MENACES DES CDC

[one_third_last][/one_third_last]

Rochelle Walensky des CDC menace les flics qui refusent les injections contre la Covid, et dit qu’ils seront envoyés dans des camps de rééducation.

Par Ethan Huff  – Le 27 octobre 2021

« Réveillé un géant endormi… ! »

Tous les policiers qui refusent de se faire administrer les doses recommandées de   « vaccins » contre le coronavirus de Wuhan (Covid-19) seront bientôt tous emmenés dans des camps pour « l’éducation et le conseil », selon Rochelle Walensky des Centres Américains pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC).

Il reste à voir précisément qui transportera (peut-être des troupes étrangères ?) cela reste à voir puisque les policiers sont généralement chargés de faire respecter les ordres du gouvernement, mais Walensky a promis que cela arriverait d’une manière ou d’une autre à tous les responsables de l’application des lois non conformes.

« Il existe un plan, si ces personnes ne veulent pas se faire vacciner », a déclaré Walensky à Chris Wallace de Fox News.

Pas seulement des policiers, mais tous les fonctionnaires seront placés dans ces camps de rééducation, dit Walensky, dès qu’elle et ses copains seront prêts à exécuter.

« Nous avons vu que ces mandats font vacciner de plus en plus de personnes », a ajouté Walensky.

« Ce que nous savons des effectifs de la police, c’est qu’il y a eu plus de décès dus au coronavirus au cours de la dernière année et demie que toutes les autres causes de décès pour cet effectif combiné.  Nous pensons donc qu’il est très important de faire vacciner ces personnes. »

Walensky a poursuivi en expliquant que l’argent des contribuables américains sera utilisé pour « obtenir aux gens les informations dont ils ont besoin pour qu’ils se sentent à l’aise de se faire vacciner ».

Les mandats des injections contre la Covid ont réveillé le « géant endormi ».

Partout aux États-Unis, des policiers, des pompiers et d’autres fonctionnaires se font dire qu’ils doivent recevoir les injections « Operation Warp Speed » ou bien être licenciés de leurs postes.

Walensky et son mari ont beaucoup d’argent à retirer de tout cela, après tout, ils ont donc besoin de la conformité de tout le monde pour remplir leurs comptes bancaires.

Beaucoup ne se conforment pas, cependant, à grands frais pour eux-mêmes.  Il s’avère que des milliers d’Américains, et peut-être plus, ont encore des principes et une conscience.  Beaucoup se rendent également compte maintenant que tout cela est une imposture et ne seront pas bousculés par des gens comme Walensky.

Un nombre « extrême » de policiers auraient quitté le travail en raison de mandats venant à la fois localement et au niveau fédéral en ce qui concerne les vaccins contre la grippe de Fauci, qui ont été précipités à la « vitesse de la chaîne » grâce à Donald « père du vaccin » Trump.

Le soldat de l’état de Washington, Robert LaMay, par exemple, a quitté son poste après 22 ans de service, disant au gouverneur démocrate Jay Inslee « d’embrasser son ** ».  LaMay a poursuivi en avertissant le régime Biden qu’il « avait réveillé un géant endormi » avec ces mandats.

L’ancien chef de la police de Cincinnati et de Détroit, James Craig, a dit à peu près la même chose à Tucker Carlson l’autre soir, en avertissant que « tout cela est par conception » et « pas par accident ».

Les démocrates, dit-il, s’efforcent de chasser tous les bons policiers dans le cadre de leur programme de « définancement complètement ridicule de la police ».  À terme, seuls les mauvais policiers « complètement vaccinés » resteront.

« Est-ce qu’Hitler et les Chinois n’ont pas de camps de rééducation ? » a demandé un commentateur à Infowars.

« Le gouvernement prévoit « informer » les hésitants après qu’ils n’aient pas informé correctement à l’avance quiconque, par la propagande et la coercition vile, est tombé dans le piège », a écrit un autre.

Une autre encore a souligné que Walensky avait les yeux noirs comme toutes les autres « femmes méchantes » de l’équipe.

« Noir comme des serpents », a écrit cette personne.

D’autres ont réitéré le fait que la coercition médicale sans consentement éclairé est toujours de la tyrannie, représentant le type de fascisme contre lequel Antifa, s’il s’agissait vraiment d’un groupe antifasciste, protesterait.

Vous trouverez plus d’informations sur les dernières nouvelles concernant Walensky, Fauci, Biden et les autres terroristes criminels au pouvoir à Washington, D.C., sur Fascism.news.

 

Source:  Natural Al News 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG