Prophéties

Publié le 14 juillet, 2012 | par Pleins Feux

0

L’Iran promet de venger le meurtre de son scientifique nucléaire

Ceux qui sont responsables « ne se sentiront jamais en sécurité. »

par John Hayward – Le 12 janvier 2012

Mercredi, le scientifique nucléaire iranien Mostafa Ahmadi-Roshan se déplaçait dans sa voiture, en route pour les installations d’enrichissement d’uranium de Natanz, où les plus imaginables utilisations pacifiques pour l’uranium sont envisagées, et ils l’enrichissent avec amour.

Conduisant une motocyclette, quelqu’un s’est approché de sa voiture et a accidentellement laissé tomber une bombe magnétique qu’il transportait. La bombe s’est elle-même attachée à la voiture de Roshan, dans un de ces accidents maléfiques qui rendent les bombes magnétiques presque aussi dangereuses pour les conducteurs que les téléphones cellulaires, et, soudainement, l’Iran a perdu un de ses scientifiques nucléaires. Un piéton a également été tué dans l’explosion.

L’Iran perd des scientifiques nucléaires très rapidement… Quatre d’entre eux ont été tués au cours des quatre dernières années, avec une bombe magnétique utilisée dans au moins un cas précédent. Ils n’ont pas beaucoup de scientifiques possédant les compétences nécessaires pour le développement d’armes nucléaires… euh, excusez-moi, je voulais dire « recherches pacifiques sur l’énergie nucléaire »… de sorte que ces assassinats ont mis une réelle sourdine dans leur programme.

Comme rapporté par la Voix de l’Amérique, les autorités américaines ont nié vigoureusement tout rôle dans le dernier meurtre:

« Le porte-parole de la Maison Blanche, Tommy Vietor, a déclaré que les États-Unis n’avaient «absolument rien à voir » avec l’explosion qui a tué Mostafa Ahmadi Rosha, et a dit que les États-Unis condamnent fermement l’attaque et tous les actes de violence. »

« La Secrétaire d’État américaine, Hillary Clinton, a répété le refus de la Maison Blanche, en disant : « Je tiens à nier catégoriquement toute implication des États-Unis dans tout type d’acte de violence en Iran. » »

La Maison Blanche et le Département d’État peuvent respirer à l’aise, parce que l’Iran est assez certain que quelqu’un d’autre est derrière cette dernière attaque. Ils ont envoyé une lettre à l’Organisation des Nations Unies dénonçant « ces actes cruels, inhumains et criminels de terrorisme », et ont pointé un doigt accusateur en direction d’Israël, tel que noté par le Jerusalem Post:

« L’organisation iranienne de l’énergie atomique a déclaré mercredi que la voie nucléaire du pays ne changerait pas, après que Téhéran ait accusé Israël d’avoir tué un de ses scientifiques nucléaires dans une « action odieuse ». »

« L’agence a déclaré dans un communiqué que le programme nucléaire controversé, dont l’Iran dit être dirigé vers l’énergie civile et que l’Occident, par le biais de l’AIEA postée à Vienne, affirme dirigé vers des armes atomiques, continuera malgré les pressions internationales, a rapporté Al Alam TV de l’Iran en langue arabe. »

« Nous allons continuer notre voie nucléaire sans aucun doute… Notre chemin est irréversible », disait le communiqué cité par la chaîne de télévision.

« Les actions haineuses de l’Amérique et du régime sioniste criminel d’Israël ne perturberont pas notre chemin glorieux et l’Iran continuera fermement dans cette voie sans aucun doute », indique le communiqué.

« Plus vous nous tuez, plus notre nation sera éveillée comme le disait notre défunt leader de la révolution islamique, l’Ayatollah Ruhollah Khomeiny. »
L’appareil de sécurité a émis une menace sérieuse :

« La réponse de l’Iran à l’assassinat d’un scientifique nucléaire en Iran, mercredi, sera dure et pourrait aller au-delà de ses frontières, a déclaré un site web aligné sur le régime de Téhéran citant une source supérieure de sécurité. »

« Ceux qui ont donné l’ordre de l’assassinat, déclarait la source citée par « RajaNews », ne se sentiront jamais en sécurité, ajoutant que l’Iran a une stratégie de contre-attaque transfrontalière et transrégionale. Il a dit que l’Occident et Israël étaient derrière les attaques en Iran. »

L’officiel a ajouté que Téhéran était entrée dans « une nouvelle ère d’opérations du renseignement » contre ses ennemis. »

Pendant ce temps, le président et le vice-président de l’Iran jouaient à la victime :

« À Cuba, mercredi, le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a déclaré que l’Iran n’avait rien fait pour justifier l’hostilité de ses ennemis, mais il n’a rien dit au sujet de l’attaque. »

« Ahmadinejad devait plus tard rencontrer le président cubain, Raul Castro, mais, peu après son arrivée dans la capitale cubaine, il a dit à des étudiants de l’Université de La Havane, dans des remarques à peine voilées, que l’Iran était «puni» pour aucune bonne raison. »

« Avons-nous agressé quelqu’un? Avons-nous demandé plus que nous devrions avoir? Jamais, jamais. Nous avons seulement demandé à parler de l’établissement de la justice », a déclaré Ahmadinejad. »

« Le vice-président iranien, Mohammad Reza Rahimi, en charge pendant tous les voyages d’Ahmadinejad, a déclaré à la télévision d’État iranienne que « cette action terroriste avait été réalisée par des agents du régime sioniste d’Israël et par ceux qui prétendent combattre le terrorisme, les États-Unis, avec l’objectif d’arrêter nos scientifiques de servir l’Iran. »

CNN a rapporté que les Israéliens avaient également nié toute implication dans l’attaque à la bombe, bien que cela sonne comme si leur cœur n’était pas vraiment présent, parce que le déni a été publié à la page Facebook du Général de brigade Yoav Mordechai : « Je n’ai aucune idée de qui cible les scientifiques iraniens, mais je n’ai certainement pas versé une larme. » Mordechai a résisté à la tentation d’accompagner cette déclaration avec une photo d’un chaton habillé en scientifique nucléaire iranien, comme c’est normalement la coutume avec les messages Facebook.

Les surveillants de l’Iran ont déclaré à CNN qu’il était probable que la résistance iranienne ait également joué un certain rôle dans l’attaque :

« « Le contentieux le plus probable chez les personnes qui suivent ceci est que les Israéliens le font, éventuellement en coopération avec les moudjahidins iraniens », a déclaré Trita Parsi, président du Conseil National Irano-Américain et auteur du livre « Un seul roulement de dés : La diplomatie d’Obama envers l’Iran ». »

« Il n’y a presque aucun inconvénient pour Israël », a-t-il dit. Les meurtres «sortent des actifs nucléaires et embarrassent l’Iran» en montrant que le régime ne peut pas empêcher de telles attaques, a dit Parsi. Et « si l’Iran riposte par un acte violent, alors Israël pourra pointer cette action comme une raison pour entreprendre une action militaire contre le régime. » »

« Michael Rubin, chercheur résident à l’American Enterprise Institute, convient que la participation israélienne est le scénario le plus «plausible». Et Mark Hibbs, associé sénior du Carnegie Endowment for International Peace, a aussi dit que la façon dont les attaques ont eu lieu «serait compatible» avec la possibilité qu’Israël pourrait avoir agi avec la coopération à l’intérieur de l’Iran. »

Si Israël était effectivement impliqué, les Iraniens vont devoir trouver une meilleure menace que de leur promettre qu’ils « ne se sentiraient plus jamais en sécurité ». Parce qu’Israël n’a jamais été en sécurité.

http://www.humanevents.com/article.php?id=48759

Mots clés: , , , , , , , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics