Santé

Publié le 30 janvier, 2019 | par Equipe de Pleinsfeux

0

MAHMOUD ABBAS

Par Batya Jerenberg – Le 23 janvier 2019

Le chef de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, doit la vie à un médecin israélien.

Lorsque Mahmoud Abbas a été hospitalisé, en mai dernier, son état s’est détérioré jusqu’à ce qu’Israël envoie un spécialiste.

Le président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, aurait pu mourir en mai dernier sans l’intervention israélienne, a rapporté mercredi Ynet News.

Admis dans un hôpital privé de Ramallah pour une grave infection de l’oreille, la santé du dirigeant de l’Autorité Palestinienne s’est détériorée rapidement alors qu’il contractait une pneumonie.  Malgré les efforts de ses médecins, y compris des spécialistes étrangers, il était à craindre que le jeune homme de 83 ans ne se rétablisse pas, a indiqué le rapport.  C’est à ce moment que le gouvernement israélien est intervenu.

Tout d’abord, il a été proposé de transférer Mahmoud Abbas dans un centre médical israélien, dont les installations avancées sont supérieures à celles de l’Autorité Palestinienne.  Cela a été refusé, selon Ynet, parce que les responsables de l’Autorité Palestinienne craignaient une réponse colérique de la part des palestiniens de la rue si la nouvelle venait à se répandre.

Au lieu de cela, Israël a envoyé un spécialiste à Mahmoud Abbas, qui a collaboré avec son équipe médicale et a réussi à le stabiliser après deux jours de traitement intensif.  Il a été libéré de l’hôpital une semaine plus tard.

L’Autorité Palestinienne a d’abord affirmé que le président avait été admis pour une petite opération de l’oreille, puis, y est ensuite retourné pour des examens médicaux.  Quelques jours plus tard, ils ont admis que Mahmoud Abbas avait une infection pulmonaire, mais qu’il « réagissait rapidement au traitement et qu’il se remettait ».  Le bureau du président a publié des photos rassurantes au public.

Mahmoud Abbas, un gros fumeur, aurait abandonné cette habitude à la suite de cette peur, mais des problèmes de santé ont continué de le menacer.  En août, Channel 10 News d’Israël, citant des Palestiniens anonymes, avait déclaré que lorsqu’il lui avaient rendu visite pendant la fête de l’Aïd al-Adha, il ne se souvenait plus de qui ils étaient.  Les responsables du bureau du président ont immédiatement rejeté les affirmations de désorientation mentale, en affirmant que Mahmoud Abbas travaillait à plein régime.

Ynet semble le confirmer.  Le site rapporte que  Mahmoud Abbas a passé 109 jours ces dernières années dans 17 pays, dont deux à destination des États-Unis et de la Russie.  La semaine dernière, il s’est rendu à New York pour prendre la présidence du G77, le plus grand bloc de l’Organisation des Nations Unis.

La santé de l’octogénaire inquiète beaucoup Israël, car il n’a formé aucun successeur particulier et nombreux sont les membres de l’Autorité Palestinienne qui se disputeront les fonctions de dirigeant lorsqu’il quittera ses fonctions ou décédera.  On craint que ce scénario soit sanglant et prolongé, et Israël n’a aucun intérêt à ce que la situation de sécurité relativement stable dans l’Autorité Palestinienne se désagrège en conséquence.

Source : Israël News 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics