L’EUPHRATE S’ASSECHE : L’ACCOMPLISSEMENT DE LA PROPHETIE DE JEREMIE ?

Euphrate_01

Partager avec les autres

« Une sécheresse contre ses eaux, qu’elles soient asséchées ! Car c’est un pays d’idoles; Ils sont obsédés par leurs images redoutables. » Jérémie 50 :38 (la bible d’Israël)

 Adam Eliyahou Berkowitz  – le 18 novembre 2022

Crise alimentaire

La région, autrefois connue sous le nom de Croissant fertile, est au bord d’une crise alimentaire car les principales sources d’eau disparaissent. Les responsables ont du mal à faire face alors qu’un scénario prophétique apparaît.

Les responsables irakiens rapportent que pendant trois années consécutives, la saison des pluies a commencé plus tard et s’est terminée plus tôt que la norme historique. Cela s’est accompagné d’une diminution de l’eau circulant dans ses deux principaux fleuves, le Tigre et l’Euphrate. La région est également en proie à un conflit en cours. 

“La désertification menace désormais près de 40% de la superficie de notre pays – un pays qui était autrefois l’un des plus fertiles et productifs de la région”, a déclaré le président irakien Abdul Latif Rashid lors du sommet sur le climat en Égypte la semaine dernière.

Nadhir Al-Ansari, professeur à l’Université de technologie de Lulea en Suède, a déclaré à Reuters que les précipitations en Irak avaient diminué de 30 % au cours des trois dernières décennies, les précipitations les plus faibles étant survenues au cours des deux dernières années.

“Ce qui était autrefois connu sous le nom de Croissant fertile a commencé à mourir il y a environ 35 ans”, a-t-il déclaré.

Les autorités accusent la Turquie d’avoir réduit le débit du fleuve en amont au cours des deux dernières années à la moitié du niveau auquel elle s’était engagée dans un accord de 1987, une affirmation que le gouvernement turc nie. Au cours de l’année qui s’est terminée en septembre, les précipitations dans le sud-est de la Turquie, d’où proviennent les rivières, ont été inférieures de 29 % à la moyenne des trois décennies précédentes, selon l’agence météorologique turque. Les barrages et la sécheresse ont réduit les eaux des deux fleuves à environ 20% des niveaux précédents. 

Tous ces éléments combinés ont conduit à une crise alimentaire dans la région. Près de 90% des cultures pluviales, principalement du blé et de l’orge, ont échoué cette saison, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en Irak.

L’Euphrate, long de 1 700 milles, est la principale source d’eau potable et alimente trois centrales hydroélectriques qui produisent de l’électricité pour environ trois millions de personnes en Syrie. Deux barrages dans le nord de la Syrie risquent d’être fermés de manière imminente, ce qui priverait environ trois millions de personnes d’un accès à l’électricité. Le niveau d’eau du barrage de Tishrin, le premier dans lequel tombe la rivière en Syrie, a baissé de cinq mètres et se situe actuellement à environ dix centimètres au-dessus du « niveau mort » lorsque les turbines cessent de produire de l’électricité.

L’ Euphrate figure en bonne place dans la Bible et est décrit comme bordant le jardin d’Eden.

« Le nom du troisième fleuve est le Tigre, celui qui coule à l’est de l’Assyrie. Et le quatrième fleuve est l’Euphrate. ” Genèse 2:14

Il a également été nommé comme l’une des frontières du pays que Dieu a accordé aux descendants d’Abraham.

“Ce jour-là, Hachem fit une alliance avec Avram , en disant:” A ta postérité j’attribue ce pays, depuis le fleuve d’Egypte jusqu’au grand fleuve, le fleuve Euphrate: ” Genèse 15:18

Le prophète Jérémie a décrit comment les eaux de Babylone, la région comprenant actuellement la Syrie et l’Irak, s’assècheraient en punition de leurs pratiques idolâtres, la dévastation étant si complète qu’elle rendrait la région, autrefois partie du soi-disant “croissant fertile”. ‘, inhabitable.

« Une sécheresse contre ses eaux, qu’elles soient asséchées ! Car c’est un pays d’idoles; Ils sont obsédés par leurs images redoutables. Assurément, les chats sauvages et les hyènes y habiteront, et les autruches y habiteront; Elle ne sera plus jamais colonisée, Ni habitée à travers les âges. Jérémie 50:38-39 

L’eschatologie chrétienne et musulmane comprend des prophéties sur l’assèchement de l’Euphrate signalant la fin des jours. 

Dans l’islam, certains hadiths suggèrent que l’Euphrate va s’assécher, révélant des trésors inconnus qui seront la cause de conflits et de guerres. Dans le livre chrétien de l’Apocalypse, il est prophétisé que dans un ” avenir proche ” l’Euphrate de Potamos ou ” jaillissant comme de l’eau ” du Moyen-Orient s’asséchera en préparation de la bataille d’Armageddon.

Source

Traduit par PLEINSFEUX

close

Ne manquez rien !

Rejoignez les nouvelles de PleinsFeux.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !
En savoir plus dans notre politique de confidentialité

Translate »