Persécutions

Publié le 15 octobre, 2020 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LES PERSÉCUTIONS

Par Michael Snyder – Le 9 septembre 2020

Les persécutions contre les chrétiens s’intensifient considérablement dans le monde.

Cela montre simplement le pouvoir des médias grand public.  S’ils n’en parlent pas, la plupart de la population ne saura même jamais que cela existe.

Mais, nous devrions en parler, car ce qui se passe est absolument horrible.  Dans certains cas, des parents chrétiens sont littéralement massacrés devant leurs enfants…

« Les extrémistes Qeerroo sont arrivés en voiture et, armés de fusils, de machettes, d’épées et de lances, ont recherché et massacré des chrétiens.  Les enfants ont été forcés d’assister à l’assassinat brutal de leurs parents à coups de machette », a ajouté le journal.

Partout dans le monde, des milliers et des milliers de chrétiens sont impitoyablement tués simplement à cause de ce qu’ils croient.  Mais, si vous ne comptez que sur des sources médiatiques contrôlées par l’entreprise pour vos informations, vous n’entendrez littéralement jamais parler de cette persécution implacable.  En fait, dans cet article, je n’ai pas de lien vers une seule source d’information grand public.  J’ai du aller sur les sites web de nouvelles chrétiennes pour documenter ce que je suis sur le point de partager avec vous, car les médias traditionnels évitent les histoires de ce genre comme la peste. Bien sûr, si des innocents étaient systématiquement massacrés pour une raison qui correspond aux divers programmes qu’ils défendent constamment, les médias grand public s’intéresseraient à tout cela.  Cela me bouleverse beaucoup que les morts de chrétiens soient traitées comme si elles n’avaient pas vraiment d’importance, et nous continuons de voir la persécution mondiale des chrétiens s’intensifier année après année.

Par exemple, jetez un œil à ce qui se passe en Éthiopie.  Des extrémistes mènent une campagne de porte-à-porte alors qu’ils recherchent des chrétiens à tuer …

Au moins 500 chrétiens ont été tués dans une vague continuelle d’attaques de porte-à-porte coordonnées et des milliers de survivants traumatisés ont fui pour sauver leur vie au cours des deux derniers mois dans l’État régional d’Oromia, dans le sud de l’Éthiopie, y compris sa capitale Addis-Abeba, selon des rapports.

Pour la plupart d’entre vous, c’est probablement la toute première fois que vous en entendez parler.

Un chrétien Oromo a été décapité après avoir refusé de déchirer le fil autour de son cou, qui est porté par de nombreux chrétiens éthiopiens en signe de leur baptême.  Les assaillants ont dit à sa femme que seuls ceux qui se prosternent devant Allah pour la prière sont considérés comme faisant partie de la communauté Oromo.

Cela devrait être l’une des plus grandes causes des droits de l’homme de notre époque, mais le silence des médias grand public est assourdissant.

C’est presque comme s’il y avait un effort concerté pour ne pas en parler.

Mais, je refuse de me taire.  Ces vies précieuses comptent et je vais en parler.

Au Soudan du Sud, 23 chrétiens ont été abattus lors d’un rassemblement religieux le 27 juillet, et les assaillants ont apparemment décidé que ce n’était pas suffisant et ont donc décidé de brûler un village entier …

Pendant ce temps, au Soudan du Sud, six enfants qui avaient été pris en otage figuraient parmi les 23 personnes tuées lorsque des hommes armés non identifiés ont attaqué une église anglicane de l’État de Jonglei, le 27 juillet.  Au moins 20 autres ont été blessés.

« Après avoir tué des gens dans l’église, les hommes armés se sont rendus dans le village de la ferme et y ont tué des gens », a déclaré Mgr Moses Anur Ayom du Service de Nouvelles Épiscopales.  « Les hommes armés ont incendié tout le village de Makol Chuei. »

Encore une fois, je parie que vous n’avez jamais entendu parler de cette histoire.

De l’autre côté du continent, des milliers de chrétiens sont systématiquement éliminés par les extrémistes au Nigeria…

Cette année déjà, près de 2000 chrétiens ont été impitoyablement piratés et abattus lors de raids surprises sur leurs villages.  Ces attaques mortelles et insensées sont souvent décrites comme des affrontements continus entre agriculteurs et éleveurs.  Ceux qui suivent de près croient qu’ils font partie d’un programme plus large, apparemment soutenu par les responsables gouvernementaux et les agences de sécurité, pour chasser les chrétiens de leurs terres.  Les citoyens nigérians ont été désarmés par le gouvernement, mais d’une manière ou d’une autre, les bergers militants Fulani sont armés jusqu’aux dents et n’ont pas peur de rencontrer des réponses de sécurité ou d’être capturés.

C’est quelque chose qui s’est passé tout au long de 2020, et c’est une autre histoire dont je parie que vous n’avez jamais entendu parler avant cet article.

Je pourrais continuer à parcourir d’autres exemples en Afrique, mais changeons de vitesse.

En Inde, les extrémistes religieux tuent régulièrement des chrétiens, mais ces décès retiennent rarement l’attention.  En voici quelques exemples…

Une jeune femme du district de Khunti de Jharkhand est devenue la cinquième victime d’une série de chrétiens tués en Inde en raison de leur foi.

La femme, Suman Munda, 25 ans, a été retrouvée morte le 19 juillet dans un endroit désert près de chez elle, selon Vatican News.  Un mois plus tôt, le 24 juin, un autre chrétien, Ramji Munda, 27 ans, avait été tué à l’extérieur d’un village du district de Khunti.

Dans l’ensemble, le nombre d’attaques contre des chrétiens en Inde semble continuer à augmenter d’année en année.  En 2019, un groupe a enregistré « 527 cas de persécution contre les chrétiens »

Le massacre de chrétiens en Inde est en augmentation.

En 2019, Persécution Relief, un groupe dédié à aider les chrétiens persécutés en Inde, a enregistré 527 cas de persécution contre les chrétiens, contre 447 cas en 2018.

Malheureusement, le nombre final pour 2020 sera probablement le plus élevé que nous ayons vu jusqu’à présent.

Mais, au moins, les choses en Inde ne sont pas aussi mauvaises qu’en Chine. Comme je l’ai mentionné précédemment, le gouvernement chinois semble avoir décidé que l’élimination de la foi chrétienne devait être une politique gouvernementale officielle.  Au cours des deux dernières années, d’innombrables églises ont été pillées, d’innombrables pasteurs ont été emprisonnés et d’innombrables Bibles ont été brûlées.

Et, même des centaines « d’églises » pro-gouvernementales qui font tout ce que le gouvernement central leur dit de faire continuent de faire démonter leur croix…

Bitter Winter a rapporté le 9 juin que des croix avaient été retirées de plus de 250 églises gérées par l’état dans la province orientale d’Anhui au cours des quatre premiers mois de l’année.  Selon les informations récemment reçues, 656 autres sites protestants gérés par l’état dans la province avaient perdu leur croix au cours du premier semestre de cette année, le total dépassant 900.

Heureusement, nous ne sommes pas encore confrontés à ce niveau de persécution dans le monde occidental, mais beaucoup de nos politiciens ont utilisé la pandémie que nous vivons pour mettre en œuvre des restrictions très strictes sur les rassemblements chrétiens.

En fait, la ville de Seattle a temporairement fermé un parc entier l’autre jour afin d’empêcher un événement de culte chrétien d’avoir lieu.  Ce qui suit vient de Todd Starnes…

La ville de Seattle a fermé un parc local avant un rassemblement massif de fidèles chrétiens.

Les chrétiens ont été bannis du parc, mais pas les Black Lives Matter ou Antifa. Lisez bien ceci, les amis.  Les organisateurs auraient pu annuler complètement l’événement, mais au lieu de cela, ils ont décidé de le faire descendre dans la rue et de le renommer en « protestation d’adoration »…

Mais, au lieu d’annuler l’événement, les chrétiens ont simplement déplacé le service dans la rue et l’ont qualifié de « protestation d’adoration ».

Brillant !  C’était merveilleux de voir un groupe de personnes aussi diversifié adorer le Seigneur ensemble sous un beau ciel bleu.

Mais, vous pouvez être sûr que les fonctionnaires de Seattle réfléchiront aux moyens d’empêcher qu’une telle chose ne se reproduise à l’avenir.

La haine des chrétiens augmente rapidement partout dans le monde, et elle va s’aggraver dans les années à venir.

Malheureusement, les médias contrôlés par les entreprises continueront presque certainement à ignorer la persécution qui se produit parce qu’elle ne correspond certainement à aucun des programmes qu’ils essaient de promouvoir.

C’est extrêmement malheureux, car chacune de ces vies perdues a une valeur immense et leurs histoires méritent d’être racontées.

Source: News.com

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Conférence 2020

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence à venir


Real Time Web Analytics