Bruit de guerre

Publié le 20 août, 2021 | par Equipe de Pleinsfeux

0

MEMBRES DU CONSEIL DE SÉCURITÉ

L’ancien chef de l’Organisation des Nations Unies a déclaré au président iranien que « les membres du Conseil de sécurité ont décidé de faire la guerre à l’Iran ».

Par Hal Turner –  Le 2 août 2021 ACCÈS

« Je suis confiant que l’Iran a mené l’attaque contre le navire. »

Des révélations stupéfiantes sortent des Nations Unies ici dans la région de New York cet après-midi.  Selon le président iranien Rouhani, l’ancien chef des Nations unies lui a dit que « les membres du Conseil de sécurité ont décidé de faire la guerre à l’Iran ».

Cela survient quelques heures seulement après que le Ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a déclaré publiquement que « l’Iran représente un danger imminent et immédiat, nous devons agir maintenant ».

Le Ministre de la Défense Gantz a également averti : « Les mandataires terroristes de l’Iran dans la région ont des centaines de drones de frappe, l’agression de Téhéran ne cesse de croître ; Il est maintenant temps d’agir contre l’Iran », puis il est allé plus loin, en déclarant, « Israël prendra des mesures pour éliminer toute menace existentielle ».

Peu de temps après que Gantz ait fait ses remarques, le Premier ministre britannique Boris Johnson est intervenu, accusant l’Iran « d’une attaque scandaleuse contre la navigation commerciale » qui aurait eu lieu la semaine dernière.

La semaine dernière, le pétrolier Mercer Street battant pavillon libérien, en route vers les Émirats Arabes Unis depuis la Tanzanie sans aucune cargaison à bord, a été pris pour cible au large des côtes d’Oman, à environ 300 km au sud-est de Mascate.

Le navire a été vu brûlant après l’attaque du drone.  Un trou dans le navire fait par l’attaque apparente du drone peut être vu après l’extinction de l’incendie.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré lundi que l’Iran devait porter la responsabilité de son attaque « scandaleuse » contre le pétrolier Mercer Street au large des côtes d’Oman.

« L’Iran devrait faire face aux conséquences de ce qu’il a fait…  Il s’agissait clairement d’une attaque inacceptable et scandaleuse contre la navigation commerciale…  Un ressortissant britannique est décédé.  Il est absolument vital que l’Iran et tous les autres pays respectent les libertés de navigation dans le monde et le Royaume-Uni continuera d’insister là-dessus », a déclaré Johnson aux médias.

Plus tôt lundi, l’ambassadeur d’Iran au Royaume-Uni a été convoqué au Ministère des Affaires Étrangères après une attaque contre un pétrolier lié à Israël.

« Le Ministre James a intelligemment réitéré que l’Iran doit cesser immédiatement les actions qui mettent en danger la paix et la sécurité internationales, et a renforcé le fait que les navires doivent être autorisés à naviguer librement conformément au droit international », a déclaré le Ministère des Affaires Étrangères dans un communiqué.

Cela survient après que le Royaume-Uni et les États-Unis aient accusé l’Iran d’avoir attaqué le pétrolier Mercer Street.  Selon l’US Navy, le navire a été touché par un drone suicide.

Samedi, Israël aurait partagé des renseignements avec le Royaume-Uni et les États-Unis prouvant le rôle présumé de l’Iran dans l’attaque.

Téhéran a nié avec véhémence toute implication dans l’incident.  Le Ministère iranien des Affaires Étrangères a convoqué lundi un conseiller de l’ambassadeur du Royaume-Uni en Iran au sujet des déclarations de Londres alléguant l’implication de Téhéran dans l’attaque, rapporte l’agence de presse Tasnim.

Un ressortissant roumain et un ressortissant britannique ont été tués en conséquence.  Le pétrolier est battant pavillon libérien et géré par Zodiac Maritime, une société basée à Londres et détenue par le milliardaire israélien Eyal Ofer.

Vers 15:15 cet après-midi, le Secrétaire d’État des États Unis, Anthony Blinken, est entré dans la mêlée en annonçant :

« Je suis confiant que l’Iran a mené l’attaque contre le navire. »

« Il y aura une « réponse collective » contre l’Iran au sujet de l’attaque contre le Mercer. »  Blinken a poursuivi en disant que les États-Unis travaillaient avec le Royaume-Uni, la Roumanie, Israël et d’autres pour déterminer la réponse.

Pour sa part, l’Iran nie toute implication dans l’incident de navigation, puis son Ministère des Affaires Étrangères a mis en garde contre toute action contre la nation iranienne, promettant « une réponse écrasante à tout mouvement contre lui », selon Press.TV.

Plus tard, une démonstration dégoûtante de méfiance par l’ancien Premier Ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a montré comment il pense vraiment. Alors qu’Israël a toujours été prêt à se battre jusqu’au dernier… Américain… Netanyahu a fait remarquer que « l’administration Biden pourrait divulguer des informations sur les opérations israéliennes prévues contre l’Iran aux médias internationaux afin de les empêcher, et donc Israël ne devrait pas accepter une politique « sans surprise » concernant l’Iran avec les États-Unis. »

Remarques de Hal Turner

Le monde l’a donc : L’ancien dirigeant d’Israël, un pays qui existe grâce aux largesses et à la protection américaines (parce qu’il ne peut pas se défendre), dit « ne parlez pas à l’Amérique de nos plans d’attaque ».

Bien.  L’Amérique devrait répondre à cela en ne disant pas à Israël : « Si vous déclenchez une guerre avec l’Iran, vous êtes tout seul ».  Voyez comment cela pourrait jouer avec le peuple israélien.

Source: Hal Turner Radio Show 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • LES SECRETS DE L’ATLANTIDE 2021

  • Conférence 2020

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction


Real Time Web Analytics