Conspiration

Publié le 05 août, 2019 | par Equipe de Pleinsfeux

0

L’ESCOUADE DU DJIHAD DIRIGE MAINTENANT LE PARTI DÉMOCRATE

Par Kelleigh Nelson – Le 29 juillet 2019

Elles sont motivées par leur volonté de faire avancer un système mondialiste de gauche qui reléguerait nos libertés à la poubelle.

Alexandria Ocasio-Cortez

« Ce pouvoir d’influencer la politique a toujours été le but ultime de l’infiltration du Parti Communiste.  C’était beaucoup plus dangereux et, comme les événements l’ont prouvé, beaucoup plus difficile à détecter que l’espionnage, qui est banal à côté de cela, même si les deux vont de pair. » (Whitacre Chambers)

« Je ne suis pas un critique de l’occident.  Je suis un critique de la faiblesse de l’occident.  Je suis un critique d’un fait que nous ne pouvons pas comprendre : Comment perdre sa force spirituelle, sa volonté et sa liberté, sans les valoriser, ne pas vouloir consentir des sacrifices pour cela. »  (Alexandre Soljenitsyne, Avertissement à l’Occident)

L’équipe du djihad est composée de quatre femmes au Congrès : Les représentantes Ilhan Omar du Minnesota, Alexandria Ocasio-Cortez de New York, Rashida Tlaib du Michigan et Ayanna Pressley du Massachusetts.  Tous souhaitent changer de génération en génération notre pays.

Ces Janes djihadistes sont des communistes engagées.  Elles ont volontairement abrogé leurs serments dans une idéologie enracinée non à Philadelphie, mais à Moscou.  Le djihad politique est leur jeu, il est évident dans leur haine de notre culture, de notre pays, de notre Constitution et, en fin de compte, des fondateurs européens blancs de notre magnifique pays.

Elles sont motivées par leur volonté de faire avancer un système mondialiste de gauche qui reléguerait nos libertés à la poubelle.  Ces Janes djihadistes, qui ne sont pas responsables de leurs actions et qui partagent leur affinité pour le communisme international, méprisent totalement l’état de droit.  Elles ne croient pas en l’Amérique d’abord, et leurs opposants sont immédiatement accusés de bigot raciste, y compris la présidente de la Chambre des Représentants, Nancy Pelosi.

Pelosi perd le contrôle

La présidente Pelosi est victime de brimades de la part des nouveaux jeunes membres de Janes djihadistes, malgré les nouvelles d’Alexandria Ocasio-Cortez (AOC) et la « réunion gracieuse » de Pelosi.  Les médias sociaux ont récemment pris feu face à la guerre ouverte de Nancy Pelosi avec l’AOC et les « Juges Démocrates » (un mouvement politique prônant une transition progressive du capitalisme au socialisme par des moyens démocratiques).  Pelosi a du mal à garder le contrôle de son parti.

Elle réalise que se déplacer trop à gauche poussera les électeurs démocrates dans les bras de Donald Trump.  Elle s’est continuellement battue contre les accusations de destitution prononcées contre notre présidente, sachant que cela pourrait détruire les chances de conserver leur majorité à la Chambre.

Nancy Pelosi a fait preuve d’une patience considérable à l’égard d’AOC et du reste de l’équipe pendant les premiers mois qui ont suivi leur adhésion au Congrès.  Bien sûr, elle a dû éteindre quelques feux, y compris plusieurs incendies liés à leur propension à échanger des insultes antisémites.  Mais, les attaques contre un caucus démocrate, sans parler de Pelosi personnellement, par un membre du personnel ont épuisé la patience de l’orateur.  Elle a distingué Chakrabarti lors d’une réunion à huis clos et lui a dit : « Vous ne pouvez pas tweeter à propos de nos membres et vous attendre à ce que nous pensions que ce n’est pas grave. »

Les principaux médias ont montré leurs véritables couleurs socialistes démocrates en soutenant et en supportant sans cesse les Janes djihadistes et ceux qui souscrivent à leurs positions radicales.  Pelosi a permis à son parti de lancer vagues après vagues de protestations contre notre président et le parti républicain en criant au « racisme » à chaque tournant.  Maintenant, elle ressent le choc de l’attaque de ces quatre Janes djihadistes qui l’accusent de discrimination à l’égard des femmes de couleur lorsqu’elle défie leurs stratagèmes totalitaires.  Leur accusation perpétuelle de racisme est devenue tellement cavalière que le sens même a été dilué.

Voyons d’abord « Alexandria O-C », y compris ceux qui la financent.

Alexandria Ocasio-Cortez

Alexandra Ocasio-Cortez (AOC) a été élevée à Yorktown Heights, une ville aisée à majorité blanche du comté de Westchester, dans l’État de New York.  Elle a ensuite obtenu des diplômes en économie et en relations internationales à l’Université de Boston.  Durant son séjour là-bas, elle a également travaillé pour le regretté sénateur Ted Kennedy sur des questions relatives à l’immigration et aux affaires étrangères.

En 2012, elle a créé une maison d’édition, Brook Avenue Press (BAP), qui a produit des livres pour enfants décrivant le Bronx de façon positive.  (L’État de New York a dissous BAP en octobre 2016, ce qui survient lorsqu’une entreprise omet de produire une déclaration d’impôt ou de payer ses impôts.  Le 6 juillet 2017, l’état a émis un mandat d’arrêt contre le non-paiement de l’impôt sur les sociétés.  En mars 2019, le BAP devait encore 1.870,36 USD.)

Choisi pour le bureau

Comme Barrack Obama, AOC était un organisateur communautaire efficace. Ils ont tous deux appris la tactique communiste de Saul Alinsky.  La course au Congrès d’AOC a été créée à la suite d’une campagne de recrutement organisée par un groupe appelé Juges Démocrates (JD).  En 2017, elle a commencé à auditionner des candidats potentiels pour briguer divers sièges au Congrès américain sur sa plate-forme politique de gauche.  JD a été fondé en 2017 par Cenk Uygur du programme « régressif » d’information en ligne, Les Jeunes Turques, par Kyle Kulinski de Pourparlers Séculaires et par Zack Exley et Saikat, anciens membres de la campagne présidentielle de Bernie Sanders.

Reconnaissant son potentiel pour devenir un personnage politique influent, l’organisation de gauche nouvellement formée, le Tout Nouveau Congrès (BNC), un PAC fondé par Zach Exley et Saikat Chakrabarti, l’a contactée et l’a encouragée à se présenter à la Chambre des Représentants des États-Unis.  La même année, Ocasio-Cortez a servi d’organisatrice à la candidature du sénateur Bernie Sanders à la présidence.  En décembre 2017, elle a pris la parole lors d’un rassemblement Black Lives Matter.

Bernie Sanders, Cynthia Nixon, Barack Obama, MoveOn.org, Our Revolution, les socialistes démocrates d’Amérique et Black Lives Matter ont apporté leur soutien à la campagne du Congrès d’AOC pour l’année 2018.  La représentante américaine Barbara Lee a contribué à la campagne.

Chakrabarti et les fonds fiduciaires

L’AOC est le leader d’un mouvement, pas seulement un membre du Congrès. Saikat Chakrabarti, pour sa part, a été beaucoup plus que le chef de cabinet d’Ocasio-Cortez : Il est devenu le stratège en chef d’une insurrection générationnelle.

A l’instar de ses sœurs Janes djihadistes, AOC promeut le Nouvel Accord Vert (qui n’est rien d’autre que l’Agenda 2030 des Nations Unies), Medicare pour tous, des collèges sans droits de scolarité, des limites au Deuxième Amendement, la dissolution de Immigration and Customs Enforcement (ICE) et le Département de la Sécurité Intérieure (DHS) ainsi que l’ouverture des frontières, le meurtre des bébés à naître jusqu’à la naissance et après, et un taux d’imposition de 70% pour ceux qui gagnent 10 millions de dollars ou plus. Comme ses sœurs Janes djihadistes, elle est anti-israélienne et anti-juive, et a défendu et loué la militante islamiste Linda Sarsour.

AOC soutient Antifa même après qu’un militant Antifa ait tenté de commettre un attentat terroriste contre une installation ICE à Tacoma, dans l’État de Washington, le 13 juillet 2019, et le journaliste blessé Andy Ngo lors d’un rassemblement à Portland, en Oregon.

Saikat Chakrabarti, un riche enfant de fonds d’affectation spéciale, est devenue responsable de la campagne du Congrès d’AOC en 2018 et chef de son personnel au Congrès en 2019.  Il définit la politique de l’Escouade Djihadique et souhaite éliminer Nancy Pelosi.  Le tout nouveau Congrès (BNC) de Chakrabarti et les Juges Démocrates ont été les principaux partisans de la campagne d’Ocasio-Cortez.

Le BNC est composé de démocrates qui apporteraient « la justice » à un pays profondément imparfait qui « était fondé sur l’esclavage et le génocide » et n’avait « jamais pu échapper à cet héritage ».  Les exigences de la justice émanant du mouvement Black Lives Matter et s’assoit face à l’inégalité raciale qui persiste et même s’aggrave.

Chakrabarti a déclaré : « Le Nouvel Accord Vert ?  Nous n’avons pas commencé cela à partir d’une question climatique.  Nous avons commencé cela comme un moyen d’inverser et de renverser l’économie.  C’est une idée économique. »  Admettons ce fait sur tous les changements climatiques !  Il écrit ses discours.  Ils sont ses sbires.  Il contrôle l’argent.

À propos, AOC est contestée.  Sherie Murray, immigrante jamaïcaine, se présente contre AOC en 2020.  Elle a participé à l’émission de Lou Dobb le 25 juillet 2019. Murray était une partisane d’AOC en 2016 et a voté pour Barack Obama à deux reprises.  Elle n’est pas ce que Fox News rapporte sur elle.

Chakrabarti a aidé à établir deux comités d’actions politiques qui payaient une société dont il dirigeait plus d’un million de dollars en 2016 et 2017, selon les archives du financement de la campagne fédérale.  Et, ils avaient raison à Knoxville.  Le 6 mars 2019, le Daily Caller signalait que, selon les documents qu’ils avaient obtenus, AOC et son principal collaborateur avaient « un contrôle majoritaire sur les Juges Démocrates », qui ont joué un rôle crucial dans sa victoire électorale.

Chakrabarti a démissionné du conseil d’administration de Juges Démocrates, et le site web de la PAC ne mentionne plus Ocasio-Cortez en tant que gouverneur, mais, des documents gouvernementaux montrent que les deux détiennent toujours le contrôle majoritaire.

L’ancien commissaire de la FEC, Brad Smith, a déclaré qu’AOC n’avait jamais révélé son contrôle du PAC à la FEC.  Si elle a délibérément dissimulé ces informations à la FEC, elle et Chakrabarti « pourraient être condamnés à une peine de prison ».  Une plainte a été déposée par la Commission Électorale Fédérale (FEC).

Conclusion

Une Jane Djihadiste, Alexandria Ocasio-Cortez, est le chef de l’équipe du djihad.  Ne croyez jamais qu’elle est stupide… elle est soignée et promue ; Le reste de l’équipe suivra.  Ilhan Omar est membre du Congrès somalien.

Source: News With Views 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics