Moyen Orient / Terrorismes

Publié le 25 février, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

0

MESSAGE DU HEZBOLLAH À ISRAËL

Le Hezbollah a transmis le message à Israël, selon quoi il ne veut pas d’escalade. L’Organisation des Nations Unies a remis le message aux dirigeants israéliens ; Et les officiels des deux côtés de la frontière annoncent un retour à la routine.

Le 29 janvier 2015

Le Hezbollah a transmis à Israël par le biais des forces de l’Organisation des Nations Unies, au Sud-Liban, qu’il n’était pas intéressé à une escalade des tensions, à la frontière israélo-libanaise.

Selon le message transmis mercredi aux officiels israéliens par le général Luciano Portolano, commandant des forces de l’Organisation des Nations Unies au Liban, l’attaque du Hezbollah, plus tôt dans la journée, contre un convoi de commandants d’infanterie des Forces de Défense d’Israël, le long de la frontière nord, avait été conçue comme une réponse « œil pour œil » à l’attaque dans le Golan syrien, la semaine dernière, qui avait tué des commandants de haut niveau du Hezbollah et un général iranien.

L’attaque du Hezbollah a tué deux soldats israéliens et en a blessé sept autres. La frappe de la semaine dernière est censée avoir été effectuée par Israël, bien que le gouvernement de Jérusalem ait refusé de reconnaître avoir mené l’attaque.

« La Force de l’Organisation des Nations Unies au Liban nous ont envoyé un message qu’en ce qui concerne le Hezbollah, l’incident est terminé» a confirmé jeudi matin le Ministre de la défense, Moshe Ya’alon, dans une entrevue à Israel Radio.

«Je ne sais pas si les événements sont derrière nous », a averti Ya’alon, en ajoutant que : « Les Forces de Défense d’Israël sont prêtes et déployées pour tout développement. Nos longs bras savent comment les atteindre toutes les fois que c’est nécessaire. Quiconque essaie de nous attaquer signe son propre arrêt de mort ».

Les évaluations faites par les Forces de Défense d’Israël sont plus optimistes que les discours publics sur les chances de calme en Israël. L’attaque du Hezbollah était « une tactique d’intervention précise » et « ne signifiait pas l’intention du groupe libanais de lancer une véritable confrontation avec Israël » ont déclaré mercredi des sources des Forces de Défense d’Israël à Channel 10.

« Je peux aviser les résidents du nord qu’ils peuvent revenir à leur vie quotidienne » a déclaré le porte-parole des Forces de Défense d’Israël, le brigadier général Moti Almoz, mercredi soir.

Des messages similaires ont été envoyés mercredi par le Hezbollah à l’attention des résidents du sud du Liban, dans certaines régions où les écoles avaient été fermées dans l’attente d’une guerre imminente entre le Hezbollah et Israël.

Vendredi, le dirigeant du Hezbollah, Hassan Nasrallah, doit parler publiquement de la montée des tensions.

Malgré les déclarations faites des deux côtés, les Forces de Défense d’Israël sont restées jeudi à leur plus haut niveau de préparation le long de la frontière.

Les deux soldats tués dans l’embuscade de mercredi tendue par le Hezbollah, le major Yochai Kalengel et le sergent Dor Nini, seront enterrés jeudi.

Yochai Kalengel, un commandant de compagnie âgé de 25 ans, de la colonie cisjordanienne de Har Gilo, sera mis en terre à Jérusalem à 11h00. Il laisse dans le deuil une femme et une jeune fille. Dor Nini, âgé de 20 ans, de la communauté de Shtulim, sera mis en terre près de son domicile à 14h30.

Avant les funérailles, un ami de Yochai Kalengel, Ziv Shilon, un capitaine militaire qui a perdu un bras dans la Bande de Gaza, lors d’un bombardement de frontière en 2012, a dit qu’il était « un superbe commandant, un ami merveilleux, un papa incroyable et surtout un être humain incomparable. Il n’y a pas de mots pour décrire la douleur que nous ressentons » a écrit Ziv Shilon sur sa page Facebook. « Nous nous sommes retrouvés assis ensemble à la maison, impuissants, priant que quelqu’un puisse nous réveiller de ce cauchemar. »

La région frontalière est restée calme pendant toute la nuit. Jeudi matin, les Forces de Défense d’Israël ont terminé des travaux de forage le long de la frontière, ceci afin d’exclure toute possibilité que des tunnels offensifs soient creusés sous terre. Le travail avait été arrêté mercredi matin, après l’attaque.

Le véhicule des militaires avait été frappé par le premier de six missiles antichars Kornet tirés contre le convoi de la Tsahal près de Ghajar, sur une route civile près de la frontière. D’autres militaires du convoi ont évacué leurs véhicules lorsque le premier missile a frappé, évitant ainsi de nouvelles pertes, bien que sept soldats aient été blessés. Les missiles auraient été tirés d’une distance d’environ 4,5 kilomètres.

Après l’attaque, les communautés le long de la frontière sont passées en mode urgence, afin de se préparer à une éventuelle escalade et d’autres attaques du Hezbollah qui, jusqu’à présent, ne se sont pas produites. Certaines routes ont été fermées pendant plusieurs heures. Les résidents de Ghajar, qui étaient loin de la frontière du village arabe lors de l’attaque, ont été empêchés de retourner dans leurs foyers et leurs familles jusque dans la soirée.

Mercredi, le Premier Ministre Benjamin Netanyahu a averti qu’Israël pourrait riposter sévèrement après cette attaque.

Pendant ce temps, l’armée a déclaré qu’elle allait enquêter sur la raison pour laquelle les deux véhicules touchés par les missiles antichars n’étaient pas blindés. Le porte-parole des Forces de Défense d’Israël, Moti Almoz, a refusé de répondre aux demandes d’explication sur le fait que les soldats se déplaçaient dans des véhicules non blindés, le long de la route de Ghajar, et a demandé de la patience en attendant les résultats de l’enquête.

Source : http://www.timesofisrael.com/hezbollah-conveys-to-israel-it-does-not-want-escalation/

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Conférence 2020

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics