Politique Internationale

Publié le 11 décembre, 2020 | par Equipe de Pleinsfeux

0

MACHINES DOMINION

La Chine possède DOMINION et contrôle tous les fonctionnaires qui font fonctionner les machines à tous les niveaux de gouvernement.

 

Par Mike Adams – Le 6 décembre 2020

Le projet Amistad, via TET, sur les délais artificiels des 8 et 14 décembre.

(Natural News) – Notes de la mise à jour de la situation d’aujourd’hui (6 décembre), podcast complet intégré ci-dessous :

Plus de remplaçants au conseil consultatif de la défense – Via le Réseau de Nouvelles Fédéral :

Le Pentagone a nommé deux proches alliés du président Donald Trump, Corey Lewandowski et David Bossie, à un conseil consultatif de la défense, poursuivant une purge post-électorale dans les dernières semaines de l’administration.

Le Secrétaire à la Défense par intérim, Christopher Miller, qui a été installé par Trump le 9 novembre après avoir limogé le Secrétaire à la Défense de l’époque, Mark Esper, a déclaré vendredi dans un communiqué écrit que neuf membres du Defense Business Board avaient été remplacés par la nomination de 11 nouveaux membres.

Lewandowski et Bossie sont parmi les plus fervents partisans de Trump.  Les neuf autres personnes nommées sont Henry Dreifus, Robert McMahon, Cory Mills, Bill Bruner, Christopher Shank, Joseph Schmidt, Keary Miller, Alan Weh et Earl Matthews.

Dominion appartient à la Chine communiste, qui dirige également les géants de la technologie, les médias de gauche et la plupart des démocrates au Congrès.

« La société mère de Dominion organise un placement de 400 millions de dollars 1 mois avant l’élection : Dépôt auprès de la SEC » (The Epoch Times) :

Un dépôt auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis montre qu’UBS Securities LLC a organisé un placement privé de 400 millions de dollars avec Staple Street Capital III, L.P. le 8 octobre 2020.

Staple Street Capital, une société de capital-investissement située à New York, a acheté Dominion Voting Systems le 17 juillet 2018, pour un montant non divulgué.

La société de valeurs mobilières qui a organisé la transaction, UBS Securities LLC, est une division d’UBS Americas Inc, qui appartient en dernier lieu à UBS Group AG, une société cotée à la bourse suisse SIX.

Selon Bloomberg, trois des quatre membres du conseil d’administration d’UBS Securities LLC sont chinois, dont au moins un semble résider à Hong Kong.

L’un d’eux est Ye Xiang, un ressortissant chinois qui a également été membre du conseil d’administration de la filiale UBS basée à Pékin.

Ce facilitateur d’accords est le vice-premier ministre chinois Wang Qishan, qui est considéré comme le responsable communiste le plus féru de finances.  Il était maire de Pékin en 2006 lorsqu’il a rencontré le président d’UBS, Marcel Ospel.

Sidney Powell, dans une entrevue à Newsmax, sur le timing.

En fait, dans l’affaire de fraude du 8 décembre, la date limite n’est pas conforme.  Nous avons au moins jusqu’au 14 décembre.  Nous pourrions intenter davantage de poursuites, mais, un tribunal du Michigan et du Wisconsin vient de nous donner aujourd’hui un ordre remarquable reconnaissant cela.  Ce ne sont pas de purs concours électoraux que nous combattons, ce sont des poursuites pour fraude massives qui peuvent annuler les résultats de l’élection en raison de cette fraude à tout moment.

Le projet Amistad, via TET, sur les délais artificiels des 8 et 14 décembre.

Le projet Amistad a également intenté une action en justice dans plusieurs états clés, arguant que des actions illégales de la part des autorités étatiques et locales ont conduit à plus de 1,2 million de bulletins de vote potentiellement frauduleux. « Grâce à des enquêtes rigoureuses à l’appui de notre litige, nous démontrons que les autorités nationales et locales ont effrontément violé les lois électorales dans plusieurs états swing afin de faire avancer un programme politique partisan », a déclaré Phill Kline, directeur du projet Amistad, dans un communiqué.  « En conséquence, il est impossible pour ces états de déterminer leurs électeurs présidentiels conformément à la date limite arbitraire fixée par la loi fédérale en 1948, et donc, la seule date limite qui compte est le 20 janvier 2021. »

Source: Natural News 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • LES SECRETS DE L’ATLANTIDE 2021

  • Conférence 2020

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction


Real Time Web Analytics