Israël

Publié le 11 octobre, 2016 | par Equipe de Pleinsfeux

0

NOUVEAU GRAND-PRÊTRE

Le Service du Temple pourrait être dans une semaine maintenant que le Sanhédrin a nommé un Grand-Prêtre.

Par Adam Eliyahu Berkowitz – Le 29 août 2016

« Car les lèvres du sacrificateur doivent garder la science, et c’est à sa bouche qu’on demande la loi, parce qu’il est un envoyé de l’Éternel des armées. » (Malachie 2:7)

Une étape importante a récemment été prise en vue de rétablir le Service du Temple lorsque le nouveau Sanhédrin a sélectionné le Rabbi Baruch Kahane comme le prochain Kohen Gadol (grand-prêtre).  La sélection a été faite à titre de précaution pour le Yom Kippour.  Si les conditions politiques devaient changer, en permettant aux Juifs l’accès au Mont du Temple, ils seraient tenus par la Loi de la Torah d’amener les sacrifices.  Le Rabbi Baruch Kahane est convaincu que si cela devait se produire, le Service du Temple pourrait commencer dans moins d’une semaine.

Le Rabbi Baruch Kahane est un érudit éminent, compétent dans les lois complexes relatives à la question du Service du Temple.  Il fait partie de l’Institut Berurah Halacha, établi par le Rabbin Avraham Isaac Hacohen Kook, le premier grand rabbin d’Israël, qui traite de l’élucidation de la loi juive à partir de ses sources et de ses commentaires talmudiques (Loi Orale).  Il a joué un rôle de premier plan dans toutes les reconstitutions des Services du Temple réalisées à ce jour.

Cette année a déjà vu beaucoup d’activités orientées vers le Temple : L’Institut du Temple a créé un registre de Kohanim ; Créé une école pour l’éducation des hommes de la classe sacerdotale dans les détails du Service du Temple ; Et exécuté une réactivation de toutes les fêtes, y compris le sacrifice de la Pâque particulièrement important.

Le Rabbi Hillel Weiss, porte-parole du nouveau Sanhédrin, a expliqué à Breaking Israël News la nécessité d’avoir choisi un Grand-Prêtre, même en l’absence d’un Temple.

« Nous n’avons pas besoin d’un événement miraculeux, comme l’apparition soudaine d’un Temple descendant du ciel sur le Mont du Temple pour prendre cette décision pertinente » a expliqué le Rabbin Hillel Weiss.  « Le seul obstacle empêchant le Service du Temple aujourd’hui est la question politique.  Si cela devait changer soudainement, ce qui pourrait très bien arriver, il serait nécessaire que nous commencions immédiatement le Service du Temple.  Il est donc nécessaire que nous ayons un candidat prêt à remplir le rôle du Grand-Prêtre, surtout maintenant que nous avons des Kohanim préparés à servir dans le Temple. »

Le Rabbi Yisrael Ariel, fondateur et directeur de l’Institut du Temple, est un membre du Sanhédrin mais n’a pas dirigé cette décision.  Il a dit à Breaking Israël News qu’il était nécessaire pour le Sanhédrin de choisir un Kohen Gadol.

« Cela est certainement quelque chose que nous devrions faire maintenant en tant que Juifs religieux.  Le choix d’un Grand-Prêtre et tous les préparatifs du Service du Temple sont des mitzvot (commandements) qui nous incombent selon la Torah, » a déclaré le Rabbin Ariel.

« Ce n’est pas une question d’opinion.  C’est écrit explicitement dans la Torah et, tout comme n’importe quel autre mitzvot écrit dans la Torah, nous devons choisir un Kohen Gadol, et faire tous les préparatifs, peu importe qu’il y ait un temple debout en ce moment. »

Le Rabbi Baruch Kahane était réticent à discuter de la décision du Sanhédrin. « Cela peut ne pas être le temps de choisir un Kohen Gadol.  Il n’y a pas de sacrifices nécessaires » a-t-il dit à Breaking Israël News.  Cependant, il a ajouté : « Cela pourrait changer du jour au lendemain.  Dans tous les cas, il est clair que nous devons être prêts, pour préparer les prêtres, pour que tout soit prêt. »

Lorsqu’on lui a demandé combien de temps il faudrait pour commencer des sacrifices, s’ils devenaient soudainement admissibles, il a réfléchi attentivement avant de répondre.  « Si le gouvernement décidait de les permettre, çà ne prendrait que quelques semaines pour se préparer, même pour faire le service du Yom Kippour, » a-t-il dit.

« Les structures peuvent être temporaires et préparées presque dans une seule nuit.  Le plus grand obstacle est d’éduquer les Kohanim, dont nous prenons déjà grand soin.  Une fois que les prêtres sont bien éduqués, le choix d’un Kohen Gadol et lui enseigner ce qu’il a besoin de savoir pour le service du Yom Kippour est relativement simple et prendra une semaine.  Le Service du Temple effectué par le Kohen Gadol est très exigeant, mais, pour un kohen instruit, il n’est pas trop difficile d’apprendre à servir comme un Kohen Gadol. »

Le Rabbi Weiss a expliqué l’importance de faire avancer les initiatives du Temple même quand il semble que réinstituer le Service du Temple n’est pas une question d’urgence.

« Il y a beaucoup de lois de la Torah qui ne concernent pas les sacrifices ni le Service du Temple, mais elles sont néanmoins dépendantes du Temple et des Kohanim.  Nous avons récemment réactivé les offrandes Omer Wave, qui ont des ramifications pour quand Israël peut manger la récolte de blé en cours.  En outre, nous avons également réactivé le don de l’épaule, des deux joues, et de l’estomac d’un bœuf aux prêtres. »

« Voici quel sera le droit des sacrificateurs sur le peuple, sur ceux qui offriront un sacrifice, un bœuf ou un agneau ; On donnera au sacrificateur l’épaule, les mâchoires et l’estomac. » (Deutéronome 18:3)

« Ceci est non seulement une partie d’un sacrifice, mais c’est aussi une question de Kashrut (loi casher), que nous devrions faire aujourd’hui », a expliqué le Rabbin Weiss.  « Au lieu de cela, ceci est traité d’une manière symbolique plutôt minable. »

Bien qu’il semble peu probable que le climat politique puisse changer en quelques semaines dans la mesure nécessaire pour que les Juifs puissent établir un autel et commencer à préparer des sacrifices sur le Mont du Temple à temps pour le Yom Kippour, le monde peut être assuré qu’au moment où ces changements devront se produire, le Peuple Juif sera préparé.

8/30 CORRECTION : Alors que le nouveau Sanhédrin recommandait le Rabbi Baruch Kahane comme le Kohen Gadol, il ne l’a pas officiellement nommé puisqu’il a clairement indiqué qu’il ne serait pas disposé à accepter une telle nomination à ce moment.  Le Sanhédrin l’a recommandé pour le poste de   « Rosh Kohanim » (chef des prêtres), un rôle avec un précédent biblique qui est souvent, mais pas toujours, synonyme de celui de Grand-Prêtre.  Le tribunal a reconnu et béni les efforts inestimables du Rabbin Baruch Kahane dans le passé pour avoir fait avancer la question du rétablissement du Service du Temple, ce qui comprend la participation à des rétablissements et à l’établissement d’une école pour l’éducation des Kohanim.

Breaking Israël News est un ardent défenseur des efforts visant à rétablir le Temple Juif et en aucun cas n’a l’intention d’attirer une attention négative à ces efforts.  Nous avons mis beaucoup d’efforts pour veiller à ce que nos articles soient exacts.  Néanmoins, des malentendus se produisent et nous nous excusons pour toute discorde potentielle causée par cet article.
 

Source : Breaking Israël News

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics