Création

Publié le 04 octobre, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

0

L’INVENTION DE LA TERRE PLATE

– Adaptation du livre du même titre Prof. J.B. Russel par Ian Taylor

Il existe de bonnes raisons pour lesquelles les cours d’histoire sont généralement sans intérêt. Presque tous les événements dans l’histoire, surtout ceux de l’histoire européenne avaient pour motifs des causes religieuses : les musulmans massacraient les catholiques, les catholiques tuaient les protestants, les protestants massacraient les catholiques et tous les partis persécutaient les juifs. Durant le dernier siècle, les écoles étaient dirigées par des autorités religieuses et les enfants allaient aux écoles qui répondaient aux croyances de leurs parents.

Il est vrai qu’il y avait des préjugés mais il n’y avait pas de conflit à l’intérieur de l’école. Lorsque les gouvernements ont pris contrôle de l’éducation publique, les enfants des diverses croyances ont été mis dans les mêmes classes. Pour éviter les conflits, les autorités ont discrètement enlevé toute mention de religion dans la majorité des textes et ce processus continue jusqu’à ce jour. Il devint alors difficile de déterminer qui a persécuté qui. Donc l’histoire est présentée comme une série de faits épars : qui, quand, où, mais rarement pourquoi. Le sujet cesse alors d’attirer l’attention et sombre vite dans l’oubli.

Les omissions historiques sont déjà assez graves, mais il y a eu aussi des exemples d’addition ou des inventions , et l’effet global, qu’il soit intentionnel ou non, était de diminuer l’importance du christianisme. Récemment, plusieurs professeurs d’histoire ont commencé à révéler ces additions les appelant mythes . Au centre de ces mythes est la notion évolutionniste que l’humanité a fait du progrès. Chaque période de l’histoire a eu ses aspects négatifs et positifs et les historiens libéraux ont produit cette illusion de progrès depuis la période de la Renaissance. Ils ont réussi ceci en mettant de l’emphase sur les aspects négatifs de la chrétienté comme l’Inquisition et le mythe de la terre plate, et en appelant la période chrétienne l’âge de l’ignorance (Moyen Âge) . Les aspects positifs, tels que l’origine chrétienne des écoles, des hôpitaux et des universités et le support chrétien pour les sciences, sont rarement mentionné.

En racontant l’histoire de cette façon, on laisse l’impression que le progrès est venu seulement après la Renaissance. Alors qu’il y a eu de grands sauts technologiques, l’humanité ne s’est guère améliorée dans sa façon de traiter l’humain et sa compréhension de ses origines et de sa destinée a régressé et non progressé. Dans cet article, nous allons étudier le mythe de la terre plate et rendre hommage au livre de J.B. Russell, professeur d’histoire à l’Université de Californie.  Lire la suite …

Source : ASCQ

PLEINSFEUX.org

Mots clés: , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics