salut ou Sauve) ce beau nom est devenu Osée.

Yéhûdah ou Yéhouda qui signifie (YHWH est loué) fut remplacé par Juda nom qui n’évoque que trahison, et qui fut injustement imputé par l’église romaine à l’ensemble du peuple juif.

Rongé par le remords il se pendit. Dans le champ du potier racheté par les grands prêtres qui le dénommèrent “Champ du sang”.

Ya’akob prononcé Yaa’cov traduction littérale (talon) traduction (Dieu a soutenu) fut remplacé arbitrairement par Jacob dans l’AT puis par Jacques dans le Nouveau Testament, le tout dans un illogisme uniquement motivé par la doctrine romaine du remplacement.

Jacques est frère de Jean et premier mort martyr parmi les apôtres, a été décapité en 44. C’est lui que l’Église a toujours appelé “Jacques le Majeur”, pour le distinguer de “Jacques le Mineur” qui ne fut pas apôtre de Jésus, mais premier évêque de Jérusalem et auteur de l’épître qui porte son nom. C’est d’un autre Jacques encore qu’il est question dans l’Évangile, fils d’Alphée, appelé “l’un des douze”.

Eléâzar qui signifie (Dieu a aidé) fut remplacé par Lazare.

Yossef qui signifie (YHWH ajoutera) fut remplacé par Joseph.

Yoël qui signifie (YHWH est Dieu) fut remplacé par Joël.

Myriam qui signifie (celle qui élève) fut remplacé par Marie.

Elisheva signifie (Eli = mon Dieu) (Shéva = serment, subsistance) deux traductions (Mon Dieu est mon serment, ou Mon Dieu est ma subsistance). Ce nom fut traduit par Élisabeth.

Hannah (prononcé Ranna ) qui signifie (la grâce) fut remplacé par Anne

Bar Tholma  qui signifie (Fils brisé) devient Barthélemy du latin Bartholomé signifie (Riche en sillons) l’Homme brisé devient riche … Après la résurrection de Jésus il annonce l’Évangile en Arabie. S’est-il dirigé vers l’Inde ? On n’est assuré de rien, et les traditions ne nous éclairent guère sur la fin de Barthélemy qui, pour les uns, serait mort écorché vif, pour d’autres aurait été jeté à la mer.

Tôma signifie (jumeaux) et deviendra Thomas en français c’est l’équivalent de Didymos en grec, ou Didyme. Jumeau de qui ? Après avoir exercé le métier de charpentier, et considérée pour sa grande culture religieuse, Thomas s’en alla évangéliser aux quatre coins de l’Orient, chez les Parthes qui succédaient aux séleucides de Macédoine, en Perse, en Éthiopie, au Yémen, en Inde. C’est là que quatre soldats le plantèrent au poteau d’exécution où le condamné succomba sous leurs flèches.

Thaddaï ou Thaddée signifie (Cœur, désiré ou sein maternel) Il est araméen et fait partie du groupe des Apôtres. En réalité son nom est Jude surnommé Thaddée pour le distinguer de Judas. Était-il préposé à la traite des bêtes ? C’est en Syrie avec les 70, que Thaddée est allé évangéliser, à Édesse, où mourra Saint Ephrem trois siècles plus tard. Thaddée terminera ses jours dans la partie iraquienne actuelle de la Mésopotamie.

ZekarYah signifie (Yah se souvient) est devenu Zacharie.

Certains noms Araméens ou hébreux n’ont pas été transformés, probablement parce qu’ils ne portaient pas en eux le nom de Dieu ou de notion théologique.

Daniel signifie (Jugement de Dieu)

David signifie (le chéri)

Esther signifie (je cacherai)

Pour certains autres noms leurs origines demeurent incertaines.

Luc vient de (Lukas) en grec et (Lucius) en Latin signifie (lumière)

L’auteur du troisième Évangile et des Actes des Apôtres, manifestait une si profonde culture biblique et une telle pratique de la langue grecque, que son origine est incertaine : venait-il du Judaïsme ou était-il un converti du paganisme au judaïsme puis à l’Évangile ?  S’il était hébreu de la diaspora de retour en Israël, ce qui est probable, puisque tous les autres Apôtres l’étaient, son nom vient probablement d’ELior qui signifie (Dieu est lumière).

Marc de son nom hébreu Yohanan (qui se traduit en français par Jean) Actes 12 :12, ce nom de Marc vient du latin (Markus) et signifie (marteau) il vient probablement du mot hébraïque Makabi qui signifie également (marteau) Il était un disciple et traducteur de l’Apôtre Pierre.

André est un nom d’origine grec (Andréas) qui vient d’andros (Homme) et signifie (Guerrier courageux) c’est peut-être la traduction du mot hébraïque Amotz qui signifie (fort brave). Juif, il était le frère de l’Apôtre Pierre. André s’en va évangéliser les Scythes, un peuple de nomades évoluant dans un large espace compris entre ce qu’on appelle aujourd’hui l’Ukraine et la Turquie. Lui aussi serait mort crucifié, sur une croix dont les branches forment un “X”. D’où le nom de “croix de Saint-André”

Etienne est un prénom d’origine française qui se substitue au prénom grec (Stéphane) qui signifie (couronné). Comme « Etienne » était un Juif helléniste, Il est possible que son nom fût choisi pour traduire le nom hébraïque Malkiel qui signifie (Roi est Dieu).

Philippe du grec « Philippos » (aime des chevaux). On pense qu’il était Juif d’origine grecque, mais vivant en Galilée, Philippe était de la ville de Bethsaïda, sur les bords du lac de Tibériade comme les Apôtres Pierre et André. Tout porte à croire qu’il était juif ami d’enfance de Pierre et d’André, bien que nous ignorions son véritable nom. Philippe n’est pas pêcheur, mais charretier. Son terrain de mission fut la Phrygie, en plein cœur de l’Asie mineure, au sud de la Cappadoce, puis Hiérapolis, aujourd’hui en Turquie. C’est là qu’il aurait terminé sa vie, crucifié la tête en bas, sous le règne infernal de Domitien.

1 (L’origine de Luc demeure incertaine mais tout porte à croire qu’il était également juif d’origine)

A partir de plusieurs Dictionnaires : L’équipe de Cantique de l’Olivier Franc

Source : Cantique de l’Olivier Franc

PLEINSFEUX.org

Mots clés: , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • LES SECRETS DE L’ATLANTIDE 2021

  • Conférence 2020

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction


Real Time Web Analytics