Santé

Publié le 06 décembre, 2017 | par Equipe de Pleinsfeux

0

NOUVEAU VIRUS INCURABLE

Les peurs d’une peste se développent alors qu’un nouveau virus sans remède apparaît : Ceci est pire que la « mort noire ».

Par Tyler Durden – Le 11 novembre 2017

Le Malawi se prépare à une épidémie de peste après que le Daily Mail ait rapporté qu’une maladie mortelle continue à se propager à travers la nation insulaire de Madagascar.  Au moins 143 personnes sont mortes et plus de 2000 autres ont été infectées à Madagascar depuis une épidémie au début du mois d’août de cette année qui s’est maintenant étendue à son 10ème pays en Afrique.

Le Secrétaire à la Santé du Malawi a confirmé que le pays était prêt pour tous lFes cas signalés de la maladie au milieu des préoccupations croissantes au sujet des « frontières poreuses » de l’Afrique.

Il a déclaré : « Nous disposons de matériel de prévention des infections prêts, et des groupes et des équipes sont prêts à être activés s’il y a un déclencheur. »

L’Afrique du Sud, l’Île Maurice, les Seychelles, la Tanzanie, la Réunion, le Mozambique, le Kenya, l’Éthiopie et les Comores ont tous été prévenus qu’ils pourraient être menacés par une éventuelle épidémie …

La souche peut être traitée avec des antibiotiques et l’argent de l’Organisation Mondiale de la Santé servira à payer le personnel médical supplémentaire, la désinfection des bâtiments et le carburant pour les ambulances.

Les cas ont augmenté de huit pour cent en l’espace d’une semaine seulement et les scientifiques s’efforcent maintenant de faire en sorte que la maladie ne se propage pas de Madagascar à l’Afrique continentale.

Le spécialiste de la santé, le professeur Jimmy Whitworth, a décrit l’épidémie actuelle comme « la pire depuis 50 ans ou plus ».

Mais, comme le note Mac Slavo de SHTFplan.com, un nouveau virus pour lequel les officiels médicaux n’ont aucun remède se répand.  La maladie infectieuse a également un taux de mortalité de près de 90% la rendant beaucoup plus mortelle que la mort noire qui sévit à Madagascar.

Une épidémie mortelle d’un virus rare et hautement mortel s’est déclarée dans l’est de l’Ouganda et cinq cas ont déjà été identifiés, a confirmé l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).  La maladie est connue comme le virus de Marburg.  Il est similaire au virus Ebola et peut être mortel dans 88% des cas.

L’épidémie de la maladie contagieuse et mortelle du virus de Marburg dans le district de Kween, dans l’est de l’Ouganda, a été déclarée par le Ministère de la Santé, le 19 octobre.  Depuis lors, cinq cas ont été identifiés alors que des agences humanitaires internationales, occultées par l’épidémie de mort noire de Madagascar, se sont précipités pour déployer des équipes sur le terrain pour contrôler la récente épidémie.  Cette nouvelle vient s’ajouter à une flambée de cas de peste à Madagascar, considérée comme la « pire épidémie en 50 ans » et qui est maintenant une « crise ».

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la maladie du virus de Marburg (MVD), qui cause des fièvres virales hémorragiques sévères, figure parmi les pathogènes les plus virulents connus pour infecter l’homme.  Le site web de l’Organisation Mondiale de la Santé indique : « La maladie de Marburg est une maladie rare avec un taux de mortalité élevé pour lequel il n’existe pas de traitement spécifique.  Le virus est transmis par contact direct avec le sang, les fluides corporels et les tissus des personnes infectées ou des animaux sauvages (par exemple, les singes et les chauves-souris frugivores). »  La maladie du virus Marburg appartient également à la même famille que le virus Ebola, la fièvre hémorragique qui a décimé l’Afrique de l’ouest et a tué environ 11.000 personnes entre 2014 et 2015.

L’épidémie aurait débuté en septembre lorsqu’un homme d’une trentaine d’années, chasseur de gibier et vivant près d’une grotte avec une forte présence de chauves-souris, a été admis dans un centre de santé local avec une forte fièvre, des vomissements et de la diarrhée.  L’état de l’homme s’est rapidement détérioré et il n’a pas répondu aux traitements antipaludiques.  Il est mort après avoir été emmené dans un autre hôpital et, peu de temps après, sa sœur dans la cinquantaine est également morte de la même maladie.

Le dépistage d’urgence a commencé à la frontière entre le Kenya et l’Ouganda, à Turkana, après que tous les trois membres de la même famille soient morts de la maladie en Ouganda.  Les agents de santé ont été invités à travailler avec les communautés pour arrêter l’épidémie meurtrière de Marburg de dévaster les communautés dans les régions rurales.

Le Dr Zabulon Yoti, coordonnateur technique des urgences au bureau régional de l’Organisation Mondiale de la Santé pour l’Afrique, a déclaré : « L’engagement communautaire est la pierre angulaire des interventions dans les urgences. »  Il a exhorté les officiels de la santé à « travailler avec les communautés pour renforcer leurs capacités pour succès et  durabilité » et développer une meilleure compréhension des coutumes et des traditions locales.

Les premiers symptômes comprennent de la fièvre, des frissons, des maux de tête et des myalgies (douleurs musculaires).  Plusieurs centaines de personnes ont été exposées au virus alors que les autorités craignent que cette épidémie ne se propage rapidement dans des régions déjà dévastées par l’épidémie actuelle de la mort noire.

Source : Zero Hedge 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics