Fin des Temps

Publié le 28 février, 2020 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LES YEUX DE L’OBSCURITÉ

Le film de 1981 de Dean Koontz « Les Yeux de l’Obscurité » a prédit avec précision une flambée de coronavirus chinois, et a même nommé un laboratoire à Wuhan comme point de départ.

Par Geri Ungurean – Le 14 février 2020

Dans le roman, le coronavirus est appelé « l’arme parfaite » car il n’affecte que les humains.  Il ne peut pas non plus survivre à l’extérieur du corps humain pendant plus d’une minute et ne nécessite pas un processus de décontamination coûteux une fois qu’il se propage à travers une population et ceux qui le contractent.  La coïncidence entre le virus du livre et la véritable épidémie de coronavirus est étrange.  Actuellement, le coronavirus originaire de Wuhan, en Chine, provoque la panique dans le monde entier.  Jeudi, des responsables des Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC) ont confirmé qu’un évacué américain de Wuhan, actuellement au Texas, avait été diagnostiqué du virus, ce qui en fait le 15ème cas aux États-Unis.

L’auteur Dean Koontz a étrangement prédit l’épidémie de coronavirus de Wuhan en Chine dans son thriller « Les Yeux de l’Obscurité » de 1981.

Quelles sont les chances, vous pouvez demander à un auteur de thriller comme Dean Koontz, d’écrire un livre il y a 39 ans prédisant un coronavirus tueur ? Avant de répondre, ajoutez à cette question quelles sont les chances de l’appeler correctement comme commençant non seulement en Chine, mais dans la ville chinoise de Wuhan et dans un laboratoire ?  Parce que c’est le scénario exact dépeint par Dean Koontz dans son thriller « Les Yeux de l’Obscurité » de 1981 sur un coronavirus tueur dans un laboratoire de Wuhan, en Chine.  Je ne plaisante pas.  Le livre audio complet de ce roman est inclus en bas pour votre considération.

« En politique, rien n’arrive par accident.  Si cela se produit, vous pouvez parier que cela a été prévu de cette façon. »    (Franklin D. Roosevelt)

Nous savons tous que la probabilité statistique qu’un auteur appelle tous ces événements réels du 21ème siècle 4 décennies avant qu’il ne se produise est très faible, et pourtant, nous y sommes.  La théorie du complot existe à cause de « coïncidences » comme celle-ci.  Dean Koontz avait-il une connaissance interne de la possibilité de ces événements ?  Avant de répondre, permettez-moi d’attirer votre attention sur un article exclusif de NowTheEndBegins de 2013 où l’ancien agent de la CIA, Jim Garrow, a révélé dans notre émission de radio que le romancier de thriller d’espionnage Tom Clancy a été alimenté à la cuillère en informations privilégiées de la CIA et du Pentagone, puis a été tué pour couvrir tout cela.  Comme FDR nous l’a dit il y a des générations, il n’y a pas de coïncidences politiques et le coronavirus de Wuhan n’est rien de moins que politique. Bien joué, Dean Koontz, bien joué.

Un livre de Dean Koontz de 1981 prédit un coronavirus dans une coïncidence bizarre.

DE GER UNGUREAN : Le roman de fiction de l’auteur Dean Koontz raconte l’histoire d’un laboratoire militaire chinois qui crée un nouveau virus pouvant potentiellement être utilisé comme arme biologique en temps de guerre.  Le laboratoire est ironiquement situé à Wuhan, en Chine, et le virus inventé s’appelle Wuhan-400.

Dans le roman, le virus est appelé « l’arme parfaite » car il n’affecte que les humains.  Il ne peut pas non plus survivre à l’extérieur du corps humain pendant plus d’une minute et ne nécessite pas un processus de décontamination coûteux une fois qu’il se propage à travers une population et ceux qui le contractent.

La coïncidence entre le virus du livre et la véritable épidémie de coronavirus est étrange.  Comment Dean Koontz le savait-il ?

Actuellement, le coronavirus originaire de Wuhan, en Chine, provoque la panique dans le monde entier.  Jeudi, des responsables des Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC) ont confirmé qu’un évacué américain de Wuhan, actuellement au Texas, avait été diagnostiqué du virus, ce qui en fait le 15ème cas aux États-Unis.

Les responsables du CDC ont déclaré à Fox News qu’il y aurait  « probablement d’autres cas dans les prochains jours et semaines, y compris parmi d’autres personnes récemment rentrées de Wuhan ».  Bien que les 195 premiers évacués aient été libérés mardi, « plus de 600 personnes qui sont rentrées sur des vols affretés de Wuhan restent sous quarantaine fédérale et sont étroitement surveillées pour contenir la propagation du virus », ont ajouté des responsables.

Les Américains ont été évacués de Chine sur deux vols charters qui les ont amenés au Texas et au Nebraska.  Quelque 250 passagers auraient été à bord du vol vers le Texas, tandis qu’environ 70 passagers se trouvaient dans celui du Nebraska.

L’affaire marque également une première au Texas.  Les 14 autres cas ont été signalés à travers le pays, dont le premier s’est produit chez un homme de l’État de Washington qui a depuis été libéré de l’hôpital.  D’autres cas ont été confirmés en Californie, au Wisconsin, en Arizona, au Massachusetts et en Illinois.  Aucun décès n’a été signalé aux États-Unis et la grande majorité des cas restent en Chine.  Dans l’ensemble, plus de 50.000 personnes ont été malades dans le monde du coronavirus, tandis que 1370 sont décédées.

Notre Seigneur nous a dit que beaucoup de choses se produiraient pendant les derniers jours :

« Il s’assit sur la montagne des oliviers.  Et les disciples vinrent en particulier lui poser cette question : Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ?  Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise.  Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C’est moi qui suis le Christ.  Et ils séduiront beaucoup de gens.  Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : Gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent.  Mais ce ne sera pas encore la fin.  Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre.  Tout cela ne sera que le commencement des douleurs.  Alors, on vous livrera aux tourments, et l’on vous fera mourir ; Et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom.  Alors aussi plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres.  Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens.  Et, parce que l’iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira.  Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.  Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations.  Alors viendra la fin. »  (Matthieu 24:3-14)

Source: Now The End Begins 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics