Nouvelles

Publié le 15 juillet, 2018 | par admin

0

LES PIRATES RUSSES

L’enquête de Robert Mueller accuse aujourd’hui la Russie d’avoir piraté les serveurs non sécurisés du Comité National Démocrate.

Par Geoffrey Grider – Le 13 juillet 2018

Aujourd’hui, l’enquête Mueller a accusé 12 agents russes d’avoir « implanté un code informatique malveillant connu sous le nom de malware et d’avoir utilisé des courriels d’hameçonnage pour prendre le contrôle des comptes des personnes associées à la campagne d’Hillary Clinton ». Encore une fois, vous plaisantez ?  De son propre aveu, la criminelle Hillary Clinton a gardé son serveur de courriel illégal dans la salle de bain de sa société d’hébergement, et il était si peu sécurisé et si ouvert qu’un enfant de 12 ans aurait pu le pirater.  NEWSFLASH : Monsieur Mueller, ne devriez-vous pas enquêter sur les opérations illégales d’Hillary Clinton qui ont permis aux agents russes d’accéder à son serveur et aux autres serveurs connectés à la Convention Nationale Démocrate ?

Comment les accusés russes ont-ils accédé à la Convention Nationale Démocrate?  De son propre aveu, la criminelle Hillary Clinton a gardé son serveur de courriel illégal dans la salle de bain de sa société d’hébergement, et il était si peu sécurisé et si ouvert qu’un enfant de 12 ans aurait pu le pirater.

Hoo Boy, je ne sais pas si cette histoire me donne envie de rire ou de pleurer. Robert Mueller, après près de deux années d’enquête sur la « collusion russe » entre Donald Trump et la Russie, n’a encore rien trouvé concernant l’objectif principal de l’enquête.  Mais, dans une annonce risible aujourd’hui, il a inculpé 12 russes pour « tentative d’interférer » dans les élections présidentielles américaines de 2016.  Comment les Russes auraient-ils fait cela ?  Accrochez-vous à vos chapeaux, les amis.  Seul un vrai détective comme Robert Mueller pourrait produire cette profondeur d’évidence étonnante.

  • DES ANNONCES SUR LES MÉDIAS SOCIAUX : L’enquête de Robert Mueller a conclu que divers agents en Russie pouvaient acheter des publicités sur des sites de médias sociaux comme Facebook et Twitter. Le but de ces publicités était « d’influencer l’opinion publique » lors des prochaines élections.  J’espère que vous plaisantez ?  Ce n’est même pas un crime ! NEWSFLASH : Monsieur Mueller, dans une société libre, les gens sont autorisés à acheter de la publicité pour promouvoir n’importe quelle position qu’ils aiment.  Des groupes américains comme les Socialistes Démocrates d’Amérique le font tout le temps.  Allez-vous arrêter ces gens là aussi ?
  • LOGICIELS MALVEILLANTS ET HAMECONNAGES : Ensuite, l’enquête de Robert Mueller a accusé les agents russes d’avoir « implanté un code informatique malveillant connu sous le nom de malware et d’avoir utilisé des courriels d’hameçonnage pour contrôler les comptes des personnes associées à la campagne d’Hillary Clinton ».  De son propre aveu, la criminelle Hillary Clinton a gardé son serveur de courriel illégal dans la salle de bain de sa société d’hébergement, et il était si peu sécurisé et si ouvert qu’un enfant de 12 ans aurait pu le pirater.  NEWSFLASH : Monsieur Mueller, ne devriez-vous pas enquêter sur les opérations illégales d’Hillary Clinton qui ont permis aux agents russes d’accéder à son serveur et aux autres serveurs connectés à la Convention Nationale Démocrate ?
  • PAS DE CONNEXION À TRUMP : Une fois de plus, aucune preuve de quelque nature que ce soit à quelque niveau que ce soit n’a été faite pour impliquer Donald Trump ou quiconque dans son organisation avec « une collusion russe ». NEWSFLASH : Monsieur Mueller, votre enquête devient rapidement une blague.  Sérieusement.

DE YAHOO NEWS : L’acte d’accusation prévoit un large effort coordonné à partir de mars 2016 pour pénétrer dans les principaux comptes de messagerie démocratiques, tels que ceux appartenant au Comité National Démocrate, la campagne Clinton et le Comité de la campagne du Congrès Démocrate.  John Podesta, le président de la campagne d’Hillary Clinton, faisait partie des personnes visées.  Mais, l’acte d’accusation identifie les accusés comme des officiers de la Direction des Renseignements de l’État-Major Général de la Russie, également connu sous le nom de GRU.  Il les accuse d’avoir surveillé secrètement les ordinateurs de dizaines de fonctionnaires et de volontaires démocrates, en implantant un code informatique malveillant connu comme des logiciels malveillants et en utilisant des courriels d’hameçonnages pour prendre le contrôle des comptes des personnes associées à la campagne d’Hillary Clinton. En juin 2016, les accusés ont commencé à planifier la publication de dizaines de milliers de courriels et de documents volés, selon l’acte d’accusation.  Les messages ont été libérés par des personnages fictifs comme DCLeaks et Guccifer 2.0.  Les accusations surviennent alors que Robert Mueller continue d’enquêter sur la coordination potentielle entre la Russie et la campagne de Donald Trump pour influencer l’élection présidentielle.  L’acte d’accusation n’allègue pas que les associés de la campagne de Donald Trump étaient impliqués dans les efforts de piratage ou qu’un Américain était sciemment en contact avec les agents du renseignement russes.

Maintenant, vous savez pourquoi la criminelle Hillary Clinton et son équipe ont refusé de remettre leurs serveurs de messagerie illégaux lorsque le FBI leur a dit de le faire, et ont détruit leurs BlackBerry, leurs iPhones et leurs Tablettes. L’opération Clinton dans son ensemble n’était pas seulement illégale, mais manquait même des systèmes de sécurité les plus élémentaires.  L’information incroyablement précieuse et classifiée était facile téléchargée par les Russes, s’ils ont effectivement fait ce dont Robert Mueller les a aujourd’hui de faire.

CNN Fact Check confirme que les dispositifs mobiles ont été détruits par les aides d’Hillary Clinton avec des marteaux.

Hey M. Mueller, que diriez-vous de faire une vraie enquête maintenant ?  Que diriez-vous d’enquêter sur la façon dont Hillary Clinton et la Convention Nationale Démocrate, à travers leurs serveurs illégaux de courriels, ont révélé des documents classifiés non seulement à des agents russes, mais aussi, à ceux d’autres pays comme la Chine ?

Ne retenez pas votre souffle, les amis.  Quelque part, aujourd’hui, la criminelle Hillary Clinton doit s’étouffer de rire.

Source

Traduit par PLEINSFEUX.ORG



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics